samedi 29 octobre 2016

Les capitalistes sont des criminels écologiques. Ils ont détruit l'humanité.



Par Julie Amadis
#IPEAVAEAFAF
Le 29/10/2016


Un graphique impressionnant. Une courbe exponentielle. Des plafonds d'émissions carbone ces dernières décennies !
Le Talon de Fer capitaliste s'abat sur les populations.
En même temps que les plus riches organisent la misère, le chômage, la faim, la répression contre tous les résistants, les capitalistes détruisent notre Terre. Notre belle planète. Celle qui nous permet de vivre et d'aimer.

Les riches polluent, détruisent la planète puis font des plans sur la comète pour vivre sur des exo-planètes quand la notre deviendra inhabitable.

En 42 ans, le capitalisme a anéanti 6 espèces animales sur dix (parmi les vertébrés).

Alors que les pressions humaines sur l’environnement ne cessent de s’aggraver, plus de la moitié du vivant, parmi les vertébrés, a disparu ces quarante dernières années. C’est sur ce nouveau constat alarmant que s’ouvre la onzième édition du rapport « Planète vivante », un vaste bilan de santé de la Terre et de sa biodiversité, publié jeudi 27 octobre par le Fonds mondial pour la nature (WWF) Le Monde

Et en 15 ans, les capitalistes ont aggravé le couvercle carbone empêchant les photons de quitter la Terre, de 36 % (on est passé de 6400 millions de tonnes de carbone en 97 à 8700 millions de tonnes de carbone en 2012).
Ils dégagent 8700 millions de tonnes de carbone par an (usage énergies fossiles) (source Centre américain d'analyse de l'information relative au gaz carbonique, chiffre repris par Stephen Emmott dans "10 MILLIARDS")


LE SCÉNARIO CATASTROPHE DU JOUR D'APRÈS
EST POUR TRÈS BIENTÔT


Le film "Le jour d'après" de Roland Emmerich présente un scénario catastrophe.
"
Le paléoclimatologue Jack Hall (Dennis Quaid) et ses deux collègues effectuent une mission scientifique de routine en Antarctique : le forage de carottes de glace. Cependant, le plateau de glace se détache soudain du reste du continent.
Des dérèglements climatiques importants se produisent sur la planète : trois hélicoptères de la RAF, piégés dans l'œil d'un cyclone, s'abattent car la température monstrueusement glaciale (-150 °F ou -101°C, sachant que le record du monde est de -93°C) a gelé leurs rotors ainsi que le carburant. Dans le même temps, des énormes grêlons frappent Tokyo, de gigantesques tornades détruisent Los Angeles et New York est noyée sous les eaux qui finissent par geler pour transformer la ville en une gigantesque banquise."Wikipédia

 Ce scenario arrivera très vite si l'on ne fait pas un virage à 180° dans nos comportements, si l'on ne transforme pas demain toutes les énergies fossiles en énergies renouvelables, si on continue à utiliser des voitures polluantes, des avions, etc etc....


La température de la Terre ne cesse d'augmenter. Et ça va en s'aggravant d'année en année.

"La température moyenne de la planète s’est élevée de 0,6°C au XXème siècle, de 0,9°C pour la France. Au cours du siècle à venir, elle devrait s’accroître d’au moins de 1,4 °C, et jusqu’à 5,8 °C si nous ne faisons rien. Cette évolution, considérable, est d’une ampleur sans précédent depuis des dizaines de milliers d’années. Il est établi aujourd’hui avec certitude que ce phénomène tient à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre liées aux activités humaines, à commencer par le dioxyde de carbone (CO2). "AtmoFrance

La Terre se réchauffe parce qu'un couvercle carbone se forme. Les photons n'arrivent plus à quitter la Terre pour repartir dans l'espace.
Comme l'a démontré Hegel, toute accumulation de quantité crée une nouvelle qualité.


La quantité d’émissions de carbones envoyées dans l'atmosphère va atteindre une limite qui va créer une nouvelle qualité.
Le phénomène nouveau arrive alors brutalement. C'est ce que montre cette loi de "transformation quantité qualité". La nouvelle qualité qui apparait déjà et qui se transformera en modification extrême du climat est catastrophique pour notre survie.
Un scénario tel que celui du Jour d'après arrivera donc et certainement plus rapidement qu'on ne l'imagine.


LA DESTRUCTION DE LA TERRE COMMENCE VRAIMENT
A PARTIR DE LA RÉVOLUTION INDUSTRIELLE


L'agriculture, la fin du nomadisme et la fin de l'égalisme ont été le début de la fin de la véritable humanité, l'humanité partageuse.
Les inégalités n'ont cessé de se creuser. Et la masse de la population n'a cessé d'être transformée en automates bons à produire à des rythmes toujours plus soutenus, au point d'être complétement sonnée et devenir incapable de créer.
La belle humanité, celle qui partageait tout, qui ne cessait de découvrir et créer, a commencé à décliner à partir du sédentarisme, du développement de l'agriculture.
Mais la nature était toujours là, belle... Et elle est restée longtemps encore relativement peu abimée .... Jusqu'à récemment ....

Sa destruction a véritablement commencée avec la Révolution Industrielle.
Le désir de produire toujours plus d'objets à des cadences toujours plus grandes avec de l’énergie polluante a crée un couvercle carbone empêchant les photons de ressortir.

"Nous étions en 1930. Les effets d'une autre révolution - la révolution industrielle - se
Le couvercle carbone
faisaient sentir. Le monde se voyait transformé par la production de masse, les innovations techniques, les nouveaux procédés industriels et les transports. L'essor continu de l'agriculture et les progrès en matière de santé publique nous ont permis de continuer à nous développer - très rapidement. Mais, là encore, il nous faut évoquer l'autre versant de l'histoire : le début de notre dépendance fatale à l'égard du charbon, du pétrole et du gaz, nos principales sources d’énergie." p 20 10 milliards Stephen Emmott

LA PATHOLOGIE CONSUMÉRISTE AGGRAVE
LE COUVERCLE CARBONE


Les trente glorieuse avec sa folie acheteuse ont été le début de la fin pour notre Terre.

La bourgeoisie a fait alliance avec la Formoisie à qui elle a donné les miettes du colonialisme.
Durant la période des trente glorieuses, le maître mot en occident était "CONSOMMER".
Une partie importante de la population des pays industrialisés achetait sans cesse, de l'électroménager, des voitures ....
C'était la logique d'une vie. Acquérir des biens, c'était être quelqu'un.
Si en Occident la Formoisie a subi de nombreuses défaites depuis les années 80 et a vu pour une partie d'entre elle, ses enfants devenir chômeurs et précaires, une haute Formoisie s'est développée dans ce que les capitalistes appellent "des pays émergents" comme la Chine ou le Brésil. Ainsi l'émission de carbone a continué à croître et le couvercle carbone a poursuivi sa formation.
On voit ainsi que l'augmentation de la température s'est accélérée à la fin des années 1970. Fait encore plus marquant : neuf des dix années les plus chaudes enregistrées l'ont été au cours de la dernière décennie — 2010, 2005 et 1998 constituent les trois records de températures moyennes depuis le début des relevés en 1880 Le monde

Tous les systèmes anti égaliste qui ont existé les uns après les autres depuis l'apparition de l'agriculture ont permis à une minorité de dominer, spoliater, humilier, casser l'Innovation de la grande majorité des individus.

Mais tous ces systèmes, bien que barbares, bien qu'anti humain, n'avaient pas réussi à détruire la Terre.

Les capitalistes depuis qu'ils ont les pleins pouvoirs au niveau de la planète entière la détruisent.

Il y a corrélation entre le niveau de revenu, la consommation et l'aggravation du couvercle carbone.
Plus le revenu est important, plus les gens consomment. Plus ils consomment plus ils polluent.
Plus les gens consomment, plus ils gaspillent.

Même les capitalistes éclairés en sont conscients :

"Nous devons consommer moins. Beaucoup moins. Moins de nourriture, moins d'énergie, moins de produits de toutes sortes : voitures fonctionnant au carburant, électriques, tee-shirts en coton, ordinateurs portables, derniers modèles de téléphones portables. Beaucoup moins de tout. Et pourtant chaque décennie, sans relâche, la consommation mondiale continue à augmenter. Il est important de préciser que, par "nous" je me réfère aux populations de l'ouest et du nord de la planète. Le monde compte actuellement près de 3 milliards de personne qui, au contraire, ont un besoin urgent de consommer davantage - d'eau, de nourriture, d'energie. Et, d'ici à la fin du siècle, elles seront cinq milliards." p 184, 185, 10 milliards, Stephen Emmott

Le combat pour l'égalisme est un combat de sauvegarde de la planète.

POUR SAUVER LA PLANÈTE,
METTRE FIN AU CAPITALISME 

Les capitalistes ont le pouvoir.
Ils sont responsables de la destruction de la Terre.
Il leur faut cacher leur crime.
Pour cela, ils manipulent les médias qui parlent relativement peu des catastrophes présentes et à venir.  Mais le désastre est trop grand ...Les informations circulent malgré eux....

PROTOCOLE DE KYOTO, COP 21, NE SERVENT A RIEN 
A PART PROTÉGER LE CAPITALISME


Alors il ne reste plus pour la bourgeoisie qu'à sauver les apparences, qu'à donner l'illusion qu'elle prend des mesures pour "limiter l'effet de serre". La COP 21 de l'hiver dernier avait cet objectif.
L'humanité, ça fait belle lurette que tous les gouvernements capitalistes s'en foutent.
Comment voulez-vous que des gens qui travaillent au service des plus gros pollueurs, pétroliers, constructeurs de voitures carbones ... s’inquiètent de la planète ?
Non la Cop 21 a d'abord servi à cacher l'organisateur d'attaque jihadistes (Samorougan), le numéro 2 de Côte d'Ivoire mis en place par la France par un coup d'état en 2011, Guillaume Soro parce qu'il était poursuivi par la juge Khéris pour «enlèvement, séquestration, traitements inhumains et dégradants»
Le protocole de Kyoto de 1997 qui avait pour mission de forcer les états signataires à diminuer leurs émissions carbones n'a servi à RIEN.

"Depuis que le protocole de Kyoto (bâti sur le CCNUCC) a été adopté en 1997, contraignant les pays à réduire les gaz à effet de serre, les émissions annuelles de carbone sont passées d'environ 6400 à 8700 millions de tonnes. Cela représente une augmentation de 36% en 15 ans à peine." Stephen Emmott 10 Milliards p 173


SARKOZY LE CORROMPU PAR BOLLORE
ACCUSE LES PRINCIPALES VICTIMES DU RÉCHAUFFEMENT
 D'EN ÊTRE RESPONSABLES : LES AFRICAINS 


Il existe aussi des capitalistes qui ne font pas semblant de combattre le problème. Des fous complets comme Sarkozy.
Le corrompu de Bolloré organisateur du coup d'état en Côte d'Ivoire, financeur des jihadistes Maliens AQMI Ansardine, s'en prend aux Africains sur le réchauffement climatique !

L'environnement, ça commence à bien faire…" Entamé dès 2010, le virage climato-sceptique de Nicolas Sarkozy a depuis lors pris un tour de plus en plus sérieux, jusqu'à prononcer le mois dernier cette phrase : "Il faut être arrogant comme l’Homme pour penser que c’est nous qui avons changé le climat". Logique, donc, que le recevant ce jeudi 27 octobre sur BFMTV et RMC, Jean-Jacques Bourdin pose la question au candidat à la primaire de la droite : "Est-ce que l'activité humaine contribue à changer le climat ?" Réponse de l'invité :
"Oui, oui, sans aucun problème, sans aucune réserve."
Nouveau revirement ? Pas si vite… Le candidat enchaîne : "Est-ce que c'est la seule raison ? Non ! Est-ce que c'est le premier problème, le plus grave défi de l'humanité ? Non, je considère que le plus grave défi de l'humanité (...), c'est l'explosion démographique sans précédent". Car voici son diagnostic sur le réchauffement climatique : "La première cause de pollution, la première cause de dérèglement, c'est l'explosion de la population qui vit sur la planète".
"Le seul Nigeria aura plus d'habitants que les Etats-Unis"
A l'appui de cette démonstration, Nicolas Sarkozy ressort son exemple favori de l'année : le Nigeria. "Quand vous pensez que Lagos (capitale économique du pays, ndlr) a 22 millions d'habitants, quand vous pensez que l'Afrique va passer de 1 million (sic, c'est 1 milliard) à 2 milliards 300 millions, quand vous pensez que le troisième pays le plus peuplé du monde dans 30 ans sera le Nigeria (…), le seul Nigeria aura plus d'habitants que les Etats-Unis d'Amérique dans 30 ans ! Vous voyez bien que la première cause de la dégradation de notre environnement, c'est l'explosion de la population."Marianne
Les Africains payés 50 € par mois par le maître de Nicolas Sarkozy, Vincent Bolloré, seraient les responsables du réchauffement climatique !!!!!
Des Africains qui ne peuvent ni se déplacer, ni utiliser un quelconque ventilateur, ni utiliser l’électricité avec un tel salaire !!!!!
Des Africains qui subissent les conséquences du réchauffement climatique sans y avoir contribué en aucune façon !
Mais apparemment le toutou de Bolloré confond les Africains avec les voitures des occidentaux !


MESURES DRASTIQUES POUR SAUVER L’HUMANITÉ



Déjà en 1974, René Dumont dénonçait le réchauffement climatique, la consommation outrancière des occidentaux, l'usage de la voiture (qu'il voulait interdire).
Mais ses alarmes n'ont pas eu d'effet. Depuis 40 ans la courbe des émissions carbones est exponentielles. La moitié des espèces animales a disparu !!!!!!! C'est la catastrophe totale !!!!

Il faut supprimer les énergies fossiles et ne créer que des énergies propres, renouvelables.
Il faut aussi stopper le nucléaire tout autant destructeur d'écosystème même si il ne dégage pas de CO2.

Lire : Le nucléaire : une folie meurtrière qu'il faut stopper immédiatement

Il faut arrêter de produire des transports polluants et ne produire que des transports à énergies renouvelables.

Stephen Emmott conclut son livre 10 milliards par cette phrase :
"si nous voulons empêcher une catastrophe mondiale, nous devons sans délai opter pour une action radicale et agir vraiment, cette fois. Mais, je ne pense pas que nous soyons prêts à le faire.
Je pense que nous sommes foutus."

Comme Stephen Emmott ne désigne le capitalisme comme responsable de crimes écologiques et n'imagine pas mettre fin à ce régime, il est logique qu'il soit pessimiste à ce point et qu'il écrive "Je pense que nous sommes foutus".

Nous ne sommes pas foutus. Mais pour sauver l'humanité, il faut une révolution qui mette fin au capitalisme. Les demi-mesurettes des groupes écologistes réformistes qui veulent garder le capitalisme ne sauveront pas la planète. Elles ne servent qu'à donner bonne conscience à la Formoisie, à se faire croire que les choses vont s'arranger si chacun trie ses déchets, restreint ses déplacements en voiture et réduit son chauffage. NON.
La situation est gravissime, alarmante et Stephen Emmott, avec toutes les preuves et chiffres qu'il expose dans son livre nous le prouve.

Les criminels écologiques doivent être arrêtés dans leur folie. La mise en place de structures institutionnelles permettant aux populations d'avoir un contrôle total sur la marche du monde est une priorité. Actuellement, avec la démocratie esclavagiste, ce sont les lobbies qui décident des directives mondiales.
On voit comment les entreprises les plus criminelles écologiques dirigent le monde.

LIRE :

RevActu : Couvercle carbone: Les 90 entreprises criminelles écologiques sont coupables de 2/3 du crime contre l'espèce humaine

Pour condamner Monsanto : Désignez vos délégués justice révocables


Il faut arrêter demain de produire des véhicules carbones.
Il ne faut produire que avec des énergies renouvelables.

La consommation limite de carbone par Terrien ne peut et ne doit pas dépasser 1,8 Kg/jour !
Permettre de consommer plus est une folie.

"1.8 kg de carbone de CO2 par jour par Terrien, c'était l'extrême limite de ce que chaque Terrien pouvait émettre. La Terre ne pouvait supporter davantage.Dépasser ce seuil augmentait la teneur en CO2 dans l'atmosphère et déclenchait un effet couvercle, un effet cocotte minute qui bloquait les photons.La Terre reçoit 1367 joules par m² à la seconde (1367 W m - 2) de la part du Soleil.La Terre restait vivable pour nous les Humains que si une énergie équivalente était évacuée ( si 1367 J étaient ré-émises dans toutes les longueurs d'onde)Dans le cas contraire, on se retrouve avec une cocotte minute dont un imbécile bloquerait la soupape, avec une casserole dont le couvercle est bloqué par un imbécile.L'imbécile s'appelle groupe des boursiers actionnaires, ensemble des riches crétins ( des crétins riches )Le couvercle, c'est la masse de gaz CO2 qui bloque les photons, qui empêche de dissiper la chaleur. (Revactu)

LIRE : Vraie taxe carbone et tickets de rationnement carbone : 6 ans après cet article, les spoliateurs coupables de crimes écologiques continuent à refuser de respecter notre nid la Terre.



CONCLUSION

Quand un bateau est en train de couler, il faut tout faire pour sauver les gens qui sont dedans et agir très vite.
Nous sommes dans cette situation.
La Terre est sur le point de devenir bientôt inhabitable. Nous devons sauver l'humanité et VITE.
Il faut pour cela supprimer le capitalisme, supprimer les énergies fossiles, les transports polluants et les remplacer par des énergies renouvelables et transports propres.
Il faut aussi comme le dit Stéphane Emmott que la Formoisie et la Bourgeoisie réduisent leur consommation.
L'humanocratie et l'égalisme permettront de sauver notre belle planète et ses espèces vivantes.





samedi 22 octobre 2016

Pour condamner Monsanto : Désignez vos délégués justice révocables

Par Julie Amadis
Le 22/10/2016
#IPEAVAEAFAF









Le 15 et 16 octobre 2016 s'est tenu un procès non officiel, "un procès citoyen" à la Haye contre Monsanto.
Un faux procès a eu lieu parce que le vrai n'existe pas.

"Le géant américain de l’agrochimie Monsanto va être jugé, samedi 15 octobre, lors d’un procès symbolique au Pays-Bas pour "violations des droits de humains, crimes contre l’humanité et écocide".
C’est un procès symbole, militant, et sans légitimité judiciaire, mais les juges sont de renommée internationale et les accusations on ne peut plus sérieuses. Le géant américain de l’agrochimie Monsanto est assigné devant un tribunal international citoyen qui se réunit à La Haye (Pays-Bas), samedi 15 octobre et dimanche 16 octobre, pour répondre des charges de "violations des droits humains, crimes contre l’humanité et écocide".
La firme américaine à la réputation sulfureuse, célèbre pour son controversé désherbant Roundup, sera jugée pour l’impact de ses produits sur la santé, la biodiversité et sa contribution au réchauffement climatique à “travers le modèle d’agriculture intensive qu’elle promeut”, d‘après l’acte d’accusation." (France 24)

MONSANTO UNE ENTREPRISE QUI VEND DU POISON
EN TOUTE LÉGALITÉ DEPUIS 1 SIÈCLE


Monsanto (crée en 1901) est une entreprise qui vend du poison. Des poisons appelés PCB, Agent Orange (utilisés contre vietnamien par l'armée américaine), glyphosate (herbicide), hormones de croissance, OGM comme "Crisp-Cas9".
Des poisons qui tuent toutes les espèces vivantes, végétales, animales et humaines.
Monsanto produit actuellement 90 % des OGM de la planète.
Et oui, au 21° siècle, sous le capitalisme mondiale on peut vendre pendant des années des poisons en toute légalité !
Des procès ont eu lieu contre cette entreprise depuis un siècle .... des petits... qui ne remettent pas en cause cette entreprise meurtrière et qui servent à calmer la colère des populations.

"PCB, agent orange, dioxine, OGM, aspartame, hormones de croissance, herbicides (Lasso et Roundup)… nombre de produits qui ont fait la fortune de Monsanto ont été entachés de scandales sanitaires et de procès conduisant parfois à leur interdiction. Mais rien n'a jusqu'ici freiné l'irrésistible ascension de cet ancien géant de la chimie reconverti dans la biogénétique et passé maître dans l'art du lobbying." (Le Monde)

MONSANTO : UNE ENTREPRISE CRIMINELLE ÉCOLOGIQUE
ET SANITAIRE

 Les dégâts causés sont énormes et multiformes.
Cette entreprise tue tout l'écosystème.
Cette entreprise est criminelle écologique

HERBICIDES DÉTRACTEURS DE SANTÉ


Lasso, herbicide commercialisé en France de 1968 à 2007, détracte le système nerveux des utilisateurs. C'est ce qu'a constaté Paul François, agriculteur.

 "Ce céréalier ne travaille plus qu'à mi-temps, en proie à des fatigues chroniques et des maux de tête tenaces. Les médecins considèrent que son système nerveux central a été affecté à la suite de l'inhalation du Lasso." Le Monde
Roundup est un herbicide toujours en vente. Des études ont pourtant prouvé qu'il était responsable de malformations foetales.

"Souvenez-vous de cette publicité et de ce bon chien Rex : "Roundup ne pollue ni la terre
ni l'os de Rex". Elle a valu à Monsanto d'être condamnée deux fois, aux Etats-Unis et en France, pour des mentions mensongères placées sur l'emballage de cet herbicide total (qui élimine toutes les plantes).

En 1975, l'entreprise lance sur le marché Roundup, un herbicide très puissant présenté comme "biodégradable" et "bon pour l'environnement". En 1996, le procureur de New York condamne Monsanto à une amende de 50 000 dollars et au retrait des mentions jugées mensongères. En janvier 2007, la firme est condamnée en France (extrait du jugement) pour les même motifs à… 15 000 euros d'amendes. Roundup est aujourd'hui l'herbicide le plus vendu au monde.
Plusieurs études concordantes affirment pourtant que le pesticide phare de Monsanto – et son principe actif, le glyphosate – est potentiellement tératogène, c'est-à-dire responsable de malformations fœtales. L'une d'entre elles, publiée fin 2010 dans Chemical Research in Toxicology, montre que l'exposition directe d'embryons de batraciens à de très faibles doses d'herbicide à base de glyphosate entraîne des malformations.
Monsanto réfute ces conclusions : "Le glyphosate n'a pas d'effets nocifs sur la reproduction des animaux adultes et ne cause pas de malformations chez la descendance des animaux exposés au glyphosate, même à très fortes doses", affirme la firme sur son site." Le Monde
Agent orange, constitué à partir de l'herbicide 2,4,5-T, a été utilisé contre les vietnamiens durant la guerre du Vietnam. Les effets de l'agent orange se font encore sentir plusieurs générations après le déversement de ce poison,  cancers et malformations en pagaille.
"Durant ces mêmes années, entre 1961 et 1971, Monsanto produit l'agent orange, constitué à partir de l'herbicide 2,4,5-T, dont la dangerosité est largement connue depuis l'explosion de l'usine de Nitro. Ce défoliant sera massivement déversé par l'aviation américaine au-dessus des forêts vietnamiennes pendant la guerre. Les conséquences se font encore sentir aujourd'hui, avec de nombreux cancers et des malformations de naissance au Vietnam, ainsi que des séquelles diverses chez nombre d'anciens combattants américains" Le Monde

HORMONES DE CROISSANCE CONTAMINANTE ET
DESTRUCTEUR DE SYSTÈME NERVEUX


Posilac : hormone de croissance pour les vaches qui contamine le lait que l'on boit.

"Au début des années 1990, Monsanto commercialise son premier produit issu des biotechnologies : Posilac, l'hormone de croissance bovine recombinante (rBGH), une hormone transgénique destinée à augmenter la lactation des vaches de près de 20 %. L'hormone entraîne des mammites, des inflammations de la mamelle, qui contraignent les éleveurs à traiter leurs vaches avec des antibiotiques, dont on retrouve ensuite la trace dans le lait. Ce produit miracle est aujourd'hui interdit partout, sauf aux Etats-Unis.
Un documentaire canadien, The Corporation, raconte comment Monsanto a fait pression sur Fox News (groupe Murdoch) pour l'empêcher de diffuser une enquête dévoilant les dangers du Posilac en 1997. Cet extrait illustre le lobbying particulièrement agressif de la firme : non seulement l'enquête n'a jamais été diffusée, mais ses auteurs ont été licenciés par la chaîne." Le Monde

LE FAUX PROCÈS MONSANTO NE FAIT PAS PEUR A LA BOURGEOISIE CRIMINELLE ÉCOLOGIQUE



Ce procès qui s'est tenu à la Haye, la où un vrai tribunal internationale siège, la CPI, Cour Pénale Internationale.

La Haye est un lieu hautement symbolique représentant la mascarade de la pseudo justice mondiale capitaliste impérialiste.
Mais les organisateurs de ce faux procès respectent les institutions bourgeoises, apparemment. Ils ont demandé à une ex-avocate générale du Tribunal pénal international pour le Rwanda, l’ancienne responsable juridique au bureau du procureur du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie de participer !
Quand on connait les dossiers guerre du Rwanda et guerre de Yougoslavie et la façon dont la CPI a servi à protéger les principaux criminels, on a des doutes sur l'honnêteté de ce tribunal d'alerte de l'opinion publique.
Serait-ce un par-feu pour contenir la colère anti-capitaliste des victimes ?

"Les organisateurs de ce procès, des associations de défense de l’environnement et des droits de l’Homme montés en collectif, ont réussi à convaincre cinq magistrats au parcours prestigieux à venir siéger à La Haye. Il y a parmi eux une ex-avocate générale du Tribunal pénal international pour le Rwanda, l’ancienne responsable juridique au bureau du procureur du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie ou encore l’ex-vice présidente de la Cour européenne des droits de l’homme."France 24)

LA HAYE, LA OU SE TROUVE LA CPI, LA COUR QUI NE JUGE
QUE LES FAUX COUPABLES


La Haye, c'est le lieu où le président légitime de Côte d'Ivoire, Gbagbo, est séquestré.
Le Président qui a fait baisser la mortalité infantile en Côte d'Ivoire et fait face aux prétentions de Bolloré a été présenté comme le "criminel" de la Côte d'Ivoire !
Celui qui a pris sa place par un coup d'état, Alassane Ouattara n'a pas été jugé pour ses innombrables crimes perpétrés avec l'alliance des gangsters Dozos.
Forcément, c'est la France avec l'aide de l'ONU qui a organisé le coup d'état !

Le #Procèsdelahonte de Gbagbo : la CPI est le tribunal de la bourgeoisie esclavagiste

Ouattara, Soro au pouvoir en Côte d'Ivoire : alliance de la Gangstéroisie et de la Slavoisie

Ce même tribunal a jugé Ahmad al-Faqi al-Mahdi pour avoir ordonné la destruction de mausolées à Tombouctou quand les crimes du MNLA et AQMI, les jihadistes amis de la France (financés et aidés par Sarkozy et Hollande), ne sont pas jugés !


AUCUNE SANCTION POUR LE CRIMINEL ÉCOLOGIQUE MONSANTO
CAR LA RÉVOLUTION N'A PAS ENCORE EU LIEU


C'est un procès symbolique en quelque sorte pour alerter l'opinion publique.
Mais un procès qui n'aboutira à rien de concret.
Ni sanction pour Monsanto, ni dédommagement pour les victimes....

Ni, et c'est le plus important, promesse que ces catastrophes sanitaires et écologiques ne se
La mère de Théo atteint d'une malformation à la naissance
à cause du glyphosate que contenait l'herbicide utilisé pendant sa grossesse
reproduisent.

Sans véritable jugement, les enfants subissant des douleurs à répétition à cause de malformations continueront de subir ... Comme le rappelle la journaliste Coralie Schaub dans Libération, quel que soit le verdict de ce procès officieux, Théo - un enfant victime de malformation à cause de Monsanto - a subi sa 51° opération  jeudi.

"La cour doit rendre son verdict le 10 décembre. Le petit Théo, lui, n'attendra pas jusque-là pour subir la 51° opération. Ce sera ce jeudi, à l'hôpital Necker à Paris." (Libération du 17/10/2016)

 Et tant qu'une Révolution n'aura pas lieu pour mettre fin à la folie des capitalistes, les gros profits financiers à court terme resteront la norme et la priorité de la grande majorité des entreprises, y compris, au mépris total de l'écologie, de la santé des humains et tout simplement de l'avenir de l'humanité.

Vous allez me dire "créer un faux procès, c'est mieux que rien".
Bien sur. Évidemment.
Mais c'est un peu une attitude de perdant, de pessimiste. Du genre, on a pas le pouvoir.... les capitalistes dirigent la planète... et ils ont décidé pour nous, alors on va se donner un peu d'espoir, un peu de réconfort en faisant comme si le monde était autre, différent.

Mais les capitalistes en face disent :
"là là l'air, faîtes votre pièce de théâtre si vous voulez c'est nous qui avons le pouvoir. Et tant que nos conneries nous rapportent des milliards, ne rêvez pas, on continuera. Et tant pis pour vos enfants malades, tant pis pour vos cancers, tant pis pour vos cultures, pour vos animaux a trois têtes et sans patte."
Voilà ce qu'ils vous répondent les destructeurs d'humanité. Tant que vous leur laisserez le pouvoir ils détruiront toute l'humanité et eux iront se protéger sur une autre planète ou dans une fusée (c'est en préparation).
Eux auront les moyens de le faire.
Pas vous. Pas vos enfants.

IL FAUT JUGER MONSANTO AVEC UN VRAI PROCÈS

UN PROCÈS CONSTITUÉ

DE DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES JUSTICE


Alors arrêtons avec les pièces de théâtre de procès et stoppons vraiment les destructeurs d'humanité.
Pas de faux procès Monsanto.
Une véritable justice du peuple.
Nous ne voulons pas d'une justice avec des juges corrompus qui délibèrent toujours en faveur des dominants, des spoliateurs et de leurs représentants.
Non, il faut une justice où les juges sont choisis par la population, où les juges sont des délégués du peuple, révocables et qui représentent des personnes qui les ont choisis.




Les juges de proximité seront des délégués de base représentant 25 personnes.
Les juges de tribunal d'Instance et de grande Instance seront des délégués conseillers représentant 625 personnes
Les juges de Cour d'Appel seront des délégués députés représentant 15625 personnes
Les juges de Cour de Cassation seront des délégués nationaux représentant 390625 personnes.

Ce sera la fin des affaires Bygmalion , Elf, Soro caché à la COP21 pour échapper aux juges....
La fin des scandales sanitaires à répétition comme affaire sang contaminé, affaire Dékapine,
La fin aussi des financements terroristes par l'Etat, la fin des financements des partis politiques français sur la sueur des Africains...
Il sera impossible pour un juge, pour un policier de magouiller quoi que ce soit, de favoriser quelques lobbies que ce soit. Les délégateurs seront coresponsables de leur délégué justice qui seront eux mêmes révocables. Si un soupçon de magouille quelconque a lieu, les délégateurs révoqueront le juge délégué.

article 9 L'équilibre des pouvoirs entre les responsables judiciaires et le peuple est assuré par la désignation et la révocabilité de tous les juges, accusateurs et la coresponsabilité de leurs délégateurs." (Panstitution)

Les intérêts défendus dans cette nouvelle justice seront par conséquent les intérêts du plus grand nombre, des damnés de la Terre.

LIRE :

Nuit Debout sans délégués révocables 1 pour 25 = soupape à l'oppression capitaliste


Comment 5 sankaristes peuvent préparer la "révolution burkinabè du 15 octobre 2016" en 8 jours ?


CONCLUSION

Il y aura un Nuremberg de l'Afrique pour juger tous les criminels franceàfric qui sont responsables de la mort de 100 millions d'enfants en 25 ans.
Et il y aura aussi un Nuremberg de l'Ecologie.
Les juges qui jugeront ces criminels destructeurs d'humanité seront des délégués révocables choisis par la population.

Il faut stopper cette folie qui détruit l'humanité.
Il ne faut plus jamais que des petits Théo ne naissent avec une malformation les empêchant de respirer parce que la mère a pulvérisé des plantes avec un produit toxique caché pendant sa grossesse.




















mardi 11 octobre 2016

Afrilisation : les découvertes et innovations de nos ancêtres africains sont innombrables

Art rupestre en Afrique du Sud à Ceberberg
Par Julie Amadis
#IPEAVAEAFAF
Le 11/10/2016










AFRIQUE BERCEAU DE L’HUMANITÉ


L'Afrique est le berceau de l'humanité.
Les plus vieux hominidés ont été retrouvés en Afrique.
La plus récente découverte archéologique de squelette a eu lieu récemment en Afrique du Sud (90 % du squelette a été découvert). Il a été nommé "Little Foot" et les archéologues le datent de 3,67 millions d'année avant notre présent. Il est plus ancien de un demi million d'années de Lucy. squelette retrouvé en Éthiopie et daté de 3,2 millions d'années.
Selon l'archéologue français Laurent Bruxelles qui travaille sur l'étude de "Little Foot" :

"Cela montre que plusieurs australopithèques, l'ancêtre de l'homo habilis, vivaient en même temps en plusieurs endroits d'Afrique, berceau de l'humanité et véritable piège à fossiles. Maintenant on va faire parler chacun de ses os. On sait déjà qu'il était bipède et grimpait aux arbres." (La dépèche)

Les plus anciens squelettes humains retrouvés ont tous été découverts en Afrique.  Toumaï (-7 millions d’années), Orrorin (-6 millions d’années), Lucy (-3,2 millions d’années), et Australopithecus sediba (-1,95 millions d'années) sont les plus anciens squelettes et ils ont tous été découverts sur le continent africain.

Et jusqu'à 8000 avant notre ère les Européens avaient la couleur de peau des Africains.

LIRE :

Paléolithique : Les ancêtres des Européens sont des Africains à peau foncée. Les éclaircir comme Rahan est raciste.

L'Afrique est le foyer unique de l'humanité

Les études récentes de génétique confirment les dires du grand historien Cheikh Anta Diop. L'éclaircissement des peaux en Europe est très récent à l'échelle de l'humanité.


Au Paléolithique les humains étaient des Innovants.


Les humains du Paléolithique étaient des Innovants

Et les plus grandes découvertes ont été faites avant les migrations vers les autres continents. Pour Cheikh Anta Diop, ce sont des innovations majeures comme la navigation qui auraient permis aux Africains de migrer. D'autres chercheurs avancent eux la découverte du feu sans quoi les humains n'auraient pas pu survivre au froid du nord.
"Selon Diop, Homo sapiens aurait suivi, dans les premiers temps, la disponibilité naturelle des ressources alimentaires (animales et végétales) au gré des conjonctures climatiques ; en empruntant toujours les voies naturelles de sortie de l'Afrique (Sicile, Italie du Sud, isthme de Suez, détroit de Gibraltar)28. Selon le site internet Hominides.com, les catalyseurs culturels de cette migration consisteraient dans la maîtrise du feu29, permettant de vivre dans des contrées tempérées, et, selon Diop, l'invention de la navigation30, permettant de traverser de vastes étendues aquatiques." (Wikipédia)

NOMBREUSES DÉCOUVERTES ET INVENTIONS
EN AFRIQUE AU PALÉOLITHIQUE

Le terme "Afrilisation" est un concept de Yanick Toutain qui veut dire "la civilisation non urbaine"

"AFRILISATION : "On appellera afrilisation toute véritable "civilisation" non urbaine.
En intégrant le fait que les prétendues "civilisations" furent rapidement des structures Parasites visant davantage à freiner le progrès humain pour stabiliser les structures sociales esclavagistes et bancocrates." Groupe Afrilisation

Comme le disait Cheikh Anta Diop, les premières civilisations viennent d'Afrique.
Cheikh Anta Diop

 "Si l'Afrique est le « berceau de l'humanité », alors, selon Diop, les plus anciens phénomènes civilisationnels ont dû nécessairement avoir eu lieu sur ce continent" (Wikipédia)

Nous avons le devoir de poursuivre le travail de Cheikh Anta Diop et de trouver un maximum d'informations sur la vie, les découvertes et innovations de nos ancêtres africains. 

Cette "civilisation" africaine non reconnue car égaliste ne s'intègre pas dans les schémas occidentaux de "civilisation" dans le  sens où la bureaucratie n'existait pas, les hiérarchies non plus, les guerriers et les religieux n'avaient pas de raison d'être.
Pourtant elle est riche cette civilisation non urbaine.
L'Afrilisation ne prend en compte l'Egypte qui constitue une civilisation urbaine.
Pour étudier l'Egypte antique il faut s’intéresser aux travaux de Cheikh Anta Diop.

L'Afrilisation, ce ne sont pas de gigantesques monuments construits sur la sueur et la mort de milliers d'esclaves.... mais des découvertes majeures en mathématiques, botanique, astronomie....

LA CÉRAMIQUE UTILISÉE BIEN AVANT LE MOYEN ORIENT

.
Au Mali, la céramique était utilisée bien avant le Moyen Orient. Des fragments de céramiques ont été trouvés à Ounjougou et on les date de 12000 avant notre ère !
« Ainsi, à Ounjougou, au Mali, en 2003, nous avons découvert des fragments de céramiques sous 15 mètres de sédiments, dans une strate attribuable au début de l'holocène (période couvrant les douze derniers millénaires). Notre étonnement a encore grandi lorsque, à l'issue des campagnes de fouilles menées entre 2004 et 2006, nous avons obtenu tous ces tessons de datation par les méthodes de carbone 14 et de la luminescence stimulée optiquement (OSL) nous renvoyant au delà de 9500 avant notre ère, soit plus de deux mille ans avant l'apparition de la céramique au Proche Orient, plusieurs siècles avant les plus anciens témoins du Sahara et, pour le moins, contemporaine de la plus ancienne date connue pour la vallée du Nil »
p 59, 60 Innovations et dynamiques créatives dans la préhistoire africaine de Eric Huysecom et Kléna Sanogo dans Petit précis de remise à niveau sur l'histoire africaine à l'usage du président Sarkozy
2000 ans avant le Moyen Orient !
Le Moyen Orient est pourtant présenté comme l'endroit le plus révolutionnaire en terme d'innovations durant la période préhistorique.
Et l'Afrique n'est jamais mise en valeur pour ses innovations. Ce continent est présenté aux petits européens comme un "continent retardataire" !
Une falsification de l'histoire qui sert de propagande raciste !


DES DÉCOUVERTES MATHÉMATIQUES DÉCOUVERTES
75000 ANS AVANT NOTRE ÈRE


Les Mathématiques ont été découvertes en 75000 avant notre ère par des Africains. Nos ancêtres de Blombos réfléchissaient aux triangulations et aux pavages récursifs. Ceux d'Ishango réfléchissaient à la conjecture de Goldbach.
Il y eut des découvertes majeures en Mathématiques bien avant que les humains d'Afrique ne viennent peupler le continent européen.

"Les traces les plus anciennes d’objets mathématiques dans l’histoire de l’humanité, des figures géométriques gravées avec des outils tranchants performants sur deux morceaux de pierres ocres, ont été découvertes en Afrique du Sud dans une grotte à Blombos. Ces découvertes ont fait l’objet d’une publication dans le numéro du 15 février 2002 du Journal Science qui a fait couler beaucoup d’encre (7), et pour cause. Les objets découverts ont été datés de 75 000 ans avant notre ère, à une période où de mémoire d’homme, les pieds d’aucun homme n’aient encore foulé le sol de l’Europe ou de l’Asie continentale, l’arrivée de l’homme moderne en Europe en provenance de l’Afrique, le berceau non seulement de l’humanité mais aussi de la civilisation moderne, datant seulement de 40 000 ans avant notre ère.

En plus de l’ancienneté de ces objets mathématiques, ce qui frappe le plus à la première vue un mathématicien contemporain, c’est la rigueur et la régularité dont témoignent les figures géométriques de Blombos à un niveau de loin supérieur à celui de la « triangulation » et plus généralement de la « discrétisation » d’une surface dans la théorie des éléments finis, comme en a convenu un des experts de cette théorie avec lequel nous avons eu le plaisir de discuter de la question, notre collègue Daniel Leroux, à l’issue d’une remarquable conférence de ce dernier sur cette théorie (8)." SUR L’ORIGINE AFRICAINE DES MATHEMATIQUES par Pascal Kossivi ADJAMAGBO

75000 ANS AVANT NOTRE ÈRE : DES BIJOUX ÉTAIENT CONFECTIONNES

Dans la grotte de Blombos, en Afrique du Sud, 39 perles ont été trouvées.
Ces perles ont été façonnées dans des coquillages.
Ces perles proviennent d'un coquillage nommé le Nassarius Kraussianus. Comme toutes les coquilles retrouvées appartenaient à des animaux adultes cela suppose qu'elles aient été triées. Nous savons que ces perles ont été façonnés car la taille des trous est telle qu'ils ne pouvaient être naturels.
Les faces d'usures observées sur ces perles nous prouvent qu'elles ont été enfilées pour faire des colliers et des bracelets et que ceux ci ont été portés.

Ce qui veut dire que ces humains d'il y a 75000 ans donnaient de l'importance à leur apparence et à l'esthétique.

Au même endroit les archéologues du site ont trouvé "8000 morceaux d'ocre" avec des marques d'utilisation.

Ces deux trouvailles amènent les historiens à penser que les humains qui vivaient il y a 75000 ans dans cette grotte avaient des capacités de symbolisation.

"Pour l'instant, toutefois, l'hypothèse à laquelle les perles de Blombos semblent apporter le plus de crédit est celle d'un développement progressif de l'usage des symboles depuis plusieurs centaines de milliers d'années." La Recherche p 49 Luc Allemand
 JE COPIE COLLE ICI LES DÉCOUVERTES ARCHÉOLOGIQUES FAITES EN AFRIQUE DU SUD REPERTORIÉES DANS MON ARTICLE PRÉCÉDENT :


Les humains du Paléolithique étaient des Innovants

77000 AVANT NOTRE ÈRE EN AFRIQUE DU SUD

DES CONNAISSANCES EN BOTANIQUE, EN MÉDECINE ET EN CHIMIE

LES PLANTES ANTISEPTIQUES UTILISÉES POUR EMPÊCHER LES MALADIES TRANSMISES PAR DES INSECTES



En Afrique du Sud, à 40 km au nord de Durban, dans la grotte de Sidubu, l'équipe archéologique de Lyn Wadley a découvert une couche disposée de telle façon qu'elle correspondait exactement à la manière dont les hommes préhistoriques constituaient leur literie. Un échantillon de cette couche a été apporté au laboratoire afin d'en dégager sa composition.
Cette literie était composée d'une plante ayant un effet antiseptique et protecteur contre les insectes.

"En décembre 2011, L. Wadley et ses collègues ont montré qu'il y a 77000 ans - soit
A Sidubu en 77000-ans, les humains utilisaient
des plantes ayant une fonction insecticide pour dormir
presque 50000 ans plus tôt que les exemples de cette technique rapportées auparavant - les occupants de Sidubu se confectionnaient des literies avec les feuilles d'une unique espèce végétale, sélectionnée parmi les nombreuses plantes de la région. Ils semblaient même avoir une connaissance approfondie de la végétation locale : les feuilles choisies provenaient de Cryptocarya woodii, un arbre contenant des traces d'insecticides et de larvicides naturels efficaces contre les moustiques vecteurs de maladies mortelles aujourd'hui." ( p 24 Pour la science N° 427, article Les origines de la créativité de Heather Pringle)


DES CONNAISSANCES EN CHIMIE

PROCÉDÉS CHIMIQUES ÉLABORÉS EN 70000 AVANT NOTRE ÈRE EN AFRIQUE DU SUD 

DE LA COLLE FABRIQUÉE EN 500000 AVANT NOTRE ÈRE EN AFRIQUE DU SUD ET EN 200000 AVANT NOTRE ÈRE EN ITALIE


Dans cette même grotte de Sibudu en Afrique du Sud de nombreuses substances chimiques étaient composées.
"Les chasseurs de Sibudu élaboraient divers composés chimiques. C'est ce qu'a découvert l'équipe de L. Wadley en analysant des résidus noirs observés sur des pointes de pierre provenant de la grotte. Les résidus étaient des traces de colles constituées de multiples ingrédients qui permettaient de fixer les pointes sur les hampes de bois. Les archéologues ont alors entrepris de reproduire expérimentalement ces colles en mélangeant des particules d'ocre de différentes tailles à des gommes végétales et en chauffant ces mélanges sur des feux de bois. Avec succès ! Il y a 70000 ans, les occupants de Sibudu étaient des "chimistes, alchimistes et pyrotechniciens très compétents" conclut l'équipe de L.Wadley dans son article." p 26 Pour la science N° 427, article Les origines de la créativité de Heather Pringle)
Ce qui a encore davantage étonnés les chercheurs c'est qu'on retrouve des traces d'invention de colle à l'époque Neandertal



CONCLUSION

Nous sommes au début de découvertes archéologiques gigantesques en Afrique. La recherche en Afrique a été délaissée pour renaître depuis seulement quelques années et dans certains pays uniquement, comme en Afrique du Sud où les recherches et les découvertes sont nombreuses.
Cheikh Anta Diop a commencé le travail de réhabilitation des découvertes africaines. Ses recherches ont donné quelques résultats encore insuffisants.
Nous devons poursuivre avec acharnement le travail qu'il avait initié.
Durant la colonisation, il était hors de question de mettre en valeur l'histoire du peuple africain.
Aujourd'hui avec le néo-colonialisme et la mise en esclavage par des salaires de misère des Africains par l'Europe et en particulier la France, la politique est restée la même qu'à l'époque coloniale concernant la recherche scientifique en histoire.
Prendre conscience des avancées majeures en matière d'innovations des Africains, c'est supprimer le racisme. Pour que les patrons français puissent continuer à verser  des salaires aux Africains vingt fois inférieurs à ceux qu'ils auraient payés en France, il faut discréditer les savoirs des Africains et leur histoire.

samedi 8 octobre 2016

Au lieu de sauver les 29000 enfants du Burkina Faso mourant chaque année de sous nutrition Smockey & co faux sankaristes anti CDR dépensent 5Mds FCFA (7,6M€) pour construire un mausolée

Par Julie Amadis
#IPEAVAEAFAF
Le 08/10/2016

 

 L'argent pour construire ce monument équivaut aux salaires moyens de 133 726 personnes !
262 EUROS PAR ENFANT QUI MEURT
172 413 FCFA PAR ENFANT QUI MEURT

LIRE AUSSI

Comment 5 sankaristes peuvent préparer la "révolution burkinabè du 15 octobre 2016" en 8 jours ?


 





Dimanche 2 octobre 2016, 33 ans après le discours d'orientation politique de Sankara, des faux sankaristes anti CDR se sont réunis à Ouagadougou pour commémorer le héros qu'ils veulent laisser dans une tombe bien fermée, pour que jamais les jeunes burkinabès ne reprennent le véritable héritage de Sankara et ne forment de CDR (comité de défense de la Révolution).
"Le lancement du projet de mémorial Thomas Sankara a eu lieu le jeudi 2 octobre, date anniversaire du Discours d’Orientation Politique prononcé par Thomas Sankara en 1983. Un symposium panafricain, une marche des jeunes, en présence de l’ancien président du Ghana Jerry Rawlings, et un concert place de la Révolution ont marqué cette journée." (blog Thomas Sankara)
Ceux qui depuis 2011 s'opposent aux CDR, ceux qui ont volé la Révolution des Burkinabés, se déguisent en sankaristes en organisant une grande fête en l'hommage à Sankara.
Un mémorial qui coûte des fortunes pendant que le peuple souffre, pendant que des enfants meurent de malnutrition !


Roch Marc Christian Kaboré, actuel Président du Burkina Faso s'est fait corrompre par le sanguinaire esclavagiste et assassin de Sankara, Blaise Compaoré, pendant des années.
Roch Marc Christian Kaboré, qui a accepté d'aller à la soupe de l'assassin de Sankara vient nous parler du message de Sankara !
Mais de qui se moque t'on ?

Smockey du Balai citoyen voulait donner le pouvoir à Diendéré.
 Hervé Ouattara: "Au départ, nous avons voulu inciter Gilbert Diendiéré, lui-même, à perpétrer un coup d’Etat.On a discuté entre nous et finalement, c’est nous qui avons gagné. Sams’K Le Jah et Hervé Kam, qui sont arrivés plus tard, étaient dans la même logique que Smockey et moi. Finalement, nous avons dit à Zida de prendre ses responsabilités",
 Il voulait stopper net la révolution afin d'empêcher les pauvres de former des CDR. Ce traitre est fer de lance du projet de mémorial.

Ce projet pharaonique de mausolée Sankara coute la somme de 5 milliards de Franc CFA soit 7,6 millions d'euros.
"Piloté par un comité de responsables de la société civile burkinabè et soutenu par le gouvernement, il devrait compter un mausolée, un musée, une salle de conférence, une salle de projection, et même un espace sportif. Budget estimé : 5 milliards de francs CFA (7,5 millions d’euros)." Jeune Afrique


Pendant ce temps, depuis dimanche et leur spectacle couteux pour faire oublier les CDR, 477 enfants burkinabés sont morts de malnutrition

29000 ENFANTS MEURENT DE SOUS NUTRITION

MAIS LA PRIORITÉ DE CES FAUX SANKARISTES EST DE CONSTRUIRE UN MONUMENT A 5 MILLIARDS DE FRANCE CFA (7,6 millions d'euros)


 Un Burkinabè gagne en moyenne 57€/mois
"En effet, le salaire moyen d’un Burkinabè se chiffre à environ 57 euros par mois (selon la Banque mondiale)." Jeune Afrique

Avec ce salaire il nourrit toute sa famille.
Les familles sont constituées en moyenne de 6 ou 7 personnes. (Les femmes ont en moyenne 5,69 enfants)
Avec 57 € six personnes mangent pendant 1 mois et se logent.

Beaucoup de Burkinabè ne peuvent se nourrir suffisamment. 29000 enfants meurent actuellement tous les ans de sous nutrition !
"Le pays observe aussi une forte croissance démographique que la croissance économique insuffisante, au sortir d’une année 2015 marquée par une transition politique perturbée et des menaces terroristes externes, n’arrive pas à compenser. De ce fait, la pauvreté y reste endémique avec d’importants taux de sous-nutrition. Celle-ci est un facteur des 45 % de morts infantiles, soit 29 000 décès d’enfants de moins de 5 ans par an*." Action contre la Faim
262 EUROS PAR ENFANT QUI MEURT
172 413 FCFA PAR ENFANT QUI MEURT

AVEC L'ARGENT DU MAUSOLÉE

LES 29000 ENFANTS QUI MEURENT CHAQUE ANNÉE
DE SOUS NUTRITION SERAIENT SAUVES !

Si l'argent du mausolée servait à nourrir les plus pauvres au Burkina. Les 29000 enfants qui meurent chaque année de sous nutrition seraient sauvés !
L'argent pour construire ce monument équivaut aux salaires moyens de 133 726 personnes !

Mais les faux rebelles corrompus déguisés en Sankariste ont d'autres priorités. Il veulent construire un monument en mémoire de Sankara. Un monument qui coute 5 milliards de franc CFA soit 7,62 millions d'euros !

"Le coût du projet destiné à raviver l'héritage du défunt président burkinabè est estimé à 5 milliards de francs CFA, environ 8 millions de dollars." BBC Afrique

 SANKARA LUI AVAIT POUR PRIORITÉ LES PAUVRES

C'est une honte de faire cela alors que Sankara a donné sa vie aux pauvres.

Président du Burkina Faso de 1983 à 1987 - alors que son pays était celui qui avait la mortalité infantile la plus forte au monde juste avant qu'il n'arrive au pouvoir - Sankara a réussi à ce que tous les Burkinabés mangent à leur faim !

Le slogan de Sankara était :
«Deux repas et de l'eau potable pour tous et tous les jours».

Lisez un peu son discours devant l'Assemblée Générale des Nation unies du 4 aout 1984.

Je vous en mets ici un extrait :
"Notre ambition économique est d’œuvrer pour que le cerveau et les bras de chaque burkinabè puissent au moins lui servir à inventer et à créer de quoi s’assurer deux repas par jour et de l’eau potable.
Nous jurons, nous proclamons, que désormais au Burkina Faso, plus rien ne se fera sans la participation des burkinabè. Rien qui n’ait été au préalable décidé par nous, élaboré par nous. Il n’y aura plus d’attentat à notre pudeur et à notre dignité. Forts de cette certitude, nous voudrions que notre parole s’élargisse à tous ceux qui souffrent dans leur chair, tous ceux qui sont bafoués dans leur dignité d’homme par un minorité d’hommes ou par un système qui les écrase." Thomas Sankara (Afrik.com)
 Kaboré, Sam le Jah ou Smockey n'ont rien de comparable avec Thomas Sankara.

Qu'ont ils fait des espoirs des Burkinabés ?

Que font-ils actuellement pour nourrir toute cette population sous nutris ?

Que font ils pour rendre indépendant le Burkina ?

Rien ou pas grand chose ...

Ils pensent pouvoir s'acheter une conduite et redorer leur image à l'égard du peuple en dépensant 5 milliards de franc CFA pour un mausolée en organisant des concerts soit disant en hommage de Sankara.

Toute cette mascarade est une vitrine pour que le peuple oublie leur corruption auprès des impérialistes et leur collaboration avec les pires capitalistes.

Voilà ce qu'est leur simulacre de symposium panafricain du 2 octobre dernier dont tout le monde parle.


Les faux Sankaristes corrompus du Balai Citoyen organisateurs
de la journée en hommage à Sankara et du mausolée à 2 milliards de
Franc CFA
En plus,  ce sont les élites "faux rebelles" innovoises et formoises qui sont invitées à financer ce mausolée.

"

Un chiffre conséquent, que les instigateurs de cet ambitieux projet espèrent atteindre grâce à un financement participatif. « Nous voulons faire de ce mémorial une oeuvre populaire et collective, pour rester fidèle à l’esprit de Thomas Sankara », explique Abdoul Salam Kaboré, ancien ministre de « Thom’ Sank' » et président du comité d’organisation." Jeune Afrique

Des élites qui ne partagent pas leur gros salaire avec les pauvres, qui ne sont absolument pas égalistes, et qui, on l'imagine, seront les premières à s'opposer au futur Sankara comme leurs parents l'ont fait dans les années 80 avec Sankara revêtissent aujourd'hui l'uniforme Sankariste en finançant un mausolée pour mieux humilier les plus pauvres en leur volant la mémoire de Sankara.

2 OCTOBRE 2016 : FAUX HOMMAGE A SANKARA ET

  STRATÉGIE POUR  QUE LES JEUNES BURKINABÉS
OUBLIENT LES CDR


Derrière ce projet pharaonique, il y a :

Tous les faux rebelles
Tous les collabos
Tous ceux qui ont le masque "je suis un rebelle" et qui finissent par trahir les pauvres, le peuple, pour faire plaisir à leur maître impérialiste.
L'Innovoisie voleuse de révolution populaire est derrière ce projet.
Sams K le Jah, Smockey, ont appelé Diendéré et ont cassé la révolution du peuple burkinabè car ils voulaient à tout prix empêcher que les burkinabès ne prennent le pouvoir et ne mettent en place les CDR.
Tiken Jah Fakoly est allé faire la pute Franceàfric au moment du coup d'état de 2011 mettant Ouattara au pouvoir en Côte d'Ivoire.
Invité par tous les médias collabos français, il était là pour légitimer un coup d'état organisé par la France et au service direct des patrons esclavagistes français comme Bolloré.

LIRE :  Révolution volée au Burkina Faso. Les 4 traîtres du 30-31 octobre: Hervé Ouattara, Serge Smockey Bambara, Guy Hervé Kam et Sams'K le Jah
"Sams K le Jah, Smockey, Didier Awadi, ou encore Tiken Jah Fakoly étaient notamment attendus pour clôturer en musique cette journée hommage au père de la révolution burkinabè."Jeune Afrique
N'oublions pas dans les têtes organisatrices de cette vaste mascarade, le ministre de la culture Tahirou Barry. Le chouchou des USA et de la France !

Invité officiel des fêtes nationales de France et des USA par leurs ambassades depuis trois ans, il a même été le représentant du Burkina aux USA en mars dernier dans le cadre du programme des jeunes leaders sous le thème de la démocratie en action. Ce voyage dans quatre États américains lui a ouvert les portes du congrès, du département d’État Américain et de la maison blanche où il a rencontré d’importantes personnalités politiques de ce pays." LeFaso.net

La stratégie de tous ces faux rebelles collabos, c'est de parler de l'héritage de Sankara sans jamais évoquer la principale de ces contributions à la productivité historique : les CDR.

Le CDR c'est la base de l'humanocratie qui prend la place de la démocratie esclavagiste.
Un système humanocrate dans lequel les pauvres sont enfin représentés, dans lequel les pauvres participent activement aux décisions politiques... et donc à leur présent, leur avenir, et l'avenir de leurs enfants.
Le socle d'un réel espoir pour les générations présentes et futures.


RENDRE HOMMAGE A SANKARA
C'EST CONSTRUIRE DES CDR
DELEGUES REVOCABLES 1 POUR 25

Le jour du mémorial choisi correspond au discours d'orientation politique de Sankara.
Que les organisateurs regardent au moins une fois la vidéo du discours d'orientation politique de Thomas Sankara.
Choisir la date d'anniversaire du DOP sans jamais faire référence au discours de Sankara et donc au CDR n'a aucun sens. La trouille des élites concernant la mise en place de CDR est tellement forte qu'ils vont jusqu'à détourner la référence histoire du 2 octobre 1983 !
Les services secrets impérialistes sont doués pour créer de "faux rebelles" de "faux révolutionnaires" pour attirer les foules vers les mauvais chevaux et garder la main sur leur pays esclaves.



LE DISCOURS D'ORIENTATION POLITIQUE (DOP) DE SANKARA PORTE SUR LES CDR MAIS JAMAIS CE MOT
N EST PRONONCE PAR LES ORGANISATEURS

Le discours d'orientation politique porte sur les CDR et AUCUN DES ORGANISATEURS NE PRONONCE CE MOT !

Je cite ici un extrait du discours de Sankara :

C’est une révolution faite par les masses populaires voltaïques elles-mêmes avec leurs mots d’ordre et leurs aspirations. L’objectif de cette révolution consiste à faire assumer le pouvoir par le peuple. C’est la raison
pour laquelle le premier acte de la révolution, après la Proclamation du 4 août, fut l’appel adressé au peuple pour la création des Comités de défense de la révolution (CDR). Le CNR a la conviction que pour que cette révolution soit véritablement populaire, elle devra procéder à la destruction de la machine d’État néo-coloniale et organiser une nouvelle machine capable de garantir la souveraineté du peuple. La question de savoir comment ce pouvoir populaire sera exercé, comment ce pouvoir devra s’organiser, est une question essentielle pour le devenir de notre révolution.
L’histoire de notre pays jusqu’à nos jours a été essentiellement dominée par les classes exploiteuses et conservatrices qui ont exercé leur dictature anti-démocratique et anti-populaire, par leur mainmise sur la politique, l’économie, l’idéologie, la culture, l’administration et la justice.
La révolution a pour premier objectif de faire passer le pouvoir des mains de la bourgeoisie voltaïque alliée à l’impérialisme aux mains de l’alliance des classes populaires constituant le peuple. Ce qui veut dire qu’à la dictature anti-démocratique et anti-populaire de l’alliance réactionnaire des classes sociales favorables à l’impérialisme, le peuple au pouvoir devra désormais opposer son pouvoir démocratique et populaire.
Ce pouvoir démocratique et populaire sera le fondement, la base solide du pouvoir révolutionnaire en Haute-Volta. Elle aura pour tâche primordiale la reconversion totale de toute la machine d’État avec ses lois, son administration, ses tribunaux, sa police, son armée qui avaient été façonnés pour servir et défendre les intérêts égoïstes des classes et couches sociales réactionnaires. Elle aura pour tâche d’organiser la lutte contre les menées contre-révolutionnaires de reconquête du «paradis perdu» en vue d’écraser complètement la résistance des réactionnaires nostalgiques du passé. Et c’est là que résident la nécessité et le rôle des CDR, comme point d’appui des masses populaires à l’assaut des citadelles réactionnaires et contre-révolutionnaires.
Pour une juste compréhension de la nature, du rôle et du fonctionnement des CDR
L’édification de d’État de démocratie populaire qui est l’objectif final de la révolution d’août n’est pas et ne sera pas l’oeuvre d’un seul jour. C’est une tâche ardue qui exigera de nous des sacrifices énormes. Le caractère démocratique de cette révolution nous impose une décentralisation et une déconcentration du pouvoir administratif afin de rapprocher l’administration du peuple, afin de faire de la chose publique une affaire qui intéresse tout un chacun. Dans cette oeuvre immense de longue haleine, nous avons entrepris de remodeler la carte administrative du pays pour une plus grande efficacité.
Nous avons aussi entrepris de renouveler la direction des services administratifs dans un sens plus révolutionnaire. En même temps, nous avons «dégagé» des fonctionnaires et militaires qui, pour des raisons diverses, ne peuvent suivre la cadence de la présente révolution. Il nous reste beaucoup à faire et nous en sommes conscients.
Le Conseil national de la révolution, qui est dans le processus révolutionnaire déclenché depuis le 4 août le pouvoir de conception, de direction, et de contrôle de la vie nationale tant sur le plan politique, économique que social, se doit d’avoir des instances locales dans les divers secteurs de la vie nationale. Et c’est là que réside le sens profond de la création des CDR qui sont les représentants du pouvoir révolutionnaire dans les villages, les quartiers des villes, les lieux de travail.
Les CDR constituent l’organisation authentique du peuple dans l’exercice du pouvoir révolutionnaire. C’est l’instrument que le peuple s’est forgé pour se rendre véritablement souverain de son destin et étendre de ce fait son contrôle dans tous les domaines de la société. Les armes du peuple, le pouvoir du peuple, les richesses du peuple, ce sera le peuple qui les gèrera et les CDR sont là pour cela.
Quant à leurs rôles, ils sont immenses et diversifiés. Leur mission première est l’organisation du peuple voltaïque tout entier en vue de l’engager dans le combat révolutionnaire. Le peuple ainsi organisé dans les CDR acquiert non seulement le droit de regard sur les problèmes de son devenir, mais aussi participe à la prise de décision sur son devenir et à son exécution. La révolution comme théorie juste pour détruire l’ordre
ancien et, en lieu et place, édifier une société d’un type nouveau ne saurait être menée que par ceux qui y ont intérêt.
Les CDR sont alors les détachements d’assaut qui s’attaqueront à tous les foyers de résistance. Ce sont les bâtisseurs de la Haute-Volta révolutionnaire. Ce sont les levains qui devront porter la révolution dans toutes les provinces, tous nos villages, tous les services publics et privés, tous les foyers, tous les milieux. Pour ce faire, les militants révolutionnaires au sein des CDR doivent rivaliser d’ardeur dans les tâches primordiales suivantes :
1°) L’action en direction des membres du CDR : il revient aux militants révolutionnaires le travail d’éducation politique de leurs camarades. Les CDR doivent être des écoles de formation politique. Les CDR sont les cadres adéquats où les militants discutent des décisions des instances supérieures de la révolution, du CNR et du gouvernement.
2°) L’action en direction des masses populaires vise à les entraîner à adhérer massivement aux objectifs du CNR par une propagande et une agitation intrépides et sans relâche. A la propagande et aux calomnies mensongères de la réaction, les CDR doivent savoir opposer une propagande, une explication révolutionnaires appropriées selon le principe que seule la vérité est révolutionnaire.
Les CDR se doivent d’être à l’écoute des masses afin de se rendre compte de leur état d’esprit, de leurs besoins, pour en informer à temps le CNR et faire à ce sujet des propositions concrètes. Ils sont invités à examiner les questions touchant l’amélioration des intérêts des masses populaires, en soutenant les initiatives prises par ces dernières.
Le contact direct avec les masses, populaires, par l’organisation périodique des assemblées ouvertes où sont discutées les questions qui les intéressent, est une nécessité impérieuse pour les CDR s’ils veulent aider à l’application correcte des directives du CNR. Ainsi, dans l’action de propagande, les décisions du CNR seront expliquées aux masses. Seront aussi expliquées toutes les mesures destinées à l’amélioration de leurs conditions de vie. Les CDR doivent lutter avec les masses populaires des villes et des campagnes contre leurs ennemis et l’adversité de la nature, pour la transformation de leur existence matérielle et morale.
3°) Les CDR devront travailler de manière rationnelle illustrant ainsi un des traits de notre révolution : la rigueur. Par conséquent, ils doivent se doter de plans d’action cohérents et ambitieux qui s’imposent à tous leurs membres.
Depuis le 4 août, date devenue désormais historique pour notre peuple, répondant à l’appel du CNR, les Voltaïques ont développé des initiatives pour se doter de CDR. Ainsi des CDR virent le jour dans les villages, dans les quartiers des villes, bientôt sur les lieux de travail, dans les services, dans les usines, au sein de l’armée. Tout ceci est le résultat de l’action spontanée des masses. Il convient maintenant de travailler à leur structuration interne sur une base claire, et à leur organisation à l’échelle nationale. C’est ce à quoi s’attelle actuellement le Secrétariat général national des CDR. En attendant que des travaux de réflexions qui se mènent actuellement sur la base des expériences déjà accumulées, sortent des résultats définitifs, nous nous contenterons d’esquisser le schéma et les principes directeurs généraux du fonctionnement des CDR.
L’idée première poursuivie avec la création des CDR consiste en la démocratisation du pouvoir. Les CDR devenant ainsi des organes par lesquels le peuple exerce le pouvoir local découlant du pouvoir central dévolu au CNR.
Le CNR constitue, en dehors des assises du congrès national, le pouvoir suprême. Il est l’organe directeur de tout cet édifice dont le principe directeur est le centralisme démocratique.
Le centralisme démocratique est basé d’une part sur la subordination des organes de l’échelon inférieur aux organismes de l’échelon supérieur dont le plus haut est le CNR auquel se subordonnent toutes les organisations. D’autre part, ce centralisme reste démocratique, car le principe électif est de rigueur à tous les niveaux et l’autonomie des organes locaux est reconnue pour toutes les questions relevant de leur ressort, toutefois dans les limites et le respect des directives générales tracées par l’instance supérieure.

De la moralité révolutionnaire au sein des CDR
La révolution vise à la transformation de la société sous tous les rapports, économiques, sociaux et culturels. Elle vise à créer un Voltaïque nouveau, avec une moralité et un comportement social exemplaires qui inspirent l’admiration et la confiance des masses. La domination néo-coloniale a placé notre société dans un pourrissement tel qu’il nous faudra des années pour la purifier.
Cependant les militants des CDR doivent se forger une nouvelle conscience et un nouveau comportement en vue de donner le bon exemple aux masses populaires. En faisant la révolution, nous devons veiller à notre propre transformation qualitative. Sans une transformation qualitative de ceux-là mêmes qui sont censés être les artisans de la révolution, il est pratiquement impossible de créer une société nouvelle débarrassée de la corruption, du vol, du mensonge, et de l’individualisme de façon générale.
Nous devons nous efforcer de faire concorder nos actes à nos paroles, surveiller notre comportement social afin de ne pas prêter le flanc aux attaques des contre-révolutionnaires qui sont à l’affût. Avoir continuellement à l’esprit que l’intérêt des masses populaires prime sur l’intérêt personnel nous préservera de tout égarement.
L’activisme de certains militants caressant le rêve contre-révolutionnaire d’amasser des biens et des profits par le biais des CDR doit être dénoncé et combattu. Le vedettariat doit être éliminé. Plus vite ces insuffisances seront combattues, mieux cela vaudra pour la révolution.
Le révolutionnaire de notre point de vue, c’est celui qui sait être modeste tout en étant des plus déterminés dans les tâches qui lui sont confiées. Il s’en acquitte sans vantardise et n’attend aucune récompense.
Ces derniers temps nous constatons que des éléments qui ont pris part activement à la révolution et qui s’attendaient, pour ce faire, à ce que leur soient réservés des traitements privilégiés, des honneurs, des postes importants se livrent, par dépit, à un travail de sape parce qu’ils n’ont pas eu gain de cause. C’est la preuve qu’ils ont participé à la révolution sans jamais comprendre les objectifs réels. On ne fait pas de révolution pour se substituer simplement aux anciens potentats renversés. On rie participe pas à la révolution sous une motivation vindicative animée par l’envie d’une situation avantageuse : «ôte-toi de là que je m’y mette». Ce genre de mobile est étranger à l’idéal de la révolution d’août et ceux qui le portent démontrent leurs tares de petits-bourgeois situationnistes quand ce n’est pas leur opportunisme de contre-révolutionnaires dangereux.
L’image du révolutionnaire que le CNR entend imprimer dans la conscience de tous, c’est celui du militant qui fait corps avec les masses, qui a foi en elles et qui les respecte. Il se départit de toute attitude de mépris vis-à-vis d’elles. Il ne se considère pas comme un maître à qui ces masses doivent obéissance et soumission. Au contraire, il se met à leur école, les écoute attentivement et fait attention à leurs avis. Il se départit des méthodes autoritaires dignes des bureaucrates réactionnaires.
Le révolution se distingue de l’anarchie dévastatrice. Elle exige une discipline et une ligne de conduite exemplaires. Les actes de vandalisme et les actions aventuristes de toute sorte, au lieu de renforcer la révolution par l’adhésion des masses, l’affaiblissent et repoussent loin d’elle les masses innombrables. C’est pourquoi les membres des CDR doivent élever leur sens des responsabilités devant le peuple et chercher à inspirer respect et admiration.
Ces insuffisances le plus souvent relèvent d’une ignorance du caractère et des objectifs de la révolution. Et pour nous en prémunir, il nous faut nous plonger dans l’étude de la théorie révolutionnaire. L’étude théorique élève notre compréhension des phénomènes, éclaire nos actions et nous prémunit de bien des présomptions. Nous devons désormais accorder une importance particulière à cet aspect de la question et nous efforcer d’être des exemples qui encouragent les autres à nous suivre.

Pour une révolutionnarisation de tous les secteurs de la société voltaïque
Tous les régimes politiques qui se sont succédé jusqu’alors se sont évertués à instaurer un ensemble de mesures pour une meilleure gestion de la société néo-coloniale. Les changements opérés par ces divers régimes se résumaient à la mise en place de nouvelles équipes dans la continuité du pouvoir néo-colonial. Aucun de ces régimes ne voulait et ne pouvait entreprendre une remise en cause des fondements socio-économiques de la société voltaïque. C’est la raison pour laquelle ils ont tous échoué.
La révolution d’août ne vise pas à instaurer un régime de plus en Haute-Volta. Elle vient en rupture avec tous les régimes connus jusqu’à présent. Elle a pour objectif final l’édification d’une société voltaïque nouvelle au sein de laquelle le citoyen voltaïque animé d’une conscience révolutionnaire sera l’artisan de son propre bonheur, un bonheur à la hauteur des efforts qu’il aura consentis.
Pour ce faire, la révolution sera, n’en déplaise aux forces conservatrices et rétrogrades, un bouleversement total et profond qui n’épargnera aucun domaine, aucun secteur de l’activité économique, sociale et culturelle.
La révolutionnarisation de tous les domaines, de tous les secteurs d’activité, est le mot d’ordre qui correspond au moment présent. Fort de la ligne directrice ainsi dégagée, chaque citoyen, à quelque niveau qu’il se trouve, doit entreprendre de révolutionnariser son secteur d’activité.
D’ores et déjà, la philosophie des transformations révolutionnaires touchera les secteurs suivants : 1°) L’armée nationale ; 2°"
ThomasSankara.net


Les organisateurs de ce mémorial crachent sur les idées de Sankara.
Ils font comme si son discours d'orientation politique était un souvenir vague à cacher dans le tiroir des souvenirs.

Alors que tout ce que préconisait Thomas Sankara dans ce discours est parfaitement

d'actualité.

Seuls les CDR permettront au peuple de sortir de la misère.
Seuls les CDR redonneront vie à ceux qui ont perdu espoir dans le changement
Seuls les CDR protégeront le Burkina Faso des vautours impérialistes et en garantiront son indépendance.

RENDRE HOMMAGE A SANKARA C'EST CONSTRUIRE DES CDR

LA TERRE EST NOTRE PATRIE NOUS VAINCRONS !



POUR METTRE EN PLACE LES CDR LIRE ABSOLUMENT :


Comment 5 sankaristes peuvent préparer la "révolution burkinabè du 15 octobre 2016" en 8 jours ?