mardi 31 janvier 2017

Benoit Hamon : un monstre Franceàfric protecteur des profs violents avec un grand sourire d'hypocrite

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 31/01/17







LIRE :

Primaire de la Gauche: Valls et Hamon, les deux vainqueurs, m'ont exclue 2 ans de mon poste de Professeur des Ecoles parce que j'avais dénoncé des violences à enfants


Benoit Hamon a gagné les élections des primaires de la Gauche dimanche 29 janvier 2016. Il obtient 58,87 % des suffrages exprimés contre 41,13 % pour Valls.

"Benoît Hamon obtient 58,87% des suffrages quand Manuel Valls en a récolté 41,13%. " Europe 1

MANUEL VALLS : L'ENNEMI DES TRAVAILLEURS, L'AMI DES PATRONS DU CAC40 ET DES DICTATEURS AFRICAINS VIENT D’ÊTRE VIRE PAR SA FAMILLE POLITIQUE


Manuel Valls, le premier ministre de Hollande pendant 2 ans et 8 mois ( a été sanctionné par les électeurs socialistes et écologistes.
Les gens n'ont pas oublié la loi travail – la pire loi anti sociale depuis des décennies et la surdité du gouvernement Valls aux 500000 manifestants qui se sont mobilisés pendant 7 mois et l'utilisation du 49-3.
Les électeurs socialistes ont aussi gardé en tête que les pires lois liberticides depuis la guerre d'Algérie avec la loi renseignement notamment, ont été prises par ce même gouvernement. Nous nous rappelons des images de ces écologistes et anarchistes pacifistes assignés à résidence. Tout cela servait à donner l'illusion au gouvernement Valls qu'il combattait le terrorisme alors que de 2008 à 2012  Manuel Valls a refusé la liste des terroristes français en Syrie qu' Assad lui avait proposé.
A cela s'ajoute les SDF de plus en plus nombreux dans les rues, la misère qui galope, les usines qui ferment et le nombre de chômeurs qui augmente.
Manuel Valls, ministre de l'intérieur puis 1er ministre de François Hollande est responsable du soutien des terroristes du Mali avec Hollande, puis le soutien sans faille au terroriste Soro numéro 2 de Côte d'Ivoire organisateur d'attaques djihadistes au Burkina Faso.

LIRE :

Mali Attaque à Bamako: le groupe AQMI a été financé 58M$ par Sarkozy & Hollande. Les terroristes Al Qaeda qui ont fait plus de 20 morts à l'hôtel Radisson sont financés par France, Qatar, Oman, Suisse, Espagne, Autriche (Scoop 2014 New York Times Rukmini Callimachi)

Burkina, feu orange de la France en faveur des putschistes


C'est cette politique anti sociale anti travailleur que les militants socialistes ont sanctionnée dimanche.

BENOIT HAMON : LE CANDIDAT QUI NE S'ATTAQUE
NI AU CAPITALISME NI A LA FRANCEAFRIC


C'EST LE PROTECTEUR DES PROFS VIOLENTS : IL M'A EXCLU 2 ANS QUAND IL ÉTAIT MINISTRE DE L’ÉDUCATION APRÈS QUE J'AI DÉNONCÉ DES VIOLENCES A ENFANTS


Mais, à la place, ils ont élu un autre monstre. Un monstre avec un grand sourire d'hypocrite. Benoit
Hamon est le bourreau des enfants des écoles, de tous les lanceurs d'alerte qui ont dénoncé des maltraitances et ... le mien puisque j'ai été exclue 2 ans par lui en juillet 2014 après avoir dénoncé des violences à enfants, qui a gagné !
C'est aussi le parfait représentant des mangeurs de miettes coloniales qui veulent augmenter leur salaire sans s'en prendre aux capitalistes. Si vous n'attaquer pas le capitalisme et que vous n'arrêter pas le colonialisme (Hamon ne compte ni supprimer les troupes françaises en Afrique, ni stopper le soutien aux terrorisme en Afrique, ni de forcer à quelques patrons français que ce soit de respecter les lois sociales françaises quand ils vont dans un pays étrangers ce qui aurait pour conséquence de stopper la division des salaires par 20  et donc le génocide sanitaires qui a fait 100 millions de bébés morts en 25 ans.
Comme aucun journaliste n'a parlé de mon exclusion par le ministre de l’éducation Benoit Hamon en juillet 2014, ses électeurs ne connaissaient pas le coté immergé de l'iceberg... Mais ses électeurs qui acceptent la politique franceàfric de leurs candidats depuis des décennies sont de parfaits égoïstes qui veulent des avancées sociales sur le dos des Africains et non sur celui des capitalistes.

Benoît Hamon a exclu 2 ans une témoin de violences. Il n'est plus ministre de l'Education ! Tant mieux !

5 années de harcèlement politique, judiciaire et professionnel contre une révolutionnaire pro Sankara en France : Professeur des Ecoles condamnée à 35000 € par la Franceàfric, exclue 2 ans au RSA puis révoquée de l'Education Nationale

Hollande révoque une prof pour déclarations anti-violence à enfants et anti-franceàfric


Quelqu'un qui obéit à la fois au lobby des profs violents dans les établissements scolaires et au lobby franceàfric en virant celle qui dérange ne vaut pas grand chose.

Quelqu'un qui est capable de cela n'a aucune éthique et obéira comme ses prédécesseurs aux pressions des multinationales et des impérialistes les plus mortifères. Ce sera leur marionnette comme l'ont été Hollande, Jospin, Chirac, Sarkozy, Mitterrand.

HAMON NE S'ATTAQUE PAS AUX GROS PATRONS, AUX MILLIONNAIRES, AUX BANQUIERS


D'ailleurs il est frappant de voir que dans son programme il ne parle JAMAIS de la finance et encore moins du capitalisme.

Le discours de Hollande en 2012 juste avant son élection peut être qualifié de gauchiste si on le compare avec celui de Hamon.

François Hollande s'en prenait directement aux actionnaires en janvier 2012. Il avait proclamé :

"
"Les stock-options seront supprimés et les bonus encadrés", a-t-il aussi prédit.
"Mon véritable adversaire, il n'a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera jamais élu et pourtant il gouverne. Cet adversaire, c'est le monde de la finance" (La Tribune)

Hamon, pour accéder au pouvoir, brandit le revenu universel de 750 euros par mois sans à aucun moment annoncer qu'il va s' attaquer les dirigeants de l'Union Européenne (ce qu'avait fait Tsipras en Grèce avant d’obéir aux pressions et de trahir le peuple grec), sans à aucun moment s'en prendre aux actionnaires qui jouent avec les salariés comme avec des billets dans un casino. Il se moque vraiment des Français du début à la fin.
Son revenu universel c'est comme le RMI, la CMU,  tous ces hochets que les socialistes ont brandi depuis 20 ans au peuple français pour mieux les endormir ... Pendant que, dans le même temps, ils organisaient le chômage de masse.


Quand à sa grande et seule proposition de politique étrangère, la reconnaissance de l'Etat Palestinien.
Alors les gouvernements socialistes qu'ils représentent font 4 fois plus de morts sur le continent Africain que l’Israël en Palestine,  Benoit Hamon participe au même complot comme le NPA les Hessel et et tous ces mangeurs de miettes colonialistes qui forcent les Français à regarder les crimes d' Israël pour qu'ils ne regardent pas ceux de leur propre pays, quatre fois plus nombreux !

Dans la Bande de Gaza,
 la mortalité infantile est de 2,5 bébés morts
 avant l'âge de un an pour 100 naissances

  Mortalité infantile : 24,76 morts /1 000 naissances (Wikipédia bande de Gaza)

En Israël, la mortalité infantile est de
 moins de UN bébé mort pour 100 naissances
 parmi les Israéliens arabesEn Afrique, le taux de mortalité
est de très nombreux pays égal à
10 bébés morts pour 100 naissances. (Revactu)


Encore une fois Hollande dans ses discours post électorale de 2012 pourrait passer pour un militant anti colonialiste à coté de Hamon.
Hollande en octobre 2012 à Dakar tenait un discours anti franceàfric.
"Le temps de la Françafrique est révolu : il y a la France, il y a l'Afrique, il y a le partenariat entre la France et l'Afrique, avec des relations fondées sur le respect, la clarté et la solidarité"
Et pourtant il a agi comme ses prédécesseurs en colonisateur de l'Afrique. Mais Benoit Hamon n'a même pas le discours, alors les actes ...
Benoit Hamon veut donc garder les troupes françaises en Afrique, laisser Bolloré diviser par 20 les salaires. Il faut bien qu'ils financent son Revenu Universel et l'augmentation de 10% du SMIC!!!! Alors ce sera sur le sang et la sueur des Africains.
Il n'y a pas 36000 solutions, soit vous prenez aux plus riches et donc vous enclenchez un processus révolutionnaire, soit vous prolongez l'impérialisme et vous prenez aux plus pauvres dans le pré carré de la France pour donner plus aux Français.
Benoit Hamon n'a fait aucune déclaration anti franceàfric et aucune déclaration anti capitaliste. Donc la déduction est très clair et très limpide.

Pour l'environnement, Benoit Hamon a des projets et pense même s'allier avec le candidat écologiste Yannick Jadot.
Mais ses projets ne sont pas à la hauteur de l'urgence de la situation.
Par exemple, pour le nucléaire, il propose de fermer 5 réacteurs en plus de Fessenheim alors que la Cour des Comptes recommande d'en fermer 20 !
Il promet de s'en prendre aux perturbateurs endocriniens et proclame « ne pas avoir la main qui tremble sur ces sujets »
Sauf que, pour croire en de telles déclarations, il faut l'avoir vu à l’œuvre au pouvoir.
Et en 4 mois et 23 jours passés comme ministre de l’Éducation, il a viré une prof anti violence à enfants et anti franceàfric... On sait d'avance qu'il ne résistera pas à la première pression reçue de Monsanto.

CONCLUSION


Benoit Hamon donne l'illusion d'être de gauche. Mais comme le soulignait un ami Facebook CGTiste, il sera l'ennemi des travailleurs français. Il a en effet refusé de signer la motion de censure contre la loi travail alors qu'il y avait 500000 personnes dans les rues. C'est dire à quel point il est mollasson face aux gros patrons. Il ne s'attaque jamais aux capitalistes qui se font des fortunes pendant que plus de 80% de la population mondiale n'arrive pas à se nourrir correctement.

Il est encore plus l'ennemi des travailleurs africains. Des travailleurs payés des salaires de misère, des salaires 20 fois inférieur à ceux des Français alors que ce sont des patrons français qui les versent et organisent avec l'aide des gouvernements français les dictatures qui leur assurent la tranquillité nécessaire pour continuer leur esclavage.
Le fait que Benoit Hamon m'ait exclue 2 ans de l'Education Nationale en construisant pour cela des faux témoignages et faux en écriture parce qu'il était convenu dans les hautes sphères du pouvoir qu'il fallait faire taire une militante anti violences à enfants et anti Franceàfric est une première preuve de ce dont il est capable pour préserver les intérêts des patrons français en Afrique.
Benoit Hamon a participé à un gouvernement d'occupation de l'Afrique et de soutien aux terroristes en Afrique et il n'en dit pas un mot. Qui ne dit mot consent !

Vous, qui voulez sauver l'humanité ne votez plus jamais, ni pour Hamon bien sûr, ni pour personne.
On ne peut donner de responsabilité à quelqu'un qui pendant son mandat pourra faire ce qu'il veut en prétextant qu'il a été élu "par le peuple".
La situation mondiale est grave.
Nous devons réparer les pots cassés de plus d'un siècle de destruction de la planète par les capitalistes, nous devons supprimer le terrorisme djihadiste mis en place par Clinton et ses amis  et redistribuer les richesses afin de permettre à chacun de manger, se soigner et de s'éduquer.
Nous n'y arriverons qu'en se choisissant de véritables personnes responsables devant la population.
Il faut reprendre les héritages de toutes les organisations des humanistes, les Archs de Kabylie, les délégués des révolutionnaires espagnols qui combattaient le fascisme en 1936, les soviets du début des révolutions russes de 1905 et 1917, et des CDR de Thomas Sankara (celui qui a crée l'organisation représentative la plus aboutie).
Il faut des CDR, des délégués révocables.



vendredi 27 janvier 2017

La justice en France sous dépendance de l'Elysée


Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 27/01/2017


Officiellement la justice est indépendante. C'est ce que nous disent les textes de notre bonne vieille République française.


"L’indépendance et l’impartialité constituent les deux principes fondamentaux de tout système judiciaire : ils viennent garantir aux justiciables que l’acte de juger sera seulement déterminé par les arguments du débat judiciaire, en dehors de toute pression ou de tout préjugé.
  • L’indépendance de l’autorité judiciaire est consacrée par la Constitution de la Ve République. Elle résulte non seulement de la séparation des pouvoirs, mais encore des garanties statutaires qui mettent les magistrats à l’abri des pressions ou menaces qui pourraient peser sur leur faculté de juger.
  • L’impartialité, dont l’importance est notamment consacrée par la Convention européenne des droits de l’homme, désigne l’absence de préjugés qui doit caractériser le juge. En ce sens, l’indépendance concerne plutôt les rapports du juge avec les autres pouvoirs et constitue une condition (nécessaire mais pas suffisante) de son impartialité dans ses rapports avec les justiciables.
  • L’indépendance et l’impartialité des magistrats du siège sont avant tout garanties par la spécificité de leur statut : bien qu’agents publics, les juges ne sont pas des fonctionnaires et ne sont par conséquent pas soumis à l’autorité hiérarchique d’un ministre. Ils sont inamovibles, et leurs décisions ne peuvent être contestées que dans le cadre de l’exercice des voies de recours." (vie publique.fr)


Mais la réalité est tout autre.

Tout le monde voit que les hommes politiques très nombreux à avoir détourné de l'argent public ne sont jamais en prison et continuent comme si de rien n'était et à se présenter aux élections, à poursuivre la gestion des affaires publiques...

Comme le dit très bien le voyou Nick Venturi, le gangster des socialistes :


« Les politiques, eux, ils ont une embellie, c'est qu'ils ne vont jamais en prison. Ils peuvent escroquer des milliards, faire leurs combines, leur procès sont remis à plus tard, alors que pour nous c'est en avant direct à la potence. » ( Frédéric Ploquin, Les gangsters et la République, 2016)
Le dernier en date est François Fillon même pas mis en garde à vue après le dossier à charge contre lui du Canard Enchaîné avec toutes les preuves.

La femme de François Fillon Penelope Fillon vole 500000€ à l'Etat. Sans travailler elle perçoit un salaire grâce à aux emplois fictifs que lui a dégoté son mari, le premier "attaché parlementaire" de 21300 euros par mois.
La femme de Fillon n'avait pas qu'un seul faux travail très bien payé, attaché parlementaire.... Son mari lui avait trouvé un deuxième faux travail, "conseillère littéraire à la revue des deux mondes" qui lui permettait de gagner 6000 €/mois sans rien faire.
Ben oui, il fallait bien mettre du beurre dans les épinards, un seul emploi fictif ce n'est pas suffisant pour cette grande malade de "pathologie consumériste".



Sarkozy corrompu par Bolloré dès son arrivée au pouvoir – il est invité sur le yacht de Bolloré – a organisé peu de temps après le coup d'état en Côte d'ivoire avec l'aide des gangsters criminels dozos mettant Ouattara au pouvoir.

De peur que Kadhafi ne finisse par révéler la vérité sur le financement de sa campagne électorale. Il le fait assassiner le
.

Sans compter le crime sanitaire en Afrique dont il est responsable en ayant usé de tous les moyens pour permettre à ses amis patrons esclavagistes comme Bolloré de continuer à payer 50€/mois ses salariés africains.

L'affaire Bygmalion et le financement occulte de sa campagne électorale a été dénoncé par Complément d'enquête sur France 2 peu avant la primaire de droite mais on ne peut pas dire que la justice ait fait le nécessaire contre les responsables.

"Le , le parquet requiert « l'ouverture d'une information judiciaire contre « X » pour « faux et usage de faux », « abus de confiance », « tentative d'escroquerie » et « complicité et recel de ces délits ». » Trois juges d'instruction du pôle financier sont désignés : Roger Le Loire, Serge Tournaire et Renaud Van Ruymbeke. Leurs investigations portent sur l'année 2012, les dernières factures réglées par l'UMP à la filiale de Bygmalion semblant dater de novembre de cette année9. Des investigations complémentaires portent en partie sur la connaissance qu'avait Nicolas Sarkozy de ces artifices comptables. Pierre Godet, l'expert-comptable signataire du compte de campagne, ainsi que Jean-François Copé, auraient averti le candidat du dépassement du plafond de dépenses ainsi que du trop grand coût des réunions publiques organisées pendant la campagne10,11,12.
La cour d’appel de Paris a rejeté, jeudi 15 décembre 2016 , les derniers recours des mis en examen dans l’enquête sur les fausses factures durant la campagne présidentielle de 2012 de Nicolas Sarkozy. Cette décision ouvre vraisemblablement la voie aux juges pour prendre leur ordonnance de renvoi ou de non-lieu. Mais les parties peuvent encore former des pourvois devant la Cour de cassation." (wikipédia)

Autre figure de la droite et candidat aux primaires 2016, Alain Juppé. C'est un repris de justice.
Il avait été condamné.

Alain Juppé, condamné le 1er décembre 2004 à quatorze mois de prison avec sursis, assorti d'un an d'inéligibilité dans l'affaire du financement du RPR.
Toute sa vie politique est rythmé d'affaires politico-financières. En plus de l'affaire des emplois fictifs il y a celle de l'appartement en 1995, où il est accusé de prise illégale d’intérêt.
Mais toutes ces affaires ne gênent pas outre mesure les médias qui n'en parlent plus une fois l'homme candidat à des élections !
Bernard Tapie ne cachait même pas son gangstérisme quand il était élu. Le procès de Lagarde par la Haute Cour de Justice où elle a été innocenté concernant les 400 millions d'euros qu'elle a permis à Tapie de se procurer sur l'argent public a fait rire les Français tellement c'était parodique.

Coté PS, on a tous en tête Cahuzac qui était ministre du budget dans le gouvernement Ayrault et qui a dû en partir à cause du scandale de l'affaire de blanchiment d'argent.
Mais il y a aussi un ministre actuel : Laurent Fabius.
Fabius, responsable de
dans l'affaire du sang contaminé a continué la politique toute sa vie sans problème. Il n'a même pas été condamné. La justice n'a condamné qu'un seul des ministres responsables.
"Parmi les ministres, seul Edmond Hervé, chargé de la santé, fut condamné par la Cour de justice de la République pour « imprudence et négligence », tout en étant dispensé de peine." La Croix

Et Laurent Fabius est maintenant
Ministre des Affaires étrangères et du Développement international et aucun journaliste ne lui rappelle ses crimes !

Hollande n'est pas directement cité dans une affaire judiciaire mais il fera bien évidemment parti de la liste de ceux qui seront jugés au Nuremberg de l'Afrique pour leurs crimes.
Au Mali, son action a consisté à soutenir et financer les terroristes djihadistes au Mali.
Lire :

Mali Attaque à Bamako: le groupe AQMI a été financé 58M$ par Sarkozy & Hollande. Les terroristes Al Qaeda qui ont fait plus de 20 morts à l'hôtel Radisson sont financés par France, Qatar, Oman, Suisse, Espagne, Autriche (Scoop 2014 New York Times Rukmini Callimachi)


Aveux d'un chef MNLA : Les terroristes sont dirigés et financés depuis l'Elysée. Sarkozy, Hollande, Puga sont les chefs des criminels Soro, MNLA, Ansardine, Iyad Ag Ghali, AQMI etc....

EN Centrafrique, les crimes des soldats français, les viols d'enfants n'ont pas été jugés. L’État n'a rien fait pour punir ses soldats. La justice permet donc à des soldats français de violer des enfants s'ils sont africains !!!!!
"Plusieurs enquêtes ont été closes sans poursuite, tandis que de nouvelles accusations de viols émergent." Le Monde

Lire :

Les crimes sanitaires des gouvernements successifs de la France depuis 25 ans, c'est 100 millions
d'enfants.
Si, en France, on fait comme si ce n'était rien ces meurtres en pagaille, les Africains, eux, ne laisseront pas cela impuni.
Quand ils auront fait la Révolution et libérer l'Afrique du joug colonialiste français qui les laisse artificiellement dans un état d'esclavage permettant aux entrepreneurs de leur verser des salaires de misère et de n'avoir aucune liberté.
Des JDR jugeront ces criminels Français. Ce sera un immense Nuremberg de l'Afrique.



LES RUSES DE L'ELYSEE POUR RENDRE LA JUSTICE SOUS DÉPENDANCE



CONTRÔLE DE L'ÉLYSÉE A TOUS LES NIVEAUX DE LA JUSTICE


Renaud Lecadre explique dans Histoire secrète de la Vème République, dans la partie "Une justice aux ordres, ou la machine à étouffer les scandales", qu'après la levée de bouclier qu'avait suscité la loi d'amnistie ayant pour fonction de protéger les politiques mouillés dans des affaires de corruption, l’Élysée change de stratégie et verrouille le parquet.

«  Faute de pouvoir museler les juges et s'auto-amnistier tous les sept ans, le pouvoir politique se recentre sur son pouvoir régalien : le verrouillage du parquet. » p 638

Tous les juges sont hiérarchiquement sous la dépendance de l’Élysée. Il n'y a pas comme on peut encore l'entendre actuellement, d' « indépendance de la justice ».

« A la différence des juges d'instruction et des juges de siège (composant les différents tribunaux), les magistrats du parquet sont sous la tutelle directe du garde des Sceaux. Dans chaque tribunal de grande instance (TGI), le procureur de la République contrôle ses substituts ; au niveau de la cour d'appel, le procureur général contrôle le procureur de la République ; au niveau national, tout remonte au ministère de la justice, véritable parquetier en chef, maître suprême des poursuites. En matière de nomination, l'avis du CSM, dont les magistrats ont finalement obtenu le droit d'élire directement leurs propres représentants, n'est que facultatif quand il s'agit l'affectation d'un procureur – en revanche, le CSM peut s'opposer à la nomination d'un juge de siège. » p 638 Histoire secrète de la V° République Sous la direction de Roger Faligoy et Jean Guisnel, chap Une justice aux ordres, ou la machine à étouffer les scandales, Renaud Lecadre, édition la Découverte, Paris, 2006, 2007


INSTRUCTIONS DIRECTES DE L'ELYSEE AUX MAGISTRATS


Les instructions écrites ne sont plus de mises depuis 1995 mais les instructions du garde des Sceaux sont monnaie courante.

«  En 1995, il est mis fin aux instructions écrites aux parquets. Officiellement, le politique ne s'ingère plus malicieusement dans les procédures judiciaires. Mais, comble de l'hypocrisie, les instructions orales demeurent. A partir de 1997, le gouvernement Jospin prend l'engagement formel de ne plus donner d'instructions au parquet, fussent-elles orales. Rien n'est cependant prévu pour garantir la rupture effective du cordon ombilical.
Renaud Lecadre précise les "dossiers signalés" sont envoyés directement au ministre de la justice.
Dans les faits, les dossiers dits « signalés » font l'objet d'une remontée directe à la chancellerie, qui peut dès lors suivre les instructions judiciaires en temps réel, surveiller les affaires politico financières comme la lait sur le feu. Nous sommes en pleine zone d'ombre, les observateurs du monde judiciaire en sont réduits à compter le nombre de fois où la voiture de fonction du procureur de la République se gare dans la cour du ministère de la justice, place Vendôme. » p 638 Histoire secrète de la V° République Sous la direction de Roger Faligoy et Jen Guisnel, chap Une justice aux ordres, ou la machine à étouffer les scandales, Renaud Lecadre, édition la Découverte, Paris, 2006, 2007


COMME DANS L’ÉDUCATION NATIONALE L’ÉTAT
TIENT SES MAGISTRATS A COUPS
D'AVANCEMENTS ET DE NOTATIONS


Il en faut bien peu pour tenir en laisse quand on a eu une éducation de la carotte et du bâton.

Après avoir sélectionné les enfants de bonnes familles bien malléables, l’État bourgeois, dans l'Education Nationale comme dans la justice incite ses valets à rester dans les railles autrement dit à rester de bons chiens de garde du capitalisme, toujours prêt à obéir à leur maître.

La stratégie du bon point suffit à supprimer toute indépendance d'esprit des petits comme des hauts fonctionnaires. Il en faut bien peu...  Et tous ces juges obéissent au doigt et à l’œil sans même se rendre compte qu'ils sont sous dépendance.

Renaud Lecadre explique comment marche ce système bien huilé :

«  La discipline, l'autodiscipline, rien de tel pour tenir la magistrature en laisse. Un corps peu ouvert sur l'extérieur, battant tous les records de mariage entre collègues, accroché à un décorum parfois suranné – les tenues des hauts magistrats remontant à Louis XIV -, obsédé par les questions d'avancement : le prix de la docilité d'un juge n'est pas toujours bien élevé, 300 euros de plus par mois à chaque nouvel échelon gravi dans la hiérarchie judiciaire. « On ne s'imagine pas, de l'extérieur, quel est le degré de soumission du corps, soulignait Thierry Jean-Pierre dans Les juges parlent. Il faut être à l'intérieur pour prendre la mesure des compromissions habillées intelligemment. » En janvier 2005, cas exceptionnel, Laurent Lèguevaque, jeune juge d'instruction pleins d'avenirs à Tour a quitté la magistrature pour écrire des romans policiers : il ne supportait plus l' »infantilisation » de la notation par la hiérarchie, les « courbettes » entre collègues, l'indépendance d'esprit considérée comme le pire des défauts professionnels...
Le pouvoir politique surfe habilement sur les pesanteurs du corps distribue les médailles à tout va – la magistrature affiche le plus grand contingent d'officiers ou chevaliers de la Légion d'honneur. Pierre Lyon-Caen, héritier d'une longue dynastie de magistrats remontant au XIX° siècle fait figure d'iconoclaste pour avoir longtemps prôné l'incompatibilité entre la fonction de magistrat et la réception d'une décoration des mains de l’exécutif. Las, une fois nommé avocat général de la Cour de Cassation en 1994, son premier président l'implore d'accepter la breloque, car au sein de la plus haute instance judiciaire, il est littéralement inconcevable de ne pas arborer la Légion d'honneur. Lyon-Caen n'a pu que refuser de la porter sur sa robe lors des audiences, à la différence de bien des confrères, somptueusement décorés.
L'avancement fait le reste. Le spoil system a largement atteint la magistrature – ce terme anglo-saxon désigne le changement des principaux hauts fonctionnaires sitôt élu le nouveau président des États-Unis. La France s'y ait mise, surtout depuis 1981 et la vague des alternances électorales. Les principaux postes touchés sont ceux du procureur de la République et du procureur général de Paris, le ressort judiciaire qui concentre la majorité des affaires politico-financières. C'est devenu mécanique, sans que cela n'émeuve plus personne ; à chaque nouveau gouvernement de droite ou de gauche, ils plient bagage sans rechigner. Ils sont promus ailleurs, leur honneur étant sauf, mais à des postes moins sensibles, le plus souvent à la Cour de Cassation. » p 640 Histoire secrète de la V° République Sous la direction de Roger Faligoy et Jen Guisnel, chap Une justice aux ordres, ou la machine à étouffer les scandales, Renaud Lecadre, édition la Découverte, Paris, 2006, 2007


Il n'y pas d'indépendance de la justice. Il est très facile de corrompre des juges qui ne sont pas tenus, surveillés, choisis par le peuple.
Il faut donc à la fois que les juges soient l'émanation d'un quota de personnes qui sont co-responsables des actes du juges et que ces même juges soient révocables à tout moment s'ils ne respectent pas les règles éthiques correspondantes à leur fonction.

IL FAUT DES JUGES DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES (JDR)


D'un système pyramidale du haut vers le bas nous voulons passer à un système inverse du bas vers le haut. Le peuple contrôle ses juges.
Après la Révolution toutes les personnes ayant un quelconque pouvoir de décision seront délégués par le peuple.
Les délégués justice, délégués de base (donc choisi et représentant 25 personnes) seront juges de proximité.
Les délégués conseillers sont des juges du tribunal d'Instance
Les délégués députés seront des juges de Cour de Cassation

Les détails de ce fonctionnement des juges délégués révocables est inscrit dans le projet de Panstitution.

"article 9 Les délégués justice

9.a Tout juge actuellement en fonction doit acquérir le statut correspondant à son niveau d'intervention

i Juges et magistrats de cassation et au-dessus doivent être des délégués députés présentant la liste des 15625 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes

ii Juges et magistrats de cour d'appel doivent être des DID délégués Intermédiaires députés présentant la liste des 3125 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes

iii Juges et magistrats de tribunaux d'instance doivent être des délégués conseillers présentant la liste des 625 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes

Les TPA siégeaient au niveau des provinces. Chaque TPA comportait deux magistrats professionnels qu'entouraient des juges populaires composés de militants CDR. Les TPA étaient des juridictions de recours contre toute décision rendue par les TPD ou les TPC. Ils rendaient des décisions qui n'étaient pas susceptibles de divorce et de filiation, et statuaient sur les infractions sur lesquelles l'application du code pénal était nécessaire.

iv Juges arbitres des tribunaux de TPD doivent être des DIC délégués Intermédiaires conseillers présentant la liste des 125 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes

Les TPD pouvaient faire des jugements. Ils avaient également la capacité d'infliger des amendes n'excédant pas 200000 francs CFA. Cependant, il ne leur était pas reconnu le droit de prononcer des peines d'emprisonnement. Aussi n'étaient-ils compétents que pour les petits conflits de travail. La gestion de l'état civil leur était également dévolue : actes de naissances, pièces d'identité, certificats de résidence et autres... Les juges étaient élus au comité départemental des CDR à l'exception du président et son adjoint, nommés par le ministre de la justice. Faisons remarquer qu'un TPC dans un secteur dans la ville de Ouagadougou avait ses compétences étendues à celle d'un TPD.

v Juges conciliateurs des tribunaux de TPC doivent être des délégués de base présentant la liste des 25 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes

Les TPC devaient résulter des tentatives de conciliation dans les situations troublant la vie sociale. Par exemple les querelles familiales, les disputes de voisinage, les spéculations sur les prix des produits de première nécessité. Les sanctions prononcées consistaient en l'exécution de travaux d'intérêt commun. Ils étaient aussi déclarés compétents pour régler des contentieux dont l'intérêt n'excédait pas cinquante mille francs. Lorsque les TPC n'arrivaient pas à trouver une conciliation ou lorsque l'affaire était très délicate, ils s'en remettaient aux TPD qui statuaient.

vi Adjoints conciliateurs des tribunaux TPC doivent être des DIB délégués intermédiaires de base présentant la liste des 5 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes

9.b Tout délégué à partir du délégué conseiller doit agréer les délégués justice de sa pyramide de délégateurs.

i Tout délégué conseiller (justice ou non) doit agréer 2 délégués de base justice et 6 DIB adjoints délégués justice

ii Tout délégué député (justice ou non) doit agréer 2 délégués de conseillers justice et 10 DIC justice

iii Tout délégué national (justice ou non) doit agréer 2 délégués députés justice et 10 DID justice

9.c Tout délégué doit veiller à l'installation des délégués justice correspondant à son statut"

Lire :

Projet de panstitution mondiale (version 1.6.3) (liste de règles rendant illégales toutes constitutions antérieures et ultérieures)




C'est la seule façon de créer une justice qui ne soit pas l'allié des gangsters comme c'est le cas actuellement et qui défendent réellement la veuve et l'orphelin.
Une justice où l'éthique est le maître mot.
Une justice où les lanceurs d'alerte ne seront plus ceux qui seront poursuivis pour diffamation comme c'est toujours le cas actuellement mais où ce seront les coupables dénoncés par les lanceurs d'alerte qui seront poursuivis jugés et condamnés.
Une justice où les policiers (qui seront des délégués sécurité) qui auraient enfreints les règles de bonne conduite seraient révoqués par leurs délégateurs, jugés et condamnés.
Des affaires comme celles de Adama Traoré où non seulement les gendarmes qui le tuent ne sont pas poursuivis mais en plus c'est son frère, Bagui Traoré qui défend le défunt qui est condamné à 8 mois de prison pour "outrages, menaces, et violences sur personne dépositaire de l'autorité publique."
Et où tous les criminels sanitaires seront jugés par des JDR au Nuremberg de l'Afrique.

Ces gens veulent pouvoir tuer des Africains pour permettre à leurs maîtres de continuer à payer 50 €/mois les Africains en toute impunité. Le simple fait de dire la vérité sur leurs actions et de les prévenir qu'ils seront jugés les rend fous et les amène à utiliser des méthodes de gangsters contre ceux qui ont juste écrit la vérité.

lire :


5 années de harcèlement politique, judiciaire et professionnel contre une révolutionnaire pro Sankara en France : Professeur des Ecoles condamnée à 35000 € par la Franceàfric, exclue 2 ans au RSA puis révoquée de l'Education Nationale

lundi 23 janvier 2017

Primaire de la Gauche: Valls et Hamon, les deux vainqueurs, m'ont exclue 2 ans de mon poste de Professeur des Ecoles parce que j'avais dénoncé des violences à enfants

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 23/01/2017


Hier, dimanche 22 janvier 2017, les résultats du 1er tour des primaires de la Gauche tombaient.
Benoit Hamon et Manuel Valls sont les deux vainqueurs.
Benoît Hamon a recueilli 36,35% des voix, Manuel Valls 31,11% (source : linternaute.com)

1,3 millions de français auraient voté selon les informations de France Info de ce midi.

Ces deux candidats ont participé aux gouvernement Franceàfric d'Hollande, au gouvernement de soutien aux terroristes djihadistes d'AQMI.
Manuel Valls a été ministre de l'intérieur du gouvernement de Jean-Marc Ayrault de 2012 à 2014 puis il a été le 1er ministre de François Hollande du 31 mars 2014 au 6 décembre 2016.

Benoit Hamon est ministre délégué à l'économie sociale et solidaire puis
ministre de l'Education du 2 avril 2014 au 25 août 2014.

Durant la période où Valls est 1er ministre et Benoit Hamon ministre de l'Education, je suis suspendue de mes fonctions de Professeur des Écoles sans aucun motif.
J'avais auparavant dénoncé des violences à enfants commises par des collègues et subissais depuis la rentrée de septembre 2013 un harcèlement professionnelle.
C'est le jour de l'entrée en fonction de Manuel Valls en tant que 1er ministre de François Hollande que l'Inspecteur d'Académie du Havre, Serge Tillmann et l'IEN Patrick Deplanque viennent me chercher dans l'école pour me suspendre de mes fonctions.
Je n'étais pas là. C'était mon premier jour d'arrêt maladie.
Le lendemain 1er Avril 2014, je reçois la lettre accusée de réception qui m'annonce officiellement ma suspension sans motif de mon poste de Professeur des Écoles.

La témoin des violences Julie Amadis suspendue sans motif par l'Inspecteur d'Académie Philippe Carrière (directeur OMERTA76) : le texte du courrier de suspension reçu aujourd'hui par l'institutrice témoin des violences

C'est Vincent Peillon qui est alors ministre de l'Education.
Celui ci laisse sa place à Benoit Hamon le lendemain le 2 avril 2014.
Les parents d'élèves qui me soutiennent écrivent alors à Benoit Hamon pour dénoncer le scandale de ma suspension et lui demander d'agir contre les violences à enfants dont ils avaient recueillis de nombreux témoignages.

Lettre à Benoît Hamon le Ministre de l'Education Nationale : Hier les parents délégués qui soutiennent Julie Amadis ont boycotté Monique Béaur l'IEN adjointe à Valmy ! Ils ne veulent plus d'elle dans l'Education Nationale


"UN ARTICLE DE L'EURE JUSTE

mercredi 16 avril 2014

La lettre envoyée au Ministre de l'Education Nationale


Monsieur le ministre,Nous, Séverine Breton et Yazid Meddad, délégués élus des parents au conseil d'école Valmy I (Le Havre) boycotterons la réunion à laquelle nous sommes convoqués demain jeudi 17 avril 2014 par Mme Monique Béaur l'adjointe au DASEN de Rouen Philippe Carrière. Il est le directeur du réseau OMERTA76 que nous accusons de terroriser les témoins de violences à enfants en Seine-Maritime. 
Nous considérons cette réunion non statuaire comme une cinquième provocation.Et nous vous demandons d'agir en urgence afin d'interdire qu'elle se déroule. 
Cette nouvelle provocation arrive après quatre provocations majeures. 
1° Provocation : SANCTIONS 
Les trois premières sanctions contre l'enseignante qui a dénoncé les violences commises et le racismes anti-Roms ( Avertissement puis inspection avec des faux en écritures par personne ayant autorité, puis la note absurde de 3/20)Il est intolérable pour des parents d'apprendre que ce sont les enseignants qui témoignent qui sont harcelés et les agresseuses qui sont protégées. 
2° Provocation : MENACES 
Les menaces contre nous faite par le directeur de l'école Patrick Clabaut contre nous, délégués élus des parents d'élèves après notre première distribution de tract en faveur de Mme Amadis. Et ce même jour, son refus de laisser le conseil d'école débattre des sanctions prises à l'encontre de ICE. 
3° Provocation : SUSPENSION DE L'ENSEIGNANTE TÉMOIN 
La scandaleuse suspension signée par le DASEN le 28 mars mais dont le conseil d'école du 28 mars n'a pas été informé.L'inspecteur d'académie du Havre M. Serge Tillmann mentira plus tard sur cette chronologie en nous accusant de mensonge. Mais la preuve est sur le blog "L'Eure Juste" de Séverine Breton : on voit bel et bien la signature de M. Carrière datée du 28 mars et non du 31 comme l'assura plus tard mensongèrement le 8/4 M. Tillmann. 
4° Provocation : REUNION DIFFAMATOIRE ET INSULTANTE DE M. TILLMANN devant tous les parents de l'école 
Propos diffamatoires tenus par l'inspecteur d'académie du Havre M. Serge Tillmann. Depuis l'accusation ahurissante contre Mme Amadis d'être adversaire de la Françafrique ( provocant l'interruption de Yazid Meddad.... jusqu'à des imputations toute aussi ahurissantes d'antissémitisme. Des propos tenus dans une réunion publique dont nous n'aurons certainement jamais le compte-rendu. Un compte-rendu qui conduirait M. Tillmann directement vers des tribunaux. D'autant que cette réunion a vu deux enseignantes brandir un smartphone contenant une fausse page Facebook attribuée à l'enseignante insultée. 
Nous exigeons que vous fassiez cesser les agissement de cette bande organisée qui a réussi à terroriser les quatre témoins des quatre écoles citée dans la lettre de Mme Amadis...En commençant par la rectrice de Rouen Claudine Schmidt Lainé, le DAsen Philippe Carrière, son adjointe Monique Béaur, l'IA du Havre Serge Tillmann et les deux IEN Patrick Deplanque et Olivier Basely coupables tous les deux de faux en écritures dans l'exercice de leur fonction avec la circonstance aggravante de leur statut.Tous ces gens agissant en bande organisée, en concertation et avec des fabrications annexes de faux imputés à leur victime, la témoin des violences. 
Nous exigeons que les 7 écoles où des violences ont été commises entre 2008 et 2014 (liste non exhaustive provenant de témoignages spontanés) soient l'objet d'une enquête sérieuse de la justice. Ecole Varlin, Percanville, Ancelot, Louis Blanc, Louise Michel, Raspail, et maintenant Valmy où nous rassemblons des témoignages sur les violences actuelles : une enfant a rapporté à sa mère que ce sont "3 camarades à elles" qui sont en ce moment victimes de coups à l'école Valmy II. 
Nous exigeons que les témoins soient protégées : des personnels municipaux ont signalé être terrorisés à l'idée de pouvoir être reconnus par leur témoignage. Le problème touche aussi la municipalité du Havre.Nous n'avons pas l'intention de laisser ce réseau de protection des agresseurs et des agresseuses d'enfants profiter de ce que des policiers puissent venir se vanter à la sortie de l'école des coups qu'ils ont reçus étant jeunes ou que des policiers puissent expliquer qu'il y a pire dans certains quartiers que les coups portés aux petits enfants....Nous avons commencé l'enquête sur l'école Valmy. Et nous savons que cela dure depuis 20 ans. Nous n'avons pas l'intention de laisser l'inaction du ministre précèdent Vincent Peillon devenir la règle de fonctionnement de l'Education Nationale.Nos enfants ne viennent pas à l'école pour être menacé d'agressions, ni être tapés par des enseignants protégés.Nos enfants vont à l'école publique. Et ce sont ces gens, depuis la rectrice jusqu'aux enseignants coupables qui devront la quitter. Définitivement.Veuillez, agréer, Monsieur, nos salutations distinguées.



Cette lettre était sur le blog de la parent délégué de Valmy 1 Séverine Breton. Après avoir été convoquée par la police suite aux plaintes en diffamation des protagonistes de l'Affaire, elle a supprimé son blog. Yanick Toutain en avait fait une copie sur l'HavraisVérité.

Benoit Hamon n'a pas répondu à cette lettre. Les parents d'élèves me soutenant ont été harcelés et menacés par un groupe crée de toute pièce se nommant "Gang Valmy", convoqués par la police et, pour Séverine Breton, poursuivie en diffamation.

Comme l'administration ne pouvait rien me reprocher (je n'avais fait aucune faute professionnelle, je faisais mon travail avec sérieux, j'étais très appréciée des parents et des enfants), il leur fallait un prétexte pour se débarrasser de moi. Monique Béaur, Inspectrice d'académie adjointe est allée "enquêter sur moi" ou plutôt manipuler mes collègues pour que certains fassent de faux témoignages contre moi.
Léon Launay qui donne "coups de cordes à sauter", "tapes derrière la tête" et "coups de bâton" régulièrement a donc réaliser un faux témoignages contre moi inventant que j'aurai distribué les tracts des parents d'élèves à marché d'Harfleur - endroit où je ne me suis jamais rendu.

Le mercredi 26 mars 2014, Julie Amadis est passée prés du "marché d'Harfleur", à 90 km/h, en train, en direction de Rouen pour aller distribuer un tract #FreeGbagbo ! Léon Launay est un menteur ! Et un agresseur d'élèves protégé par OMERTA76

 A la même époque, je distribuais des tracts FreeGbagbo qui n'avait rien à voir avec l’Éducation Nationale. La confusion a été volontairement faite pour faire dire à certains enseignants qu'ils m'avaient vus distribuer des tracts dans les rues du Havre. Mais à aucun moment Monique Béaur ne leur demande quelles étaient ces tracts ?


3 mois après ma suspension sans motif, je suis exclue 2 ans de l'Education Nationale pour une imaginaire distribution de tracts des parents d'élèves. Il s'agit d'un faux en écriture publique.

J'écris moi aussi à Benoit Hamon la veille du Conseil de discipline pour l'informer de mon refus de participer à cette mascarade de justice.

Julie Amadis a écrit au ministre de l'Education Nationale Benoit Hamon ! Elle n'ira pas au conseil de discipline demain 3/7. Poignardée dans le dos par 14 faux témoignages de ses collègues de l'école Valmy, elle portera plainte si ces faux ne sont pas annulés

Le Conseil de discipline décidera de mon exclusion 2 ans de l'Education Nationale. Cette acte d'exclusion n'est autre qu'un faux en écriture publique. Le motif évoqué n'est autre qu'une distribution de tracts imaginaires (le tract de l'acte d'accusation est celui des parents d'élèves !)

Julie Amadis exclue sans traitement pendant 2 ans ! OMERTA76 L'inspecteur d'académie Philippe Carrière punit la témoin des violences de 2008

Je n'ai perçu ni mes congés payés ni le revenu de remplacement auquel j'avais le droit (obligatoire pour les période d'exclusion supérieure à 1 an).
Au mois de septembre 2014, je ne perçois aucune ressource !
Il m'a fallu taper aux portes d'associations caritatives pour manger !
A partir du mois d'octobre 2014, je percevrais un RSA.

Pendant ces deux années au RSA, je crée un blog et je raconte toute cette affaire.
J'y commente aussi l'actualité et j'y dénonce les crimes de l'Etat français en Afrique.

2 ans plus tard en Juillet  2016, Najat Vallaud Belkacem me révoque. Le premier ministre est toujours Manuel Valls lors de ma révocation.

Hollande révoque une prof pour déclarations anti-violence à enfants et anti-franceàfric


CONCLUSION


C'est au pied du mur qu'on voit les maçons.
Manuel Valls est au service des pires capitalistes impérialistes, tout le monde le sait. Qu'il ait agi de la sorte concernant cette affaire n'étonnera personne.
Mais, beaucoup de gens savent peu de choses de Benoit Hamon. ..
Si certains d'entre vous peuvent être tenté de le soutenir parce que vous êtes attirés par son discours social, sachez ce qu'il a fait quand il était au pouvoir. Sachez ce dont il est capable quand les journalistes sont absents et que les caméras ne sont pas là.

vendredi 20 janvier 2017

1 médecin scolaire pour 20000 enfants pauvres en France et des enfants SDF jamais soignés

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 20/01/2016


1 médecin scolaire pour 20000 élèves dans les zones les plus pauvres de France.
Une moyenne de 1 médecin pour 11000 élèves en France en 2016.
C'est le rapport du projet de loi de finances pour 2016 : enseignement scolaire, qui nous donne ses informations.
Informations reprises par le Canard Enchaîné de mercredi (avec quelques erreurs dans le copier coller des chiffres du rapport).


DES ÉLÈVES SDF NON SOIGNES


ANTONIO 6 ANS DORMAIT SUR LES TROTTOIRS DU HAVRE : AUCUN SUIVI MÉDICAL NI AIDE QUELCONQUE DE L’ÉDUCATION NATIONALE 


Antonio 6 ans apprenait à lire le jour à l'école Maréchal Joffre au Havre en 2012-2013 et dormait sur les trottoirs du Havre la nuit. C'était un enfant SDF. Il était arrivé de Roumanie en France 1 an auparavant. Il avait expliqué à la classe lors du "Quoi de Neuf" son périple à l'aide d' une carte d'Europe.
De sa ville de Roumanie il était arrivé à Lille. Puis, a t-il dit à la classe :
"Un jour "les flics ont dit "Dégage""
Alors, avec sa famille, il a pris le train pour Paris. Il a passé quelques temps à dormir dans les rues de la capitale puis il est venu au Havre. C'était en septembre 2012. Il parlait à peine français, il n'avait fait que six mois d'école à Lille auparavant mais il a appris à lire en quelques mois.
Antonio était extraordinaire d'enthousiasme, de curiosité et d'humanité.

Avec sa maitresse principale (j'étais sa 2ème enseignante une journée par semaine), Mme Brunel, nous avons contacté des associations, appelé le 115 etc mais personne n'était près à accueillir une famille roumaine. Il ne restait plus que l’hôtel. L'école a payé 1 nuit et j'en ai payé plusieurs autres....
La famille a fini par trouver un restaurant abandonné sans chauffage ni électricité ni eau.
Comme l'Inspection ne faisait rien pour lui. Ce sont quelques personnes parmi le personnel de l'école qui ont tenté de combler les lacunes de l’Éducation Nationale et de l’État français.
Le matin, le personnel de cuisine lui offrait un petit déjeuner et Mme Brunel lui faisait prendre une douche. Le midi le directeur acceptait qu'il mange à la cantine sans payer. L'après midi les femmes de ménage lavait son linge.
Mais, il n'était pas question pour les plus dévoués de l'école de faire une action politique permettant de faire connaître ce scandale (je l'avais proposé sans succès).
Ils avaient peur. Une fois l'Inspecteur d'Académie et de circonscription sont venus dans l'école toute une matinée, tous les actes de solidarité pour Antonio ont été annulés. Le directeur et la maitresse d'Antonio craignait que l'Inspecteur d'Académie découvre les actes de générosité de l'école.
Cette crainte m'étonnait à l'époque. maintenant je sais comment est remercié la solidarité dans l’Éducation Nationale. 1 an plus tard je serai exclu pour avoir dénoncé des violences à enfants. 3 ans plus tard je serai révoquée pour mon combat en faveur de la libération de l'Afrique du joug colonialiste français et mon combat contre les violences à enfants.

LIRE :

Hollande révoque une prof pour déclarations anti-violence à enfants et anti-franceàfric

5 années de harcèlement politique, judiciaire et professionnel contre une révolutionnaire pro Sankara en France : Professeur des Ecoles condamnée à 35000 € par la Franceàfric, exclue 2 ans au RSA puis révoquée de l'Education Nationale


Mme Brunel, dévouée et soucieuse de bien être de ses élèves, avait insisté auprès de la médecine scolaire pour qu'un médecin vienne consulter Antonio pour lui et pour les autres (il n'était pas vacciné et pas suivi du tout médicalement...). Il n'a jamais rencontré de médecin scolaire. Une infirmière est venue pour la visite obligatoire du CP.

L'INSPECTEUR D’ACADÉMIE SERGE TILLMANN AVAIT POURTANT PROMIS DE "FAIRE LE NÉCESSAIRE" POUR LA SANTÉ DE CES ENFANTS ROUMAINS DÉMUNIS" ... MAIS RIEN .... PAS UNE VISITE MÉDICALE DANS L’ANNÉE


En 2012-2013, je change d'école. J'arrive à l’école Valmy. L'ambiance est tout autre. Le directeur me prévient de ce qu'il appelle "le problème rom" et me conseille de "faire attention à mes affaires à cause des roms" dès mon premier entretien dans son bureau. A la pré-rentrée, un collègue propose de "faire un sit-in dans la cour pour refuser l'inscription de "Roms"". Je suis la seule à réagir en lui rappelant que "le droit à l'école est un droit de l'enfant fondamental".

J'ai deux élèves roumains la classe de CE1 que je partage avec le directeur, Nelly et Casian. Ils vivent dans un squat sans eau, sans chauffage sans électricité.
Nelly semble très souvent épuisée, elle a des poches sous les yeux.
J'interpelle donc l'Inspecteur d'Académie, Serge Tillmann, lors d'une réunion dans l'école, sur le besoin urgent de faire venir la médecine scolaire pour aider ses enfants qui ont manifestement des problèmes de santé. Il me promet de faire le nécessaire. Il ajoute même que cette situation peut être préjudiciable pour l'ensemble des élèves.

Mais aucun médecin, aucune infirmière n'est jamais venu rencontrer ces élèves en grande situation de précarité médicale et en danger.
Comme à Maréchal Joffre, je faisais seule avec les moyens du bord pour améliorer leur situation.

C'est dans ces cas d'urgence sanitaire qu'on prend vraiment conscience du scandale du manque de médecins scolaires.
Mais durant ces 4 années à exercer comme professeur des écoles, je n'ai jamais rencontré de "médecin scolaire" et une seule fois une d'"infirmière scolaire" !

LIRE :

Le quotidien d'une famille roumaine au Havre : vivre dans un appartement une semaine et dans la rue trois semaines

15 enfants-SDF sont morts en 2013. 31000 enfants dorment dehors en France dans l'indifférence générale.



1 MÉDECIN SCOLAIRE 1 MÉDECIN POUR 11000 ÉLÈVES ET 1 POUR 20000 ENFANTS DANS LES ZONES LES PLUS PAUVRES

Le Canard Enchainé a mis le doigt sur un énorme scandale dont je n'avais jamais entendu parler auparavant même dans mon travail.

Les médecins scolaires sont très très peu nombreux. Ça en est hallucinant pour un pays qui est la cinquième puissance mondiale.

Le Canard écrit :

"POUR la médecine scolaire, le pronostic vital est engagé. C'est la conclusion choc d'un récent rapport du Sénat (annexé au dernier projet de loi de finances), qui qualifie sa situation de « dramatique ». Depuis 2008, le nombre - déjà faible - de toubibs a chuté de 20 %. En moyenne, chacun d'entre eux a la charge de 12 000 gamins !" (mais les chiffres repris du Projet de loi de Finances pour 2016 n'ont pas été correctement repris)
Les informations chiffrées de la source directe, le Projet de loi de Finances pour 2016 : Enseignement scolaire :

"En raison du manque de personnels, certains médecins sont chargés du suivi de près de 20 000 élèves, quand la moyenne nationale s'établit à un niveau déjà excessif de 11 000 élèves pour un médecin scolaire." Projet de loi de finances pour 2016 : Enseignement scolaire
Il y a donc 1 médecin pour 11000 élèves en moyenne.
Mais dans certaines zones c'est 1 médecin pour 20000 élèves !

PAS DE MÉDECIN SCOLAIRE POUR LES ENFANTS PAUVRES


Le rapport de loi de finances précise que la situation est encore pire dans les zones les plus défavorisées :

"Depuis 2012, le nombre de médecins scolaires a diminué de 6,3 %, pour atteindre un effectif de 1 167 médecins. La réduction des effectifs touche en particulier les académies les plus défavorisées, certaines connaissant une chute brutale : entre 2009 et 2014, le nombre de médecins scolaires affectés dans l'académie de Créteil est passé de 87 à 57 et de trois à un dans l'académie de Guyane.
En raison du manque de personnels, certains médecins sont chargés du suivi de près de 20 000 élèves, quand la moyenne nationale s'établit à un niveau déjà excessif de 11 000 élèves pour un médecin scolaire." Projet de loi de finances pour 2016 : Enseignement scolaire

Même pour l'examen obligatoire de CP, la plupart des enfants ne voient pas le médecin scolaire. Seuls 20 % des élèves sont visités par un médecin scolaire nous dit le Canard Enchaîné. Les enfants français dans leur majorité n'auront jamais vu un médecin de toute leur scolarité primaire !

"Les Codes de la santé publique et de l'éducation imposent un examen avant l'entrée en CP. commente Jocelyne Grousset, représentante des médecins scolaires pour l'Unsa. "Or, aujourd'hui, seuls 20 % des enfants bénéficient de cette visite supposée obligatoire. »
(Le Canard Enchaîné)
Et ce sont d'abord les enfants défavorisés qui ne sont pas visités par un médecin scolaire !

"Sahara médical
En Seine-Saint-Denis, où elle officie, elle "ne voit que 10 % de la population concernée par ce test essentiel ». Dans les territoires paupérisés, les zones rurales et les DOM-TOM, un médecin peut encadrer jusqu'à 46 000 minots. Dans l'Indre, foin de ratio : il n'y a même plus de toubib !" (Le Canard Enchaîné)

Les enfants maltraités (c'est une des missions du médecin scolaire de prévenir la maltraitance !), les enfants qui ne vont pas chez le médecin avec leur famille continueront de souffrir...
S'ils n'ont pas une maîtresse bienveillante, comme l'était Mme Brunel, pour combler les graves défaillances de l'Education Nationale, leur calvaire continuera.

LA FRANCE : CHAMPIONNE DES INÉGALITÉS SCOLAIRES

LA FRANCE: PAYS OU LES ENFANTS DÉFAVORISES SONT DÉLAISSÉS


Le rapporteur du bilan sur la médecine scolaire se dit inquiet quand au bilan critique du nombre de médecins dans les écoles. Il rappelle que les conséquences désastreuses du manque de médecins scolaires va encore une fois, toucher les enfants de milieux défavorisés.


"Votre rapporteur pour avis rappelle sa préoccupation quant au sort de la santé scolaire, qui a pour objet de favoriser la réussite scolaire des élèves et de réduire les inégalités en matière de santé. En effet, une part importante des troubles précoces de l'apprentissage sont liés à des problèmes de santé - par exemple, de l'ouïe ou de la vue - non décelés. L'absence de bilan de santé de la sixième année, qui concerne près d'un quart des élèves en 2014 et 12,4 % des élèves de REP+, pénalise avant tous les élèves issus des milieux les plus défavorisés, qui n'ont pas un accès régulier à un médecin."Projet de loi de finances pour 2016 : Enseignement scolaire
Le rapport insiste sur le lien entre échec scolaire et santé des élèves. En effet, un enfant qui n'est pas bien dans son corps ne peut pas apprendre avec efficacité.
"Le rapport précise que de nombreux échecs scolaires s'explique par des problèmes de santé non détectés."
Le Canard Enchaîné relie cette absence de médecin scolaire pour les enfants pauvres au rapport PISA qui classe la France comme l’État le plus inégalitaire en matière scolaire de l'OCDE.

"Cette pénurie pénalise les plus défavorisés, peste l'Unsa, ceux qui n'ont ni pédiatre ni médecin traitant... » Une ombre de plus au tableau (noir) qui fait de la France, ainsi que l'OCDE vient de le rappeler, le pays le plus inégalitaire en matière d'éducation. La classe " (Le Canard Enchaîné)
Le dernier rapport PISA mettait en avant les inégalités scolaires énormes en France entre enfants de milieux riches et de milieux pauvres.

J'ai écrit plusieurs articles sur cette question. Je copie colle un extrait d'un d'entre eux "l'école s'effondre sous dictature"

"Le Conseil national d'évaluation du système scolaire font le constat selon lequel les inégalités entre élèves sont énormes. Les enfants de milieu pauvre sont les grands exclus du système scolaire. Et ces inégalités se sont accrues depuis 2000 !

"Le Cnesco a mené une vaste enquête à partir de 22 études de chercheurs français et étrangers. Une étude d'une ampleur inédite.
Il en ressort que la France possède le système le plus inégalitaire et que ces inégalités se sont creusées depuis les années 2000. En cause, le manque d’efficacité des politiques éducatives menées depuis 30 ans." France Inter
La réussite en France dépend de l'origine sociale des parents. La France est le pays le plus inégalitaire de l'OCDE en ce qui concerne les inégalités scolaires.

On le sait maintenant depuis plusieurs années : d’élève moyen dans les années 2000, l’école française est devenue la plus inégalitaire de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). L’enquête internationale PISA, dont on attend la prochaine mouture en décembre, vient le rappeler tous les trois ans. Baisse des résultats des élèves défavorisés, amélioration du niveau des élites : le fossé se creuse. Le Monde
En France les enfants de pauvres sont parqués dans les ZEP. Il ne faut surtout pas les mélanger avec les enfants de la haute Formoisie et de la bourgeoisie ....
Le Parti Socialiste fait croire au public qu'il lutte contre les inégalités parce qu'il donne plus d'argent aux établissements classés ZEP...
La ghettoïsation des écoles a pour conséquence d'aggraver la catastrophe scolaire en France.

Le Canard Enchaîné écrit (05/10/16) : "Les plus graves lacunes sont connues : effectifs en ZEP pas assez réduits, temps d'apprentissage plus court qu'ailleurs, insuffisance du suivi des élèves, inexpérience des maîtres. Les chercheurs mettent carrément en cause le principe même d'une concentration des élèves défavorisés, qui tourne, selon eux, à la "ségrégation" et aux "ghettos" scolaires. Exemple ? "Un enfant d'ouvrier en ZEP obtient des résultats inférieurs à ceux d'un enfant d'ouvrier hors ZEP.""
 LIRE :

L'école en France s'effondre sous dictature

L'école française championne des inégalités

Résultats PISA 2016 : désastre pour la France mais Belkacem est contente !


La lutte contre les inégalités scolaires tant vantée par les médias pro-Belkacem, c'est supprimer les médecins scolaires dans les endroits les plus pauvres du territoire !
CONCLUSION

Les enfants de France n'ont pas de médecin. Leur santé l'Etat s'en fout.
1 médecin scolaire pour 11000 enfants en moyenne.
1 médecin pour 20000 enfants dans les territoires les plus pauvres !
Les pauvres enfants maltraités par leurs parents ou par leurs enseignants ou les deux souffrent en silence. Aucun médecin ne viendra les aider, ne viendra constater les traces de coups...
La barbarie de l'Etat français qui laisse 31000 enfants en France dormir dehors s'étend à leur prise en charge dans les écoles.

Notre pays est pourtant la cinquième puissance économique mondiale.
Mais pour ceux qui ne votent pas, pour les plus vulnérables, c'est - à - dire pour les enfants défavorisés, l'Etat français est aux abonnés absents.

LIRE AUSSI

15 enfants-SDF sont morts en 2013. 31000 enfants dorment dehors en France dans l'indifférence générale.




vendredi 13 janvier 2017

Centrales nucléaires vétustes avec des anomalies mais l'Etat décide de les remettre en marche


Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 13/01/2017












Nous apprenons dans le Canard Enchainé de ce mercredi 11 janvier 2016 que les pièces de rechange pour les centrales vétustes sont défectueuses.

"C'est un secret bien gardé et qui en dit long sur l'état de notre industrie nucléaire : l'usine d'acier du Creusot, propriété du groupe Areva et principal fournisseur de pièces forgées pour les centrales françaises, s'est vu interdire par sa maison mère de fournir le moindre composant de "qualité nucléaire". et ce depuis ... avril 2015 ! Une décision sans précédent,confirmée au "Canard" par Davide Emond, patron des composants chez Areva : "Quand on a mis en évidence les pratiques irrégulières du passé, qui ont duré pendant des décennies, c'est nous - mêmes qui avons pris la décision d'arrêter."
Un choix très fermement encourager par l'Autorité de sûreté nucléaire(ASN). "En 2015, souligne Rémy Catteau, un de ses responsables, l'Autorité a constaté de nombreux écarts (anomalies) sur la cuve de Flamanville, mais aussi (lors d') essais mécaniques menés dans le laboratoire du Creusot, qui étaient mal réalisés depuis plusieurs années ... Des écarts dans une usine, c'est normal, mais, d'habitude, on les traite pour que ça ne se reproduise plus. Or, l'écart sur la cuve de Flamanville, ce n'est pas le système interne d'Areva qui l'a détecté, mais l'ASN !" (le Canard Enchainé du 11/01/2017)

Mais, ce n'est apparemment pas un problème d'avoir des centrales vétustes et présentant de multiples anomalies pour ces irresponsables de l'ASN, institution étatique censée protéger les populations des risques nucléaires !
Ils viennent de décider aujourd'hui de relancer 9 réacteurs, des réacteurs vétustes donc très dangereux ! Et de reporter de 2 semaines l'échéance des contrôles pour certains réacteurs !


"L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a lancé en octobre 2016 une vaste campagne d’inspection du parc nucléaire français à la suite d’une anomalie de concentration en carbone de l’acier utilisé dans les générateurs. Sur les douze réacteurs d’Electricité de France (EDF) concernés par des vérifications de sécurité, l’ASN a donné son accord jeudi 12 janvier au redémarrage de neuf d’entre eux : le réacteur 4 de la centrale du Bugey (Bugey 4), Dampierre 3, Fessenheim 1, Gravelines 2 et 4, Saint-Laurent-des-Eaux B1 et Tricastin 1, 3 et 4.
Dans un communiqué diffusé jeudi soir, l’ASN ajoute qu’elle a accepté la demande d’EDF de reporter de deux semaines, jusqu’au 3 février, l’échéance des contrôles prescrits pour le réacteur 2 de la centrale nucléaire du Tricastin, en raison de risques de sécurité du réseau électrique liés à la vague de froid attendue la semaine prochaine. La France devrait connaître des températures particulièrement basses la semaine prochaine et donc une forte hausse de la consommation de courant, alors que de nombreux foyers se chauffent à l’électricité. (Le Monde)"


Le Nucléaire est une folie meurtrière.
Les images d'horreur de Tchernobyl et Fukushima, nous les avons tous en tête. Il est impossible de ne pas avoir été traumatisé. 30 ans après Tchernobyl, des personnes souffrent encore de cancers à cause de la catastrophe de Tchernobyl !
Ce sont ces images qui nous hantent.... Mais elles ne représentent que le côté émergé de l'iceberg.
Ces bombes à retardement que sont les centrales nucléaires nous empêchent de vivre tous les jours, ces déchets constants polluent et sont extrêmement dangereux... Et pendant des millénaires nos descendants ne pourront pas s'en débarrasser... Les scientifiques ne sont même pas capables de nous dire jusqu'à quel point les centrales nucléaires sont dangereuses pour les générations futures.


Malgré tout ça, la France continue de promouvoir le nucléaire !!! Et même d'utiliser des centrales hors normes !
En France 78% de l'énergie dépend du nucléaire. Donc dès qu'un imprévu arrive, le pays est incapable d'y faire face...


LE NUCLÉAIRE EN FRANCE : RÉSULTAT DE L'ALLIANCE DES CAPITALISTES LES PLUS RÉACTIONNAIRES AVEC LES STALINIENS DU PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS

LA FRANCE PAYS LE PLUS NUCLÉARISÉ DU MONDE


La France est le pays le plus nucléarisé du monde !

Actuellement la France contient 19 centrales et 58 réacteurs. C'est le pays le plus nucléarisé au monde.
Même si cette proportion a commencé à diminuer, la France est le pays le plus « nucléarisé » au monde, en termes d’énergie, puisqu'elle produit 73 % de son électricité grâce à ses réacteurs nucléaires, selon les derniers chiffres (2013) du Nuclear Energy Institute. (Le Monde)
 La France est un tout petit pays .... La concentration des centrales nucléaires y est énorme ! Nous vivons, nous, les Français, au milieu d'un tas de bombes prêtes à exploser à n'importe quel moment !
Carte présentant la localisation des centrales nucléaires dans le monde.
La France est le pays le plus nucléarisé au monde après les États Unis !

"La France possède donc environ 10% du parc nucléaire mondial, alors qu'elle représente moins de 1% de la population mondiale. (Econologie)"


POUR LIRE L'ARTICLE COMPLET :

Le nucléaire : une folie meurtrière qu'il faut stopper immédiatement


ALLIANCE DU PCF AVEC LA BOURGEOISIE RÉACTIONNAIRE POUR SOUTENIR LA PRODUCTION D’ÉNERGIE NUCLÉAIRE EN FRANCE

Le nucléaire en France, c'est le résultat de l'alliance formoise stalinienne représentée par le PCF avec une bourgeoisie réactionnaire.

Le plan Messmer en 1973 prévoit de construire 4 à 6 réacteurs par an. Les communistes alors dans l'opposition soutiennent le projet. Ils n'y voient que le petit bout de la lorgnette et vantent le projet pour les création d'emplois et l'indépendance nationale.
Actuellement 90 % du parlement est pro-nucléaire. Et nous sommes le seul pays à avoir autant de députés pro nucléaires.

"«La France est le seul pays où 90% du Parlement est pro-nucléaire, souligne Bernard Laponche, polytechnicien, qui fut ingénieur au CEA. C’est du jamais vu.» Ce directeur général de l’Ademe poursuit:
«Dans d’autres pays, on peut avoir un débat, et comparer le nucléaire à d’autres sources d’énergie. En France, c’est impossible. Le nucléaire représente 80% de l’électricité, avec une surcapacité de près de dix réacteurs. Les raisons sont avant tout politiques. C’est lié au prestige militaire de la France, à cette idée d’indépendance énergétique et au centralisme technocrate de l’Etat.» Slate

1% DU CHIFFRE D'AFFAIRE D'EDF REVERSÉ A LA CGT


Le journal Slate rappelle que le Parti Communiste Français et son syndicat la CGT sont achetés par EDF. Ils défendent donc le tout nucléaire ! 1 % du Chiffre d'Affaire d'EDF est reversé à ce syndicat ouvrier. Voilà comment EDF a verrouillé la contestation en France.

"La stratégie du tout nucléaire est soutenue par ces grands corps d’Etats, dont les diplômés se placent dans les entreprises de l’énergie, fleurons de l’industrie française, et par la classe politique, elle aussi largement issue de ce sérail. Les communistes de l’opposition se rallient à la perspective d’une création massive d’emplois publics et à l’idée d’indépendance nationale dont le nucléaire est synonyme. Côté syndicats, la CGT, liée à EDF qui lui reverse 1% de son chiffre d’affaires via le comité d’entreprise, approuve le plan.
De cette alchimie naît ce qui, aujourd’hui encore, constitue le lobby pro-nucléaire." (Slate)
Encore actuellement après la catastrophe de Fukushima, ils continuent de défendre cette monstruosité qu'est le nucléaire, à distribuer des tracts dénonçant la fermeture des centrales les plus vétustes.

Greenpeace dénonce l'alliance de la CGT avec le patronat sur cette question.

"Greenpeace poursuit son enquête sur l’osmose entre les différents pouvoirs en France à propos du nucléaire. Dans ce dernier volet publié en priorité sur Reporterre, Greenpeace cible les syndicats, et notamment la CGT, pour son alliance avec le Medef sur cette question. Les revenus tirés du Comité d’entreprise d’EDF expliquent-ils cet accord contre nature ?" Reporterre.net
Laurence Parisot, ex patronne du MEDEF, se félicitait de cette alliance stratégique avec la CGT sur le nucléaire.

"Un constat qui n’est pas étonnant au regard de la "solidarité", pour ne pas dire l’alliance qui a été constituée entre centrales syndicales et patronales au sein du débat sur la transition énergétique (DNTE). Laurence Parisot déclarait ainsi : « sur ce point la solidarité est totale entre la CGT et la Medef »." Reporterre.net

Si la CGT est le syndicat le plus connu pour sa défense du nucléaire, il n'est pas le seul. Ils sont quasiment tous des soutiens actifs de cette énergie mortifère, FO, la CGC. C'est ce que dénonce l'organisation écologiste Greenpeace !

"Les organisations syndicales se sont ainsi soutenues mutuellement durant le DNTE : Nucléaire, gaz de schiste, sobriété énergétique : sur tous ces aspects décisifs du débat, une alliance de fait a existé depuis le début des discussions entre le Medef et trois syndicats très actifs dans les échanges : la CGT, FO et la CFE-CGC.""Reporterre.net

CENTRALES VÉTUSTÉS ET DÉFECTUOSITÉ DES COMPOSANTS CENSÉS REMPLACER LES ANCIENS !


En France il n'y a pas d'instances autonomes, indépendantes pour protéger les populations des dangers des centrales nucléaires.
État et entreprises du nucléaire ne font qu'un. Preuve en est l'ASN, institution étatique crée pour protéger les populations, vient de d'autoriser les centrales les plus dangereuses à se remettre en fonctionnement !

La grandes majorité de nos centrales ont dépassé les 30 années de fonctionnement limite initialement fixée.

En effet les constructeurs des centrales avaient prévu qu'elles ne puissent fonctionner plus de 30 ans !

Or selon Greenpeace,  "80% des 58 réacteurs construits entre 1977 et 1987 auront dépassés les 30 années de fonctionnement, limite d'âge initialement fixée pour les centrales françaises d'ici à 2017".


Toujours selon Greenpeace si toutes les centrales devraient être fermées, 5 doivent l'être en priorité parce qu'elles ont de fort risques de présenter un accident du type Fukushima et Tchernobyl.


"Greenpeace a évalué toutes les centrales françaises sous le prisme de nombreux critères. Si, à la lecture des résultats obtenus, aucune centrale ne peut être considérée comme sûre et toutes doivent être fermées, 5 sites se détachent et doivent être fermés en priorité : Fessenheim, Gravelines, Buget, Blayais et Tricastin. Au coeur de l'analyse de Greenpeace figurent le risque d'un accident nucléaire majeur du type Fukushima et Tchernobyl et ses conséquences." Greenpeace
La politique française nie l'ampleur des risques du nucléaire. Ainsi les tests effectués sur les centrales ne prennent pas en considération, loin s'en faut, tous les risques naturels et technologiques possibles. Seuls les risques d'inondation et sismique sont pris en compte !

Mais le pire, c'est que les vieilles centrales comme celle de Fessenheim dont la fermeture est une question de survie sont réparées avec des composants défectueux !


Le Canard Enchaîné révèle que les composants nucléaires censés remplacer les anciens présentent des anomalies. L'autorité de Sureté nucléaire vient de sonner la sonnette d'alarme. L'usine du Creusot, propriété d'Areva, fournissait depuis plusieurs années des composants défectueux !

L'usine d'acier du Creusot, propriété d'AREVA fournit des pièces pour les centrales nucléaires. Elle s'est vu récemment interdire de fournir à nouveau des composants pour les centrales parce qu'ils y avaient des anomalies sur les composants fournis.

"C'est un secret bien gardé et qui en dit long sur l'état de notre industrie nucléaire : l'usine d'acier du Creusot, propriété du groupe Areva et principal fournisseur de pièces forgées pour les centrales françaises, s'est vu interdire par sa maison mère de fournir le moindre composant de "qualité nucléaire". et ce depuis ... avril 2015 ! Une décision sans précédent,confirmée au "Canard" par Davide Emond, patron des composants chez Areva : "Quand on a mis en évidence les pratiques irrégulières du passé, qui ont duré pendant des décennies, c'est nous - mêmes qui avons pris la décision d'arrêter."
Un choix très fermement encourager par l'Autorité de sûreté nucléaire(ASN). "En 2015, souligne Rémy Catteau, un de ses responsables, l'Autorité a constaté de nombreux écarts (anomalies) sur la cuve de Flamanville, mais aussi (lors d') essais mécaniques menés dans le laboratoire du Creusot, qui étaient mal réalisés depuis plusieurs années ... Des écarts dans une usine, c'est normal, mais, d'habitude, on les traite pour que ça ne se reproduise plus. Or, l'écart sur la cuve de Flamanville, ce n'est pas le système interne d'Areva qui l'a détecté, mais l'ASN !" (le Canard Enchainé du 11/01/2017)

Mais il a fallu que l'Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) tire la sonnette d'alarme pour qu'enfin Areva réagisse.  Remy Catteau, Directeur des équipements sous pression nucléaire à l'ASN, nous indique que ce n'est pas Areva qui a détecté le problème sur Fessenheim. Plus loin dans l'article, on apprend que le même problème avait été rencontré à la centrale de Gravelines et que donc "ça aurait dû entraîner le rejet d'autres pièces déjà installées" selon Yannick Rousselet de Greenpeace.
C'est donc en connaissance de cause qu'Areva a continué à se fournir en composants défectueux.



CONCLUSION

La colère dans la population française monte contre ces irresponsables qui nous font subir les dangers des centrales nucléaires en France. Les pays situés à proximité de centrales françaises ont porté plainte il y a quelques mois contre la France, des associations ont fait de même. Mais rien ne change. Pire tout s'aggrave.
Des centrales ultra vétustes dont le diagnostique de Greenpeace prévoit de forts risques d'accident du type Tchernobyl ou Fukushima vont être remises en marche pour "faire face à la vague de froid" nous disent les journaux (centrales de Bugey, Fessenheim, Gravelines et Tricastin).
Quand un régime est à l'agonie, ceux qui ont des postes qui donnent du pouvoir sont les plus irresponsables ! On en a un parfait exemple ici, malheureusement et pour notre plus grand malheur.