samedi 29 avril 2017

Front Humanocrate Ni Front National, ni Front Républicain


Par Julie Amadis

#IpEaVaEaFaF

Le 29/04/2017















1er Tour des élections présidentielle 2017 dimanche 23 Avril.
Les résultats sont le rêve des capitalistes.

Les deux candidats vainqueurs sont :
Emmanuel Macron avec 23,75% des suffrages exprimés
Marine Le Pen avec 21,53 %
des suffrages exprimés.


Emmanuel Macron est le chouchou des médias en France. Donc, on devine que c'est celui que la


bourgeoisie a choisi pour succéder à Hollande.
Fillon était au départ le premier choix de beaucoup d'entre eux... Mais les scandales FillonGate ont poussé plusieurs d'entre eux à choisir l'autre cheval, Macron. Vincent Bolloré esclavagiste Franceàfric des salaires à 50€/mois dans d'immenses plantations en Afrique subsaharienne fait parti de ceux là.

Bref, tout ce beau monde est très content des résultats du 1er Tour.

Frédéric BIANCHI, journaliste à BFM TV nous résume les souhaits des gros patrons français à 1 semaine du second tour.
"Nous sommes aujourd'hui derrière le candidat Emmanuel Macron, en tout cas sur le plan économique et social. Il n'y a pas l'ombre d'une hésitation". Pour le président du Medef, Pierre Gattaz, il n'y a qu'un seul choix possible le 7 mai prochain. Durant la campagne du premier tour pourtant, les patrons étaient divisés entre le candidat d'En Marche! et François Fillon. Si le candidat LR avait la préférence de Pierre Gattaz ou encore d'Henri de Castries (ex-patron d'Axa) et de Pierre Danon (ex-Numéricable), Emmanuel Macron avait lui le soutien de figures du monde des start-up comme Marc Simoncini (Meetic), Cédric Sire (le patron de Webedia, l'éditeur d'Allociné ou de Pure People) ou encore de Paul Hermelin (CapGemini), de Pierre Pringuet (Pernod-Ricard) et de Mourad Boudjellal (le créateur de l'éditeur de BD Soleil et actuel président du club de rugby de Toulon)." BFM TV

Le FN est le parti utilisé médiatiquement depuis son soutien clair de Mitterrand en 1883 pour faire peur à ceux qui seraient tentés par un vote de conviction pour les amener vers ce que l'on appelle un vote utile c'est à dire Socialiste ou Gaulliste. Donc le plus sure moyen de faire gagner leur chouchou c'est d'avoir Le Pen en face.
Mieux encore c'est le moyen de donner à Macron, le banquier qui va poursuivre la lutte contre les pauvres et les précaires, un gros score et de le "légitimer".

Mitterrand crée le FN pour inoculer la maladie raciste aux Français et empêcher toute solidarité avec les esclaves des patrons esclavagistes

PAS DE  FRONT NATIONAL


Le FN est le parti des troupes d'occupation de la France en Afrique.
Les médias ne nous montrent pas Serge Ayoub et tous les tarés nazis qui se cachent derrière
Marine le Pen et les membres des JNR
Marine Le Pen.
Pourtant ils sont toujours là en soutien de Marine Le Pen. Ils sont toujours dans les coulisses.
Et si elle arrive au pouvoir, ce seront les milices qui nous attaqueront. De qu'ils ont fait à Clément Méric ils le feront à tous ceux qu'ils qualifieront de "gauchistes", ou ayant une peau trop foncé ...

Les électeurs qui croient à l'opération de dédiabolisation du FN se trompent.
Nathalie et Thierry Portheault eux aussi y avaient cru. Ils pensaient que ce parti luttaient avant tout pour la laïcité et ne le pensaient pas raciste.
Jusqu'à ce que Nadia subisse des remarques racistes digne du 3° Reich en pleine figure :

« Tu sais mon frère ne voulait pas venir, il ne voulait même pas te rencontrer. J’ai dû lui expliquer que toi, c’était différent, que tu étais une exception. Mais il m' a dit : « Non : même croisée avec un blanc, je ne veux pas la voir ». Pour lui, toi et tes enfants vous êtes bons pour le four... ». Je l’ai pris en pleine figure. Je commençais à être habituée aux réflexions de ce genre, mais là, c’était quand même très violent, ça visait mes enfants, et puis j’avais l’impression que Pierre prenait un certain plaisir à rapporter les propos de son frère. Je me suis énervée : «Tu me dis ça maintenant, après l’avoir amené chez moi. Si je comprends bien, il est venu au spectacle ! Tu m’as piégée ! ». je ne sais pas pourquoi j’essayais de me justifier : « Tu sais bien que je suis pas une intégriste... » Mais il disait : « C’est pareil. Intégristes ou croisés avec un Blanc… Les arabes, c’est tous pareil… Au four. » p 77 Revenus du FrontCette remarque raciste est pas isolé. Loin de là. Ce climat était omniprésent dans leur circonscription. C'est pourquoi Nathalie et Thierry ont écrit à Marine Le Pen naïvement. Mais Marine Le Pen n'a rien fait pour exclure ou même condamner celui qui avait tenu ses propos du parti.

LIRE :

Nadia et Thierry Portheault, ex militants FN témoignent de ce qu'est réellement le FN : un parti raciste et fasciste


Le Pen comme Macron sont des agents Franceàfric. Ils vont continuer à préserver les intérêts des patrons et des entreprises françaises en Afrique avec des salaires esclavagistes. Aucun des deux ne réclament que les troupes françaises ne dégagent d'Afrique.
Mais en plus de préserver les troupes d'occupation et les salaires esclavagistes, Marine Le Pen veut faire la chasse à ceux qui auront réussi à fuir l'horreur, aux esclaves en fuite.


PAS DE PARTICIPATION AU FRONT RÉPUBLICAIN ESCLAVAGISTE


Dès les résultats, les leaders des partis perdants ont indiqué quel était leur consigne de vote.

Fillon  (19,91 %) et Hamon (6,35%) ont appelé à voter Macron.
Mélenchon ne veut pas dire ce qu'il va faire, voter contre Le Pen ou voter blanc ou s'abstenir et ne donne aucune consigne à ses électeurs.Christine Boutin et Françoise Hostalier, soutiens de Fillon appellent à voter Le Pen. Boutin a fait un tweet très clair "Voter Le Pen, ce n'est pas adhérer aux idées #FN mais c'esst affaiblir #EM !"
Dupont Aignan a choisi d'aller à la soupe FN. La chef du FN lui a promis le poste de 1er ministre en échange il fait campagne pour Marine Le Pen Présidente.

Tous ceux qui ont peur de la Révolution et qui font du "combat contre le FN" une marque de fabrique servant à masquer leur colonialisme Franceàfric, leur soutien de l'esclavagisme Bolloré des salaires à 50€/mois appellent à "voter Macron pour battre le FN".

On connait la chanson, c'était la même chose en 2002.
C'est comme ça que Chirac a fait 81,21 % des suffrages avec seulement 20,29% d'abstention et que les Français ont subi 15 ans d'austérité !
Leur front républicain est le front de tous les ripoux Franceàfric et de tous les organisateurs de misère en France...
Le front de ceux qui font crever de plus en plus de SDF en France chaque année qui passe !
Et ils osent venir jouer les humanistes en appelant "à voter contre le FN" après tous leurs crimes Franceàfric.

Leur République Française a 2 siècles de sang sur les mains, le sang esclavagiste de la traite des Africains, de la colonisation, de la néo colonisation avec leurs marionnettes dictateurs franceàfric et les salaires esclavagistes des patrons français qui paient 20 fois moins d'un SMIC français sous pretexte que les travailleurs vivent en territoire occupée (les troupes d'occupation sont là pour réprimer tout début de révolte et garantir .

100 millions d'enfants morts en 25 ans en Afrique ! Un génocide sanitaire Franceàfric 1990-2014

Et ils sont tous là de Fillon à Mélenchon à se targuer d'être des Républicains.
Nous ne sommes pas Républicain, nous sommes humanocrates.


FRONT HUMANOCRATE

DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES 1 POUR 25


Le seul front qui peut sauver l'humanité, c'est le front humanocrate.
Défendre l'humanité c'est sauver la planète et avoir pour priorité les plus spoliés, donc les plus pauvres dont font partie la grande majorité des Africains.
On ne peut être en France et laisser continuer l'esclavage Franceàfric.
On ne peut être en France et accepter que nos cousins africains soient payés 1/20° de nos salaires par les mêmes patrons.
Pour permettre aux plus dominés, aux plus spoliés d'être représenté, il faut que ce soit des représentants de la base, il faut que les représentants puissent communiquer avec leurs représentés très souvent. Ils leur faut des représentants proches d'eux. C'est pourquoi il faut arrêter avec les élections impersonnelles de personnes en qui il n'y a aucune raison que l'on fasse confiance.
Il est indispensable de supprimer l'héritage esclavagiste des athéniens qu'est l'élection pour reprendre l'héritage des vrais humains combattants pour tous les damnés de la terre, celui des délégués révocables.
Cet héritage c'est celui des Républicains espagnols, des révolutionnaires russes de 1905 et 1917, des
Sankara est celui qui a le plus travaillé sur ce projet de délégués révocables qu'il appelait CDR. Ce système était le socle de sa politique.
Il avait compris que lutter contre l'impérialisme supposer de se battre pour sauvegarder le système des CDR.
Kabyles avec les Archs, des Communards en France en 1871 et surtout c'est le modèle de Thomas Sankara avec les CDR.
Tout ce que nous avons réalisé au Burkina Faso, sous la révolution, nous l'avons réalisé grâce aux CDR en premier lieu."
Thomas Sankara 4 avril 1986

Ecoutez Thomas Sankara ! Il faut des CDR dans toute l'Afrique ! Construisez des Comités de Défense de la Révolution Africaine

"Il n'y a pas deux Burkina Faso. Il n'y a qu'un seul Burkina Faso : le Burkina Faso des CDR. Il commence avec les CDR et finit avec les CDR" Thomas Sankara 1986

Yanick Toutain a amélioré les CDR de Sankara. Je vous laisse lire cet article qui montre ce qui relève de Sankara et ce que Yanick Toutain a amélioré.

CDR Statut général des Comités de Défense de la Révolution 17 mai 1984 + 30 propositions d'amendements 2015


Que tous ceux qui veulent sauver l'humanité - c'est à dire sauver la planète et sauver tout ce qu'il y a de plus beau dans l'être humain - participent au front humanocrate.
Qu'ils n'attendent plus rien des élections et n'y participe plus.
Il faut cesser de participer à ce qui permet aux destructeurs d'humanité de continuer à nuire, les élections en se prétendant vos représentants.
 Construisons dès maintenant l'humanocratie.
Choisissez vos délégués révocables. 1 pour 25.


samedi 22 avril 2017

Niger : Malah Bagalé tué par la police d'Issoufou, interview d'un étudiant ex syndicaliste de l'UENUN qui lança la mobilisation

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
le 22/04/17


"Le jeune décédé a été frappé par une grenade de gaz lacrymogène. Il a été frappé directement à sa nuque. Directement il est tombé. Il est mort sur le coup."

Le 10 avril la police d'Issoufou a assassiné un jeune étudiant en L3 Sociologie alors que le mouvement des étudiants et lycéens au Niger débutait.
Le syndicat des scolaires l'USN avait lancé un mot d'ordre de mobilisation pour protester sur les arriérés de bourses.
Alors que le syndicat dénombre 3 morts et 200 blessés, la Commission nationale des droits humains (CNDH) [pseudo ONG gouvernementale tenue en laisse] comptabilise 1 mort, 4 blessés graves et plusieurs dizaines d'autres blessés. 83 étudiants ont été mis en garde à vue et les forces de l'ordre ont détruit du matériel appartenant aux étudiants et à l'Université.

Les premières investigations indépendantes, effectuées par la Commission nationale des droits humains (CNDH) confirment une intervention très violente de la police, alors même que les étudiants étaient bouclés à l’intérieur de l’université et n’avaient pas commencé à manifester : « L’irruption des forces de l’ordre au sein du campus, en violation des franchises universitaires, s’est effectuée dans une violence qui n’a épargné ni étudiants, ni personnes étrangères au mouvement. Et le bilan est grave : un décès constaté à la morgue de l’hôpital national de Niamey, 4 blessés graves hospitalisés à l’hôpital national de Lamordé et plusieurs dizaines de blessés aussi bien dans les rangs des étudiants que des forces de l’ordre », écrit la CNDH. La commission déplore aussi « d’importants dégâts matériels, les portes et fenêtres des dortoirs des étudiants défoncées, des vols d’ordinateurs portables, de téléphones cellulaires, de portefeuilles et de motos, quatre boutiques incendiées par les jets de grenades lacrymogènes ainsi qu’une dizaine de véhicules des forces de l’ordre endommagés. A cela, il faut ajouter des poursuites systématiques des étudiants jusque dans les mosquées, facultés, restaurants et bibliothèques et 83 étudiants, dont 11 jeunes filles, gardés à vue. »
Le bilan dressé par l’UENUN recoupe en grande partie ces chiffres mais fait part de trois morts et 200 blessés. ».
Le Monde
Un étudiant nigérien qui, l'an dernier, était encore militant du syndicat l'UENUN (Union des Étudiants Nigériens à l'Université de Niamey) - syndicat qui a lancé le mot d'ordre de grève a répondu à mes questions sur concernant la mobilisation des scolaires et sur la mort de Malah Bagalé.

Voici l'interview :



Comment a démarré la mobilisation des étudiants au Niger et quelles étaient leurs revendications ?

 "C'est l'USN qui a lancé le mot d'ordre 112H de grève, arrêt des activités académiques et marche pacifique pour protester contre les arriérés de bourses . L'UENUN (Union des étudiants nigériens à l'Université de Niamey) dépend de l'USN et donc a suivi le mot d'ordre."

 Les étudiants mènent-ils un combat anti Franceàfric anti impérialiste ?
"Les syndicats étudiants sont anti impérialiste. Nous partons de la logique Marxiste Léniniste. Nous défendons les intérêts matériels et moraux des étudiants et nous prenons des positions anti impérialiste aussi, par exemple sur Areva. Le Niger est exploité et le syndicat fait des déclarations anti impérialiste."
Comment s'est déroulé le mouvement des étudiants et des lycéens ?
"Le 10 Avril, les forces de l'ordre sont entrées dans le campus vers 8H. Ils sont entrés dans les chambres.(Il m'explique que le dortoir est situé à l'intérieur de l'Université)
Leur intervention était illégale. Sans la levée de la franchise universitaire par le Recteur (c'est l'équivalent du Président d'Université en France), il est interdit d'entrer dans l'université. Leur action était donc illégale.
Ils ont attaqué les étudiants. Donc les étudiants, pour se défendre lançaient des pierres et les forces de l'ordre des gaz lacrymogènes. "

Donc les étudiants n'étaient pas en train de manifester quand ils ont été attaqués ?
Y avait-il des manifestations de prévues pour ce jour là ?


"Les étudiants n'étaient pas dans la rue le premier jour de mobilisation.
On ne part pas en marche immédiatement. Il y a un jour de réflexion avant où on fait des grands débats pour que chacun apporte sa contribution pour la lutte."

Et les lycéens ?
"Ils étaient dans la rue dès le début."

Les lycéens, ce sont des jeunes de quels âges au Niger ?
" Le lycée c'est de 17 à 20 ans.
On passe le bac à 20 ans.
Et, l'étudiant tué il avait 24 ans."
Comment est mort le jeune Malah Bagalé ?
"Le jeune décédé a été frappé par une grenade de gaz lacrymogène. Il a été frappé directement à sa nuque. Directement il est tombé. Il est mort sur le coup.
 Le gouvernement a refusé son corps."
 C'est-à-dire ?
" Le gouvernement voulait garder le corps et on ne pouvait pas l'enterrer tout de suite. Ça a été aussi un combat des étudiants pour pouvoir le récupérer. Il a été enterré le 17.
Et le gouvernement dit des contre-vérités. Il dit que Malah Bagalé est mort suite à une chute.
D'autres parlent de suicide alors qu'il a été tué !
Hier, le Président a reçu les parents du défunt. Il va leur donner des miettes pour qu'ils puissent se taire."

Des jeunes ont été emprisonnés aussi. Qui sont ceux qu'ils ont emprisonnés ?


 "Au début, ils ont pris des manifestants (des lycéens et étudiants) dans la rue et à l'Université au hasard. Après ils ont cherché les responsables syndicaux. Ils ont été relâchés là maintenant."

Et les professeurs, quelles ont été leur réaction ?
"Oui, les professeurs ont fait une déclaration pour dénoncer les violences des forces de l'ordre et l'assassinat de l'étudiant."

Ont-ils participé à la mobilisation ?


Non

Comment ont réagi les étudiants face à l'assassinat d'un des leurs ?

"Les étudiants ont continué la lutte. Ils ont demandé le limogeage du ministre. C'est pourquoi, le ministre de l'enseignement a été muté au ministère de l'Emploi et du Travail. Les syndicats ont aussi demandé à ce qu'une enquête soit diligentée."

Est ce que la mobilisation est finie ? Y a t-il encore des manifestations ?

"C'est redevenu calme. Les revendications des étudiants ont obtenu satisfaction."



Après avoir tué Malah Bagalé et blessé de nombreux étudiants...
Après avoir menti sur les causes de la mort de Malah Bagalé ....
Après avoir sali la mémoire de ce jeune en sociologie en inventant toutes sortes de contre-vérités sur les raisons de son décès....
Issoufou a cédé devant l'ampleur du mouvement....
Toutes les revendications ont donc été satisfaites.
Le ministre de l'enseignement Mohamed Ben Omar n'est plus ministre de l'enseignement.
Les étudiants incarcérés ont été libérés.
Issoufou s'est engagé à diligenter une enquête sur les violences des forces de l'ordre et l'assassinat du jeune Malah Bagalé.
Les étudiants vont recevoir leurs bourses d'étude et des travaux vont être réalisés pour améliorer les salles de cours.

Mais dans un pays où le salaire moyen est de 31€/mois,
l'aboutissement de petites revendications comme celles ci n'est qu'une toute petite goutte d'eau...
Pour que le torrent d'eau arrive, il faut un combat plus large et qui soit révolutionnaire. Il est indispensable pour cela que les Nigériens mettent en place les CDR de Sankara, qu'ils se choisissent leurs propres représentants, des délégués révocables.
Issoufou sait bien cela, Areva et les dirigeants français aussi ... Il sait que même s'il est soutenu par la Franceàfric, son sort pourrait bien rejoindre celui de Blaise Compaoré sous la pression de son peuple.
C'est pour cela qu'il a voulu empêcher que tout le pays ne s'embrase et que les jeunes majoritairement sankaristes ne reprennent le véritable programme de leur héros, les CDR...


Ecoutez Thomas Sankara ! Il faut des CDR dans toute l'Afrique ! Construisez des Comités de Défense de la Révolution Africaine


mercredi 19 avril 2017

Facebook aide Médiàfric Franceàfric à camoufler la vérité sur les crimes impérialistes et leurs terroristes



Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 19/04/17






Facebook s'allie avec huit grands médias français pour, disent-ils,  "combattre les fake news (fausses informations)"

"Huit médias français, dont Le Monde, ont décidé de collaborer avec Facebook pour réduire la présence de fausses informations sur le réseau social. L’annonce en a été faite, lundi 6 février, par l’entreprise américaine, soumise à d’importantes pressions ces dernières semaines pour lutter davantage contre la prolifération de fake news, considérée par beaucoup comme un élément marquant de la dernière campagne électorale aux États-Unis." Le Monde

Qui décrétera ce qui est vrai de ce qui est faux ?


Des médias franceàfric qui font omerta sur les crimes de la France en Afrique, qui font l'omerta sur l'envoi des terroristes par Sarkozy au Mali, sur l'organisation d'attaque jihadiste avec feu orange de l'Elysée au Burkina Faso, sur le coup d'état de la France en Côte d'Ivoire pour y installer Ouattara, sur les crimes des dictateurs au service des intérêts français ... qui font omerta sur l'esclavage Bolloré qui paie les africains 50€/mois....

"Concrètement, le projet est de déployer prochainement en France un dispositif similaire à celui qui a été mis en place en décembre aux Etats-Unis avec le concours de cinq médias (ABC News, AP, FactCheck.org, Politifact et Snopes), et qui doit prochainement être lancé en Allemagne, avec la rédaction de Correctiv. En France, outre Le Monde, les médias partenaires sont l’Agence France-Presse (AFP), BFM-TV, France Télévisions, France Médias Monde, L’Express, Libération et 20 Minutes."


C'est une farce !

Et on voudrait nous faire croire que cette opération n'est pas une atteinte à la liberté d'expression.
De qui se moque-t-on ?

J'ai été condamnée par 5 tribunaux français de 2012 à 2015 à payer 35000 euros à Jean-Marie Bourry,qui était chef de la police de l'ONUCI qui a organisé le coup d'Etat en soutenant les terroristes Soro Ouattara.
J'ai été condamnée pour un article politique dénonçant ce putsch.
J'ai été condamnée pour ATTEINTE à la VIE PRIVEE du barbouze envoyé par Sarkozy installer Ouattara et Soro pour qu'ils puissent ensuite missionner les terroristes Ansardine attaquer la gendarmerie Samorogouan au Burkina Faso. J'ai été condamnée pour atteinte à la vie privée du barbouze.
Je n'ai jamais écrit l'article condamné.
Cet article ne parlait absolument pas de la vie privée du barbouze
AUCUN JOURNAL NATIONAL FRANCAIS N'A PUBLIE D'INFORMATION SUR CE SCANDALE

Le Monde n'a fait AUCUNE ENQUETE sur ce scandale

l’Agence France-Presse (AFP)n'a fait AUCUNE ENQUETE sur ce scandale, BFM-TV, n'a fait AUCUNE ENQUETE sur ce scandale France Télévisions,n'a fait AUCUNE ENQUETE sur ce scandale France Médias Monde,n'a fait AUCUNE ENQUETE sur ce scandaleL’Express n'a fait AUCUNE ENQUETE sur ce scandale, Libération n'a fait AUCUNE ENQUETE sur ce scandale et 20 Minutes."n'a fait AUCUNE ENQUETE sur ce scandale

J'éi écrit à quasiment TOUS ces médias
Ils ont repsecté l'OMERTAFRIC LA LOI DU SILENCE de la FRANCEàFRIC

OMERTA ET MENSONGES SUR LA FRANCEAFRIC DES MÉDIAS "FACT-CHEKERS" QUI TRAVAILLENT AVEC FACEBOOK POUR CENSURER CE QUI LES DÉRANGE


J'écoute les actualités à la radio et je lis la presse française pour voir comment ils mentent.
Pour connaître la réalité du monde, pour connaître la vérité, j'enquête.
Je me pose des questions logiques et je recherche les informations.
Pour s'approcher de la vérité des événements, il faut agir un comme un policier chargé de trouver le meurtrier.
J'écoute aussi France Info tous les jours pour voir quel sujet l’État franceàfric dans lequel nous vivons a décidé de mettre en avant...
Mes amis africains savent que leur réalité est occulté par les médias français. Pire, ils savent pertinemment que quand les faits ne peuvent être occultés ils sont transformés au profit de l’État français qui spolie leurs richesses naturelles et organise la mise en esclavage des africains (salaires divisés par 20).
Ils savent aussi que les français qui osent dire la vérité sur cette horreur qu'est la mise en esclavage des territoires d'Afrique par des salaires à 50€/mois sont sévèrement punis.
J'ai été, pour avoir raconté la réalité sur la Franceàfric, révoquée de l’Éducation Nationale pour "atteinte à la République française" .
J'ai aussi été condamnée avec mon camarade Yanick Toutain à 31000€ (qui vont devenir 35000€) pour un article de Yanick Toutain (que je n'ai pas écrit mais pour lequel les juges ont inventé que j'en étais co-auteur).

Les plus gros scandales franceàfric n'ont fait l'objet d'aucun article dans les médias français, y compris ceux considérés comme "indépendants" comme Le Canard Enchaîné.


RIEN SUR L'ATTAQUE JIHADISTE ORGANISE CONTRE LES BURKINABES

Alors que nous avons les preuves, les enregistrements des appels téléphoniques entre Bassolé et Soro, rien est sorti dans les médias français.
Le monde a fait il est vrai un article sur les écoutes mais sans en faire de déduction à la différence de Mondafrique qui écrivait Burkina feu orange de l’Élysée en faveur des putschistes.

Burkina, feu orange de la France en faveur des putschistes



RIEN SUR L'ENVOI DES TERRORISTES MNLA AU MALI PAR SARKOZY

Je copie colle ici un article qui dénonçait l'omerta sur cette information et la transformation des faits concernant l'intervention militaire française au Mali.

"Il a fallu que le New York Times finisse par dénoncer les sommes gigantesque versées par l’État français aux terroristes du Mali pour que quelques journaux ne se mettent à relayer l'information. Les bloggers anti-franceàfric, eux l'avaient fait longtemps avant.

Mali: Le coupeur de mains Iyad Ag Ghali qui avait reçu 20M de F.Hollande en octobre 2013 accusé par El Watan et le ministre malien Abdoulaye Diop d'être derrière les attentats actuels

Aveux d'un chef MNLA : Les terroristes sont dirigés et financés depuis l'Elysée. Sarkozy, Hollande, Puga sont les chefs des criminels Soro, MNLA, Ansardine, Iyad Ag Ghali, AQMI etc....
  
Le soutien aux terroristes au Mali se passait pendant qu'à longueur de lignes, à longueur d'émissions télévisées et radiophoniques, on nous fait passer notre chef d’État pour un ennemi des terroristes...
La perquisition récente de Iad Agd Ghali le principal chef terroriste africain donne la preuve de la protection dont il bénéficiait de la part des troupes d'occupation françaises depuis 4 ans." (mon blog)"

RIEN SUR LES SALAIRES A 50€/MOIS DE L'ESCLAVAGISTE BOLLORE

Et concernant les salaires 50€/mois de Bolloré, Fanny Pigeaud avait brisé l'omerta avec son article, Les Camerounais exploités des palmeraies de Bolloré en mars 2008. Sur France 2, en 2016, un documentaire "Bolloré un ami qui vous veut du bien" montre les mineurs payés 1,50€/jour et qui travaillent dans des conditions extrêmement dangereuses. Mais c'est tout !


Et à longueur de temps on nous fait croire que si l'Afrique est pauvre c'est que les africains sont rudement idiots ou qu'ils se laissent faire. Alors que les meilleurs hommes politiques sont africains Thomas Sankara, Patrice Lumumba, Amilcar Cabral et ils ont tous été assassinés.
MENSONGES ET TRANSFORMATION DE LA RÉALITÉ

En Côte d'Ivoire, le coup d'état contre Gbagbo pourtant reconnu comme étant vainqueur de l’élection présidentielle  par le Conseil Constitutionnel  ne sera pas du tout présenté pour ce qu'il est. Les terroristes armés de Kalachnikov dans une fausse manifestation est transformée par les médias en "manifestation pacifiste".

Et même concernant des événements hors franceàfric, ils suivent la ligne USA CIA

Par exemple sur la Syrie et le traitement de l'attaque de Trump.
Les 2 sources principales sources des médias occidentaux White Helmets et l'OSDH sont connus pour falsifier la vérité.
Eva Bartlett journaliste canadienne indépendante les a dénoncés.
Lire :
Syrie : attaque impérialiste de Trump sous prétexte de prétendues preuves OSDH White Helmets, officines CIA-USAID-MI6

QUELLE LEGITIMITE ONT LES MÉDIAS FRANCEAFRIC POUR JUGER LES INFORMATIONS TRANSMISES PAR LA POPULATION  ?

Ce sont ces médias franceàfric qui vont juger quelles informations sont fausses et quelles informations sont vraies.
Au nom de quoi seraient-ils une garantie de la vérité journalistique ?
Ils n'ont plus aucune crédibilité à force de nous débiter la propagande capitaliste impérialiste.

Même les journalistes africains sous dictature franceàfric critiquent à demi mot le comportement de l’État français qui soutient les dictateurs qu'ils subissent et le traitement de l'information qui en est fait en France.

" Paris a également manifesté un silence gêné lors de la présidentielle d’octobre 2015 en Guinée, suscitant de vives critiques des opposants guinéens qui y ont vu le feu orange de l’Elysée à « l’ami Alpha Condé pour organiser sa fraude ». La France n’a pas non plus pipé mot lors de la présidentielle en Côte d’Ivoire remportée par Alassane Ouattara alors que des opposants de poids tels que Charles Konan Banny et Mamadou Coulibaly s’étaient retirés du scrutin en estimant que les conditions de sa transparence n’étaient pas réunies. Au Niger aussi, les opposants expriment leur étonnement devant l’absence de réaction de la France sur les tensions pré-électorales et sur les rapports tendus entre le président Issoufou et une partie de la classe politique." Mondafrique
Maintenant Issoufou tue l'étudiant en sociologie Bagalé Mallah parce qu'il manifeste.
Il emprisonné d'autres manifestants....
Et on en entend à peine parler dans les médias français.

Les Français ne leur font pas confiance. Ils ne sont que 30% à penser que les journalistes résistent aux pressions des capitalistes !

"

Ils sont ainsi 60 % à considérer que les professionnels de l'information ne résistent pas aux pressions de l'argent contre 29 % à croire le contraire.
La méfiance est encore plus grande quand on leur demande s'ils estiment que les journalistes résistent ou non aux pressions des partis politiques et du pouvoir. Cette fois, ils sont 63% à penser que ce n'est pas le cas et 30 % à considérer, au contraire, que les journalistes « résistent ». Ces questions-là n'avaient pas été posées depuis 2000 et les réponses enregistrées cette année sont similaires aux résultats obtenus à l'époque, symbole d'une relative stabilité de l'opinion." Le Parisien
 Les médias sont tous financés par les gros patrons français qui achètent les médias pour sauver leur réputation. Exemple Bolloré avec Canal Plus

"Les grands médias appartiennent aux plus gros patrons français. Et, pas à n'importe lesquels des patrons, aux plus gros patrons franceàfric, Bolloré, Bouygues, Dassault (marchand d'armes).
Alors pour cacher toutes leurs horreurs aux Français, les salaires esclavagistes et tout ce qui va avec, le soutien au dictateurs, les coups d'état organisés, les guerres financées, les meurtres de tous les opposants politiques, il leur faut détenir la presse.
Dassault, PDG du groupe d'armement le plus connu et détenteur du journal Le Figaro, le dit franchement en 2004 :
« Pour moi, c'est important d'être propriétaire d'un journal pour exprimer mon opinion » (propos de Serge Dassault, p 629 Histoire secrète de la V° République)
Mais les patrons du CAC40 ne sont pas uniquement présents via le biais de la propriété du capital des journaux, ils font pression sur les journalistes par la publicité. Si un journaliste critique une marque présente dans les publicités du journal, l'entreprise dénoncée fait pression sur le journal pour retirer ses annonces et donc le financement indirect du journal.

« Depuis la « médiacratie » s'en donne à cœur joie. En septembre 1999, Jean-Pierre
Lesueur consacre un article dans Le Monde diplomatique aux pressions qui s'exercent, par exemple, dans les journaux économiques. En 1998, les journalistes de la Tribune, propriété de Bernard Arnault, patron du groupe de luxe LVMH, se rebellent : ils se plaignent d'une « revue de presse d'Ivan Levai (alors directeur de la rédaction du quotidien), intitulée « Diorissime », à la gloire d'une marque de LVMH ». « Les articles sur LVMH sont sous haute surveillance parce que Bernard Arnault ne supporte plus les graphes montrant une chute de ses titres. L’intérêt de ses actionnaires passe avant celui du lecteur », avouait un rédacteur du quotidien économique. A la télévision, il ne faut pas déplaire aux annonceurs. Sur M6, deux reportages ont été ainsi amputés en 2005 de séquences déplaisantes pour la Française des jeux et Renault. La société des journalistes de M6 est immédiatement montée au créneau. Mais pour une rédaction qui hurle combien se taisent. » p 629 Histoire secrète de la V° République
Les mesures d'intimidation sont monnaies courantes sur ceux qui osent faire du vrai journalisme.  Denis Robert qui a enquêté sur l'affaire clearstream en a fait l'expérience.

« Ajoutons les mesures d'intimidation une fois que l'on a déplu. Quelques expériences personnelles vécues au Point, magasine où l'auteur de ces lignes travaille depuis 2000, mais qui existent dans tous les journaux : les reporters enquêtant sur l'explosion de l'usine AZF en 2001 persistent dans la version de l'accident industriel ? Plusieurs membres de la hiérarchie du magazine sont convoqués par Total pour s'entendre dire tout le mal que l'on pense de cette version – qui sera pourtant validée entièrement par le rapport d'expertise remis en mai 2006."  p 628 Histoire secrète de la V° République
La presse ça ne se vend plus. Si les plus gros patrons français achètent des journaux, ce n'est donc pas pour faire du fric mais pour pouvoir manipuler l'opinion et contrôler ce qui est écrit sur eux et leurs amis capitalistes. Ils achètent un journal comme ils achèteraient des électeurs. Bolloré a racheté il y a peu Canal plus. Il a mis tous les journalistes mollassons et censeurs des affaires franceàfric en grève. C'est dire à quel point son OPA à Canal plus contre l'information et la vérité est puissante."
POUR LIRE LE TEXTE INTÉGRALEMENT


Pourquoi en France rien ou presque ne sort dans la presse sur la Françafrique ?

Et en plus ces journalistes chargés de faire la chasse aux fausses informations ne sont pas des représentants de la population !
Ce ne sont pas des délégués révocables représentants un nombre donné de personnes.

Et leur pouvoir de nuisance sur les citoyens est énorme. Voilà ce que l'on sait de comment ils vont procéder pour empêcher les informations qui les dérangent.

"Si deux médias partenaires établissent que le contenu signalé est faux et proposent un lien qui en atteste, alors ce contenu apparaîtra aux utilisateurs avec un drapeau mentionnant que deux « fact-checkers » remettent en cause la véracité de cette information. Quand un utilisateur voudra partager ce contenu, une fenêtre s’ouvrira pour l’alerter." Le Monde

Pour les liens signalés comme problématiques par les médias partenaires de Facebook, un panneau d’avertissement s’affichera lors du partage de ce lien sur le réseau social.

LA PEUR DES RÉSEAUX SOCIAUX DES POLITIQUES CAPITALISTES
C'EST LA CRAINTE QUE TOUTE LA VÉRITÉ SUR LEURS IGNOMINIES NE SOIT DÉVOILÉE


On entend régulièrement des messages d'hommes politiques disant que les réseaux sociaux sont dangereux.
Il y a même eu une opération "on vous manipule" sur twitter du gouvernement Hollande.
Les réseaux sociaux sont dangereux pour qui ? Dangereux pour eux certainement.
Parce que c'est de l'info que eux, les marionnettes des capitalistes, ne contrôlent pas à la différence des médias traditionnels qu'ils contrôlent totalement.

Voir le film Poison D'avril de William Karel. On voit comment les journalistes qui s’intéressent un peu aux pauvres d'autres pays se font envoyer bouler par le directeur de rédaction qui décident de faire un journal totalement manipulateur sur l'insécurité en France avec un fait divers construit de toute pièce.

https://www.youtube.com/watch?v=tVJCsTCe6Rs

Après avoir acheté la quasi totalité des médias, voilà nos gros patrons spoliateurs et esclavagistes (Bolloré, Dassault) qui craignent que la vérité sur leurs agissements ne soit trop connue du grand public.
Leur solution ?
Contrôler les réseaux sociaux. C'est leur rêve depuis qu'ils existent. Et ils y sont presque arrivés.
Pour réussir cette entreprise, il faut un prétexte. Ils l'ont trouvé et ils l'ont construit.
La victoire de Trump !
Trump est un pourri capitaliste un peu taré qui commence la 3° Guerre mondiale mais Hillary Clinton était celle qui a crée Al Qaeda et Daech ... Alors entre la peste et le choléra... On a la peste....
Mais eux militaient pour Clinton et cherchaient à faire croire que les vérités de Trump sur le soutien de Clinton aux djihadistes étaient une fake news. Pourtant c'est une vérité crue. On a les vidéos en ligne ou Hillary se vante carrément d'avoir crée Al Qaeda.

Des délégués révocables pourraient avoir comme fonction de trier le vrai du faux mais sans censure. On peut imaginer des sites où un délégué ferait un travail d'enquête et indiquerait en quoi telle ou telle information lui parait plausible ou non et pourquoi. Mais ces délégués auront la légitimité de la représentation populaire. Ils ne dépendront pas comme c'est le cas actuellement de la volonté de spoliateurs qui veulent manipuler l'information en leur faveur.


Joachim Steinhöfel, avocat dit à propos de cette opération facebook anti fake news :

« Tout ce qui se passe ici, ce n'est pas une lutte contre les fake news ou contre une information qui ne correspond pas à la réalité. C'est une tentative de la classe politique de récupérer le pouvoir, le contrôle et la domination » Sputnick News

A travers cette opération de chasse aux fake news c'est notre liberté d'expression qui est attaquée mais surtout et c'est plus grave c'est la révélation de la vérité auquel les médias fraceàfric allié à Facebook combatte.

Les USA ont commencé, la France a suivi et le prochain pays touché par ce dispositif sera l'Allemagne. 3 pays capitalistes, 3 pays criminels écologiques, 3 pays impérialistes qui veulent museler leur population.

C'est la Révolution mondiale qui approche et qui leur fout la trouille.

vendredi 14 avril 2017

Etat français et syndicalistes Fessenheim = criminels écologiques

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 14/04/17


Qu'est ce qu'un syndicaliste ?
Est-ce quelqu'un qui défend les intérêts de tous les travailleurs ou est ce quelqu'un qui défend des intérêts corporatistes formois ?
Les syndicalistes d'EDF qui défendent la non fermeture de la centrale de Fessenheim ne sont ni l'un ni l'autre.
Ils défendent la mort, la mort de la nature, la mort de tous les êtres vivants.
Ces syndicalistes nous obligent à vivre avec l'épée de damoclès d'une explosion nucléaire. Et pourrissent même la santé et la vie des futures générations avec les déchets nucléaires stockés sous terre.
Ils disent défendre les emplois des travailleurs de Fessenheim. Mais ils mentent.
Ces travailleurs risquent chaque jour leur vie en travaillant dans cette centrale. Le plus grand cadeau qu'on puisse leur faire c'est de la fermer.

A L’UNANIMITÉ, LES REPRÉSENTANTS SYNDICAUX  ONT VOTE CONTRE LA FERMETURE DE FESSENHEIM


Une fois de plus, une fois de trop, les représentants syndicaux d'EDF ont voté contre la fermeture d'une centrale ultra dangereuse qui est la honte de la France, la centrale de Fessenheim.

"Sur les 18 administrateurs, les six représentants des syndicats ont annoncé qu'ils voteront contre. Les six administrateurs de l'Etat ne pourront pas prendre à ce vote en raison des possibles conflits d’intérêts. La balle est dans le camp des six autres administrateurs indépendants. Les salariés compte sur l'ancienne patronne du Medef, Laurence Parisot pour faire pencher la balance en leur faveur. La décision devrait être prise à la majorité" Le Parisien

Pire, ils organisent des manifestations pour protester contre la fermeture.

Ils disent défendre les 2200 emplois de la centrale.
D'abord, les chiffres de l'INSEE ne sont pas ceux présentés par les syndicalistes.

"On notera ensuite une divergence notable entre les chiffres avancés par l’INSEE et ceux publiés par EDF : l’INSEE estime à 850 le nombre d’employés d’EDF auxquels s’ajoutent 510 emplois indirects (fournisseurs, prestataires et sous-traitants)." Sortir du Nucléaire

Si l'on additionne les emplois directs (les travailleurs de Fessenheim) et les emplois indirects (les fournisseurs de Fessenheim comme l'usine du Creusot qui fabrique des composants défectueux), nous trouvons le chiffre de 1360 emplois et non 2200 comme l'annonce les syndicalistes d'EDF soit une différence de 640 emplois.

Mais au lieu de préparer la transition énergétique dans les énergies renouvelables et ainsi de permettre aux employés d'avoir un emploi sain sans risquer leur santé et celle de leurs enfants, ils les manipulent sur le thème si la centrale s’arrête,  vous perdez vos emplois.
Ce ne sont pas les syndicats du nucléaire qui cherchent des solutions pour leurs employés mais les associations environnementales qui organisent des plans de reconversions dans les énergies renouvelables pour ces salariés du nucléaire.

"Les associations alsaciennes engagées pour la fermeture de Fessenheim ont d’ailleurs présenté depuis 2012 plusieurs propositions au ministère de l’Environnement et aux délégués interministériels à la fermeture de Fessenheim, dont la construction d’une usine de fabrication d’éoliennes à proximité immédiate de la centrale, en bordure du canal (les mâts et pales de très grande taille pouvant ainsi être directement chargés sur barges et acheminés par voie d’eau, via Rotterdam, vers les futurs sites français offshore de la Manche et de l’Atlantique) ; avec, à la clé, la réutilisation immédiate et sur site de la grande compétence de nombreux soudeurs." Sortir du Nucléaire


Les partisans de la non fermeture de Fessenheim étaient plusieurs centaines à manifester devant le conseil d'administration d'EDF le 6 avril 2017 pour protester.

"Devant l’immeuble en verre du siège parisien d’EDF, plusieurs centaines de
manifestants se sont massés, dès 12h30, ce jeudi, à deux heures d’un conseil d’administration décisif pour l’avenir de la centrale. Sifflets, tambours, et Marseillaise entonnée à pleines voix retentissent sur l’avenue de Wagram (Paris VIIIe). Au-dessus de leurs têtes volent les drapeaux des syndicats CGT, FO, CFE-CGC et CFDT et des ballons noirs orné du slogan «Fessenheim, c’est 2 200 emplois sacrifiés»." Le Parisien


Le PCF français attaque de manière agressive cette décision de fermeture qui pourtant contient tellement de conditions qu'elle ne pourra pas fermer avant 2019 !
"Par communiqué, le Parti communiste français critique vertement la décision du gouvernement et de EDF de fermer la centrale nucléaire de Fessenheim. Une prise de position originale et à contrecourant du PS et des Verts avec les conséquences sur l’emploi en priorité." Economie Matin
Lutte Ouvrière rejoint le PCF quant il s'agit de défendre cette folie meurtrière qu'est le nucléaire.

"Le parti Lutte Ouvrière dont Nathalie Arthaud porte à nouveau les couleurs dans cette campagne est sensible au sort des 2.200 salariés de la centrale si celle-ci venait à fermer.
Difficile donc de prôner ouvertement une mise à l’arrêt de Fessenheim. Pour autant, les sympathisants de LO entendent les inquiétudes « sanitaires » de certains employés et riverains de la centrale." France 3
 L'attitude de la CGT et du PCF concernant la fermeture de Fessenheim n'a rien d'étonnant. Ils sont financés par EDF ! Je copie colle ici un extrait de mon article :

Centrales nucléaires vétustes avec des anomalies mais l'Etat décide de les remettre en marche

ALLIANCE DU PCF AVEC LA BOURGEOISIE RÉACTIONNAIRE POUR SOUTENIR LA PRODUCTION D’ÉNERGIE NUCLÉAIRE EN FRANCE

Le nucléaire en France, c'est le résultat de l'alliance formoise stalinienne représentée par le PCF avec une bourgeoisie réactionnaire.

Le plan Messmer en 1973 prévoit de construire 4 à 6 réacteurs par an. Les communistes alors dans l'opposition soutiennent le projet. Ils n'y voient que le petit bout de la lorgnette et vantent le projet pour les création d'emplois et l'indépendance nationale.
Actuellement 90 % du parlement est pro-nucléaire. Et nous sommes le seul pays à avoir autant de députés pro nucléaires.

"«La France est le seul pays où 90% du Parlement est pro-nucléaire, souligne Bernard Laponche, polytechnicien, qui fut ingénieur au CEA. C’est du jamais vu.» Ce directeur général de l’Ademe poursuit:
«Dans d’autres pays, on peut avoir un débat, et comparer le nucléaire à d’autres sources d’énergie. En France, c’est impossible. Le nucléaire représente 80% de l’électricité, avec une surcapacité de près de dix réacteurs. Les raisons sont avant tout politiques. C’est lié au prestige militaire de la France, à cette idée d’indépendance énergétique et au centralisme technocrate de l’Etat.» Slate

1% DU CHIFFRE D'AFFAIRE D'EDF REVERSÉ A LA CGT


Le journal Slate rappelle que le Parti Communiste Français et son syndicat la CGT sont achetés par EDF. Ils défendent donc le tout nucléaire ! 1 % du Chiffre d'Affaire d'EDF est reversé à ce syndicat ouvrier. Voilà comment EDF a verrouillé la contestation en France.

"La stratégie du tout nucléaire est soutenue par ces grands corps d’États, dont les diplômés se placent dans les entreprises de l’énergie, fleurons de l’industrie française, et par la classe politique, elle aussi largement issue de ce sérail. Les communistes de l’opposition se rallient à la perspective d’une création massive d’emplois publics et à l’idée d’indépendance nationale dont le nucléaire est synonyme. Côté syndicats, la CGT, liée à EDF qui lui reverse 1% de son chiffre d’affaires via le comité d’entreprise, approuve le plan.
De cette alchimie naît ce qui, aujourd’hui encore, constitue le lobby pro-nucléaire." (Slate)
Encore actuellement après la catastrophe de Fukushima, ils continuent de défendre cette monstruosité qu'est le nucléaire, à distribuer des tracts dénonçant la fermeture des centrales les plus vétustes.

Greenpeace dénonce l'alliance de la CGT avec le patronat sur cette question.

"Greenpeace poursuit son enquête sur l’osmose entre les différents pouvoirs en France à propos du nucléaire. Dans ce dernier volet publié en priorité sur Reporterre, Greenpeace cible les syndicats, et notamment la CGT, pour son alliance avec le Medef sur cette question. Les revenus tirés du Comité d’entreprise d’EDF expliquent-ils cet accord contre nature ?" Reporterre.net
Laurence Parisot, ex patronne du MEDEF, se félicitait de cette alliance stratégique avec la CGT sur le nucléaire.

"Un constat qui n’est pas étonnant au regard de la "solidarité", pour ne pas dire l’alliance qui a été constituée entre centrales syndicales et patronales au sein du débat sur la transition énergétique (DNTE). Laurence Parisot déclarait ainsi : « sur ce point la solidarité est totale entre la CGT et la Medef »." Reporterre.net

Si la CGT est le syndicat le plus connu pour sa défense du nucléaire, il n'est pas le seul. Ils sont quasiment tous des soutiens actifs de cette énergie mortifère, FO, la CGC. C'est ce que dénonce l'organisation écologiste Greenpeace !

"Les organisations syndicales se sont ainsi soutenues mutuellement durant le DNTE : Nucléaire, gaz de schiste, sobriété énergétique : sur tous ces aspects décisifs du débat, une alliance de fait a existé depuis le début des discussions entre le Medef et trois syndicats très actifs dans les échanges : la CGT, FO et la CFE-CGC.""Reporterre.net

 LES DÉFENSEURS DU NUCLÉAIRE ONT DÉTRUIT LA NATURE POUR DES MILLÉNAIRES (ENFOUISSEMENT DES DÉCHETS)  ET  ILS NOUS FONT RISQUER LA MORT TOUS LES JOURS

La France est le deuxième pays au monde ayant le plus de centrales nucléaires après les USA. On compte 19 centrales et 48 réacteurs. Mais en densité c'est le plus nucléarité au monde.
80% de l’électricité consommée est aujourd'hui d'origine nucléaire en France.
Nous risquons à la fois que ces bombes à retardement que sont les centrales nucléaires n'explosent mais aussi nous devons subir en plus les déchets nucléaires qui empêchent toute culture...
Les études scientifiques sont relativement peu importantes sur ces risques. Nous savons que c'est très dangereux mais tout le monde fait comme si on pouvait vivre avec. pourtant 61,6 millions de personnes sont mortes du nucléaire depuis 1945. C'est énorme !

61,6 MILLIONS DE MORTS DU NUCLÉAIRE DEPUIS 1945
ET 123,2 MILLIONS DE CANCERS

Tchernobyl nous avait tous paralysé. Fukushima plus récent aurait du faire de même... Pourtant la France continue à produire massivement de l'énergie nucléaire. Une étude vient de sortir les vrais statistiques des décès du nucléaire. 61,6 millions de morts et 123,2 millions de personnes atteintes de cancer ! Parmi ces morts, il y a 3,4 millions d'enfants en bas âge.

"Afin de revoir l’évaluation des risques lors des expositions aux rayonnements ionisants (essais nucléaires, pollution historique, proximité de centrales…), l’étude a créé de nouveaux facteurs de pondération dits de « danger biophysique » ou de « danger lié la biochimie de l’isotope ». En appliquant ces principes aux données officielles des Nations Unies, l’impact sur la santé humaine d’une faible irradiation chronique est multiplié par soixante ! Si bien que le total des morts par cancers est estimé à quelque 61,6 millions depuis 1945, contre 1,1 million selon les sources officielles. Le nombre de cancers est pour sa part évalué à 123,2 millions contre 2,3. L’étude estime en outre que les radiations ont induit une importante mortalité infantile et fœtale (3,4 millions)." Sortir du Nucléaire

UNE PROPAGANDE BIEN HUILÉE PAR LE LOBBY NUCLÉAIRE NOUS FAIT CROIRE QUE NOUS VIVONS DANS LE MONDE DES BISOUNOURS

Nous risquons tous de mourir à cause d'une explosion mais les médias nous font croire que tout va bien. Rien n'est mis en place pour prévenir les risques,  ni pastille d'iode distribué dans les communes limitrophes d'une centrale, ni exercices de préventions (alors qu'ils existent pour le terrorisme mais des terroristes pourraient faire exploser une centrale !!!!), ni même d'abris antiatomique.
Je vis à Le Havre. 3 centrales nucléaires entourent ma commune, Paluel, Penly et Flamanville. La plus proche, Paluel, est située à 70km. Personne ne nous a distribué de pastille d'iode ni ne nous a sensibilisé aux risques nucléaires... En tant que Professeur des Écoles, je sais qu'aucune formation n'a été organisée pour savoir quel comportement adopter en classe en cas de catastrophe nucléaire, aucun exercice de prévention n'est non plus organisé dans les écoles du Havre alors que le risque nucléaire est important.
Le Havre n'est pas une exception. Toutes les habitants vivant à proximité d'une centrale ne sont absolument pas sensibilisé et encore moins protégé au danger du nucléaire.
Le journal Le Monde a recueilli parmi ses lecteurs les témoignages de ceux qui habitent près d'une centrale nucléaire.
"J'habite à moins de 10 km de la centrale de Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher). L'année dernière, un fascicule intitulé "Document d'information communal sur les risques majeurs" nous a été distribué : la centrale y est évoquée. C'était, en ce qui me concerne, la première et seule information reçue (j'y habite depuis seulement deux ans il est vrai). Toutefois, aucun exercice d'alerte ou d'évacuation n'a été entrepris. J'entends parler de capsules d'iode, mais par les médias uniquement. Jamais, en deux ans, la population n'a été réunie afin d'aborder ce sujet et de répondre aux éventuelles questions. Toutefois, je ne me sens pas vraiment menacé, car la région n'est pas déclarée à risque sismique.

  • Pas de distribution de pastilles d'iode, par Robert
Nous habitons Bordeaux, donc tout près de la centrale nucléaire du Blayais. Or les pharmacies refusent de nous distribuer des pastilles d'iode au prétexte que nous n'habitons pas contre la centrale !"
  • "Espérons qu'aucun incident grave n'arrive", par Bruno
C'est simple, j'habite entre deux centrales nucléaires. Lorsque je vais vers le Nord, je vois les énormes nuages formés par les cheminées de la centrale de Dampierre et à l'Est, je vois les nuages de Belleville. Aussi étrange que cela puisse paraître, on ne s'y fait pas vraiment.
Nous ne sommes pas plus préparés que ça, aucun lieu n'est prévu en cas de fuite importante pour protéger efficacement les populations environnantes. On peut seulement espérer qu'aucun incident grave n'arrive et vivre comme si de rien n'était.
En observant les incidents ayant lieu au Japon, on est content de ne pas être dans une zone sismique de haut niveau, mais on est obligé de se dire que si un accident arrivait ici, on serait tous morts, quand on observe la manière dont sont réglés les problèmes en France.
C'est simple, une fissure n'est pas toujours signalée. La direction opère de plus en plus par la sous-traitance en délaissant les ingénieurs bien formés pour "économiser". On appelle cela le "risque calculé".
Le Monde

En France, les autorités cultivent le déni sur le nucléaire. Nous vivons au dessus des déchets nucléaires. Nous vivons avec l'épée de damoclès d'une ou plusieurs explosions... L’État EDF Areva et nous mentent tout le temps... Car en plus des dangers énormes que constitue ces centrales, des scandales concernant les défectuosité des composants fabriqués par l'usine du Creusot sont réguliers... Nos centrales sont peut être plus dangereuses encore que ne l'était celle de Tchernobyl...

LES PROCHAINS LIQUIDATEURS SERONT CEUX QUI ONT ORGANISE
LE "TOUT NUCLÉAIRE" EN FRANCE


EDF marchand de morts criminel écologique va recevoir 465 millions d'euros d'indemnités.
Il est impossible de monétariser les indemnités que devraient verser EDF Areva et l’État français pour le désastre humanitaire et écologique dont ils sont responsables... Pendant des millénaires les générations futures vont supporter la contamination des sols à cause des déchets nucléaires qui y sont enterrés...
Liquidateur de la centrale nucléaire de Tchernobyl
Indemnités pour la fermeture d'une centrale ultra dangereuse qui menace notre vie chaque jour...
Les 600000 liquidateurs de Tchernobyl étaient des ouvriers pauvres venus d'Ukraine, de Biélorussie, de Lettonie, de Lituanie et de Russie.

Ce ne seront plus à l'avenir les ouvriers pauvres qui ne sont aucunement responsables de ces usines à morts qui seront les futures liquidateurs des centrales nucléaires mais les vrais responsables du nucléaire en France qui nous mentent et nous manipulent pour ne faire croire que ces centrales ne sont pas dangereuses depuis des années.
Les syndicalistes et les administrateurs qui ont voté contre la suppression de Fessenheim seront ceux que nous, la population, enverrons comme "liquidateurs" des centrales nucléaires.

mardi 11 avril 2017

Fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim : entre mensonges et magouilles

Centrale nucléaire de Fessenheim avec la banderole de
Greenpeace "Stop Risking Europe !"
Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 11/04/17
" Les pro nucléaire se moquent des Français depuis des années et des années.Ils nous racontent des sornettes sur la réalité, ils nous mentent et ils magouillent...Et ça continue, même quand tous les rapports scientifiques montrent que cette centrale pourrait supprimer toute vie ...Alors qu'économiquement cette centrale n'est plus rentable, ils trouvent encore le moyen de magouiller pour prolonger son fonctionnement. On croit faire un cauchemar... mais non..." (Intra)


Dimanche, un décret est paru prévoyant la fermeture de la centrale de Fessenheim.

« Le décret abroge (…) l’autorisation d’exploiter la centrale nucléaire de Fessenheim dont EDF est titulaire, à compter de la date de mise en service de l’EPR de Flamanville 3 dès lors que cette abrogation est nécessaire au respect du plafonnement de la capacité nucléaire et que la mise en exploitation de l’EPR de Flamanville 3 intervient avant le 11 avril 2020. » Le Monde

Mais attention, comme d'habitude, avec les capitalistes criminels écologiques, il faut se méfier !!!!
Il y a DES CONDITIONS !
Une centrale nucléaire ultra vieille, ultra vétuste, qui menace à chaque instant d'exploser peut encore fonctionner pour tous ces irresponsables !!!!!
Malgré les plaintes des États européens limitrophes, malgré les manifestations .... ET alors que Hollande en avait fait une promesse électorale .... la centrale de Fessenheim n'est pas prête de FERMER !!!! Et ce ne sera qu'une promesse non tenue de plus ...

DES CONDITIONS DE FERMETURE QUI PERMETTENT A EDF DE FAIRE TRAINER EN LONGUEUR LE FONCTIONNEMENT
D'UNE CENTRALE ULTRA DANGEREUSE

Les pro nucléaire se moquent des Français depuis des années et des années.
Ils nous racontent des sornettes sur la réalité, ils nous mentent et ils magouillent...
Et ça continue, même quand tous les rapports scientifiques montrent que cette centrale pourrait supprimer toute vie ...
Alors qu'économiquement cette centrale n'est plus rentable, ils trouvent encore le moyen de magouiller pour prolonger son fonctionnement. On croit faire un cauchemar... mais non...

TRANSFORMER UN "PLAFONNEMENT" EN "PLANCHER"


Les conditions sont " la mise en service de l’EPR de Flamanville 3",  " respect du plafonnement de la capacité nucléaire" et que "la mise en exploitation de l’EPR de Flamanville 3 intervient avant le 11 avril 2020". Autrement dit, on pourrait encore attendre 3 ans avant la fermeture de Fessenheim !

Pour le respect du plafonnement nucléaire, Greenpeace explique que l’État Hollandiste obéissant aux pressions des pro nucléaire a effectué une entourloupe pour semer le brouillard dans la population naturellement inquiète. Ils ont transformé le plafonnement en plancher !

"La décision adoptée hier par le Conseil d’Administration d’EDF entérine l’inversion totale de la logique de la loi de transition énergétique : avec la complaisance du gouvernement, EDF a transformé le plafonnement de la puissance nucléaire installée à ne pas dépasser, instauré par la Loi de Transition Énergétique, en plancher sous lequel ne pas descendre ! 
 
(Sortir du Nucléaire)
Cette magouille vise bien entendu à faire fonctionner le plus longtemps possible la centrale de Fessenheim :

Pire encore, cette fermeture pourrait être remise en question si elle ne s’avérait plus nécessaire pour rester en-dessous des 63,2 GW de puissance nucléaire installée. Ainsi, si d’autres réacteurs venaient à être arrêtés pour raison de sûreté (comme Paluel 2, gravement endommagé par la chute d’un générateur de vapeur), la centrale alsacienne pourrait continuer à fonctionner malgré son âge avancé, ses pannes à répétition et les risques qu’elle fait peser sur les populations." (Sortir du Nucléaire)

IL FAUT ATTENDRE LA MISE EN SERVICE D'UNE CENTRALE NUCLÉAIRE COMPRENANT DES COMPOSANTS DÉFECTUEUX (FLAMANVILLE)... POUR POUVOIR FERMER LA BOMBE DE FESSENHEIM

 De plus, il faut attendre la mise en service du réacteur de l'EPR de Flamanville qui contient une cuve non résistante et défectueuse pour que Fessenheim ferme. Autrement dit, pour supprimer un énorme risque il faut permettre qu'un risque un tout petit peu moins énorme puisse exister !
Or comme le souligne Sortir du Nucléaire, la cuve de ce réacteur est défectueuse.
"Comme il fallait s’y attendre, pour fermer la centrale de Fessenheim, vieille et dangereuse, il faudra attendre la mise en service du réacteur défectueux de l’EPR de Flamanville, équipé d’une cuve qui ne devrait surtout pas être homologuée par l’ASN, qui y perdrait sa crédibilité.
 
"
(Sortir du Nucléaire)

"2 FOIS PLUS DE CARBONE
QUE LE MAXIMUM AUTORISE"


C'est le Canard Enchaîné qui avait révélé les défaillances graves de la cuve du réacteur de Flamanville. Il s'agit d'"anomalie de la composition de l'acier".

"Le réacteur EPR de Flamanville (Manche), en chantier depuis 2007, vient de connaître un nouveau déboire. Et c’est le cœur même du projet qui est aujourd’hui touché : la cuve où se produit la fission des atomes et qui constitue aussi la seconde barrière de confinement de la radioactivité, après la double enceinte de béton du bâtiment du réacteur. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a en effet annoncé, mardi 7 avril, qu’Areva l’avait prévenue d’une « anomalie de la composition de l’acier » dans le couvercle et le fond de la cuve du réacteur." Le Monde

L'ASN a observé que les composants qui constituent la cuve du réacteur contiennent trop de carbone ce qui a pour conséquence de rendre le matériau particulièrement fragile !

Et ces défaillances ont été cachées !

Ils ont démontré que le couvercle du réacteur normand concentre à certains endroits deux fois plus de carbone que le maximum autorisé. Une particularité qui le rend plus fragile, et moins apte à résister à de fortes pressions. Or ce couvercle protège le coeur du réacteur et tout le combustible nucléaire. (BFMTV)

Et le 13 février 2017, cette centrale a subi un incendie !
Ce jeudi vers 9 h 30, une détonation s’est produite à la centrale nucléaire de Flamanville. Les services de sécurité de plusieurs centres de secours de la Manche ont été envoyés sur place (Ouest France)

FESSENHEIM EST UNE CENTRALE NUCLÉAIRE TRÈS DANGEREUSE QU'IL FAUT FERMER IMMÉDIATEMENT


La centrale de Fessenheim est en service depuis presque 40 ans ! Cette centrale est la plus ancienne du parc français. Elle aurait dû déjà fermer depuis longtemps.
40 ans c'est le très grand maximum.

"À l'origine, les centrales nucléaires ont été conçues pour une durée de 40 ans" (Institut de radioprotection de la sûreté nucléaire)

  La centrale de Fessenheim contient deux réacteurs nucléaires à eau pressurisée (REP) d'une puissance nette de 890 mégawatts électriques chacun.

Cette centrale est ultra dangereuse.

D'abord, elle contient de nombreux composants défectueux qui ne peuvent pas être remplacés ou réparés, ensuite certains composants remplacés sont défectueux. Le scandale de l'usine du Creusot, appartenant à Areva, et fabriquant des composants nucléaires a éclaté et nous savons que la centrale de Fessenheim était fournie par cette usine.
"
Selon les associations, EDF et Areva auraient mis en service «un équipement à risques
ne satisfaisant pas aux exigences essentielles de sécurité.» Fin avril, Areva avait annoncé que des anomalies documentaires avaient été détectées dans le suivi des processus de fabrication d'équipements au sein de son usine du Creusot où a aussi été fabriquée la cuve de l'EPR de Flamanville. Le Parisien

Toute ces anomalies n'ont même pas été indiquées dans les documents de suivis obligatoires.

"Elles (les associations environnementales) accusent également «EDF d'avoir tardé à déclarer à l'ASN cette anomalie risquant d'avoir des conséquences notables sur la sûreté de l'installation». Elles soutiennent que l'irrégularité a été dissimulée «pendant un mois, entre mai et juin 2016.» Avant de conclure: «EDF, en tant qu'exploitant a, en fait, décidé de faire primer ses intérêts économiques sur la protection des populations et de l'environnement.» Le Parisien

FESSENHEIM EN ZONE SISMIQUE

En plus du reste, Fessenheim est située dans le Haut Rhin dans une zone soumise à des risques sismiques et d'inondation.


"Située en zone sismique, inondable et dotée d’enceintes de confinement trop petites qui ne pourraient pas contenir la radioactivité en cas d’accident, cette centrale est vulnérable au vieillissement et certains équipements, comme les cuves et les enceintes de confinement, ne pourront pas être remplacés ni réparés.
EDF oublie-t-elle également que le réacteur n°2, à l’arrêt depuis juin 2016, est toujours interdit de redémarrage en raison d’un générateur de vapeur suspect ? Et que le réacteur n°1 ne pourra continuer à fonctionner qu’en mode dégradé ? Avec cette décision à l’image de sa gestion du parc nucléaire, EDF ne fait que reculer pour mieux sauter, entravant une transition aussi urgente qu’inéluctable." (Sortir du Nucléaire)

Le radier en béton sur lequel est installé le réacteur de Fessenheim est plus de 3 fois plus mince que celui de Fukushima dont nous connaissons tous les catastrophe.
"Alors que les réacteurs de Fukushima montés sur un radier en béton armé épais de 8m n’ont pas résisté au séisme majeur du 12 mars 2011, quelle garantie de résistance à un tel séisme offrirait un simple rehaussement du radier des réacteurs de Fessenheim qui présente actuellement une épaisseur de 1,5 m, la plus faible de tous les réacteurs PWR construits en France ? Aucune " Sortir du Nucléaire

Le moindre accident naturel, séisme, vents violents ... peut .... supprimer une partie d'entre nous de la surface de la Terre !

Le Professeur Thierrry de Larochelambert, Docteur et chercheur universitaire en Énergétique, nous explique que la quantité de césium contenu dans dans la centrale de Fessenheim est 900 fois plus importante que celle contenu dans la bombe Hiroshima qui avait détruit de la surface de la Terre toute matière vivante.
"Ne nous cachons pas la vérité : quand on sait qu’un réacteur nucléaire de 900 MW contient environ 900 fois la quantité de produits de fission radioactifs (tels que le césium 137) répandus par la bombe d’Hiroshima, et que c’est cette quantité terrifiante de radioéléments que l’explosion de Tchernobyl a dispersée sur l’Europe, autoriser l’exploitation de Fessenheim pour dix années de plus dans une région aussi sismique pourrait exposer tout le pays des Trois Frontières et bien au-delà à des risques de catastrophe de type nucléaire incommensurables et irréversibles."
Sortir du Nucléaire

LE NUCLÉAIRE EN FRANCE RIME
AVEC MENSONGES ET MAGOUILLES

Le nucléaire en France rime avec mensonges et magouilles.
Mensonges et magouilles pour poursuivre le fonctionnement d'une usine à mort !
Oui la production d'électricité par des centrales nucléaires a fait 61,6 millions de morts depuis 1945 d'après le premier rapport du Comité européen sur les risques de radiations.
Les pro nucléaire ne peuvent même plus utiliser l'argument économique.
Cette usine à mort coûte très cher. EDF est déficitaire à cause de ses centrales nucléaires vétustes, les investissements nécessaires d'entretien sont beaucoup trop important.
Mais cette folie engrangée par une propagande efficace du lobby nucléaire dans un pays impérialiste Franceàfric n'a plus de limite...



LIRE AUSSI


Après le fascisme policier et économique, voici le fascisme écologique : le gvt Hollande prolonge +10 ans de vie des centrales nucléaires

Le nucléaire : une folie meurtrière qu'il faut stopper immédiatement

Centrales nucléaires vétustes avec des anomalies mais l'Etat décide de les remettre en marche