samedi 18 novembre 2017

Togo Manif 18 novembre :Le gouvernement provisoire #CNPRT doit être choisi par les Togolais, pas par les ambassades ! 80 délégués deputés choisis par 625 CDR chacun


Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 18/11/2017









Nous sommes la 3° journée de mobilisation de la semaine du 13 au 19 novembre.
Et un Togolais me disait il y a cette après midi en privé :
""Nous sommes actuellement a la manifestation..... mobilisation inédite""
lire mes articles sur les manifs des deux jours précédents


Togo : Manifestation 17 novembre énorme mais la population n'a toujours pas choisi ses 50 000 délégués révocables CDR pour le gouvernement provisoire

#Manifestations #16novembre en France, au Togo : il faut virer Macron et Gnassingbé

 Il n'y a toujours pas de délégués révocables et les impérialistes par le biais des ambassades sont en train de préparer la suite... avec l'opposition ...

 

MANIFESTATIONS DU 18 NOVEMBRE


A LOME

4,5 KILOMETRES DE MANIFESTANTS DU COMMISSARIAT CENTRAL LOME à ADEWUI



"
*Waouuuu samedi extraordinaire à Lomé. Pendant que la tête de la marche di G14 se trouve au niveau du commissariat central la queue est à adewui*
@ Gameassou"


Il met 2 images en complément pour indiquer la distance entre le début et la fin de la manifestation


QUARTIER DE DECKON







 QUARTIER DE GBOSSIME

Lomé quartier de Gbossimé



 QUARTIER DE GAKPOTO



A KPALIME





A DANYI-APEYEME


PAS DE MAGOUILLES DE COULOIR ÉLECTORALISTES AVEC LES AMBASSADES IMPÉRIALISTES

Le président par intérim du Parti des Togolais propose un "gouvernement de transition" {sorti de nulle part et désigné par PERSONNE ] pour organiser des élections dont on sait à l'avance qu'elles seront magouillées pour favoriser les impérialistes.

"Comme solution, Nathaniel Olympio propose un gouvernement de transition qui sera chargé d’organiser une élection libre et démocratique, dans laquelle seul le peuple togolais aura le dernier mot. Et de rassurer que le pays ne sombrera pas dans le chaos après le départ d’un chef d’État. Pour lui, c’est ceux qui ne sont pas pour le changement qui ont ces genres de pensées." (Togotopinfo)

FABRE DISCUTE AVEC LE CRIMINEL FRANCEAFRIC PANTIN DE BOLLORE ALPHA CONDE A QUI IL VA REMETTRE LA "PLATEFORME DE REVENDICATIONS"

Et Jean Pierre Fabre était en train de discuter avec le président Franceàfric Guinéen Alpha Condé, que Bolloré a mis au pouvoir. En boycottant donc la manifestation du Togo à laquelle il n'a donc pas pu pas participé .... occupé à recevoir les ordres de la Franceàfric !:

"Jean-Pierre Fabre n’était pas au milieu de la marche de ce vendredi. Selon plusieurs sources, il est allé à la rencontre du président en exercice de l’Union africaine, le Guinéen Alpha Condé, à qui il doit remettre la plateforme de revendication de la coalition de l’opposition. Déjà mardi, Jean-Pierre Fabre et une délégation de la coalition avaient rencontré des émissaires du président Ghanéen, Nana Akufo-Addo, avec qui ils ont discuté des préliminaires du dialogue." RFI
Pire c'est maintenant Alpha Condé le criminel PANTN de Bolloré qui va donner son accord sur une plateforme de revendications même pas rédigées par le peuple !!!!

Fabre est en train de vendre la révolte populaire au plus pourri des agents Franceàfric !!!!


Je copie colle l'analyse de Yanick Toutain :

"
les #réformistes #ConsDems pro #Fabre #Atchadam perdent leurs nerfs et passent aux insultes contre les #sankaristes #CDR
Les #ConsDems pro #constitution1992 ont PEUR de négocier avec #Gnassingbé mais ont aussi PEUR de PRENDRE LE POUVOIR
Dans le premier cas ils vont ENERVER les MANIFESTANTS et se faire DEBORDER et dans le 2° cas ils vont devoir OBEIR aux manifestants !
les réformistes ConsDems préfèrent obéir aux ambassades qui leurs donnent les consignes par les pantins de la CEDEAO #AlphaCondé marionnette de #Bolloré
++++CITATION
Jean-Pierre Fabre n’était pas au milieu de la marche de ce vendredi. Selon plusieurs sources, il est allé à la rencontre du président en exercice de l’Union africaine, le Guinéen Alpha Condé, à qui il doit remettre la plateforme de revendication de la coalition de l’opposition.
Déjà mardi, Jean-Pierre Fabre et une délégation de la coalition avaient rencontré des émissaires du président Ghanéen, Nana Akufo-Addo, avec qui ils ont discuté des préliminaires du dialogue.
++++ FIN DE CITATION
Et donc RFI est allé chercher un "professeur" pour DONNER LES CONSIGNES aux consdems larbins Franceàfric USAfric Fabre Atchadam
+++++CITATION
Pour le professeur David Dosseh, c’est un dialogue qui doit déboucher sur une transition courte : « C'est un dialogue qui est important puisqu'il va nous permettre de mettre sur pied une transition qui va nous permettre vraiment de revoir les institutions, pour faire en sorte que toutes les institutions importantes aient un véritable caractère républicain que nous n'avons pas aujourd'hui. »
La date du dialogue n’est pas connue, encore moins son lieu et ceux qui y prendront part, mais tous les protagonistes, pouvoir et opposition s’accordent à le voir se tenir Lomé. En attendant l’ouverture de cet énième dialogue, la coalition de l’opposition continue de manifester à travers les villes du pays."

N'ATTENDEZ PAS QUE L OPPOSITION AIT COMPLÉTEMENT POURRI LA LUTTE CONTRE GNASSINGBE ET L’IMPÉRIALISME CHOISISSEZ VOS DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES MAINTENANT

Le gouvernement provisoire #CNPRT doit être choisi par les Togolais, pas par les ambassades ! 80 délégués deputés choisis par 625 CDR chacun.
Un délégué député a 15625 délégateurs qui sont groupés en 625 CDR de 25 Et donc il faut 625 délégués de base (parmi les 50 000) pour CHACUN des 80 délégués députés

Les foules doivent devenir des instance de DESIGNATION de 50 000 DELEGUES REVOCABLES pour le GOUVERNEMENT PROVISOIRE. 

lire : CONSEILS RAPIDES POUR CHAQUE DÉLÉGUÉ (par statut) (extrait de chapitre 4.A CNR-Togo manuel)



En Libye, ce sont les esclaves de Bolloré en fuite qui sont vendus (esclavage mobilier et immobilier)

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 18/11/2017








Un marché aux esclaves en Libye.
Comme au 18° siècle en Amérique.
Sauf que les esclaves n'ont pas été razziés dans leur village cette fois.
Les esclaves sont des migrants.
Ils viennent du Mali, de Côte d'Ivoire, du Congo, du Ghana, du Cameroun.... et ont fait la route jusqu'en Libye en payant des passeurs pour espérer rejoindre ce qu'ils considèrent comme l'eldorado, l'Europe.

Ce scandale a été révélé par CNN.
"
Des journalistes de CNN ont filmé une vente aux enchères d’êtres humains, en cachant leurs caméras, en Libye, non loin de la capitale, Tripoli. En l’espace de quelques minutes, ils ont assisté à la vente d’une douzaine de migrants, cédés par des passeurs pour des sommes allant de 500 à 700 dinars libyens (jusqu’à 435 euros). Ces « marchés aux esclaves » se dérouleraient une ou deux fois par mois.

Cette enquête de la chaîne américaine met en lumière les situations d’esclavage auxquelles sont réduits de nombreux migrants qui transitent par la Libye pour gagner l’Italie, porte d’entrée en Europe."
Le Monde

Le reportage Compléments d'enquête du 9 novembre 2017 montrait comment les passeurs rackettaient les familles des migrants.
Ils torturent un migrant et appellent sa famille pendant qu'ils le battent en menaçant de continuer si une somme d'argent énorme (autours de 10000 euros ce qui correspond à plusieurs années de travail en Afrique) n'est pas remise aux gangsters.

On ne sait pas encore qui sont les migrants mis en esclavage par ces réseaux de gangsters. Mais en faisant le lien entre les deux reportages celui de CNN et celui de Compléments d'enquête on peut penser que les migrants vendus seraient ceux dont les familles n'ont pas envoyé l'argent aux passeurs.



ESCLAVAGE MOBILIER ESCLAVAGE IMMOBILIER


Le nouveau concept esclavage mobilier esclavage immobilier découvert récemment par Yanick Toutain éclaire la situation.
Les esclaves de la vidéo de CNN sont des esclaves mobiliers. Cet esclavage là a été aboli et est interdit dans le monde.

https://youtu.be/z08zUFaF740
"
Esclavage mobilier :
L’esclavage mobilier a été aboli de 1794 à 1802 en France, légalisé à nouveau par Napoléon
Bonaparte, et interdit à nouveau en 1848.
Mais cette abolition camouflait en réalité le passage à l’esclavage immobilier." (source
Il existe une autre forme d'esclavage, parfaitement légale et qui touche presque la totalité du continent africain, l'esclavage immobilier.

"Esclavage immobilier ;
Esclavage dans lequel les esclaves ne peuvent pas être vendus ou déportés.
On pourra distinguer esclavage immobilier salarié pratiqué maintenant par Bolloré et la Slavoisie en
Afrique, de l’esclavage immobilier à travail forcé du début du 20° siècle, pratiqué principalement
par le roi des Belges à l’aide de sanctions par mutilations physiques
Les esclaves immobiliers sont assignés à résidence par de nombreuses techniques. Les Hilotes de
Sparte ou les Africains du 21° siècle sont des esclaves immobiliers. Les esclaves en fuite sont
appelés « immigrants illégaux » par leurs maîtres."

Ces deux passages sont extraits du livre de Yanick Toutain


CONSTRUIRE LE CNR – TOGO
MANUEL INSTITUTIONNEL PRATIQUE ET THÉORIQUE DE LA RÉVOLUTION HUMANOCRATE DU TOGO



BOLLORE UN ESCLAVAGISTE IMMOBILIER


Bolloré est un esclavagiste immobilier. Ses esclaves sont payés des salaires de misère, 50€/mois. Un revenu qui ne leur permet pas de se soigner, pas de se nourrir correctement ni de faire vivre leur famille.
Bolloré possède de gigantesques plantations en Afrique Subsaharienne et fait même travailler des jeunes mineurs.

lire :

Esclavage : pas d'abolition pour Bolloré



Embauche systématique de mineurs par Bolloré ! Témoignage inédit d'un ouvrier de SOCAPALM ayant travaillé pour Bolloré pendant 10 ans au Cameroun


L'esclavage immobilier, les médias ne s'en émeuvent pas, pas plus les ONG et encore moins les partis et syndicats ...
Il fait pourtant autant crever les Africains que l'esclavage mobilier.
Une espérance de vie équivalente à celle du 19ème siècle en France dans les pays sous occupation militaire française donc en zone d'occupation esclavagiste.

Les Africains de 2015 vivent autant de temps que les Français de 1900



Un génocide sanitaire avec une mortalité infantile énorme qui ne baisse pas. L'esclavage immobilier dans les zones d'occupation française a fait 100 millions de d'enfants morts en 25 ans.



Et ça continue, toujours...

Les Togolais manifestent actuellement pour virer un le gardien de la zone esclavagiste Togo, Faure Gnassingbé.

Togo : Manifestation 17 novembre énorme mais la population n'a toujours pas choisi ses 50 000 délégués révocables CDR pour le gouvernement provisoire


Les esclaves que l'on voit dans la vidéo de CNN sont des esclaves immobiliers devenus des esclaves mobiliers.

Ils voulaient fuir la zone d'esclavage pour rejoindre la zone libre comme les esclaves des USA le faisaient quand ils partaient de Caroline du Sud ou la Louisiane pour rejoindre les états du Nord, le New Jersey ou la Pennsylvannie.

LES MIGRANTS : DES SUIVEURS DE BATEAUX QUI SUIVENT LES RICHESSES PILLÉES JUSQU’À OCCIDENT


Les migrants sont des suiveurs de bateaux qui suivent les richesses pillés à leur pays jusqu'à leur destination l'Occident.

Africa Unité ! / Fan de la crapule fan d'Houphouet terreur compradore les suiveurs de bateaux et ils sentent venir (2007)

15 LES SUIVEURS DE BATEAUX
(Paroles et musique : Yanick Toutain 2001)




Les suiveurs de bateaux Arrivent, les uns après les autres,
Quand les Jaguars s'envolent, Avec leurs bombes, nouveaux apôtres.
Les suiveurs de bateaux Qui fuient ce continent gâché,
Quand les missiles décollent. La France aura tout abîmé.


Les suiveurs de richesses - Pillées, volées et exploitées -
S'échappent, avec tristesse, Les yeux fermés pour oublier.
Les suiveurs de richesses, Uranium, pétrole et café.
Le pillage, sans cesse, De Nourritures pour affamés.



Regardez, donc, ces témoignages, Photos, images à pardonner.
L'Occident, ce coupable N'a que ses yeux pour pleurer.
Et reprenez votre courage, Au son des danses et des musiques,
Si vous en êtes capables. Il faut agir par la critique.

Goûtez, sentez et écoutez Pensez la force par le refus.
Ce continent qui pleure, N'a plus besoin de vos armées.
Vibrez, sentez et puis dansez. Pensez aux enfants dans les rues
D'Abidjan, sous la peur. Tous leurs espoirs sont drogués.

CONCLUSION

Il ne peut s'émouvoir de cette vidéo de CNN sur le marché aux esclaves en Libye sans s'émouvoir des camps esclavagistes mobiliers légales en Afrique actuellement...
Si l'esclavage mobilier est extrêmement rare et mobilise médias et ONG. Ce n'est pas le cas de l'esclavage immobilier qui touche la majorité des Africains et est accepté par ONG, syndicats, partis politiques, médias.... et qui tuent des milliers de personnes chaque jour.... mort de misère, mort sous le travail harassant, mort du manque d'hygiène, du manque de soin, du manque de nourriture....

Pour mettre fin à cette barbarie mondiale, une révolution mondiale est nécessaire...
Ceux qui sont encore des humains et ne se sont pas encore fait acheter doivent s'organiser et mettre fin à cette folie.
Reprendre le modèle des grands hommes de Sankara, Che Guevara, Amilcar Cabral, Lumumba...
Mettre en place les CDR de Sankara pour qu'enfin les damnés de la Terre puissent décider de l'avenir de notre Terre.

vendredi 17 novembre 2017

Togo : Manifestation 17 novembre énorme mais la population n'a toujours pas choisi ses 50 000 délégués révocables CDR pour le gouvernement provisoire

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 17/11/2017









Nous sommes au deuxième jour de manifestations dans ces 3 jours de mobilisation qui se déroulent du 16 au 18 novembre.
2 mois de mobilisation révolutionnaire et toujours plus de monde.
Les images qui nous parviennent de Lomé nous montrent des rues entières de manifestants sans aucun espace libre.
Mais le tyran Gnassingbé est toujours là... Il manque les délégués révocables les CDR pour le dégager.

lire :

#Manifestations #16novembre en France, au Togo : il faut virer Macron et Gnassingbé


A LOME





A KAPALIME




A AFAGNAN





A AMLAME


MALGRÉ LES MANIFESTATIONS INTERDITES DANS DES VILLES AU TOGO AUJOURD'HUI, LES TOGOLAIS SE SONT ENCORE UNE FOIS TRÈS FORTEMENT MOBILISES


Gnassingbé n'a plus aucun légitimité mais il donne des ordres et interdit des manifestations

"Mango, Sokodé, Bafilo, interdites de manifestations publiques jusqu’à nouvel ordre, l’opposition togolaise a-t-elle pour de bon perdu le Nord ?" Togo site
Malgré cela les manifestants étaient nombreux et très joyeux.

"La rue gronde actuellement à Lomé. A Bè-Gakpoto, Doumasséssé et Atikoumé, la marche a démarré. Comme hier, les manifestants agrémentent la marche avec des chansons et slogans pour dénoncer la tyrannie de Faure Gnassingbé." Togo site

LES ONG IMPÉRIALISTES NE DEMANDENT PAS LE DÉPART DE FAURE GNASSINGBE, NI LA FIN DE LA FRANCEAFRIC ESCLAVAGISTE
ELLES DEMANDENT A GNASSINGBE DE "METTRE EN ŒUVRE DES REFORMES INSTITUTIONNELLES ET CONSTITUTIONNELLES"

Les ONG sont le visage souriant de l'impérialisme.
Jamais elles ne dénoncent Bolloré, jamais elles ne dénoncent les salaires esclavagistes...

Quand la répression est un peu trop visible elles commencent à se bouger un peu demandent gentiment au dictateur de se calmer.... tout en ne disant rien à ses maitres occidentaux....
Et elles appellent le tyran à réaliser des réformes !!!!
Elles détruisent toute les revendications populaires révolutionnaires de "réclamation du départ du tyran" pour que l'impérialisme soit sauvé.
C'est la même chose que De Gaulle qui proposait la communauté quand les Africains réclamaient l'indépendance.... On propose un régime impérialiste un peu plus doux en espérant que la colère des esclaves se calme.... pour protéger les intérêts occidentaux.

"Lomé, Paris, le 17 novembre 2017 – Alors que de nouvelles manifestations de l’opposition et de la société civile sont prévues prochainement, 13 ONG togolaises et internationales appellent les autorités à cesser la répression sanglante contre les manifestants et à mettre en œuvre les réformes institutionnelles et constitutionnelles promises et attendues afin de sortir de la crise actuelle." CCFD Terres Solidaires

L'URGENCE EST DE CONSTRUIRE UN GOUVERNEMENT PROVISOIRE DE DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES

https://drive.google.com/file/d/0B1pq3ievpZMERUtWRkVTUlVLcUU/view


Il suffirait de dire à la population de se réunir par 25 et que des volontaires désirant avoir une responsabilité se fassent désigner par 24 personnes.
Ces délégués seront des délégués de base révocables.

Si 50000 délégués de base sont désignés par 1,25 millions de Togolais c'est plus que le nombre de personnes.... que les tricheurs électoraux ont proclamés être électeurs de Gnassingbé.Et c'est bien plus que les 539.764 votes que Fabre a annoncé en 2015 en faveur de Gnassingbé.

Les résultats electoraux étaient les suivants :

https://fr.scribd.com/document/263789543/TGPR15-CAP2015-Les-resultats-des-CELI
Et donc la légitimité est clairement du côté de la population qui se aura choisi ses représentants.
Ces délégués de base choisiront 2000 délégués conseillers qui représenteront chacun 625 personnes et 80 délégués députés qui représenteront chacun 15625 personnes. A partir de là on a un gouvernement du peuple.
Ces délégués députés siégeront au comité national provisoire.
Le comité exécutif sera composé de 16 de ces délégués députés qui seront aussi des délégués intermédiaire nationaux.

Telle est l'urgence pour le Togo : construire un gouvernement provisoire de 80 délégués nationaux à partir de la désignation de 50000 délégués de base. Mais Atchadam et Fabre semblent indifférents à la souffrance des Togolais et continuent sagement à défendre un système constitutionnel esclavagiste !

LIRE : CONSEILS RAPIDES POUR CHAQUE DÉLÉGUÉ (par statut) (extrait de chapitre 4.A CNR-Togo manuel)


Paradise ? Enfer en Afrique. Le vampire Glencore appauvrit et rend malade les Africains

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 17/11/2017



















On entend beaucoup parler du sandale des « Paradise Papers » dans les médias français actuellement…
Pour une fois que les multinationales sont montrées du doigt et qu’un vrai travail d’investigation a été mené, on ne va pas s’en plaindre.
Mais, encore une fois, on entend peu parler des conséquences de ces pratiques dans les pays pauvres, notamment en Afrique, continent le plus pauvre au monde…
Pourtant, dans ces pays du tiers monde ces multinationales ont un comportement beaucoup plus barbare que dans les pays occidentaux car les gouvernements Franceàfric USAfric protègent ces multinationales. Et les conséquences sur les populations sont évidemment beaucoup plus graves qu’ en occident.
Le scandale « Paradise papers » révèle que les grandes entreprises ont pour habitude de cacher leurs bénéfices dans des paradis fiscaux et de ne pas payer d’impôts.
Au total c’est 350 milliards d’euros qui devraient être au service des populations, au service de leur éducation, de leur santé, de leur bien être et qui, à la place, remplissent les poches des actionnaires dans le monde.
Les documents interceptés provenant du cabinet d’avocats offshore Appleby montrent que Glencore, une des plus grosse multinationale spécialisée dans les minerais et les produits agricoles de base (blé, pois chiches) (16° sur la liste des 500 plus grandes sociétés (Fortune Global 500)) cache ses énormes bénéfices dont une grosse partie provient des mines en Afrique dans des paradis fiscaux.


Cash Investigation a enquêté sur la mine de Mutanda en République Démocratique du Congo qui abrite 16 % des réserves au monde de cobalt détenu par Glencore.

Yacouba Ladji Bama et Will Fitzgibbon journalistes burkinabè ont enquêté sur Glencore au Burkina et plus précisément sur la mine de Perkoa.



VENDRE DES MINÉRAUX ET LES SOUS-SOLS POUR MOINS QUE LE PRIX RÉEL



Le cobalt issu de la mine Mutenda au Congo, le zinc issu de la mine de Perkoa au Burkina Faso sont indispensables aux sociétés capitalistes contemporaines.
Le cobalt, on en trouve dans toutes les batteries, tous les smartphones …
Il y a donc une forte demande. Quand la demande est forte par rapport à l’offre, les prix flambent.
Le prix du cobalt a augmenté de 99 % depuis janvier 2017 (source Cash Investigation).
Les bénéfices sont colossaux.
La mine de Mutenda qui extrait chaque jour 6000 tonnes de minerais dégagera probablement pour cette année, d’après Cash Investigation, un chiffre affaire qui dépassera 2 milliards d’euros.
Sauf que tout cet argent, les Congolais n’en voient pas la couleur.

Au Burkina, la mine de Perkoa appartenant à Glencore, produit du zinc. Chaque année c’est 720000 tonnes qui sont envoyées dans les pays occidentaux pour servir de revêtement anticorrosion.

Les Burkinabé, eux aussi, ne voient pas la couleur de l'argent provenant des minerais exportés.

Un employé de la mine témoigne pour expliquer les conditions de travail qu’il qualifie d’ « esclavage »


« « C’est comme de l’esclavage en miniature, dit à l’ICIJ un employé qui souhaite garder l’anonymat. Ce qui fait mal, c’est de voir la quantité de zinc produite par Perkoa. Et puis je vois comment nous vivons et travaillons. Ça n’a aucun sens. » Le Monde Afrique

Il s’agit d’un pillage pure et simple des minerais des pays africains par l'entreprise Glencore.

Des gouvernements fantoches Franceàfric Usafric comme en RDC, au Tchad, au Burkina acceptent que les ressources minières disparaissent des mains des africains moyennant des rétributions personnelles.


SE FAIRE CORROMPRE EN RÉCUPÉRANT
UNE PARTIE DU VOL 



Le documentaire de Cash Investigation sur les Paradise Papers montre que Glencore a corrompu Joseph Kabila  pour prendre possession de la mine du Katanga en 2007 et pour réduire les droits d’exploitation imposés par la RDC.
La RDC réclamait 583 millions de dollars en 2008 pour exploiter les mines comme "pas-de-porte".
Glencore ne veut payer que le quart de la somme demandée soit 140 millions.

Dan Gertler a été l’intermédiaire qui a permis à Glencore ce tour de force.
Gertler est connu pour avoir fait fortune dans les diamants en RDC et il est très proche du Président Kabila. Il était même un des invités d’honneur à son mariage.

Grâce à la corruption de Kabila 350 millions ont été économisés par la multinationale Glencore.

"En deux ans, Dan Gertler parvient à réduire le droit d'exploitation à 140 millions de
Dan Gertler
dollars, ce qui revient donc à 350 millions de perdus pour les Congolais. Selon les « Paradise Papers », Glencore aurait prêté 45 millions de dollars à Gertler pour qu'il puisse participer à une augmentation de capital de Katanga et ainsi devenir son principal partenaire." RFI




Cette somme, c’est selon Elisabeh Caensens , experte en gouvernance minière l'équivalent de :
Elisabeh Caensens
« Le budget du Congo c’est 3 milliards au total donc quand on dit une économie de 350 millions de dollars, ça dépasse le budget de la santé ou pour l’éducation » Le Monde Afrique








Les documents de la justice américaine prouvent que Glencore a versé 20 millions de dollars de nov
Gertler au mariage de Kabila
2010 à février 2011 à Augustin katumba Mwanke et Kabila par l'intermédiaire de Dan Gertler.
Le document indique au total plus de 100 millions de dollars ont été versés à tous les dignitaires du régime.


Pendant 10 ans Glencore et Dan Gertler ont travaillé ensemble mais fin 2016 quand les documents de la justice américaine sont sortis Glenncore a rachèté la participation de Gertler et ça a été la fin de la collaboration entre l’entreprise et Dan Gertler.

Glencore a aussi corrompu le dictateur Franceàfric Idriss Déby au Tchad pour obtenir le monopole sur les droits d'exportation du pétrole d’État.
Lire l'article de Jeune Afrique :

Hydrocarbures : Glencore, un partenaire très particulier du Tchad

PLANQUER L’ARGENT AILLEURS QUE DANS LES PAYS OU SONT EXTRAITS LES MINERAIS


La commission d’enquête du Burkina a indiqué dans son rapport de septembre 2016 que les sociétés minières devaient à l’État burkinabè 31,5 millions d’euros.

« Suite aux protestations, le Parlement burkinabé a lancé une commission d’enquête. Son rapport de septembre 2016 a estimé que sept sociétés minières, dont Bantou, avaient évité de payer au total 36,7 millions de dollars (31,5 millions d’euros) au pays en utilisant une technique comptable qui réduit le revenu imposable de la société." Le Monde Afrique

En plus de cela Glencore n’a pas payé d’impôt sur les sociétés en 2014 et 2015.

Comme le dit le Président de la commission d’enquête au Burkina, les habitants pauvres, pour la très grande majorité au Burkina, n’ont pas vu un centime de cet argent qui est allé dans les poches de gens très riches malades de pathologie consumériste.

« « Nous avons été victimes de notre propre naïveté face à ces entreprise est très expérimentées, a déclaré à l’ICIJ Ousseni Tamboura, le président de la commission parlementaire. Les entreprises ont prospéré, pas les citoyens du Burkina Faso. » Le Monde Afrique



Cet argent aurait pu servir pour l’éducation la santé un programme de nutrition au Burkina, un programme éducatif ambitieux, des hôpitaux...

Un Burkinabè gagne en moyenne 57€/mois
"En effet, le salaire moyen d’un Burkinabè se chiffre à environ 57 euros par mois (selon la Banque mondiale)." Jeune Afrique

Avec ce salaire il nourrit toute sa famille.
Les familles sont constituées en moyenne de 6 ou 7 personnes. (Les femmes ont en moyenne 5,69 enfants)
Avec 57 € six personnes mangent pendant 1 mois et se logent.

Beaucoup de Burkinabè ne peuvent se nourrir suffisamment. 29000 enfants meurent actuellement tous les ans de sous nutrition !
"Le pays observe aussi une forte croissance démographique que la croissance économique insuffisante, au sortir d’une année 2015 marquée par une transition politique perturbée et des menaces terroristes externes, n’arrive pas à compenser. De ce fait, la pauvreté y reste endémique avec d’importants taux de sous-nutrition. Celle-ci est un facteur des 45 % de morts infantiles, soit 29 000 décès d’enfants de moins de 5 ans par an*." Action contre la Faim
extrait d'un de mes articles :

Au lieu de sauver les 29000 enfants du Burkina Faso mourant chaque année de sous nutrition Smockey & co faux sankaristes anti CDR dépensent 5Mds FCFA (7,6M€) pour construire un mausolée







On a vu précédemment qu'au Congo ce sont 350 millions de dollars que les Congolais ont vu s'envoler dans les poches des actionnaires au lieu de leur servir à vivre mieux.

en RDC, 78 % de la population ne sait pas lire et pas écrire.
l'espérance de vie en 2012 était de 49 ans. (source unicef)

Et Glencore appauvrit des femmes des hommes et des enfants qui ne peuvent survivre et vivent dans des conditions similaires à celles des travailleurs occidentaux il y a 2 siècles, sans eau potable à disposition, sans électricité, sans médecin, sans médicament, avec une nourriture insuffisante et peu variée !!!!

Pendant ce temps des milliardaires s’achètent des avions privés avec l’argent des Africains.
Même pour s'offrir leur jouet de luxe qui détruit la Terre, ils ne paient pas la TVA (voir Cash Investigation) ...






COMMETTRE DES DÉGÂTS SANITAIRES ET ENVIRONNEMENTAUX DANS LES PAYS PRODUCTEURS

Appauvrir les Africains et les laisser crever par manque de nourriture et de soin suffisant à cause du pillage des ressources de leur pays ne suffit pas à Glencore, il faut en plus qu'ils détruisent l'environnement, polluent les cours d'eau, détruisent la végétation, tuent les animaux  et les habitants par intoxication...
L'association "Pain pour le prochain" que Cash Investigation a invité sur son plateau en raison de son travail scientifique sur les dégâts causés par les mines appartenant à Glencore au Congo distingue plusieurs types de pollution qu'engendre ces mines.

Les pollutions engendrées par les industries minières sont de trois ordres:
- Pollution de l’air: provient des émanations des usines, mais aussi des poussières
soulevées par l’activité minière. Les particules fines contiennent des métaux lourds et
d’autres substances, comme la silice, qui peuvent être extrêmement néfastes pour la
faune, la flore, mais aussi pour la santé des être humains56.
- Pollution et dégradation du sol57: provient des fumées des usines, de l’entreposage
incorrect des rejets miniers et des poussières qui retombent sur le sol. La
concentration en métaux lourds et en acides atteint des seuils très élevés. Les sols
deviennent arides et infertiles et cette pollution contamine les cultures et la chaîne
alimentaire.
- Pollution et dégradation des sources d’eau: provient des effluents des usines, mais
également d’une mauvaise gestion des remblais et rejets miniers qui vont se déposer
dans les rivières sous forme de sables et de poussières. Cette pollution entraîne la
disparition de la faune et flore aquatique, péjore l’accès des populations à l’eau
potable 58 et entraîne des conséquences néfastes sur la santé en cas de
consommation prolongée59.

LES ARBRES FRUITIERS NE POUSSENT PLUS A PROXIMITÉ DE LA MINE DE PERKOA AU BURKINA


Au Burkina à proximité de la mine de Perkoa les arbres fruitiers ne poussent plus…

« Les villageois se plaignent de ce qu’ils appellent la « paupérisation croissante » de
mine de Perkoa au Burkina
Perkoa : des arbres fruitiers près du périmètre de la mine meurent, empoisonnés par des produits chimiques – même s’ils étaient sains, ils sont désormais dans un périmètre où la cueillette est interdite. »
Le Monde Afrique

Il n'y a eu d'enquête sérieuse menée sur la pollution qu'engendre a mine de Perkoa appartenant à Glencore au Burkina mais il y a de forte probabilité pour que les effets de l’activité minière au Burkina soient similaires à ceux du Congo.
Des enquêtes sérieuses avec études en laboratoire ont été faites concernant les dégats écologiques et sanitaires causés par les mines Glencore en RDC.

EAUX TRÈS FORTEMENT POLLUES QUI ENGENDRENT MALADIES ET DESTRUCTION DE L'ÉCOSYSTÈME



L’acide pour extraire le minerai détruit les terres et pollue l’eau que consomment les habitants. Nombreux sont les animaux morts et les personnes malades après avoir consommé l’eau. L’équipe d’Elise Lucet a pu identifier plusieurs substances cancérigènes dans cette eau qui sont concentrées à fortes doses.

Chantal Peyer, experte à l’association « pain pour le prochain » commente les résultats du laboratoire
Chantal Peyer
ayant analysé l’eau située à proximité de la mine de cobalt la plus importante au monde :
« au niveau du cobalt on a des seuils qui sont 30 fois les seuils recommandés par l’OMS « seuil du manganèse on est à 100 fois ce qui est recommandé par les standards internationaux. Il a aussi été démontré que dans ces régions il y a de plus en plus d’enfants malformés à cause de la pollution de l’eau » »
C'est tout l'écosystème de la région minière du Katanga qui est détruit à cause de Glencore :

Comme le souligne le professeur de l’université de Lubumbashi qui a effectué les analyses des échantillons d’eau, «l’acide de la rivière et sa teneur importante en matière en suspension risque d’entraîner l’extinction de la faune et flore aquatique 70 ». L’acide tue donc les poissons de la rivière en obstruant progressivement leurs branchies. " (rapport 2012 de l'association "pain pour le prochain")


Les populations sont malades et meurent progressivement empoisonnées par l'acide des mines que l'on retrouve dans les eaux consommées.

"Et qu’en est-il des êtres humains? Pour les êtres humains,l’ingestion d’une eau à pH
couleur de l'eau trouvé dans les cours d'eau
près de mines au Congo
très élevé peut également causer de graves problèmes de santé,
notamment des brûlures au niveau de la bouche, de la gorge, de l'oesophage et de
l'estomac, une difficulté d'avaler, des nausées, des vomissements, ou encore des diarrhées.
En résumé: une eau à pH trop élevé, comme celle de la rivière de Luilu, est impropre à la
consommation et dangereuse pour la santé des populations locales.
Cette analyse scientifique est corroborée par les témoignages recueillis auprès des habitants
de la cité de Luilu et des environs. «Il y a vingt ans», témoigne le chef d’un village71, «les poissons étaient nombreux dans la rivière."
(rapport 2012 de l'association "pain pour le prochain")

Elise Lucet montre ensuite à Chantal Peyer la lettre envoyée par Glencore au journal pour éteindre le scandale :

« C’est tout à flagrant typique de Mutanda Mining et des filiales de Glencore c’est-à-dire que lorsqu’il y a des pollutions d’abord ils vont nier les faits et minimiser ce qu’il s’est passé ensuite ils vont finir par réagir écrire des lettres, relever leur nom ensuite ils vont diviser les personnes et les victimes (…) finalement ils font tout ce qu’ils peuvent pour dédommager les gens aussi peu que possible. Ce sont des sommes dérisoires »


CONCLUSION


Tous ceux dans ces entreprises qui ont une responsabilité grande ou petite au sein de l'entreprise Glencore dans le désastre économique, sanitaire et économique que connaissent les Africains à cause du vol de leurs ressources et d'une exploitation qui détruit la faune la flore et tue les habitants seront jugés au Nuremberg de l'Afrique à côté des politiques Europafric USAfric Franceàfric Chinafric qui protègent ces multinationales vampires.
La révolution au Togo actuellement n'est que le début d'une révolution qui touchera tout le continent africain. Les populations refusent de se laisser faire par ces barbares voleurs, empoisonneurs, destructeurs d'environnement.






jeudi 16 novembre 2017

#Manifestations #16novembre en France, au Togo : il faut virer Macron et Gnassingbé

A Lomé ce 16 novembre
rues pleines de manifestants
Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 16/11/2017










Aujourd'hui jeudi 16 novembre 2017, les Togolais et les Français manifestent.
Les Togolais sont en pleine révolution depuis 2 mois pour virer le dictateur Franceàfric dont la famille règne au Togo depuis 50 ans soutenue par la bourgeoisie esclavagiste mondiale
Ils ont manifesté 3 jours de suite la semaine dernière et recommence cette semaine.
Lire :

3° jour de manifestations #manif9NOV l'ambassadeur Franceàfric Marc Vizy impose à l'opposition de négocier avec le criminel Gnassingbé


Togo Manif 8 novembre : pas de négociations ! Construire le gouvernement provisoire CNR-Togo dans toutes les villes mobilisées


Manif Togo 7 novembre : urgence 50000 délégués de base pour un gouvernement provisoire CNR Togo




Et les Français manifestent contre les ordonnances de Macron qui détruisent toutes les conquêtes ouvrières depuis un siècle. Macron obéit au plan de la banque JP Morgan de 2013 qui prévoit de mettre fin aux acquis sociaux des travailleurs européens et veut passer en force des réformes en installant des régimes dictatoriaux.


MANIFESTATIONS AU TOGO JEUDI 16 NOVEMBRE



A TCHAMBA






A LOME








A DAPAONG



A ATIKOUME






RÉPRESSION DES MANIFESTANTS AU TOGO





Témoignage d'un opposant à Gnassingbé de Bafilo




CONTRE LA RÉPRESSION
FRATERNISATION RÉVOLUTIONNAIRE AVEC LES FORCES DE L'ORDRE ET DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES SÉCURITÉ

Il est indispensable pour gagner de faire une révolution au Togo et pour dégager Gnassingbé de retourner les forces de l'ordre et de les amener à changer de camp.
Pour cela, il faut faire la fraternisation révolutionnaire.
C'est ce qu'ont fait les Russes en 1917 et qui s'est avéré efficace.

"La révolution de Février débute par une de ces manifestations contre la pénurie qui secouent Pétrograd depuis des mois. Le 23 février 1917, la maladresse des autorités, d'abord passives puis répressives, transforme la protestation en émeutes puis en révolution. Le 27, quand plusieurs régiments fraternisent avec la population et commencent à parader dans les villes avec des drapeaux rouges accrochés  à leur baionnette, le régime  tsariste perd le controle de la capitale. L'état-major et les elites politiques abandonnent  le tsar qu'ils forcent à abdiquer." p 138 Révolutions chapitre Les Révolutions russes grande lueur à l'est, Félix Chartreux, édité en 2017

En réponse à la menace de putsch militaire de Gnassingbé de mardi il faut faire fraternisation et transformer chaque militaire en délégué révocable représentant un quota de personnes.
C'est ce que décrit l'article de Yanick Toutain :


"CHAQUE SOLDAT DU RANG doit devenir DIB avec 4 délégateurs. Il doit donc trouver 4 délégateurs lui faisant confiance
CHAQUE SOUS-OFFICIER doit devenir DELEGUE DE BASE en formant un CDR de 25 et donc en recrutant 4 adjoints DIB et 20 délégateurs
(il siégera dans un comité de quartier )
CHAQUE CAPITAINE ou LIEUTENANT doit devenir DIC (Délégué intermédiaire conseiller) représentant donc 125 délégateurs. Il doit donc former un mini conseil de 5 délégués de base (dont lui).
(Il sera membre du comité exécutif de son comité de quartier et de la sous-commission du comité de la ZUP Zone Urbaine provisoire)
CHAQUE LIEUTENANT COLONEL ou COMMANDANT doit avoir le soutien de 625 DELEGATEURS en devenant DELEGUE CONSEILLER. Il siègera donc dans un COMITE DE ZONE URBAINE PROVISOIRE (ZUP) et sera membre de la commission sécurité de sa ZUP
CHAQUE COLONEL doit devenir DID, Délégué Intermédiaire Député. En trouvant le soutien de 3125 Togolais. En tant que DID il sera membre du COMITE EXECUTIF du comité de ZUP où il se trouve. Il participera de plus à la sous-commission sécurité du CNPRT
TOUS LES OFFICIERS SUPERIEURS à partir de GENERAL devront être validés par le soutien de 15625 Togolais en devenant délégué député (délégués sécurité)
Ils seront donc MEMBRES du COMITE NATIONAL PROVISOIRE de la REVOLUTION TOGOLAISE

La Fraternisation Révolutionnaire c'est AUSSI intégrer les éléments loyalistes des forces répressives au sein des DIA INSTITUTIONS de la REVOLUTION"

Lire : Contre le putsch militaire Gnassingbé chaque militaire doit devenir délégué révocable (pour le CNPRT-CNR-Togo)

MANUEL INSTITUTIONNEL PRATIQUE ET THÉORIQUE DE LA RÉVOLUTION HUMANOCRATE DU TOGO VERS LA RÉVOLUTION AFRICAINE ET MONDIALE (en cours d’édition V. 1.8.7)

MANIFESTATION EN FRANCE JEUDI 16 NOVEMBRE

Ce matin, l'auteur de cet article était dans la manifestation du Havre.

Compte tenu du sabotage des organisations syndicales et des médias qui n'annonçaient même pas hier qu'il y aurait des manifestations partout en France aujourd'hui, nous étions quand même assez nombreux.
 
Début de la manif au Havre contre les ordonnances Macron jeudi 16 novembre
une partie du cortège jeunes au Havre manif du 16 novembre


DANS LA MANIFESTATION VS LES ORDONNANCES MACRON

PANNEAUX ET DISCOURS ANTI FRANCEAFRIC
SOUTIEN AUX TOGOLAIS EN LUTTE


Dans la manifestation, nous avons parlé de la Franceàfric, de l'esclavage Bolloré, du fait que les Africains méritent les mêmes droits sociaux que les Européens.... et de la révolution au Togo comme exemple à suivre.

Le discours tenu par un révolutionnaire sankariste anti Franceàfric, mon camarade Yanick Toutain :

"
" Le Togo a commencé sa révolution contre le pantin de l’Elysée
Faure Gnassingbé soutenu par les USA
Faure Gnassingbé soutenu par l’Elysée
Faure Gnassingbé soutenu par Edouard Philippe, par Macron, par Hollande, par Sarkozy, par Chirac
Faure Gnassingbé soutenu par Mitterrand, par Giscard, par Pompidou
Faure Gnassingbé soutenu par De Gaulle qui a installé son père au pouvoir en 1963.
Le Togo subit une dictature depuis plus de 50 ans.
Le Togo vous montre l’exemple .
Le Togo vous montre le chemin.
Le Togo est en manifestation pour 3 jours, aujourd’hui, demain et après demain.
C’est le Togo qui vous montre l’exemple pour renverser Macron.
Il faut renverser Macron comme il faut renverser Gnassingbé.
C’est un seul et même groupe criminel, une même mafia Franceàfric.
C’est une mafia criminelle en France
C’est une mafia criminelle en Afrique
Vincent Bolloré esclavagiste numéro 1 a acheté Canal plus avec la sueur et le sang des Africains.
(...)
L’esclavagiste Bolloré est derrière tous les coups d’Etat en Afrique.
L’esclavagiste Bolloré est à Lomé. Il est à Abidjan. Il est dans tous les ports d’Afrique
L’esclavagiste Bolloré est en réalité un des maîtres de la France et Macron est un de ses larbins
Macron est un larbin de l’esclavagiste Bolloré.

Il faut une révolution anti esclavagiste en France
Il faut une révolution contre l’esclavage des Africains. Une révolution pour que les Africains puissent avoir des salaires décents.
Les Africains méritent 1000 euros par mois.
Les Africains méritent les droits sociaux européens.
Les Africains méritent les mêmes droits que les Français.
Les Africains sont nos frères ils sont biologiquement nos cousins
Nous sommes une seule et même famille.
Nous devons mettre à bas l’esclavage.
Nous devons mettre à bas le crime Franceàfric""






CDR DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES 1 POUR 25 PARTOUT AU TOGO EN FRANCE

VIRONS GNASSINGBE ET MACRON

Sankara avait bien compris que les CDR était le socle de la révolution.
C'était à la fois ce qui permettait au peuple de virer l'ancien ordre et de sauver la révolution victorieuse des vampires impérialistes et des traîtres des classes spoliatrices.

"L’objectif de cette révolution consiste à faire assumer le pouvoir par le peuple. C’est la raison pour laquelle le premier acte de la révolution, après la Proclamation du 4 août, fut l’appel adressé au peuple pour la création des Comités de défense de la révolution (CDR). Le CNR a la conviction que pour que cette révolution soit véritablement populaire, elle devra procéder à la destruction de la machine d’État néo-coloniale et organiser une nouvelle machine capable de garantir la souveraineté du peuple." DOP, Thomas Sankara, sur Revactu
Il faut arrêter de participer au cirque de cette démocratie esclavagiste.
La démocratie ce sont 21000 propriétaires d'esclaves qui décident pour 400000 esclaves !!!!!
Pour que les pauvres décident des orientations politiques, il faut un système qui part de la base.

Lire :

Projet de panstitution mondiale (version 1.6.3) (liste de règles rendant illégales toutes constitutions antérieures et ultérieures)



samedi 11 novembre 2017

11 novembre : Armistice pas avec l'Afrique. La politique criminelle de Macron en Afrique en droite ligne de celle de Hollande et Sarkozy

Macron saluant Hollande ce matin, le 11 novembre 2017
Une succession Franceàfric criminelle
Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
le 11/11/2017









J'avais écrit un poème intitulé "Armistice pas en Afrique" le 11 novembre 2014'.
3 ans plus tard, seul le nom du Président français a changé.
Le 14 mai 2017 Macron a pris la place de Hollande. Il est devenu le nouveau Président de la République.
Sa politique est aussi criminelle que l'ex président Hollande en Afrique.
Il a gardé Jean- Yves Le Drian qui de ministre de la Défense est devenu ministre des affaires étrangères à l'arrivée de Macron.
Le Drian est celui qui a installé les terroristes au Mali, Nina Walett Intalou du MNLA est devenue ministre du tourisme.
Et Ahmada Ag Bibi, organisateur de la charia à Kidal, intermédiaire terroriste choisi par Areva auprès de Gadoulet pour négocier la somme d’argent gigantesque versée aux groupes terroristes devenu député de l’Internationale socialiste, le parti de Hollande, au Mali.
Ahmada Ag bibi était considéré comme la voix de Iyad Ag Ghali, leader du groupe Ansardine dont se revendiquent les commanditaires de l’attentat de Bamako.


Des jeunes opposants au dictateur Gnassingbé ami de la France se font tuer actuellement dans les manifestations au Togo avec le feu vert de l'Elysée, bien évidemment...
Les médias français font l'omerta sur ces assassinats....
Et Macron est venu encensé les militaires ce matin....
... Des militaires qui ont pour chef d'état major François Lecointre un des responsables du génocide au Rwanda que Macron a nommé.

Omertafric : comment les médias cachent le passé de criminel génocidaire du nouveau chef d'état major François Lecointre




Je republie ici mon poème écrit il y a 3 ans et malheureusement toujours autant d'actualité


Jour d'Armistice ? Pas en Afrique !


Jour d'armistice
De la Grande Guerre
Tous les grands pères
Sortent de l'hospice
Défilé militaire
Ils ont l'air si fiers
Ils saluent le Président
Qui n'aime pas les sans dents



Toutes ces décorations
Pour tous les crimes
Et puis les galons
Qu'ils arborent avec frime

Les spectateurs applaudissent
Le drapeau que l'on hisse
Le symbole de la France
Le pays que l'on encense


La fierté de Hollande
Pour ses guerres en Afrique
On vous conte de belles légendes
Sur cette Franceàfric


La guerre au Mali
Pour vaincre les terroristes
Pendant qu' Iyad ag Ghali
Touche le fric capitaliste

 
 
 
Le fric du Qatar
Au service de la France
N'a pas eu de retard
Relations en confiance

Il faut bien quelques mots
Remplis de patriotisme
Continue  l'esclavagisme
Africains payés 50 euros

Et un beau défilé
Militaires qui marchent au pas
Pour continuer à tuer
Mali, Côte d'Ivoire, et Burkina

vendredi 10 novembre 2017

Togo : en pleine Révolution l'opposition n'appelle toujours pas les Togolais à désigner leurs délégués révocables

Faîtes comme ce CDR sous Sankara, choisissez vos
délégués révocables et construisez un gouvernement de
délégués révocables pour virer Gnassingbé et les impérialistes
Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 10/11/2017













Deux mois et trois semaines de manifestations massives.
Un peuple qui crie à chaque manifestation "Gnassingbé dégage". Depuis le 19 août !
Le cycle proto-révolutionnaires entamé en 2012 est reparti sans vouloir retomber cette fois-ci.
Trois jours - 7,8,9 novembre - d'énormes manifestations partout, même dans de petites villes du Togo....
Une colère énorme d'une population qui ne supporte plus les salaires esclavagistes Franceàfric, une mortalité infantile 15 fois supérieure celle de la France, l'absence de liberté d'expression, la torture et les assassinats politiques...
Sankara, Cabral, NKrumah, Guevara, Lénine, Trotsky, Rosa Luxembourg, Marx... auraient appelé depuis longtemps à l'instauration de délégués révocables pour la construction d'un gouvernement provisoire...
Mais l'opposition n'appelle toujours pas le peuple à s'organiser...
Même si on peut considérer qu'il y a une toute petite amorce de sens des responsabilités chez certains de ces membres de l'opposition. Nous apprenions hier que une commission santé avait été crée pour venir en aide aux manifestants blessés... Cependant, cette commission est une coquille vide, ce Président n'a pas été choisi par un nombre précis de Togolais... L'humanocratie se construit avec des délégués désignés en fonction d'un quota de délégateurs.

Lire :

3 JOURS DE MANIFESTATIONS PACIFISTES MASSIVES DEMANDANT LE DÉPART DE FAURE GNASSINGBÉ

3° jour de manifestations #manif9NOV l'ambassadeur Franceàfric Marc Vizy impose à l'opposition de négocier avec le criminel Gnassingbé

Togo Manif 8 novembre : pas de négociations ! Construire le gouvernement provisoire CNR-Togo dans toutes les villes mobilisées

Manif Togo 7 novembre : urgence 50000 délégués de base pour un gouvernement provisoire CNR Togo


Les manifestations ont été massives. Les journaux occidentaux sont eux-mêmes obligés de le reconnaître. Alors qu'ils tentaient de faire omerta depuis le 19 août ! (En profitant d'ailleurs du cirque dévaluation FCFA de Kémi Séba lancé le même jour)

RFI avait écrit le 8 novembre:
"Des milliers de manifestants demandant le départ du président Faure Gnassingbé sont à nouveau descendus dans les rues de Lomé ce mercredi, à l'appel de l'opposition qui a prévu trois jours de manifestations jusqu'à jeudi. L'opposition réclame toujours les réformes constitutionnelles et le départ du chef de l'Etat. Aujourd'hui, le mouvement concernait l'ensemble du territoire. Une troisième et dernière journée de manifestations est prévue jeudi.
Encore du monde à Lomé aujourd'hui, et quelques manifestations dans d'autres villes comme à Aného [lire ci-dessous] au sud-est ou à Tchamba au nord. Les slogans sont toujours les mêmes :  « Faure, dégage », « 50 ans ça suffit », « le Togo n'est pas une monarchie ». Selon plusieurs sources, ces différentes manifestations se sont déroulées dans le calme." RFI
Quand RFI cesse de mentir et accepte de montrer que la population manifeste pour le départ de Gnassingbé et non pas pour une réforme constitutionnelle, c'est que la colère est vraiment gigantesque.




Quelques Photos :

Atikoumé le 8 novembre




Lomé le 8 octobre





Lomé le 9 octobre





A Anéo le 8 novembre


A Deckon le 7 novembre





L'OPPOSITION APPELLE A DE NOUVELLES MANIFESTATIONS SANS DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES

Face à ce raz de marée, l'opposition se trouve dans l'obligation d'aller plus loin de ce qu'elle pouvait envisager. On a vu qu'au début de la mobilisation la seule et unique revendication de l'opposition était le retour à la constitution de 92, une constitution esclavagiste et raciste, tout juste un peu mieux que celle en vigueur actuellement, alors que maintenant, certains opposants parlent aussi de virer Gnassingbé... Parce que c'est le mot d'ordre de la population et qu'ils ne peuvent se couper aussi fortement de leurs bases...
C'est pourquoi, aujourd'hui l'opposition appelle à de nouvelles manifestations la semaine prochaine.

Jeune Afrique relaie la position de l'opposition

Gouvernement et opposition se sont montrés satisfaits à l’issue des trois jours de manifestations du « front démocratique », coalition de 14 partis politiques à l’origine du mouvement de contestation dans le pays. Des milliers de Togolais ont manifesté dans 17 villes à travers le pays pour réclamer un retour à la Constitution de 1992. Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, l’une des principales figures de la coalition, dresse un bilan « globalement positif du point de vue de la mobilisation », soulignant que celle-ci témoigne de l’intérêt des populations pour la lutte engagée par l’opposition contre Faure Gnassingbé. (Jeune Afrique - à Lomé)

Mais, Jeune Afrique, qui menaçait les opposants des méthodes de Nkuruziza au Togo ment en se faisant le relais des mensonges de la direction réformiste de l'opposition.
L’opposition continue de poser des préalables à la tenue du dialogue politique annoncé le 6 novembre par le gouvernement. Des manifestations sont annoncées la semaine prochaine, toujours pour réclamer le retour à la constitution de 1992, « véritable solution à la crise togolaise », selon l’opposition. (Jeune Afrique - à Lomé)
Comme si la population défilait pour la constitution de 1992 !!!
Le journaliste Edmond D'Almeida prend ses rêves pour des réalités.
L'honnêteté aurait été d'écrire que la plupart des opposants au régime de Faure Gnassingbé refusent tout dialogue et toute négociation avec ce pouvoir criminel.



POUR VIRER GNASSINGBÉ
ET CONSTRUIRE LE TOGO DE DEMAIN
IL EST INDISPENSABLE QUE LA POPULATION TOGOLAISE SE CHOISISSE
ELLE MÊME SES REPRÉSENTANTS

50000 DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES
POUR CONSTRUIRE LE CNR TOGO

Il suffirait de dire à la population de se réunir par 25 et que des volontaires désirant avoir une responsabilité se fassent désigner par 24 personnes.
Ces délégués seront des délégués de base révocables.
Si 50000 délégués de base sont désignés c'est plus que le nombre de personnes qui ont mis de façon anonyme un bout de papier dans une urne pour élire Gnassingbé et donc la légitimité est clairement du côté de la population qui se sera choisie ses représentants.
Ces délégués de base choisiront 2000 délégués conseillers qui représenteront chacun 625 personnes et 80 délégués députés qui représenteront chacun 15625 personnes. A partir de là on a un gouvernement du peuple.
Ces délégués députés siégeront au comité national provisoire.
Le comité exécutif sera composé de 16 de ces délégués députés qui seront aussi des délégués intermédiaire nationaux.

LIRE : CONSEILS RAPIDES POUR CHAQUE DÉLÉGUÉ (par statut) (extrait de chapitre 4.A CNR-Togo manuel)





LA TERRE EST NOTRE PATRIE NOUS VAINCRONS !


édité par Yanick Toutain