mercredi 25 mai 2016

Offrir trop de jouets aux enfants les transforme en malade de "pathologie consumériste"





Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 25/05/16










TOUS LES PETITS MAMMIFÈRES JOUENT


Les petits chatons jouent tout le temps, avec ou sans objet, seul ou à plusieurs,avec d'autres chats ouavec un humain. Comme tous les petits mammifères, ils jouent .

Le petit humain, comme les autres mammifères joue seul ou à plusieurs, avec ou sans objet.
Il n'a pas besoin que quelqu'un vienne les chercher pour jouer. Ils jouent dans toute circonstance, dans tous lieux. Jouer est primordial pour l'enfant parce que "jouer c'est vivre".

ENFANTS RICHES, ENFANTS PAUVRES : TOUS JOUENT MAIS ...
 PAS AVEC LES MÊMES JOUETS

Dans les villages africains, on voit les enfants jouer avec un bout de bois, un chiffon, des cailloux... Ils fabriquent aussi parfois des jouets avec trois trucs trouvés dans la nature.

Ils jouent tant qu'ils le peuvent. Si on ne les empêche pas.
Car 41% des enfants travaillent, en Afrique. La misère est telle que les parents ne peuvent faire autrement pour les nourrir.

"L'Afrique est le continent le plus touché par le travail des enfants, avec 41 % d'enfants de 5 à 14 ans au travail, soit 80 millions. C'est le pourcentage le plus élevé au monde. "http://www.droitsenfant.fr/travail_afrique.htm

Si tous les enfants du monde jouent. Certains ont tout un arsenal de jouets dans leur chambre qui se comptent en centaines d'euros voir en milliers ... et d'autres n'en n'ont aucun.


NE PAS POSSÉDER DE "JOUET" STIMULE
LA CRÉATIVITÉ ET L'INNOVATION


Ces enfants de la Bourgeoisie et de la Formoisie prennent donc les jouets offerts pour jouer.
Ils ont tout à disposition, ils possèdent des objets qui ont pour fonction de « jouer ».

Les enfants du tiers monde veulent jouer eux aussi. Mais comme ils n'ont rien de prévu pour, ils inventent des jeux et fabriquent des jouets. Ils transforment les objets environnants en « jouet » c'est à dire en objet ayant pour fonction de jouer.
Un bout de bois devient un cheval, une graine un personnage inventé, une feuille un lit ...

Des jouets sont aussi fabriqués à partir d'éléments trouvés dans la nature (pour les enfants pauvres des campagnes) ou dans les poubelles (pour les enfants des bidonvilles). Une poupée avec des bouts de tissus trouvés et de la ficelle, des cartons servent de cubes à empiler pour créer des bâtiments, des villes....

Ces enfants sont à la recherche à la découverte du jeu.
L'absence de jouet industriel stimule la créativité de l'enfant.


A l'inverse, au milieu de ces tas de jouets, l'enfant d'occident s'ennuie dans sa chambre. "Pourtant il a tout pour s'amuser" disent certains.
Mais le trop plein écœure et bloque tout l'imaginaire de l'enfant. Il arrive donc souvent qu'un enfant avec une chambre remplie de jouets s'ennuie et ne sache pas à quoi jouer.
Cette situation est montrée à son extrême dans le film "Le jouet" de Francis Veber.

ACHETER L AFFECTION DES ENFANTS EN LEUR OFFRANT SANS ARRÊT DES CADEAUX

 Éric Rambal-Cochet, fils d'un milliardaire, est un pauvre gosse capricieux que son père ne sait pas aimer. Pour combler son incapacité à donner de l'affection à son fils, ce père achète tout ce que veut son enfant. Le fils va jusqu'à demander à son père de lui "acheter" un homme, François Perrin, joué par Pierre Richard. L'enfant  reproduit le comportement du père. Il achète un homme comme son père le fait tous les jours avec ses salariés. C'est la reproduction de classe que l'on voit à l’œuvre. Mais au fur et à mesure que le film avance, l'enfant redevient humain. Son appartenance à la strate innovante l'aide à soigner sa pathologie consumériste. A la fin du film il crée un journal avec "François Perrin" pour dénoncer son père. L'image finale du film montre clairement que le petit Eric aime "François Perrin" celui qui a su le transformer en véritable "humain" et qui ne lui offre pas de cadeau. Ce père prêt à lui offrir tout ce qu'il désire n'a pas réussi à gagner l'affection du jeune garçon.

On voit tout au long du film le petit Eric
 ressentir comme un malaise face à tous ses jouets que celui qui dit l'aimer lui achète sans arrêt. Ce malaise correspond à une manipulation qu'il ressent sans la comprendre.
Pourquoi acheter des jouets par centaines à un enfant ?
Pour l'acheter.
Dans le film le père milliardaire espère gagner l'affection de son fils à son égard en échange de ses cadeaux offerts.
Certains parents prennent aussi l'habitude de rémunérer les "bonnes actions" de l'enfant. Les "bonnes actions" correspondent à celles qui sont socialement considérées comme "bonnes". Par exemple, "avoir de bonnes notes", "un bon bulletin" sera récompensé par un cadeau... L'enfant en difficulté scolaire n'est pas pour autant "mauvais" mais il ne correspond aux valeurs d'ascension sociale de ses parents et donc ils n'a pas le droit au cadeau !

L'enfant prend alors l'habitude d'agir comme un rat de laboratoire, en fonction des attentes sociales de ses parents pour recevoir "la carotte". Cette attitude est attendue dans la société répétante où l’égoïsme est une valeur à laquelle il ne faut pas toucher.

A l'inverse, l'enfant pauvre n'a pas la sensation de devoir de l'affection à celui ou à celle qui lui a acheté les jouets avec lesquels il joue.
Il ne reçoit aucune pression d'une tante quelconque qui lui dirait "alors j'espère que tu y joues bien avec mon jouet"... Le genre de phrase que beaucoup d'enfants des classes moyennes occidentales entendent. il faut honorer le donneur de cadeau. Il faut faire croire qu'on aime le jouet acheté et "jouer avec" pour ne pas "décevoir" la personne. On apprend de cette manière l'hypocrisie aux enfants, le mensonge en les obligeant à simuler l'affection pour ne pas décevoir, pour répondre à la demande sociale... Les enfants en Occident apprennent cela très tôt et ça abîme leur beauté intérieure. mais l'objectif est "d'intégrer l'enfant à cette société d'adultes égoïstes"pour ceux qui offrent trop de jouets.

ACHETER TROP DE JOUETS A UN ENFANT LE TRANSFORME EN PATHOLOGISTE CONSUMÉRISTE


J'ai eu l'occasion de voir régulièrement le fils d'une copine quand il avait 6 ans.
Ce petit garçon passait plus de temps à faire des comédies auprès de sa mère pour qu'elle lui achète quelque chose qu'à se chercher des occupations ...qu'à jouer. Sa mère finissait par céder quasiment à chaque fois à ses caprices.
Ce petit garçon mobilisait tout son psychisme pour trouver quelque chose à faire acheter à sa mère, un jouet, une glace, une boisson ... et à ensuite à répéter à sa mère "maman s'te plait tu me l'achètes...".
Une fois que l'objet était acheté, le petit garçon avait reçu son trophée. Il se calmait un moment...
Ce jeune garçon semblait bien malheureux.... C'était une victime prématurée de la pathologiste consumériste.

Et sa mère lui achetait des trucs tout le temps pour avoir la paix. Ce n'était pas pour son bien. Elle était en train de lui inoculer la pathologie consumériste.


La pathologie consumériste consiste à consommer plus que ce que la planète peut donner à chaque terrien.

 "Depuis l'aube des temps, ceux qui consomment plus que ce qui est produit sont des malades.
Des malades psychologiques."(Revactu)


Yanick toutain à l'origine de ce concept explique que l'être humain n'est pas naturellement "pathologiste consumériste". On lui inocule cette maladie. une maladie qui va le rendre malheureux et créer des victimes (ceux qu'il va devoir spolier pour satisfaire "sa consommation")

"

Cette pathologie ne nait pas du néant, elle ne tombe pas du ciel. Elle est inoculée. De la même façon que l'enfant esclavagiste Henrique de la Case de l'Oncle Tom a été formaté par son père et la société étasunienne du 19° siècle, de la même façon, les enfants des classes exploiteuses sont les victimes de leurs parents, de leurs enseignants, de leur entourage, des médias, de la publicité, des auteurs de livres, de films, de toutes les œuvres d'art produites par les malades consuméristes - « oeuvre d'art » dont la fonction est bien davantage de diffuser le poison et la maladie que de faire résonner quelque humanité que ce soit.

L'égoïsme en classe - dénoncé par Julie Amadis dans plusieurs textes - est une des méthodes de diffusion de la pathologie. La construction de la formoisie en tant que classe est aussi la construction d'un groupe social de malades consuméristes.
Ne pas demander aux élèves de s'entraider (cas rarissime) est une participation à la diffusion du poison consumériste. Empêcher les élèves de s'entraider (le cas le plus fréquent) est un participation efficace à la construction d'une mentalité d'imbéciles égoïstes.
Les enfants sont déjà touchés gravement dès les cours moyens, avant l'âge de dix ans." (Revactu)

 Lire : Pathologie consumériste, principale folie.

Inoculation de la pathologie consumériste est nécessaire à la reproduction de classes

L’inoculation de cette maladie de pathologie consumériste est nécessaire à la reproduction des classes sociales.

Un enfant qui comprend que pour que tous le monde puisse vivre correctement il faut que les humains partagent va forcément faire la morale à ses parents "bourgeois", "innovois" ou "formois".
Un enfant qui apprend que notre Terre a 200 milliards de tonnes de carbone en trop et qu'il faudra des milliers d'années pour s'en débarrasser ne va plus vouloir entrer dans la voiture de ses parents parce que celle ci pollue.


Les enfants sont beaucoup plus radicales que les adultes pour faire face aux défis climatiques et

sociaux. Ils sont plus responsables aussi !
Les enfants sont ce qu'il y a de mieux dans l'espèce humaine. Ils sont naturellement Innovants et solidaires. J'ai pu voir à quel point les enfants étaient généreux, solidaires et inventifs durant toutes les années durant lesquelles j'ai enseigné.
Il arrive, bien sur, que des enfants mentent et soient violents avec leurs camarades.... Mais si vous vous efforcez de mettre en place un environnement d'entraide, aucun enfant n'est "mauvais". AUCUN


Les adultes, à l'inverse, sont loin d'être majoritairement gentils, généreux et innovants. Si tel n'était pas le cas, presque aucun enfant ne recevrait de fessée, il n'y aurait aucun SDF en France, les gouvernants français ne pourraient plus poursuivre la mise en esclavage des Africains ....
Alors ces parents spoliateurs craignent la spontanéité solidaire de leurs enfants qui, tel un miroir, leur montre leur méchanceté et leur égoïsme.
Il faut donc qu'ils les transforment en personne leur ressemblant pour ne plus avoir à supporter ce miroir dérangeant. Pour cette raison, ils leur apprennent à éprouver du plaisir "à acheter" pour acheter et à "accumuler des objets".

Le psychisme de l'enfant va se modifier. Sans savoir pourquoi, il ne pensera plus qu'à "acheter" ou "faire acheter" des trucs à ses proches comme le fils de ma copine cité plus haut. Les capacités innovantes, de chercheur, de créateur vont être abimées.

Comme un drogué qui modifie sa vie en fonction de la drogue qu'il va pouvoir se procurer, petit à petit l'enfant à qui on inocule la pathologie consumériste va modifier son psychisme et ses choix de vie en fonction de sa pathologie. Il pourra choisir des filières d'orientation professionnelles lui permettant d'avoir un métier qui "gagne bien " et non qui lui plaise.
Il traitera le SDF de "cassos" pour ne pas avoir de mauvaise conscience en passant devant lui sans un salut et sans une pièce....
On voit clairement ce phénomène apparaître à partir du collège. Les jeunes veulent des vêtements de "marque". Si tu n'as pas la marque tu es un "cassos", un nul. Alors même ceux qui ont des parents pauvres font tout pour posséder ces vêtements hors de prix en entrant pour certains dans la délinquance pour se les procurer.
Les parents des classes favorisés râlent parfois contre les marques mais en fait ils se réjouissent que leur enfant veuille "posséder" des objets de valeurs. Leur éducation a bien réussi. ils ont réussi à inoculer la pathologie consumériste et savent que ce jeune accro aux marques mais en apparence encore "rebelles" deviendra bientôt comme eux. Car il va vite comprendre que pour se payer des marques, il faut accepter de se faire corrompre....
Donc la reproduction sociale est assurée
.

samedi 21 mai 2016

bilan #manif19mai #LeHavre : l'urgence est de désigner 720 000 délégués de base. Pas de faire des blocages


Par Julie Amadis

#IpEaVaEaFaF
Le 20/05/2016




Nous étions 20000 hier au Havre à défiler contre la loi travail. C'est le total annoncé par la CGT.
Paris Normandie écrit :
"12h20. Entre 4 500 et 20 000 personnes au Havre, plus de 3 000 à Rouen
La CGT annonce 20 000 manifestants au Havre (Seine-Maritime) et 8 000 personnes à Rouen, jeudi 19 mai 2016. La préfecture annonce 4 500 personnes au Havre, 2 900 à Rouen et moins d’un millier à Dieppe. Les manifestations se poursuivent. (Normandie Actu)

Les dockers comme d'habitude étaient nombreux. Les jeunes beaucoup beaucoup moins. Un tout petit cortège de 30 proches du PCF. Il n'y a pas eu de réelle mobilisation étudiante au Havre. Les lycéens ont été davantage mobilisés durant ce mouvement mais là ils n'étaient pas nombreux. La majorité des jeunes qui étaient présents étaient donc des militants et sympathisants du Mouvement des Jeunes Communistes. Comme aux précédentes manifestations, nous avons appelé la population à former des groupes de 25 et à se choisir des délégués révocables.

Pancartes : SMIC en Afrique abolir l'esclavage
et
Comités de quartiers révolutionnaires
délégués de base 1 pour 25
 Comme le disait Yanick Toutain jeudi au mégaphone :

"si vous ne faites pas de délégués vous aurez Juppé en 2017".

Nous avons aussi arborés des pancartes anti-Franceàfric comme " 
SMIC en Afrique, abolir l'esclavage".

SANS RÉEL PROCESSUS RÉVOLUTIONNAIRE
LA POPULATION SE RÉSIGNE ET FINIT
PAR ACCEPTER L'ARBITRAIRE


Les organisations syndicales ne veulent pas de délégués révocables. Elles attendent secrètement 2017 et espèrent un nouveau gouvernement de gauche. Un nouveau gouvernement de quelle gauche ? Avec quelles promesses non tenues ?
Elles veulent que Hollande cède et annule la loi mais ne veulent pas que Hollande dégage et encore moins que le peuple prenne le pouvoir.
Alors ils gesticulent. Ils jouent les rebelles en bloquant Le Havre.

DES BLOCAGES A LA PLACE DES DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES :
UNE STRATÉGIE DE PERDANT


Les blocages ont été reconduits par l'intersyndicale.
""La zone industrielle du Havre toujours bloquée, risque sur les raffineries.
L’intersyndicale du Havre (Seine-Maritime) a décidé de maintenir le blocage des quatre barrages sur la zone industrielle du Havre, jusqu’à vendredi 20 mai 2016. Tous les ponts d’accès à la zone industrielle de l’agglomération du Havre seront donc bloqués." (Normandie Actu)
Leur logique est de bloquer l'économie au Havre pour faire pression sur les patrons.

Mais ces blocages gênent d'abord l'économie locale, en mettant en colère les petits patrons qui sont touchés par la récession organisée. Or, ce ne sont pas les petits patrons locaux qui sont derrière cette loi travail.
Cette loi obéit aux dictas des plus gros patrons. Eux, se foutent pas mal des blocages au Havre. Ils pourront même racheter à bas prix les entreprises qui coulent.

LES RÉVOLUTIONS POUR QUE LE PEUPLE PRENNE LE POUVOIR

LES BLOCAGES POUR AVOIR DES MIETTES

Par contre, les Français opposés au mouvement sont de plus en plus nombreux car les blocages les énervent.
Un étudiant m'expliquait qu'avant hier, il devait aller à l’hôpital et qu'il avait été contraint de négocier pendant un bon moment pour avoir le DROIT d'aller faire soigner sa fille. Sur 200 mètres, un syndicaliste CGT l'a accompagné puisqu'il puisse passer (l'étudiant me dit que le syndicaliste lui a dit "je vous accompagne parce que sinon ils ne vous laisseront pas passer")
Ce sont des tas de petites anecdotes que les gens se racontent qui discréditent un mouvement. Pour qu'un mouvement social soit réussi, il faut au maximum limiter la gêne de la population pour laquelle on se bat et que l'on cherche à mobiliser.

Les blocages c'est un peu la même logique que celle de casser le local du PS, c'est un geste de désespoir.
Quand on fait une révolution c'est pour que le peuple prenne le pouvoir, on organise la représentativité de la population par un système de délégués et on occupe les bâtiments de pouvoir.
Rien de tout cela n'est fait. A la place, ils bloquent les rues, l'essence ... Tout cela énerve d'abord le Smicard avant de gêner ceux qui ont réellement les manettes, c'est à dire les grands patrons du CAC 40 !

JP MORGAN ET AUTRES BANQUES ONT POUR PROJET DE SUPPRIMER TOUS LES DROITS SOCIAUX DES EUROPÉENS : ILS NE CÉDERONT PAS SANS RÉVOLUTION

Ce n'est pas quelques manifestations et encore moins des blocages de routes qui feront céder le gouvernement. Les gens le savent bien. Ils le ressentent.
Il y avait une certaine résignation chez les manifestants, moins d'enthousiasme que les fois précédentes... Peut être est-ce parce que la proportion de jeunes était moins importante ?
C'est comme si beaucoup de manifestants ne croyaient pas à leur possibilité par leur action et par leur participation aux manifestations de changer le cours des événements. Comme si ils savaient au fond d'eux même que l'affaire était pliée, que la loi travail passerait.

Quand la dynamique n'est pas révolutionnaire - en l'absence d'un système de représentation autre que celui de la bourgeoisie (délégués révocables, CDR, soviets, Archs...) visant la prise du pouvoir du peuple,-  il ne reste plus aux gens que l'espoir qu'un gouvernement capitaliste écoute leur colère et obtempère.
Mais cet espoir est vain quand on sait que le projet de JP Morgan et autres grosses banques américaines est "de transformer une partie de la Formoisie européenne en lumpenprolétariat est mis à exécution actuellement .(Humanologie scientifique postmarxiste Analyse du mouvement contre la loi travail ; un double processus révolisationnaire et révolutionnaire)

Lire :

JPMorgan réclame des régimes autoritaires en Europe (article du groupe US WSWS)


Certains parmi les manifestants espèrent un Mélenchon 2017. Mais pourquoi avoir confiance dans quelqu'un qui a milité pendant 27 ans dans un parti Franceàfric responsable de crimes en Afrique, le PS.
Jean Luc Mélenchon est comme les autres. Il fait de belles promesses pour ensuite finir par céder aux exigences de l'Union Européenne guidées elle mêmes par les banquiers et gros riches comme l'a fait Tsipras en Grèce.

De toutes les façons, chacun sait que la bourgeoisie a choisi Juppé pour 2017.
Il n'y a qu'à écouter la radio, lire les gros titres des journaux regarder la télé pour être au courant.

LES PLUS PAUVRES EN FRANCE NE SONT PAS ENCORE
DANS LES MANIFESTATIONS
MAIS ILS SERONT PRÉSENTS
QUAND LA VRAI RÉVOLUTION DÉMARRERA


Parlant des classes moyennes, un jeune algérien intérimaire chez Renault a dit hier :
"Au bled la révolution ils l'ont en eux..... C'est pas comme ici. Ici les gens faut tout leur expliquer et ils te parlent de leur crédit à payer ..."
En quelques mots il avait illustré la phrase de Karl Marx :
"l'existence détermine la conscience"

Les plus pauvres en France comme dans toutes les révolutions bougeront quand les enjeux en vendront vraiment la chandelle.
Quand le combat est réformiste, ils ne se sentent pas concernés. Ils savent que leurs intérêts ne sont pas les mêmes que la moyenne et haute Formoisie.
Les vrais pauvres en France sont au chômage depuis des années. Ils vivent l'humiliation chaque jour. On leur fait comprendre tout le temps que s'ils sont au chômage c'est qu'ils sont des "incapables". Alors pour eux c'est tout ou rien. Ils ne se battront pas pour des demies mesurettes.

IL FAUT DES DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES SI VOUS NE VOULEZ PAS VOUS FAIRE MANGER TOUT CRUS PAR LES PLUS GROS CAPITALISTES 


Nous ne sommes plus dans les années 60, 70. C'est fini le temps où on démarrait un mouvement social pour obtenir rapidement des miettes. On savait qu'à l'arrivée la bourgeoisie allait céder. La Bande Dessinée Les mauvaises gens d'Etienne Davodeau montre très bien cette époque où les rapports de force entre patrons et salariés étaient différents.


Maintenant ni un gouvernement Formois à la tête de l'Etat (comme Tsipras en Gèce) ni des manifestations ne permettent de faire faire demi tour au bulldozer capitaliste. Les banquiers ont décidé de forcer jusqu'au bout, de mettre aux pas les populations européennes. Et ils y arriveront à deux conditions.
1° que les populations ne participent plus à leur mascarade électorale, leur cirque "pseudo démocratique" qui leur permet de poursuivre leur dictature.
2° surtout, que les populations se choisissent elles-mêmes leurs délégués révocables
Telle est l'urgence : partout en France, former des groupes de 25, désigner 720 000 délégués de base pour représenter 18 millions de Français.





mardi 10 mai 2016

Esclavage : pas d'abolition pour Bolloré

Par Julie Amadis
#IpEaVaFaFaF
Le 10/05/16






L'esclavage a été aboli en France le 4 février 1794 par Robespierre et les révolutionnaires puis rétabli par Napoléon Bonaparte le 20 mai 1802 et aboli une seconde fois définitivement cette fois le 27 avril 1848.




LA COMMÉMORATION DE L'ESCLAVAGE : L'ARBRE QUI CACHE LA FORET DES SALAIRES DE 50 EUROS VERSES PAR BOLLORÉ


Aujourd'hui, partout en France, on commémore l'abolition de l'esclavage.
Pourtant l'esclavage n'a jamais été aboli un 10 mai !
L'esclavage a été aboli en France le 4 février 1794 par Robespierre et les révolutionnaires puis rétabli par Napoléon Bonaparte le 20 mai 1802 et aboli une seconde fois définitivement cette fois le 27 avril 1848.
Alors que vient faire la date 10 mai ?
Le 10 mai correspond au jour de promulgation de la loi Taubira "reconnaissant la traite négrière" du 10 mai 2001 sous Jacques Chirac.
"Le président de la République française français, Jacques Chirac, avait décidé de faire du 10 mai la Journée commémorative de l'abolition de l'esclavage en métropole : l'occasion pour la France métropolitaine d'honorer le souvenir des esclaves et de commémorer l'abolition de l'esclavage.Au-delà de l'abolition, la journée devrait engager une réflexion générale sur l'ensemble de la mémoire de l'esclavage, longtemps refoulée, pour la faire entrer dans notre histoire. L'occasion aussi de s'interroger sur la façon dont la mémoire de l'esclavage peut trouver sa juste place dans les programmes de l'école primaire, du collège et du lycée. La volonté également de développer la connaissance scientifique de cette tragédie. Enrichir notre savoir, c'est le moyen d'établir la vérité et de sortir de polémiques inutiles. La date du 10 mai correspond à l'adoption par le Parlement, le 10 mai 2001, de la loi Taubira "reconnaissant la traite négrière ." Journées mondiales.com

CHIRAC LE GRAND ORGANISATEUR DE L'ESCLAVAGE BOLLORÉ UTILISE L'HISTOIRE POUR CACHER SES CRIMES

Chirac commémore l'esclavage, fait pleurer dans les chaumières les Français pendant qu'il organise un nouveau type d'esclavage, l'esclavage des gens que ses amis les patrons comme Vincent Bolloré paient des salaires à 1,50 euros la journée !!!!!

La financement des partis politiques français sur l'argent détourné en Afrique est une tradition française. De même les "cadeaux" réciproques que s'offrent dictateurs africains et présidents français sont une habitude. Jacques Chirac dans la droite ligne de ses prédécesseurs a perpétué les mêmes méthodes de gangsters politiques.
"...Jean-François Probst, ancien collaborateur de Jacques Chirac, affirme lundi dans un entretien au Parisien à propos des accusations de financement occulte africain sous la présidence Chirac que "rien ne s'est arrêté avec Sarkozy", accusant ce dernier d'avoir reçu "1 milliard de francs CFA" d'Omar Bongo." L'Humanité
Ce que décrit l'Humanité pour Omar Bongo est valable pour la totalité des dictateurs Franceàfric

TAUBIRA ESCLAVAGISTE GPA

Christiane Taubira, à l'origine de cette commémoration de l'esclavage, est aussi celle qui a écrit une circulaire pour favoriser la GPA, autrement dit une circulaire qui va permettre à des occidentaux d'acheter des femmes pauvres du tiers monde pour qu'elle porte un enfant pour eux !
"Une circulaire du Ministère de la Justice datée du 25 janvier 2013, dite « circulaire Taubira », a demandé la délivrance d'un certificat de nationalité française pour les enfants nés par gestation pour autrui à l'étranger36." Wikipédia
Yanick Toutain résume cette circulaire avec le point de vue de défenseur des Africains et des plus pauvres :
"Le nouveau Code Noir de Christiane Taubira est simple à résumer : le ventre des femmes de Terre du Sud en esclavage et leurs enfants dénationalisés automatiquement par l'acheteur (YT)" (Revactu)

  ÉLECTIONS BIDONS, COUP D'ÉTAT, GUERRES CIVILES :
LES MÉTHODES DE LA FRANCEAFRIC POUR MUSELER LES AFRICAINS ET PERPÉTUER L'ESCLAVAGE 

En échange du muselage des opposants politiques et de la population africaines, les dictateurs africains sont assurés de leur réélection et de vivre dans le luxe.
Ouattara, Biya, Gnassingbé, Denis Sassou Nguesso, Ali Bongo, Idriss Déby sont de bons dictateurs. Ils plaisent beaucoup aux patrons Français et donc aux président français successifs. La loyauté de ces présidents africains à longue longévité est récompensée par les gouvernants français, leurs forces armées et celles de leurs alliés politiques (ONUCI, troupes de l'ONU en Côte d'Ivoire, EUFOR troupes de l'Europe au Tchad et ailleurs en Afrique ...). 

MAGIQUE ! C'EST l'OPERATION FRANCEàFRIC ELECTORALE

En plus des multiples cadeaux qu'ils reçoivent, leur réélection est assurée. Ça n'arrive nulle part sauf en Afrique. Les Présidents africains ne font rien pour leur population, ni infrastructure, ni soin, ni sécurité, ni distribution de nourriture mais ces dictateurs qui vivent dans l’opulence sont réélus. 
C'est magique ! C'est l'opération Franceàfric !

LES SALAIRES BOLLORÉ 
GRÂCE AU CLIMAT DE TERREUR SOCIALE

Mais les plus gros gagnants dans cette affaire sont certainement les patrons comme Bolloré qui peuvent dans un tel climat de terreur sociale pratiquer des tarifs salariales esclavagistes.

Bolloré est comme un poisson dans l'eau au milieu de cette masse de dictateurs africains. Il est accueilli comme un pacha alors qu'il exploite sans merci les ressources naturelles des pays et fait travailler les populations dans des conditions dignes des esclaves du 18ème siècle dans le Sud des Etats-Unis.

Le documentaire de Compléments d'Enquete "Bolloré : un ami qui vous veut du bien  nous montre  Bolloré en train d'organiser la mise au pouvoir de présidents qui vont lui permettre d'accroître ses bénéfices. 

On voit notamment comment il organise la campagne électoral d'Alpha Condé, le dictateur de Guinée."
"Le 26 septembre dernier, Vivendi (dont le conseil de surveillance est présidé par Vincent
Bolloré) organise, à ses frais, un concert géant gratuit à Conakry, en Guinée. Qui surgit, pendant le concert, accueilli en héros ? Le président, Alpha Condé, en pleine campagne électorale pour sa réélection. Le voilà qui monte sur scène et s'offre une ovation géante aux frais de son ami "Vincent". "Ce n'était pas prévu mais… Je suis chez lui, il faut être poli", bredouille l'émissaire de Bolloré sur place. "Merci à Alpha Condé d'avoir organisé ce spectacle, on n'a pas l'habitude des concerts gratuits",s'enthousiasme un spectateur, lui attribuant faussement la paternité de celui-ci.
Divertir le peuple pour aider à la réélection d'Alpha Condé et s'assurer ainsi de son soutien pour faire prospérer le business portuaire de son groupe à Conakry, voilà un exemple concret de la manière dont Vincent Bolloré fait fructifier le mariage entre ses différents intérêts. La fois précédente, c'est Havas - dont Bolloré est également actionnaire -qui était mise à contribution pour gérer la campagne d'Alpha Condé. Le journaliste Jean Bothorel était même réquisitionné ("Vincent m'a demandé…") pour écrire un livre d'entretiens avec le candidat." (CameroonVoice)"

80 % DES PROFITS DE BOLLORÉ

 SE FONT EN AFRIQUE :

 AVEC DES SALAIRES A 50 EUROS PAR MOIS
ON PEUT FAIRE BEAUCOUP DE PROFITS !


Le documentaire de compléments d'enquete "Bolloré : un ami qui vous veut du bien  cite le rapport EXANE

(Agence Ecofin) - Selon une étude du courtier Exane publiée, le 28 février, les activités africaines du groupe Bolloré n'ont représenté en 2011 que l quart des ventes du groupe mais presque 80 % de ses profits.
Cette même étude intitulée « African Express » souligne que Bolloré Africa Logistics a dégagé un chiffre d'affaires : 2,5 milliards d'euros. La société présente dans 45 pays en Afrique investit 250 millions d'euros par an en moyenne.
On voit clairement dans la vidéo que 80 % des profits de Bolloré se font en Afrique grâce à la mise en esclavage des Africains payés 1,50 euro la journée, travaillant dans des conditions mettant en péril leur vie  tous les jours. Dans les plantations d'huile de palme, les travailleurs chaussés de tongs et munis de gants troués doivent faire tomber des noix de palme extrêmement lourdes qu'ils risquent à tout moment de se prendre sur la tête. Leurs doigts sont enflés et infectés par les piqûres des noix de palme....

1,50 euros la journée, c'est sans aucune assurance santé !

Mateck Bernard Sylvain témoigne de la situation d'un de ses esclaves de Bolloré commé Hamidou Garga le 4 mai 2016 : (copié collé du texte originel sur Facebook)


Mateck Bernard Sylvain 4 mai ·voila un exemple :il s,appel hamidou garga,manutentionaire chez bolloré depuis
1977jusqu,a nos jours a la gare marchandise de ngaoundéré au cameroun, salaire 1, 50euro apres avoir decharger à la main un wagon de 50 tonnes de marchandises soit 1000 sacs de 50 kg ,jamais de congé ,jamais d,assurance retraite,ni d,assurance maladie,jamais des primes de travail,zero avantage depuis 39 ans ,d,apres vous on appel s,a comment??https://www.facebook.com/photo.php?fbid=831861713612630&set=p.831861713612630&type=3&theater
Ils sont des milliers comme Hamidou Garga à survivre avec des salaires de 1,50 euros la journée ! Au Cameroun, Bolloré détient près de 400 km² de plantation de palmiers à huile.
""Il contrôle par ailleurs d’immenses plantations, soit directement, via Safacam qui exploite 8 400 hectares de palmiers à huile et d’hévéas, soit indirectement, via la société belge Socfinal qui gère 31 000 hectares de palmiers à huile dans le pays (4)." Le Monde Diplomatique
Vincent Bolloré s'est implanté dans la quasi totalité des pays africains, il détient la quasi totalité des infrastructures de transport ainsi que les marchés de matières premières.
"Fort bien implanté dans ce secteur, le groupe Bolloré affiche régulièrement des résultats records. « En Afrique de l’Ouest, nos parts de marché sur les matières premières sont de l’ordre de 50 à 70 % suivant que l’on parle du cacao ou du coton, nous explique, réjoui, M. Dominique Lafont, directeur général « Afrique » du groupe. En Afrique de l’Est, elles sont plutôt de 15 à 30 %. Mais, partout, nous sommes le premier opérateur. » Le conglomérat multiplie aussi les contrats dans le domaine de la logistique pétrolière, minière ou industrielle : avec Total en Angola, au Cameroun ou au Congo ; avec Areva pour l’uranium du Niger ; pour des mines d’or au Burkina Faso ou une centrale électrique au Ghana, etc."(Le Monde Diplomatique

UNE RÉPRESSION IMPITOYABLE

 Pour que Bolloré puisse continuer à payer si peu ses salariés africains, il faut un système répressif efficace. Quoi de mieux que des bons dictateurs interdisant toute liberté d'expression et tuant toute personne s'opposant un temps soit peu à leur politique !
Il faut, bien sur, ajouter à cela des troupes d'occupation chargées d’empêcher tout début de révolte. L'armée française y veille bien.
Tout cet arsenal permet à Vincent Bolloré de dormir tranquillement. Les esclaves de ses palmeraies ne vont pas se révolter et la presse ne parlera pas des conditions inhumaines de travail et de vie de ses salariés.
Quelques exemples comme celui  du syndicaliste Michael Agbor au Cameroun, arrêté, détenu et menacé de mort en 2008 pendant une grève parce qu'il demandé 1 euro de plus, sont là pour dissuader les autres de faire pareil.

«Michael est notre messie», avouent plusieurs salariés de Socapalm, mécontents de leurs salaires et de leurs conditions de vie. De peur des représailles, ils restent cependant à l'écart des mouvements des ouvriers. Michael Agbor a fait également profil bas pendant plusieurs jours en janvier. Après que des représentants des autorités camerounaises lui ont glissé : «Si tu continues, on va te tuer.» Il venait de refuser l'augmentation de 3 francs CFA par régime proposée par les sous-traitants. Depuis, ses collègues lui ont conseillé de ne plus travailler dans la plantation.
Fanny Pigeaud (Libération 11 mars 2008)


LES SALAIRES D'ESCLAVAGISTES ONT POUR CONSÉQUENCE
UN GÉNOCIDE SANITAIRE EN AFRIQUE
100 MILLIONS DE BÉBÉS MORTS EN 25 ANS


Des salaires de 1,50 euros dans des pays sous tutelle Franceàfric dans lesquels les infrastructures de santé sont minoritaires font crever les africains par milliers. Les enfants en bas âge sont les plus touchés par cette misère organisée. En 25 ans d'occupation Franceàfric, 100 millions d'enfants sont morts. La mortalité infantile dans ces pays sous occupation militaire française dépasse tous les autres continents  !

"C'est cette année que le total de 100 millions d'enfants morts sera sans doute franchi en Afrique.

Une comptabilité tragique qui ne commence pourtant que 25 ans auparavant.
On voit sur le tableau l'accumulation effroyable du nombre de ces enfants morts. Les nombres en gras sont les données récentes d'un rapport de l'UNICEF" (revactu)






L'espérance de vie est de 52 ans en Afrique dans les territoires de Bolloré !

En Afrique on a 27 années de vie en moins par rapport à un Français !
"Les espérances de vie les plus faibles se trouvent en Afrique subsaharienne (52,9 ans) et en Afrique australe (51,9 ans). A l’opposé, les populations d’Europe de l’Ouest et d’Amérique du Nord ont les espérances de vie les plus longues (respectivement 80,2 et 78,4 ans). Il y a donc près de 30 années d’écart entre ces deux extrêmes !"Observatoire des Inégalités


Pourtant les progrès sont les mêmes ! Les découvertes en médecine sont universelles ! Mais l'Afrique est un continent condamné par l'Occident... Elle n'a pas le droit de bénéficier des découvertes médicales....

Lire :

Les Africains de 2015 vivent autant de temps que les Français de 1900



IL FAUT REPRENDRE LE COMBAT DE TOUSSAINT LOUVERTURE, D'ABRAHAM LINCOLN, D'HARRIET BEECHER STOWE  ET
STOPPER L' ESCLAVAGE DES SALAIRES A 50 EUROS EN AFRIQUE
1,50 par jour permet de faire beaucoup beaucoup de profits.Les esclavagistes etatsuniens faisaient au 18° et 19° siècle eux aussi de gros profits....Mais certainement moins que ceux de Bolloré, ils ne détenaient pas l'exploitation des plantations d'un continent entier. La situation de l'employé camerounais de Bolloré qui travaille dans les palmeraies est similaire à celle de l'esclave qui travaillait dans les plantations de Louisiane. Quand on a 1,50 par jour pour nourrir sa famille, se loger et se soigner. On n'a même pas la possibilité de prendre un repas par jour (une bouillie sans doute mais pas un repas !) alors on est prisonnier, on a aucune liberté pour changer de vie. On est esclave de sa situation et on crève dans la même situation.

Voici un extrait d'un ancien article qui compare le militantisme antifranceàfric au militantisme des antiesclavagistes du 18°et 19°siècle en Europe et aux Etats Unis.

"Les anti-esclavagistes du XVIIIème siècle militaient pour qu'un homme ne puisse plus être la propriété d'un autre homme.Je milite contre l'esclavage moderne.L'esclavage dans lequel un homme travaille pour 50 euros par mois et ne peut ni manger à sa faim ni se soigner cesse. Togo 32 €, Centrafrique 31,3 €, Tchad 47,5 €, Burkina Faso 42,9 €, Mali 42,3 €Le revenu moyen mensuel dans les pays sous occupation militaire française est catastrophique !Des revenus qui ne permettent pas aux gens de survivreEt ce sont ces régimes dictatoriaux là que la France soutient. Et ce sont dans ces pays que les Bolloré, Bouygues and co ont leur entreprise d'esclavage africain.Au Togo le revenu moyen mensuel est de 41,70 dollars, en Centrafrique de 40,8 dollars, au Tchad de 61,7 dollars, au Burkina de 55,8 dollars, au Mali de 55 dollars ! 
source : le journal du net"

"Intelligence avec une puissance étrangère" une insulte couramment utilisée contre les anti esclavagistes du 18° au 21° siècle



Il faut reprendre le combat d'Harriet Beecher Stowe, l'auteur de la case de l'oncle Tom, de Toussaint Louverture qui a mené la révolte des esclaves à St Domingue, d'Abraham Lincoln qui a aboli l'esclavage aux Etats Unis,  de leaders de révoltes d'esclaves comme le furent de Denmark Vesey en Caroline du Sud en 1822 ou Nat Turner en Virginie en 1831.

Il faut aussi reprendre le combat de ceux qui ont combattu l'esclavage moderne comme fut celui de Thomas Sankara, le plus grand des Africains, assassiné en 1987 par la France, Blaise Compaoré et la CIA.



mercredi 4 mai 2016

Soutien à Boubakar collégien et à Oyuba lycéenne menacés d'expulsion du territoire français !


Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 04/05/2016







 Hier mardi 3 mai à 17H30, environ 300 personnes se sont donnés la main afin de constituer une chaîne humaine de 300 mètres allant du lycée Porte Océane au collège Raoul Dufy pour dénoncer les expulsions du territoire français de Oyuka, 20 ans, et Boubakar, 16 ans.
Il y avait des enseignants, des parents d'élèves, des enfants et des collégiens et lycéens, des militants des associations d'aide aux migrants.


Début de la chaîne humaine au lycée Porte Océane.







Boubakar et ses camarades dans la chaîne humaine ...



LES LYCÉENS DE PORTE OCÉANE ET LES COLLÉGIENS DE DUFY SOUTIENNENT BOUBAKAR ET OYUKA 



LES COPAINS DE BOUBACAR SONT EN COLÈRE. ILS VEULENT SE MOBILISER ENCORE DAVANTAGE

Boubakar, collègien de Raoul Dufy
 menacé d'être expulsé de France

Boubakar est en troisième au collège Raoul Dufy. Il vient de Guinée et est arrivée en France en juin 2015. Depuis une semaine, il n'a plus d’hébergement. La loi protège les mineurs mais pas les adultes. Il a 16 ans mais l'administration française a décrété qu'il en avait 19, donc il n'est plus protégé.
Ses camarades de classes s'étaient mobilisés. Ils m'ont dit :
"C'est notre copain Boubacar. Il est dans notre classe. On vient le soutenir"


Des élèves du collège Raoul Dufy
venus soutenir Boubakar
 Ils sont très soucieux de sa situation. Un de ses copains m'a dit 

"Je lui ai demandé s'il ne dormait pas dehors. Il m'a dit que non. Des gens l'aident. Des
Boubakar et ses copains du collège
gens de l'association."

 Un d'entre eux dit à ses copains :

"Allez demain on fait grève"


Un autre : "Oui faut qu'on fasse plus"


LES LYCÉENS DE PORTE OCÉANE SOUTIENNENT OYUKA

Oyuka a 20 ans. Elle est en Première S au Lycée Porte Océane. Elle vient de Mongolie et est arrivée en France en 2012. Elle est menacée d'expulsion depuis le 15 avril.
Il y avait dans la manifestation des camarades de classe d'Oyuka mais aussi des lycéens du lycée qui ne connaissent pas la jeune fille mais sont sensibles à cette cause. J'ai discuté avec un groupe de lycéennes humanistes qui se sont aussi mobilisées contre la loi travail.
Elles ont aussi insisté pour se faire prendre avec les pancartes anti-franceafrique que
j'avais dans mon sac. Elles voulaient être "utiles aux Africains".

A la toute fin de rassemblement l'une d'entre elles a dit : "On va aller voir la fille qui va être expulsée pour montrer qu'on la soutient." et elles ont toutes traverser la rue pour aller la voir.


UN ÉTAT RACISTE : COMMENT L’ÉTAT FRANÇAIS TRANSFORME DES ADOLESCENTS MINEURS EN SDF




L’État français est tellement  raciste qu' il ne fait pas confiance à l'extrait d'acte de naissance d'un jeune homme  africain. IL faut humilier ! Le forcer à effectuer des tests osseux ... dont d'ailleurs la fiabilité est remise en cause par de nombreux spécialistes.... afin que l'Etat refuse de prendre en considération son acte de naissance et le traite de menteur !
"C’est notamment le cas de ce jeune Guinéen scolarisé en troisième au collège Raoul-Dufy. Sur son acte de naissance, il a 16 ans. Des récents tests osseux ont indiqué qu’il en aurait 19. Le jeune homme, devenu soudainement majeur, s’est retrouvé sans toit au lendemain de l’annonce, le lundi 25 mars 2016. Depuis, il appelle le 115 chaque soir pour solliciter un hébergement. « Sur la base de tests dont la fiabilité est contestable, il se retrouve à la rue du jour au lendemain et son âge est contesté », s’emporte Chantal Nguyen."NormandieActu
Les enfants SDF sont de plus en plus nombreux. Il y a ceux dont les familles sont trop pauvres pour payer un loyer comme celle d'Antonio, enfant SDF de 6 ans qui apprenait à lire le jour et dormait dans la rue la nuit en 2012, celle de Nelly et Ramona d'un côté. De l'autre de jeunes adolescents vivant seules sont délibérément transformé en SDF par l'Etat français qui a inventé un système, les tests osseux pour remettre en cause les actes de naissance de mineurs qui ne sont pourtant jamais contestés par les autorités françaises. Ces jeunes sont protégés un temps par l'aide sociale à l'enfance puis sous ce prétexte bidon qu'il serait majeur, l’État les met à la rue. Ils ne sont plus considérés comme des enfants donc peuvent vivre dans des conditions pires que celles des animaux !

Lire :

15 enfants-SDF sont morts en 2013. 31000 enfants dorment dehors en France dans l'indifférence générale


L'association AHSETI dénonce les tests osseux utilisés comme moyen de se débarrasser de ces enfants migrants.
"À l’AHSETI, les bénévoles observent « un durcissement considérable » de la politique avec des demandes de papiers de plus en plus nombreuses. « L’Aide sociale à l’enfance (ASE) aide de moins en moins et contrôle de plus en plus. Les tests osseux deviennent fréquents et le nombre de mineurs dont la minorité est contestée augmente », note Chantal Nguyen."

LES MIGRANTS AFRICAINS SUIVENT LES BATEAUX REMPLIS
DES RICHESSES VOLÉES 


Toutes ces humiliations que vivent ceux qui ont migré jusqu'en France ne sont que la partie émergée d'un iceberg de crimes dont sont responsables nos gouvernants en Afrique.
Quand la France soutient partout en Afrique Subsaharienne les dictatures pour pouvoir permettre à ses patrons comme Bolloré d'y verser des salaires d'esclavagistes, certains tentent de sortir du territoire esclavagiste comme les esclaves du Sud des Etats Unis tentaient leur chance en s'enfuyant des plantations pour rejoindre le Nord et y être "libre". Le jeune Boubakar a quitté un pays dans lequel le revenu mensuel brut moyen est de 38 dollars ! Un pays sous tutelle de la France depuis des années, un pays dans lequel un des plus gros patrons de France y fait des profits énormes sur la sueur et le sang des Guinéens !
Ecoutez cette chanson de Yanick Toutain

La chasse aux enfants




02 LA CHASSE AUX ENFANTS

(Paroles et musique : Yanick Toutain 2006
60701ma1945fu)



La chasse aux enfants Nés dans une Afrique

Dans ce continent Martyr des cyniques


La chasse aux parents Suiveurs des bateaux

Remplis des diamants Pour occidentaux



La chasse aux enfants Aux dates d'ouverture

Flics obéissants Rendement de capture

La chasse aux parents Retour vers le Sud

Échange, on vous prend Vos vainqueurs d'études



Mémoire Oubliée D'Histoire Saccagée

Les mêmes Recommencent Les mêmes thèmes, Mêmes offenses


Les crimes Identiques Victimes Des sadiques

Depuis Le Vel d'Hiv Vichy Récidive



La chasse aux enfants Nés dans une Afrique

Dans ce continent Martyr des cyniques

La chasse aux parents Suiveurs des bateaux

Remplis des diamants Pour occidentaux



Toutes les cinq secondes Un enfant qui meure

De faim dans ce monde Endurcit les cœurs


10 millions par an Suffisent pour le drame

Il reste des croyants Qu'il existe des âmes



Toutes les cinq secondes Pour l'armée française

Les victimes qui tombent Les cris qui se taisent

Ne coûtent pas les balles La faim est moins chère

Génocide banal Vivent les militaires



La chasse aux enfants Aux dates d'ouverture

Flics obéissants Rendement de capture


La chasse aux parents Retour vers le Sud

Échange, on vous prend Vos vainqueurs d'études



Toutes les cinq secondes Pour l'armée française

Les victimes qui tombent Les cris qui se taisent

Ne coûtent pas les balles La faim est moins chère

Génocide banal Vivent les militaires



Allons enfants ...!


mardi 3 mai 2016

Pancartes révolutionnaires dans la manifestation du 28 avril 2016 au Havre




Par Julie Amadis
Le 03/05/16









Nous étions 15000 au Havre le 28 avril
2016.
En France la manifestation a réuni entre 170000 et 500000 personnes. (source : Paris Normandie)











DES PANNEAUX ANTI FRANCEAFRIC


Des manifestants ont arboré des panneaux anti-franceàfric. 
 La conscientisation aux crimes de la France en Afrique est en marche au Havre.
Il faut que partout en Europe et en Afrique Douala à Niamey, de Bamako à Dakar, de Lomé à Ouagadougou, d'Abidjan à Conakry, des pancartes dénonçant ces crimes soient arborées.

HOLLANDE DÉGAGE D'AFRIQUE




CHIRAC, SARKOZY + HOLLANDE = 100 MILLIONS D'ENFANTS MORTS EN AFRIQUE EN 25 ANS






ESCLAVAGE BOLLORE CAMEROUN SALAIRES 50 EUROS





  ZÉRO CHÔMEURS ZÉRO BANQUES
LE PEUPLE DIRIGE
  ZÉRO SDF ZÉRO PATRONS




CHOISISSEZ VOS DÉLÉGUÉS REVOCABLES 1 POUR 25

Organisons nous. C'est au peuple d'avoir le pouvoir.
Choisissez vos délégués révocables 1 pour 25 pour des comités de quartiers et 1 pour 625 pour des comités de ville
Révolution !