samedi 19 mai 2018

Tout policier doit venant "protéger" une manifestation doit avoir l'ACCREDITATION de la population (à Strasbourg, NDDL, Tolbiac, Nanterre, Bastille, Lomé, Kati, Saint Louis, Dakar, Niamey, etc...)

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 19/05/2018


"Nous ne pouvons laisser Macron, qui a participé, en tant que Secrétaire général adjoint du Président de la République François Hollande puis en tant que ministre de l'économie de Hollande, au financement des terroristes au Mali et de Daech en Syrie, donner des ordres aux policiers et gendarmes ! Ce sont des délégués sécurité choisis par la population qui doivent assurer la sécurité des Français" Infra JA

"De même les Togolais ne peuvent laisser Gnassingbé qui a participé à l'attaque jihadiste Samorogouan au Burkina et a tué des jeunes manifestants décider de quoi que ce soit en matière de sécurité au Togo, de même les Ivoiriens ne peuvent donner les rennes de leur protection à la bande de terroristes Ouattara Soro, de même les Sénégalais ne peuvent continuer à laisser Macky Sall tuer des jeunes étudiants... Il faut donc que les populations s'organisent et se choisissent leurs délégués sécurité révocables pour assurer leur protection" Infra JA




Avant hier une manifestation de lycéens à Strasbourg contre les réformes de Macron visant à sélectionner les étudiants à l'entrée à l'Université a été réprimée.
2 jeunes dont le leader ont été interpellés sans motif valable...
Cette manifestation n'avait apparemment pas de service d'ordre ou tellement minime qu'il n'est pas visible sur les vidéos et photos...
Et les policiers, fonctionnaires de l’État, donc obéissant à Macron ont profité de leur rôle de "protection" pour pourrir le mouvement en interpellant ses leaders et en usant de violences contre les manifestants, coups de matraque entre autres.
Le 1er mai les policiers, alors qu'ils savaient que les Black blocs allaient casser, les ont laissé faire parce que le Préfet de Paris ne ne leur avait pas donné l'ordre d'intervenir.
Toute personne ayant pour fonction officielle de "protéger" la population doit avoir une liste de personnes qui l'accrédite.
Il est hors de question que les policiers continuent à être des agents de Macron.
Il en va de la propre sécurité de la population.
Quand on sait que l’Élysée a participé au financement de Daech via Lafarge.
Quand on sait que l'ex Président Sarkozy a envoyé les jihadistes envahir le Mali.
Quand on sait que Hollande les a financés 20 à 30 millions d'euros et réinstaller au pouvoir.
Quand on sait que Arnaud Beltrame a agonisé 10 minutes alors qu'il avait donné l'ordre assaut assaut.
On ne peut absolument pas faire confiance à ces donneurs d'ordre que sont les Présidents franceàfric pour donner des ordres aux policiers et gendarmes.


Qui a laissé le lieutenant colonel Beltrame agoniser dix minutes ?

Ce sont Sarkozy, Fillon, Juppé, Baroin et le général Puga qui ont envoyé les jihadistes attaquer le Mali avec la complicité du président ATT

 

SEULE LÉGITIMITÉ POUR AVOIR LA FONCTION DE PROTECTION DE LA POPULATION ET DES MANIFESTANTS  : ÊTRE ACCRÉDITÉ PAR UNE LISTE DE DELEGATEURS


Se pose alors la question de la légitimité de ceux qui assurent la protection des manifestants.

TOUT MOUVEMENT SOCIAL DOIT AVOIR SON SERVICE D ORDRE COMPOSE DE DÉLÉGUÉS SÉCURITÉ RÉVOCABLES

Tout mouvement social en construction doit avoir son service d'ordre.
Le service d'ordre doit être composé de délégués sécurité révocables. Délégués sécurité qui sont accrédités par un quota de délégateurs.
Les délégateurs choisissent de soutenir tel ou tel délégué sécurité en donnant leur nom sur une liste de 25 si le délégué sécurité est un DIB sécurité accrédité et missionné pour participer au service d'ordre.
Sur une liste de 125 personnes si le délégué sécurité est un délégué de base sécurité membre de la commission sécurité agissant sur directive du comité de zone.
Sur une liste de 5 personnes pour choisir un correspondant sécurité qui participera à la chaîne humaine de protection de la manifestation.

Ça c'est pour le service d'ordre du mouvement.

LES POLICIERS QUI SE SURAJOUTENT AU SERVICE D ORDRE DU MOUVEMENT DOIVENT ÊTRE ACCRÉDITÉS PAR UN QUOTA DE DELEGATEURS


Si des policiers se surajoutent à ce service d'ordre, ils doivent être accrédités par un quota de délégateurs.
Les policiers qui auront été des fonctionnaires sous le capitalisme impérialiste pourront garder leur poste à condition d'être soutenus par un quota de délégateurs !
Les manifestants ne peuvent accepter que des policiers non accrédités, soutenus par personne jouent un rôle de fausse protection dans les manifestations.
Parce que, nous l'avons vu lors de la manifestation du 1er mai où ils ont laissé les black blocs casser des vitrines de magasins parce que nous expliquent-ils le préfet ne leur avait pas donné l'ordre d'intervenir... Certains de leurs syndicats ont d'ailleurs clairement dénoncé Macron et sa stratégie de pourrissement de la manifestation.

Contre Macron et les Black Blocs 210 000 manifestants auraient dû désigner 33 600 correspondants sécurité, 8400 DIB sécurité, 1680 délégués de base sécurité, 336 DIC Sécurité, 67 délégués conseillers sécurité, 13 DID sécurité et 2 délégués députés sécurité

La plupart d'entre eux étaient gênés parce que ils n'avaient pas agi conformément au rôle qu'ils s'imaginent avoir, un rôle de protection de la population...
Mais tant que vous êtes fonctionnaire, vous obéissez à la hiérarchie de l'Etat, et l'Etat est entre les mains de la Bourgeoisie.
Vous n’obéissez pas au peuple.
Et nous avons vu aussi avant hier à Strasbourg comment la police obéissait avant tout aux directives de Macron. 2 jeunes ont été arrêtés par les policiers pour les faire parler, pour transmettre aux services de Macron des renseignements sur l'organisation du mouvement....


#PrenezCahuzacLibéreznoscamarades Lycéens en lutte à Strasbourg : la police de Macron interpelle 2 manifestants dont un des leaders du mouvement sans motif valable. Il faut des délégués sécurité !






Tout policier du rang doit obtenir l'accréditation de 5 délégateurs dont 4 civils non sécurité et lui-même)
Tout sergent doit obtenir l'accréditation de 25 délégateurs dont 24 civils non sécurité et lui-même) Tout lieutenant doit obtenir l'accréditation de 125 délégateurs dont 120 civils non sécurité et 4 délégués sécurité (dont 2 délégués protection policiers, 2 militaires délégués défense et lui-même) Tout capitaine doit obtenir l'accréditation de 625 délégateurs dont 600 civils non sécurité et 24 délégués sécurité (dont 14 délégués protection policiers, 10 militaires délégués défense et lui-même)
Tout commandant doit obtenir l'accréditation de 3 125 délégateurs dont 3 000 civils non sécurité et 124 délégués sécurité (dont 74 délégués protection policiers, 50 militaires délégués défense et lui-même)
Tout responsable policier ou de gendarmerie ayant rang de colonel doit obtenir l'accréditation de 15 625 délégateurs dont 15 000 civils non sécurité et 624 délégués sécurité (dont 374 délégués protection policiers, 250 militaires délégués défense et lui-même)
Tout responsable policier ou de gendarmerie ayant rang de général de division doit obtenir l'accréditation de 78 125 délégateurs dont 75 000 civils non sécurité et 3 124 délégués sécurité (dont 1 874 délégués protection policiers, 1 250 militaires délégués défense et lui-même)
Tout responsable policier ou de gendarmerie ayant rang de général d’armée doit obtenir l'accréditation de 390 625 délégateurs dont 375 000 civils non sécurité et 15 624 délégués sécurité (dont 9 374 délégués protection policiers, 6 250 militaires délégués défense et lui-même)
Tout responsable policier ou de gendarmerie ayant rang de général de groupe d’armées doit obtenir l'accréditation de 1 953 125 délégateurs dont 1 875 000 civils non sécurité et 78 124 délégués sécurité (dont 46 874 délégués protection policiers, 31 250 militaires délégués défense et lui-même)

 LES AFRICAINS ET LES FRANÇAIS NE PEUVENT LAISSER LEUR PRÉSIDENT CRIMINEL FRANCEAFRIC DIRIGER LES POLICIERS ET LES GENDARMES

IL EST DONC URGENT QUE LA PROTECTION DES POPULATIONS SOIT GÉRÉE PAR DES DÉLÉGUÉS SÉCURITÉ RÉVOCABLES


Ce fonctionnement humanocrate est la condition d'une réelle protection des populations et des manifestants.
Nous ne pouvons laisser des gangsters qui organisent l'esclavage Franceàfric et la suppression de tous les acquis sociaux en France en appliquant le plan JP Morgan donner des ordres à ceux qui ont un rôle officiel de protection, policiers, gendarmes.
Nous ne pouvons laisser Macron, qui a participé, en tant que Secrétaire général adjoint du Président de la République François Hollande puis en tant que ministre de l'économie de Hollande, au financement des terroristes au Mali et de Daech en Syrie, donner des ordres aux policiers et gendarmes !
Ce sont des délégués sécurité choisis par la population qui doivent assurer la sécurité des Français
De même les Togolais ne peuvent laisser Gnassingbé qui a participé à l'attaque jihadiste Samorogouan au Burkina et a tué des jeunes manifestants  décider de quoi que ce soit en matière de sécurité au Togo, de même les Ivoiriens ne peuvent donner les rennes de leur protection à la bande de terroristes Ouattara Soro, de même les Sénégalais ne peuvent continuer à laisser Macky Sall tuer des jeunes étudiants...
Il faut donc que les populations s'organisent et se choisissent leurs délégués sécurité révocables pour assurer leur protection

vendredi 18 mai 2018

#PrenezCahuzacLibéreznoscamarades Lycéens en lutte à Strasbourg : la police de Macron interpelle 2 manifestants dont un des leaders du mouvement sans motif valable. Il faut des délégués sécurité !

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 18/05/2018










Macron et toute la bourgeoisie pensaient que le mouvement des jeunes en France s'était essoufflé...
Mais non, il rebondit ....
Dans de nombreuses villes universitaires, les étudiants continuent la mobilisation, des universités sont occupées, les examens doivent être reportés....
Et les lycéens prennent la relève.
C'est ce que dit cette lycéenne strasbourgeoise sur la vidéo :
"C'est au tour des lycéens de prendre la relève parce que là les étudiants, ils ont presque fini tous leurs partiels alors que nous il nous reste encore un mois et demi deux mois et c'est à nous de prendre la relève car ça nous concerne aussi directement."
 Les jeunes en France ne veulent pas laisser passer la date de l'anniversaire de mai 68 !
Ils ne sont pas prêts de s'arrêter....
A chaque fois que l'on croit que le mouvement s'affaiblit, on apprend que de nouveaux établissements sont en lutte....

A STRASBOURG LES JEUNES ONT MANIFESTE CONTRE MACRON HIER



Les lycéens du lycée Marc Bloch de Bischheim, plutôt favorisés ont décidé de s'allier avec les lycéens des lycées défavorisés en allant les chercher pour manifester avec eux contre les lois de Macron pour la sélection à l'Université.



DES POLICIERS ONT INTERPELLES 2 LYCÉENS
DONT LE LEADER DU MOUVEMENT ...
ILS NE SONT PAS LA POUR PROTÉGER LES MANIFESTANTS MAIS POUR PERMETTRE A MACRON DE POURRIR LE MOUVEMENT

Les étudiants plus âgés, n'ont pas montré le bon exemple aux lycéens puisqu'ils n'ont pas mis en place le système des délégués révocables et que dans leur manifestation il n'y avait pas de délégué sécurité et leur service d'ordre (quand il existait) était réduit à minima et mal organisé.

Donc les lycéens reprennent le modèle de leurs aînés, le modèle qui consiste à  bloquer les établissements sans qu'aucun représentant du mouvement n'ait été choisi, sans délégué révocable avec quota....
Et donc sans délégué sécurité ....
Il n'y avait pas de chaîne humaine pour empêcher les provocateurs de pourrir la manifestation en cassant....
Dans ce contexte, la police de Macron joue son rôle. Elle était fortement présente tout au long de la manifestation.

Les policiers interdisaient aussi l'accès à certaines rues.
Sur tout le long du trajet des manifestants, les forces de l’ordre se sont positionnées devant la foule pour bloquer le passage dans certaines rues.Rue89
Mais quand un mouvement a un service d'ordre, les policiers du régime bourgeois n'ont pas de raison d'être là...
Ils n'ont pas de rôle de protection puisque le travail de protection des manifestants est assuré par des délégués sécurité protection.

Les policiers ont profité de l'absence de délégués sécurité pour jouer le rôle de protection non pas des manifestants mais du régime Macroniste.

Les policiers ont interpellé deux lycéens, qui pourtant ne menaçaient pas les manifestants et le bon déroulement de la manifestation.
Le défilé est décrit par une lycéenne sur place  comme « pacifique », « sans aucune dégradation »
Il semble que l'objectif des policiers était de récupérer des renseignements sur le mouvement naissant afin que Macron puisse le pourrir de l'intérieur.
On apprend que l'un des deux interpellés était "le meneur".
Le premier, âgé de 17 ans et présenté comme le meneur de la manifestation, a été interpellé vers 10h alors qu'il tentait de s'introduire dans le lycée Aristide-Briand de Schiltigheim en escaladant les grilles de l'établissement.Dernières nouvelles d'alsace
 Le second aurait - d'après le journal local qui reprend les informations données par la police - donné des coups de pieds sur des véhicules.
 Le second adolescent, âgé de 15 ans, a été arrêté peu de temps après, alors qu'il était monté sur plusieurs voitures en stationnement qu'il dégradait à coups de pied.Dernières nouvelles d'alsace

Selon les étudiants et lycéens présents il n'y aurait eu aucune dégradation.
Et pour le journal Rue 89 il n'y avait aucun prétexte à leur interpellation.
Le journal mentionne aussi l'usage de coups de matraques de la part des policiers.
Suivis de près par la Police, les lycéens et étudiants en lutte se sont par la suite dirigés vers le lycée Aristide-Briand. C’est devant cet établissement, que les policiers ont interpellés deux lycéens pour « dégradations ». Un premier lycéen a rapidement été embarqué
Mais lors de l’interpellation du second lycéen, de nombreuses personnes se sont interposés. Les policiers auraient alors, selon plusieurs témoignages de lycéens et d’étudiants présents, fait usage de la force en donnant des coups de matraques et de boucliers pour finalement réussir à séparer le lycéen de la foule.Rue 89
Du coup les lycéens se sont rendus au commissariat pour dénoncer ces deux interpellations.

"PRENEZ CAHUZAC, LIBÉREZ NOS CAMARADES" CHANTENT LES MANIFESTANTS


Je copie colle le post facebook de Leslie Renac qui raconte  :

Communiqué Strasbourg : violences policières et lycéens en GAV
Suis actuellement devant l’Hotel de police de Strasbourg avec 80 militants qui manifestent bruyamment contre la garde
à vue imposée à 2 lycéens de seconde des lycées Marc Bloch et Marie Curie.
On chante : « Prenez Cahuzac, libérez nos camarades ». Deuxième gazage de la journée pour faire reculer les manifestants.

Rappel des faits. Ce matin des lycéens ont bloqué momentanément le lycée Marc Bloch avant de partir en manifestation sauvage. Devant le lycée Aristide Briand 2
d’entre eux ont été interpellés. Une étudiante mobilisée qui protestait contre l’interpellation des lycéens a été matraquée sérieusement
et transportée à l’hôpital. On craignait une fracture de l’humérus mais elle s’en sort avec un méchant hématome et 4 jours d’ITT.

Aux dernières nouvelles un des lycéens a été libéré. Le second, prénommé Louis, reste encore en gav. C’est un porte-parole des lycéens.
Ils ne l’ont pas arrêté au hasard.



IL FAUT DES DÉLÉGUÉS SÉCURITÉ
CHOISIS PARMI LES LYCÉENS MOBILISES POUR EMPÊCHER QUE LA POLICE DE MACRON NE RÉPRIME

 Les manifestations doivent être sécurisées.
Il n'est pas question que des Black blocs viennent casser et pourrir le mouvement...
Mais ce n'est pas à la police de Macron de "protéger les manifestants" car les policiers sont des fonctionnaires au service d'un État impérialiste capitaliste !
Ce que nous voyons sur cette photo, des policiers créant un cordon sanitaire pour empêcher qu'un lycéen ne se rende dans le commissariat n'aura pas eu lieu d'être si les manifestants avaient leurs délégués sécurité révocables.
Ce seront les CORRESPONDANTS sécurité (1 manifestant sur 5) qui prendraient la place des policiers aux ordres de Macron en faisant la chaîne. 20% de correspondants sécurité aidé par un SO Service d'ordre de délégués sécurité DIB (1 manifestant sur 25)



Cordon de policiers devant le commissariat de Strasbourg

Les policiers, pour être réellement au service de la population, doivent devenir des délégués sécurité révocables choisis par un quota de personnes !
Tout mouvement doit avoir ses délégués révocables qui sont des représentants des personnes mobilisées. Ils sont de vrais représentants car ils représentent des personnes nominativement qui peuvent quitter la liste à tout moment (le délégué est révocable).
Les quotas sont les suivants :

1 délégué pour 25 = délégué de base
1 délégué pour 625 = délégué conseiller
1 délégué pour 15625 = délégué député
1 délégué pour 390625 = délégué national



Chaque délégué a une fonction, il peut être délégué sécurité, délégué justice, délégué pédagogie, délégué santé.
Les délégués sécurité représentent 20% des délégués révocables.

1 manifestant sur 5 doit être un correspondant sécurité qui participera à la chaîne humaine pour empêcher un provocateur d'aller casser une vitrine ...
1 manifestant sur 25 doit être délégué DIB sécurité. Il doit être accrédité et missionné pour participer au service d'ordre.
1 manifestant sur 125 doit être un délégué de base sécurité et être membre de la commission sécurité, une commission sécurité agissant sur directive du comité de zone dont 80 % sont donc logiquement des délégués non sécurité.


jeudi 17 mai 2018

Sénégal Franceàfric: L'étudiant Mouhamadou Fallou Sene assassiné par Macky Sall ! Formez des CDR renversez la dictature criminelle ! Fraternisation révolutionnaire ! Macky Sall DEGAGE ! Franceàfric DEGAGE !

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 17/05/2018

"Macky Sall a décidé de réprimer, prenant certainement modèle sur Macron qui cherche sans cesse la confrontation avec les étudiants en lutte ...
Le Président du Sénégal envoie les gendarmes qui arrivent dès 7 heures le matin. Ceux-ci tirent sur les étudiants.
20 étudiants sont blessés et Mouhamadou Fallou SENE meurt des suites de ses blessures par balles."

Mais aucun changement, aucune révolution n'est arrivée dans l'histoire par des jets de pierre.
La révolution russe de 1917, la révolution portugaise de 1974 etc ont pu avoir lieu parce que les forces de l'ordre ont été neutralisées par les manifestants.
Grâce au travail de fraternisation révolutionnaire des révolutionnaires, certains policiers, gendarmes changeaient de camp et rejoignaient les manifestants.

UN CRIME FRANCEàFRIC DE PLUS AU SENEGAL


Mouhamadou Fallou SENE , 25 ans, étudiant à l'université Gaston Berger de Saint Louis au Sénégal a été tué par les gendarmes du Président Franceàfric Macky Sall, il y a deux jours, le 15 mai 2018.
Tué par balles alors qu'il manifestait avec ses camarades étudiants pour réclamer leurs bourses d'études. Il est mort de la suite de ses blessures le 15 mai.
Suite à ce scandale d’État, les étudiants sont partis en manifestations un peu partout dans le pays. Et ces manifestations se sont transformées bien souvent en pré-émeutes urbaines.
Le Sénégal qui apparaissait comme le pays du pré carré français le moins résistant entre, lui aussi, dans la lutte.

Pour que ce mouvement qui a commencé sur des bases réformistes ne concernant qu'une toute petite partie de la population devienne révolutionnaire et anti impérialiste, il manque encore l'application du programme de Sankara, à savoir les CDR.




MANIFESTATION PACIFIQUE DES ÉTUDIANTS POUR RÉCLAMER LEURS BOURSES 

LES GENDARMES DE MACKY SALL TIRENT, BLESSENT 20 ÉTUDIANTS ET TUENT
MOUHAMADOU FALLOU SENE


Tout débute par des manifestations pacifiques d'étudiants qui réclament leurs bourses le 14 mai.
La coordination des étudiants (qui ne devrait pas s'appeler coordination car ce ne sont pas des délégués révocables avec quota qui y siègent) avait fait un accord avec la direction de l'Université selon lequel tant que les étudiants seraient privés de leur bourse, ils auraient le droit de manger gratuitement au restaurant universitaire.
Mais le Recteur, qui est un représentant de Macky Sall, décide d'annuler cet accord.
C'est cette violation qui a poussé les étudiants à manifester.

Mais Macky Sall a décidé de réprimer, prenant certainement modèle sur Macron qui cherche sans cesse la confrontation avec les étudiants en lutte ...
Le Président du Sénégal envoie les gendarmes qui arrivent dès 7 heures le matin. Ceux-ci tirent sur les étudiants.
20 étudiants sont blessés et Mouhamadou Fallou SENE meurt des suites de ses blessures par balles.
Le journal Senego publie le témoignage d'un étudiant de l’Université Gaston Berger qui a assisté à la scène :

« Je veux que tout le Sénégal m’entende…!!! Ce qui s’est passé, c’est que la Coordination des étudiants avait signé un accord avec les autorités de l’Ugb comme quoi, en cas de retard de paiement des bourses, les étudiants ont le droit de se restaurer sans bourse délier jusqu’à ce qu’ils y aient leur paiement« , raconte un étudiant de l’Université Gaston Berger contacté par senego. Un accord qui sera violé par le recteur (Ndlr: Baïda Laye Kane) qui vient, un bon jour, dire que « ces journée sans tickets ont cessé sinon ils vont faire entrer les forces de l’ordre au sein du campus pour qu’elles protègent les restaurants« .
Une situation que les étudiants n’ont pas manqué de fustiger. Ce qui a provoqué les heurts ce mardi matin. « C’est le recteur même qui a donné l’ordre, en collaboration avec le directeur du Crous qui gère les restaurants. Les étudiants ont trouvé le moyen le plus pacifique pour lutter. On n’a pas voulu sortir de l’université pour saccager… Ils ont déployé les forces de l’ordre pour qu’elles sement la terreur dans l’université« , poursuit notre interlocuteur qui confie que les affrontements ont commencé, au sein de l’Ugb vers les coups de 7 heures du matin « jusqu’à ce que les limiers tirent des coups de feu, provoquant la mort de Fallou Sène et de François qui est décédé après être plongé dans le coma… »
Les faits se sont déroulés au campus social de l’Ugb entre le village M et le Crous. « Il y a eu beaucoup de coup de feu« , renchérit-t-il.
« La situation est très grave. On a peur que les forces de l’ordre reviennent entrer dans les chambres des étudiants pour les saccager, blessant les handicapés, les femmes enceintes… Il faut que le président et le ministre de l’Intérieur soient au courant. Il risque d’y avoir beaucoup d’autres dégâts…« , prévient-il.Senego


LES ÉTUDIANTS RÉAGISSENT
A L'ASSASSINAT
DE LEUR CAMARADE MOUHAMADOU FALLOU SENE

A Ziguinchr, Bambey, Dakar, les étudiants ont manifesté pour soutenir leur camarade tué le 15 mai.
Les étudiants fustigent l'envoi des forces de l'ordre alors qu'ils manifestaient leur mécontentement pacifiquement, puis les tirs.
En plus du reste, l'attitude du service médical de l'Université qui a d'abord refusé de prendre en charge le blessé grave qui va mourir un peu plus tard est dénoncé.

D’après deux témoins – dont Alexandre Sambou -, qui affirment avoir assisté à la scène, l’un des gendarmes a dégainé son arme de service avant de faire feu en direction de Fallou Sène. « La balle l’a atteint à la cuisse droite et il a commencé à perdre beaucoup de sang, décrit Alexandre Sambou. Et je peux vous affirmer que le gendarme auteur du tir n’était pas, à ce moment précis, en danger. »
Le blessé est rapidement conduit au service médical du Crous. « La personne présente ce soir-là a refusé dans un premier temps de le prendre en charge, explique l’un des camarades de Fallou. Nous lui avons crié dessus, en lui disant que nous avions un blessé grave. Et il a finalement accepté de le laisser monter dans l’ambulance pour aller à l’hôpital. » Jeune Afrique
Déjà en 2001 et en 2014 des étudiants avaient été tués par les forces de l'ordre de Macky Sall alors qu'ils manifestaient.

Balla Gaye en 2001, Bassirou Faye en 2014, tous deux de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar et hier, mardi 15 mai 2018, Fallou Sène de l’université Gaston Berger de Saint Louis…Trois étudiants, un destin commun : ils ont été tués suite à la répression des forces de l’ordre. Leur seul tort est d’avoir revendiqué le paiement de leurs bourses.http://xalimasn.com/retard-de-paiement-les-bourses-emportent-3-etudiants/


Le personnel administratif et les professeurs des Universités au Sénégal ont dénoncé cet assassinat . L'intersyndicale a appelé à une grève de 48H.



Ces manifestations ont été réprimées et des affrontements entre les forces de l'ordre et les manifestants ont eu lieu.
"De nouveaux heurts entre étudiants et forces de l'ordre ont éclaté mercredi dans plusieurs universités du Sénégal, au lendemain de la mort d'un étudiant dans le nord du pays lors d'une confrontation avec les gendarmes.

A Dakar, les étudiants lançaient des pierres sur la police, qui répliquait par des tirs de grenades lacrymogènes, aux abords de l'Université Cheikh Anta Diop, la plus grande du pays, où des événements similaires s'étaient déjà déroulés la veille.
A Ziguinchor (sud), la plus grande ville de Casamance, des étudiants ont également affronté la police, qui a là aussi fait usage de gaz lacrymogène. Des élèves du secondaire se sont joints au mouvement, selon la même source." VOA

ÉVITER LES AFFRONTEMENTS AVEC LA POLICE ET CONSTRUIRE LA FRATERNISATION RÉVOLUTIONNAIRE AVEC LES FORCES DE L'ORDRE


Les étudiants sont en colère. Et une partie d'entre eux la manifeste en répondant aux tirs de la police par des jets de pierres et autres (voir la vidéo ci-dessous).



Mais aucun changement, aucune révolution n'est arrivée dans l'histoire par des jets de pierre.
La révolution russe de 1917, la révolution portugaise de 1974 etc ont pu avoir lieu parce que les forces de l'ordre ont été neutralisées par les manifestants.
Grace au travail de fraternisation révolutionnaire des révolutionnaires, certains policiers, gendarmes changeaient de camp et rejoignaient les manifestants.
  Le plus grand nombre parmi les forces de l'ordre choisissaient de ne plus tirer contre les manifestants (sans pour autant rejoindre le combat révolutionnaire).

La fraternisation révolutionnaire, c'est cela que doivent faire les étudiants sénégalais
Concrètement comment cela peut il se faire ?
En parlant aux policiers, en les engageant à se choisir des délégateurs sécurité pour devenir des délégués sécurité qui n’obéiront plus à Macky Sall et donc aux impérialistes mais qui obéiront au peuple Sénégalais.

Léon Trotski raconte dans "La révolution russe" comment s'est réalisée cette fraternisation avec les forces de l'ordre.
« Un des authentiques meneurs en ces journées, l’ouvrier bolchevik Kaïourov, raconte que les manifestants s’étaient tous enfuis, en certain point, sous les coups de nagaïka de la police à cheval, en présence d’un peloton de Cosaques ; alors lui, Kaïourov, et quelques autres ouvriers qui n’avaient pas suivi les fuyards se décoiffèrent, s’approchèrent des Cosaques, le bonnet à la main : « Frères Cosaques, venez au secours des ouvriers dans leur lutte pour de pacifiques revendications ! Vous voyez comment nous traitent, nous, ouvriers affamés, ces pharaons. Aidez-nous ! » Ce ton consciemment obséquieux, ces bonnets que l’on tient à la main, quel juste calcul psychologique, quel geste inimitable ! Toute l’histoire des combats de rues et des victoires révolutionnaires fourmille de pareilles improvisations. Mais elles se perdent d’ordinaire dans le gouffre des grands événements, et les historiens ne ramassent qu’un tégument de lieux communs. « Les Cosaques échangèrent entre eux des coups d’œil singuliers, dit encore Kaïourov, et nous n’avions pas eu le temps de nous éloigner qu’ils se jetaient en plein dans la mêlée. » Quelques minutes plus tard, devant le perron de la gare, la foule portait en triomphe un Cosaque qui venait de sabrer un commissaire de police. «  P 131 La Révolution Russe Trotski

Les révolutionnaires doivent amener les policiers et gendarmes des forces impérialistes à participer au processus humanocrate en se faisant choisir par des délégateurs pour devenir des délégués révocables sécurité.

Extraits de panstitution concernant les délégués sécurités


Parmi 25 délégués de base on trouvera donc 2 délégués Justice, 10 délégués Pédagogie, 8 délégués Santé et 5 délégués Sécurité.
Aucun fonctionnaire éthique ne pourra exercer sans avoir obtenu son quota de fonction.

8.b Les délégués sécurité sont répartis en trois secteurs : protection, enquête et défense.8.c Sur le 20% de délégués sécurité, ce seront 12% pour la protection (tâches de l'ex-police), 2% pour les enquêteurs, et 8% pour la défense (tâches des ex-militaires)

LIRE : Panstitution

CONSTRUIRE DES CDR POUR TRANSFORMER LA LUTTE RÉFORMISTE POUR LES DROITS DES ÉTUDIANTS EN LUTTE RÉVOLUTIONNAIRE ANTI MACKY SALL ANTI IMPÉRIALISTE AUQUEL TOUTE LA POPULATION PARTICIPERA


L'ampleur des manifestations montrent que le peuple sénégalais est prêt pour la Révolution et ne veut plus de Macky Sall ou d'un autre larbin de la France.
Pour mettre fin à ce cercle de l'impérialisme Franceàfric, il est indispensable d'organiser une révolution sankariste, une révolution humanocrate.


Pour Sankara, les CDR étaient le pivot de la révolution au Burkina. Ils étaient à la fois force de propositions et des organes de défense de la révolution.
Les CDR représentaient la population et prenaient la place du système bourgeois impérialiste des élections.

Écoutez son discours d'orientation politique de 1983 :




Ce sont les institutions de Sankara, les CDR qu'il faut reprendre partout en Afrique et arrêtez de participer aux élections colonialistes.
Voici comment les CDR peuvent rapidement se former :

Pour former un CDR il suffit de 25 personnes
Pour former un MINI CDR 5 suffisent
Si vous pouvez regrouper 4 résistants vous pouvez proclamer un MINI CDR
Mais le mieux est que CHACUN de vos adjoints DIB recrute 4
ET DONC vous serez 1+4+5*4= 1+4+20=25
Et là vous serez désigné délégués de base

Je copie colle ici le post de Yanick Toutain en réponse à ce qui s'est passé au Sénégal :


La 1° réaction après le meurtre de #MouhamadouFallouSène par un gendarme assassin milicien #Franceàfric ne doit pas être une guérilla VS les forces de #sécurité de #MackySall mais doit être le RECRUTEMENT pour la révolution de ses policiers, gendarmes, militaires par la FRATERNISATION REVOLUTIONNAIRE
Voici les étapes
1° former des mini-CDR de 5 délégateurs
60% (3 sur 5) avec 2 délégués pédagogie, 2 délégués santé, 1 délégué sécurité protection
40% (2 sur 5) avec 2 délégués pédagogie, 1 délégué santé, 1 délégué sécurité défense, 1 délégué justice
Chaque mini-CDR désigne un délégué intermédiaire de base (DIB)
Les forces de sécurité doivent obtenir l'accréditation de tels mini-CDR
Le processus révolutionnaire consiste précisément à ce que CHAQUE RESPONSABLE SECURITE soit accrédité par un nombre de CDR
EXEMPLE = un COMMANDANT doit devenir délégué intermédiaire député ayant l'accréditation de 3125 délégateurs réunis en 125 CDR et donc en 625 mini-CDR de 5 délégateurs
2° former des CDR de 25
les 20 délégateurs s'ajoutant aux 5 DIB on aura donc un groupe de 25 désignant 1 délégué de base (DB)
Chaque CDR est donc un conseil d'accréditation faisant la palabre et donc formé de 1 délégué de base, ses 4 adjoints DIB (qu'on appelera "adjoints statutaires) et ses 20 délégateurs.
Ceux-ci seront des correspondants.
3° Chaque policier ou militaire du rang doit devenir un DIB ayant donc 4 délégateurs
Chaque policier ou militaire sergent doit être désigné comme délégué de base et donc présenter sa liste de 24+1 délégateurs
Chaque lieutenant doit avoir 124+1 délégateurs
Chaque capitaine doit être accrédité par 624+1=625 délégateurs et donc 25 CDR de base
Tout commandant n'ayant pas été désigné par 125 CDR de base et donc par 3125 délégateurs perdra son statut.
Chaque colonel ne peut exercer sa fonction sécurité qu'en étant accrédité par 625 CDR de base et donc par 15625 délégateurs
#AlexandreSambou doit se faire désigner délégué par 5 puis 25 puis 125 puis 625 puis 3125 étudiants comme tous les membres des #coordinations
(lui inclus dans le nombre de délégateurs)
LIRE :

Panstitution


Et lire : MANUEL INSTITUTIONNEL PRATIQUE ET THÉORIQUE DE LA RÉVOLUTION HUMANOCRATE DU TOGO VERS LA RÉVOLUTION AFRICAINE ET MONDIALE










LA TERRE EST NOTRE PATRIE NOUS VAINCRONS

IL FAUT QUE LES ÉTUDIANTS FRANÇAIS EN LUTTE SOIENT SOLIDAIRES DES ÉTUDIANTS SENEGALAIS

La Terre est notre patrie nous vaincrons.
Nous sommes des Terriens et devons être solidaires partout dans le monde des plus opprimés.
Mais quand des jeunes sont réprimés dans les territoires sous occupation militaire française, les jeunes français devraient être encore plus impliqués et solidaires.
Nous les entendons soutenir les Palestiniens, parfois les Kurdes.... mais jamais les Africains qui sont pourtant ceux que leurs dirigeants oppriment !

Les étudiants Français en lutte dans les Universités actuellement contre la réforme de la sélection ont un devoir de solidarité envers leurs cousins, cousines Sénégalais Sénégalaises réprimés par un dictateur Franceàfric à la solde de Macron.

Comme au Togo, comme au Niger, comme en RDC des jeunes sont assassinés.
Des jeunes qui manifestent contre leur dictateur Franceàfric sont tués.

Niger : Malah Bagalé tué par la police d'Issoufou, interview d'un étudiant ex syndicaliste de l'UENUN qui lança la mobilisation

Omertafric : Bolloré tue au Togo Agrigna Rachad élève de 3ème mort après 2 jours d'agonie

 

mercredi 16 mai 2018

Les criminels Sarkozy Hollande Bolloré toujours en liberté !

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 16/05/2018
Sarkozy en France n'a jamais été inquiété
par la justice pour ses crimes !
Tuer des Africains l’État français l'accepte,
la justice s'en accommode ....
Nous sommes dans un État esclavagiste.
A Rome tuer des esclaves ne choquait personne, c'est pareil actuellement en France pour les Africains payés 1,50€/jour !

 "Depuis, la défense de Nicolas Sarkozy a de nouveau contre-attaqué en annonçant en décembre une question prioritaire de constitutionnalité (QPC), qui devrait être plaidée mercredi, au début de l'audience. Comme il l'a déjà évoqué dans le passé, Me Herzog soutient que Nicolas Sarkozy a été sanctionné définitivement en 2013 par le Conseil constitutionnel pour le dépassement du plafond.(...) La cour d'appel devra décider si elle transmet ou non cette QPC à la Cour de cassation, en vue d'une éventuelle saisine du Conseil constitutionnel, une hypothèse qui pourrait retarder une décision sur la tenue d'un procès."
(Le Point)

 





Sarkozy a été mis en garde à vue il y a bientôt deux mois pour avoir été corrompu par Kadhafi qui a financé sa campagne électorale de 2007 !

Sarkozy en garde à vue : DGSE DST-DGSI protègent depuis plus de 10 ans Sarkozy, un des principaux chefs du complot terroriste

Depuis plus rien !

Il est rentré chez lui dans son immense appartement et continue de vivre tranquillement ...

Et, aujourd'hui on réentend parler de lui...
On imagine qu'il s'agit de l'affaire de corruption de Kadhafi... Non, affaire oubliée....
Il s'agit de l'affaire  Bygmalion....
Il s'agit d'une toute petite affaire pour ce grand délinquant qu'est Sarkozy...
Ce coup ci il s'agit de la campagne électorale de 2012 contre Hollande. Il est accusé d'avoir organisé un système de fausses factures pour masquer le dépassement du montant autorisé de dépenses pour une campagne électorale !
Aujourd'hui Nicolas Sarkozy contestait en Cour d'Appel de Paris son renvoi au tribunal correctionnel pour cette affaire.
L'ancien président de la République est attendu devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris dans le cadre de l'affaire Bygmalion. Il conteste son renvoi au tribunal pour les possibles dépenses excessives enregistrées au cours de sa campagne présidentielle de 2012, lors de laquelle il a perdu face à François Hollande Le Point
Il cherche à faire traîner la procédure et a gagné du temps en posant que QPC qui n'a pas de raison d'être.
Pour justifier son appel, recours rarissime à ce stade de la procédure, l'avocat de Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog, avait dénoncé « l'inanité » de l'ordonnance en soulignant qu'elle avait été signée de la main d'un seul juge d'instruction contre l'avis de l'autre magistrat cosaisi, Renaud van Ruymbeke. Depuis, la défense de Nicolas Sarkozy a de nouveau contre-attaqué en annonçant en décembre une question prioritaire de constitutionnalité (QPC), qui devrait être plaidée mercredi, au début de l'audience. Comme il l'a déjà évoqué dans le passé, Me Herzog soutient que Nicolas Sarkozy a été sanctionné définitivement en 2013 par le Conseil constitutionnel pour le dépassement du plafond. (...)
La cour d'appel devra décider si elle transmet ou non cette QPC à la Cour de cassation, en vue d'une éventuelle saisine du Conseil constitutionnel, une hypothèse qui pourrait retarder une décision sur la tenue d'un procès.
Le Point

L'affaire Bygmalion expliqué par Envoyé Spécial :




NICOLAS SARKOZY CRIMINEL MULTIRÉCIDIVISTE EN AFRIQUE JAMAIS MIS EN EXAMEN POUR SES CRIMES


Nicolas Sarkozy, ce criminel qui a tué son corrupteur Lybien pour l'empêcher de trop parler.


France : Kadhafi paie l'election de Sarkozy qui le tue en 2011



Nicolas Sarkozy, ce criminel corrompu par Bolloré le principal esclavagiste de l'Afrique qui lui offrait son yacht à peine il venait d'être élu Président a obéi à son maitre - qui ne pouvait avec Gbagbo Président en Côte d'Ivoire - posséder l'intégralité du port d'Abidjan - en organisant le coup d'état en 2012 contre le Président choisi par les Ivoiriens Laurent Gbagbo pour y installer le chef des terroristes Alassane Ouattara comme Président  et son adjoint Guillaume Soro comme 1er ministre.

Ouattara, Soro au pouvoir en Côte d'Ivoire : alliance de la Gangstéroisie et de la Slavoisie

Le #Procèsdelahonte de Gbagbo : la CPI est le tribunal de la bourgeoisie esclavagiste

Ce criminel a de nombreux crimes sur la conscience. Déjà en 1994, quand la France de Mitterrand organisait le génocide au Rwanda et armait les génocidaires, Sarkozy était ministre du budget.

Mais tous les politiciens qui ont participé au génocide n'ont jamais été inquiétés de rien....

Rwanda : BNP poursuivie Balladur Sarkozy Védrine toujours en liberté


Le génocide français au Rwanda subit tellement l'omerta que le chef d'Etat major qu'a choisi Macron a participé à ce génocide ... mais il est chef d'Etat major !

La France est gangréné par les criminels Franceàfric.

Omertafric : comment les médias cachent le passé de criminel génocidaire du nouveau chef d'état major François Lecointre


Guillaume Ancel, un des seuls militaires a avoir parlé de l'implication directe de la France dans le génocide, subit pressions et menaces.


Génocide au Rwanda : "On nous a demandé de livrer des armes aux génocidaires" l'officier français Guillaume Ancel témoigne

Sarkozy en France n'a jamais été inquiété par la justice pour ses crimes !

Tuer des Africains l'Etat français l'accepte, la justice s'en accommode ....
Nous sommes dans un Etat esclavagiste. A Rome tuer des esclaves ne choquait personne, c'est pareil actuellement en France pour les Africains payés 1,50€/jour !

Ce qui est moins accepté, ce sont les magouilles financières et la corruption !

Huffington Post dénombre 3 mises en examen et 11 affaires judiciaires pour lesquelles Nicolas Sarkozy est cité.
"Retraité de la politique depuis son élimination au premier tour de la primaire de la droite en novembre 2016, Nicolas Sarkozy est resté incontournable à droite malgré cette défaite et les épreuves judiciaires. Cette nouvelle mise en examen, la troisième après celles de l'affaire des écoutes et de l'affaire Bygmalion, pourrait désormais venir entraver un éventuel retour au sein des Républicains?
Retrouvez ci-dessous les 11 affaires judiciaires dans lesquelles Nicolas Sarkozy est cité" Huffington Post

BOLLORE L'ESCLAVAGISTE CORRUPTEUR DE SARKOZY DERRIÈRE LE COUP D'ÉTAT
EN COTE D IVOIRE CONTRE GBAGBO ET DERRIÈRE LES CRIMES DES DICTATEURS FRANCEAFRIC

AUQUEL IL FAUT AJOUTER LE GÉNOCIDE SANITAIRE


Bolloré a été mis en garde à vue il y a 3 semaines.

J'avais titré :

Début de victoire pour les Africains: l'esclavagiste Vincent Bolloré en garde à vue ce 24 avril 2018 !

A l'époque nombreux étaient les Africains sceptiques qui commentaient mon post en disant que ça n'irait pas plus loin qu'une mise en garde à vue pour Sarkozy parce que en France les criminels Franceàfric ne sont jamais jugés etc ....

Et ils avaient surement raison....

Il y a eu suite à sa mise en garde à vue puis en examen, quelques articles sur Bolloré dans les médias qui ne parlaient auparavant jamais de lui de peur de voir leurs finances baisser (Bolloré détient l'agence de publicité Havas)....
Et puis c'est tout.... On en entend presque plus parler...

Il est pourtant un criminel notoire...

L'affaire pour lequel il était en garde à vue, c'était l'arbre qui cachait l'immense forêt de crimes....
Il était accusé d'avoir financé la campagne de Gnassingbé et de Alpha Condé en 2010 en échange de la concession des ports de Lomé et de Conakry.

Si Gnassingbé tue des jeunes dans les manifestations depuis septembre 2017, c'est par obéissance à Bolloré. Pour la mise en esclavage, il faut tuer les contestataires.

Omertafric : Bolloré tue au Togo Agrigna Rachad élève de 3ème mort après 2 jours d'agonie

 Et c'est comme cela dans tous les territoires sous occupation Franceàfric où Bolloré est présent.
 Car Bolloré fait travailler les Africains pour 1,50€/jour !
Cela a, bien entendu, des conséquences sanitaires terribles. Les bébés meurent vite, la mortalité infantile y est la plus importante au monde !

Franceàfric : 5800 enfants de moins de 5 ans meurent chaque jour en Afrique subsaharienne

 A cela s'ajoute les accidents.... dans des trains sans klaxon sans phare de Bolloré au Cameroun.

Le train de Bolloré sans phare sans klaxon a tué au moins 3 Camerounais 

 Bolloré est puissant.
Il peut même se mettre dans la poche des juges en les corrompant comme le procureur Laurent Le Mesle de la Cour de Cassation.

Togo : Bolloré achète le procureur Laurent Le Mesle de la Cour de Cassation française pour continuer les dictatures esclavagistes Franceàfric Gnassingbé, Biya etc..

Indifférence scandaleuse des juges français pour ces jeunes esclaves Camerounais que Bolloré fait travailler pour 1,5€/jour

Les preuves du complot contre Gbagbo (L'article de Fanny Pigeaud sur Mediapart lance un scandale international)

HOLLANDE PUGA LE DRIAN ONT INSTALLE LES TERRORISTES AU MALI


Dans un État esclavagiste gangréné par les criminels Franceàfric, les Présidents ont tous du sang sur les mains. Ils sont gardiens du camp esclavagiste en Afrique et à ce titre ils sont responsables du génocide sanitaire qui tue par milliers par manque de soins.

Mais, poursuivre une politique de salaires esclavagistes entrainent forcément des résistances....
Pour garder la poule aux œufs d'or qu'est l'Afrique pour la France, il faut organiser préventivement la contre révolution.
Les terroristes sont la stratégie utilisée pour semer la terreur dans les régions sous esclavage Franceàfric.

C'est le rôle que jouent les terroristes du Mali dont le chef ultra-protégé est Iyad Ag Ghali.

Sarkozy a envoyé les terroristes envahir le Mali

Ce sont Sarkozy, Fillon, Juppé, Baroin et le général Puga qui ont envoyé les jihadistes attaquer le Mali avec la complicité du président ATT


Hollande leur a donné 20 à 30 millions d'euros et les a réinstallés au pouvoir en faisant mine de les combattre.

Le chef d'état major de Sarkozy qui avait envoyé les terroristes envahir le Mali est le même que celui de Hollande Puga.

Hollande LeDrian Valls Ayrault Puga Macron DGSE DGSI DRM ont financé Daech par l'intermédiaire de Lafarge

Terrorisme en Syrie : Lafarge finançait la politique Hollande Fabius Clinton Obama (5,56M$ selon le Canard Enchaîné)

Les chefs terroristes de l'Elysée font une loi antiterroriste contre les révolutionnaires dénonçant MNLA Ansardine NIM

Chronologie 2010-2017 du terrorisme ribanazis CIA DGSE MI6 en France, Mali, Tunisie, Syrie, Irak, Libye, Burkina, Côte d'Ivoire

CRIMINELS TOUJOURS EN LIBERTÉ


Tous ces criminels français en Afrique sont toujours en liberté.
Aucun média ne parle de leurs crimes en France. C'est tout juste s'il parle des affaires de corruption quand ils sont en garde à vue...
La justice française ne s’intéresse qu'aux affaires financières .... jamais aux crimes, ni les crimes sanitaires, ni les autres ...
Si la justice commence tout doucement à s’intéresser au financement Daech par Lafarge, elle ne sait jamais au financement des terroristes au Mali...
C'est l'Afrique. C'est tabou....
Dans un Etat esclavagiste, les institutions ne s’intéressent jamais au cœur du système de spoliation !
Ce serait avouer que l'Etat est criminel et qu'il faut tout changer, qu'il faut une Révolution.
Tous ces criminels politiciens et hommes d'affaires français seront jugés au Nuremberg de l'Afrique par des Juges délégués révocables choisis par le peuple !

mardi 15 mai 2018

Un Canaan-Faso de 42 millions d'habitants pour remplacer Syrie Jordanie Israël Liban Cisjordanie et Gaza

Par Julie Amadis
Par Yanick Toutain
#IpEaVaEaFaF
Revactu
Le 15/05/2018


"les scientifiques postmarxistes adoptent le point de vue de l'hélicoptère en comprenant quel est l'unique solution pour le Proche Orient : une solution qui soit à la fois égaliste librégaliste et humanocrate"

Israël dotée d'institutions humanocrates ne sera donc qu'un sous faso (l'équivalent d'une wilaya pour les révolutionnaires algériens) au sein d'un Canaan-Faso de 40 à 45 millions d'habitants.









Un Canaan-Faso de 42 millions d'habitants pour remplacer Syrie Jordanie Israël Liban Cisjordanie et Gaza et stopper les crimes impérialistes par l'Humanocratie,
l'égalisme et le librégalisme

55 morts hier en Israël
55 personnes qui manifestaient contre la politique d’Israël et qui ont été tués parce qu'elles manifestaient !
Israël allié aux USA de Trump qui légitime les crimes en installant son ambassade à Jérusalem.
"Les soldats israéliens ont tué 55 Palestiniens, dont un bébé de huit mois, lors de heurts et de manifestations à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, au terme de la Marche du retour. Cette marche vise à demander réparation des expropriations subies par les Palestiniens lors de la création d'Israël, il y a 70 ans. Les manifestants protestaient également contre le blocus de la bande de Gaza et l'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem. " France Info

Pendant que les commentateurs les plus lucides expliquent le comportement de Trump et de l’extrême droite sioniste Netanyahou et compagnie par une volonté de favoriser au maximum le recrutement de Daech Hamas Al Nosra etc. et de tous les groupes ribanazis terroristes - indispensables à perpétuer le capitalisme dans la région -, les scientifiques postmarxistes adoptent le point de vue de l'hélicoptère en comprenant quelle est l'unique solution pour le Proche Orient : une solution qui soit à la fois égaliste librégaliste et humanocrate.
Le dépassement dialectique de toutes les tensions et rancœurs accumulées par un siècle d'humiliations et de crimes ne peut pas être autre que le versement à tous les adultes et adolescents de 1000 €/mois pour la consommation, de 300 € pour l'investissement altruiste (#stopriba) avec abolition de la propriété immobilière et la mise en œuvre d'institutions humanocrates.

L'exact contraire des politiques suivies par la Formoisie terroriste de l'OLP, la Formoisie collabo de l'OLP comme de celle de toutes les agences impérialistes depuis les Séoud, les Frères Musulmans,  Al-Husseini, jusqu'à Qaradawi, Al Qaeda, DAECH, Erdogan, Al Thani ...et les Séoud.
La solution humanocrate au Proche Orient passe par l'abolition de la démocratie et la désignation de délégués révocables.
Des délégués révocables à qui le gouvernement mondial de l'humanité qui gèreront les 7 continents politiques par 7 comités révolutionnaires désignés et accrédité chacun par un milliard d'humains.

Des fasos formés d'un vingt-cinquième du nombre d'habitants de chacun des sept continents politiques et donc de 40 millions d'habitants.
Et donc comprenant chacun 25 régions-mintaqas peuplées de 1,6 millions d'habitants, un vingt-cinquième de chacun des fasos.

Cette uniformisation institutionnelle mondiale étant la clé de la reprise en main du destin de l'humanité par la majorité des humains eux mêmes.

UN KURD-FASO


C'est ce cadre institutionnel qui permettra la réunion de plus de 40 millions de Kurdes dans un Kurd-Faso véritable Kurdistan, un Kurd-Faso qui accueillera évidemment les zones kurdes de tous les pays voisins et donc 4,5 millions de Kurdes de Rojava en Syrie.

On constate alors rapidement qu’Israël peuplé en 2018 de 8,8 millions d'habitants ne regroupe qu'à peine plus de 5 mintaqas/régions (de 1,6 millions d'habitants)

Israël dotée d'institutions humanocrates ne sera donc qu'un sous-faso (l'équivalent d'une wilaya pour les révolutionnaires algériens) au sein d'un faso de 40 à 45 millions d'habitants. Ce que les capitalistes appellent un pays avec tous les droits qui y sont attachés ne pourra pas en Humanocratie être un groupe de population inférieur à 40 millions d’habitants (1/25ème du nombre d'habitants du futur continent politique Eurasie qui comportera plus de 1 milliard d'humains).

QUEL FASO POUR ISRAËL ?


La question que se posent donc les scientifiques postmarxistes est donc la suivante, quels sont les pays autour d’Israël avec lesquels cette wilaya Israël devra tôt ou tard fusionner pour former un Canaan-Faso du Proche Orient.
En plus de Gaza (1 943 398 habitants) et de la Cisjordanie (2, 8 millions d'habitants), on ajoutera évidemment les  10,2 millions d'habitants de la Jordanie. Ce total formera quasiment  1,59 wilayas c'est à dire 8 régions-mintaqas parmi les 25 du futur Canaan Faso.
A cet ensemble, il est plus que probable que pour former un faso seront intégrés les 6,2 millions d'habitants du Liban et les 12,7 millions d'habitants de Syrie (sans les 4,5 millions d'ex syriens du Rojava qui intégreront le Kurd-Faso).



25 RÉGIONS D'UN FASO DE 42 MILLIONS D'HABITANTS


Plutôt qu'un raisonnement en wilayas de 8 millions d’habitants, raisonner en mintaqas permet de clarifier la perspective géopolitique régionale.
Sur les 25 régions, la Syrie en formera 7,4, le Liban 3,6, la Jordanie 6, la Cisjordanie 1,7 et Israël sera donc divisée en 5 mintaqas de 1,76M.

UN CANAAN FASO DE 42 MILLIONS D'HABITANTS DIRIGE PAR UN COMITE EXÉCUTIF


Chaque membre du comité exécutif qui dirigera le Canaan Faso devra avoir l'accréditation de 2 millions de délégateurs.
Il devra donc présenter la liste de ses 1 953 125 délégateurs pour rester membre du Comité exécutif.
Naturellement ses 2 millions de délégateurs proviendront des 5 wilayas du Canaan-Faso et donc de tous les ex pays capitalistes de l'époque démocrate esclavagiste. Aussi bien d’Israël que du Liban, aussi bien de Gaza que de Syrie, aussi bien de Cisjordanie que de Jordanie

Lire :

Projet de panstitution mondiale (version 1.6.3) (liste de règles rendant illégales toutes constitutions antérieures et ultérieures)

 

 

lundi 14 mai 2018

Les uniformes ribanazis "islamofascistes", les attaques DAECH en France, les attaques MNLA Ansardine AQMI en Afrique sont un seul et même complot, un seul et même réseau tenu en main par CIA, MI6, DGSE

Attaque terroriste au couteau dans Paris le 12 mai 2018
(source LCI)
Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 14/05/2018

Un des 7 principaux préceptes de l'islam est l'interdiction de la Riba,
L'interdiction totale du crédit donc des banques...
Être simple témoin d'une transaction bancaire fait partie, comme le polythéisme, des 7 abominations et vous conduit direct en enfer !
Et pourtant très peu de musulmans en France combattent le capitalisme !
Logique, ce sont quasiment tous des faux musulmans de la religion Qaradawiste Frères Musulmans, le faux islam des banques, celle de Youssouf Qaradawi, faux musulman dirigeant de banque !!
"Edouard Philippe était mon maire, le maire du Havre.
J'ai donc pu voir de l'intérieur comment en quelques années en favorisant les organisations islamofascistes dont l'association Havre de Savoir pro Qaradawi (prédicateur à l'origine de la fatwa sur les attentats suicides) a multiplié par 10 environ le nombre de femmes voilées....
Partout on voit des femmes portant de la tête au pied l'uniforme ribanazi au Havre.

Edouard Philippe c'est le maire qui prêtait des salles au groupe Havre de Savoir faisant la propagande de Qaradawi !"








Maryam Pougetoux, Présidente du syndicat Unef à l’Université Paris IV, se présente en uniforme islamofasciste, dans une interview dans laquelle elle est interrogée au nom des étudiants mobilisés contre la réforme sur la sélection dans les Universités.


Cette interview était diffusée sur M6 le même jour que l'attentat de DAECHcommis par Khamzat Azimov dans le quartier de l'Opéra de Paris.  Ce milicien ISISUSA a tué au couteau un passant samedi 12 mai.

L’auteur de l’attaque au couteau qui a tué un passant samedi 12 mai à Paris, est un Français âgé de 20 ans. Comme il est habituel dans les affaires de terrorisme, les parents du suspect, qui était fiché « S » (pour sûreté de l’Etat), ont été placés en garde à vue dimanche. Le domicile familial, rue Pajol dans le 18e arrondissement, a été perquisitionné, selon une source proche du dossier. Le Monde

Ces deux événements sont liés. Les uniformes fascistes étaient très minoritaires avant les premières attaques Daech en France. Les uniformes de l’État Islamique que de plus en plus de femmes portent en France participent au même complot terroriste venu des USA pour contrer la révolution mondiale à venir.


UN FAUX ISLAM FABRIQUE PAR LES USA


L'islam ce n'est pas tuer des innocents.
L'islam ce n'est pas vêtir les femmes en cachant leurs cheveux, une partie de leur visage et les formes féminines de leur corps par un uniforme imposé dans toutes les dictatures islamofascistes.

Extrait de mon article  Voile, burqa, burkini : des tenues fascistes qu'il faut combattre :

Asma Lamrabet doctorante de Rabat  qui dirige le Centre des études féminines en islam dit à propos du voile :

"Le voile n'a jamais été une prescription coranique. Il n'est pas un pilier de l'islam. Je
dénonce le discours de la majorité des musulmans penseurs et théologiens qui disent que c'est une prescription. C'est un constat qui faisait le Coran à un moment donné de l'histoire de l'islam où on a demandé aux femmes et aux hommes une certaine pudeur, une esthétique de la décence, comme dans toutes les religions, qui ne passe pas par ce voile-là. Le terme "hijab" n'y signifie d'ailleurs pas "voile"mais "séparation". A l'époque du prophète, les femmes portaient ce qu'on appelle le "khimar" (foulard) par pudeur, piété ou convention sociale. Quand le coran évoque ce dernier, il reste donc fidèle à son contexte. Pour moi et pour certains penseurs réformistes, il s'agit d'une recommandation et non d'une obligation. Dans les textes religieux quand il y a une prescription sa non-observance est généralement assortie d'un châtiment. Or le verset qui fait référence au Khimar n'en mentionne aucun, preuve que le port de celui-ci n'est pas obligatoire." p 276  Féministes du monde arabe Charlotte Bienaimé

Un des 7 principaux préceptes de l'islam est l'interdiction de la Riba, l'interdiction totale du crédit donc des banques...
Être simple témoin d'une transaction bancaire fait partie, comme le polythéisme, des 7 abominations et vous conduit direct en enfer !
Et pourtant très peu de musulmans en France combattent le capitalisme !
Logique, ce sont quasiment tous des faux musulmans de la religion Qaradawiste Frères Musulmans, le faux islam des banques, celle de Youssouf Qaradawi, faux musulman dirigeant de banque !!!

LIRE :

Un document que doivent connaître tous les athées égalitaristes : "Musulmans, fuyez l'usure (ar-riba) ! " sur le site Al Badil

"Dans un autre hadith, le Messager d'ALLAH
nous a mis en garde :
« Evitez les sept abominations !
Les compagnons demandèrent
quelles sont-elles ô Messager d'ALLAH ?
Il répondit : '' Le polythéisme, la magie,
l'usure, dilapider l'argent de l'orphelin,
la fuite pendant le combat
et la calomnie des femmes mariées sans preuve
''».
rapporté par al-Bukhârî (2015) et Muslim (89)

Un véritable musulman laisse les femmes tranquilles, refuse les uniformes terroristes et surtout, surtout est un militant révolutionnaire anti capitaliste ...

Les autres sont des faux musulmans qui obéissent à un nouvel islam construit de toute pièce par la CIA pour empêcher la révolution mondiale anti capitaliste anti impérialiste de partage des richesses, d'arrêt de la destruction de la Terre (nous avons 200 milliards de tonnes de carbone au dessus de la tête)

Hillary Clinton a avoué avoir crée Al Qaeda





Nous avons les preuves que la CIA, Clinton, Obama ont crée Daech sous le nom de code Timber Sycamore.


Barack Obama et Hillary Clinton ont créé DAECH le 8 avril 2013 : nom de code Timber Sycamore (Financement Arabie Saoudite


Les USA ont fabriqué à Omaha (Université du Nebraska) un faux islam financé et diffusé par l’USAID (CIA). Oliver Stone le dénonce dans son documentaire "une autre histoire de l'Amérique"





INFILTRATIONS ISLAMOFASCISTES EN FRANCE


Les Français étaient trop laïques pour les capitalistes américains.
La laïcité c'est dangereux, surtout quand on veut faire appliquer le plan JP Morgan de suppression de tous les acquis sociaux en France.
La religion a toujours été l'opium du peuple... servant à faire accepter l'oppression....
La religion maitrisée par les classes dominantes est utile...
Mais la religion tout court a parfois été utilisée par les opprimés contre leurs oppresseurs.
Thomas Müntzer, a organisé la guerre des paysans contre les seigneurs en s'appuyant sur les preceptes de la bible de partage au Moyen Age.
Nat Turner et Denmark Vesey mobiliseront les esclaves au début du XIX° siècle en se basant sur les écrits de la bible !
On aurait pu très bien imaginer que de la même façon des musulmans reprennent les préceptes d'interdiction de la riba, pour avec nous, mettre en place une révolution humanocrate anti capitaliste anti impérialiste...

Alors les comploteurs en chef, que sont les institutions capitalistes mondiales, comme la CIA, se sont empressés de construire ce faux islam et d'infiltrer cet islamofascisme dans les organisations de "gauche" traditionnellement laïques.

Ce que l'on voit aujourd'hui avec une Présidente de l'Unef voilée n'est que l'expansion d'un phénomène qui a déjà bien pourri l’Extrême Gauche et la Gauche en France.





John Mullen, pro Tariq Ramadan et militant au NPA, a gagné une victoire quand il a réussi à faire prononcer le mot "islamophobie" à Besancenot.


Le NPA John Mullen interviewait Tariq Ramadan en 2005. Un LCR « brun-rouge-vert » qui sert la soupe au bigot.


Les islamofascistes chouchous des médias qui font l'apologie du terrorisme comme Mehdi Mekla, journaliste à Bondy Blog.

Il s'est également fait remarquer pour des propos antisémites («faites Entrer Hitler pour tuer les juifs») homophobes ou misogynes («venez on enfonce un violon dans le c** de madame Valls») ainsi que par des propos à la limite de l'apologie du terrorisme («Je trouve la phrase ‘Moi la mort, je l'aime comme vous vous aimez la vie' de Mohamed Merah, troublante de Beauté», «Ben Laden me manque»). Ces tweets exhumés ont suscité une indignation générale, des rangs de la gauche laïque à ceux de la droite et de l'extrême droite.Le Figaro

Marianne dénonce la façon dont Libération a protégé son chouchou Mehdi Mekla.
Lire :

Quand Libé tend une main compassionnelle à Mehdi Meklat


Le Bondy Blog la maison mère de Mehdi Mekla est financé par Soros qui subventionne l'infiltration islamofasciste en Europe et donc en France.

Ce Mehdi Mekla a aussi été soutenu aussi par l'ex ministre de la justice Christiane Taubira.

Christiane Taubira, qui avait été affichée en début de mois à la une des "Inrocks" avec le désormais tristement fameux Mehdi Meklat, a réagi ce lundi 20 février à la polémique sur les abominables tweets passés du jeune homme, quand celui-ci se faisait appeler "Marcelin Deschamps" sur Twitter.
"Il y a beaucoup d’évidences dans cette affaire de tweets de Mehdi Meklat". C'est en ces termes que l'ex-ministre de la Justice Christiane Taubira commence ce lundi 20 février son post de mise au point sur Facebook au sujet de l'affaire des tweets de Mehdi Meklat. Ce jeune chroniqueur est épinglé depuis quelques jours après que d'anciens messages antisémites, misogynes, homophobes, injurieux, ont été exhumés de son compte Twitter, qu'il tenait auparavant sous le pseudo de "Marcelin Deschamps". Marianne
Taubira, la ministre de la justice, qui a lancé ses juges contre Yanick Toutain et moi et qui a validé des faux en écritures publiques pour protéger Guillaume Soro (le commanditaire des attaques terroristes en Côte d'Ivoire et au Burkina Faso en particulier en 2015 l'attaque de la gendarmerie de Samorougouan)

5 années de harcèlement politique, judiciaire et professionnel contre une révolutionnaire pro Sankara en France : Professeur des Ecoles condamnée à 35000 € par la Franceàfric, exclue 2 ans au RSA puis révoquée de l'Education Nationale


MACRON ÉDOUARD PHILIPPE MOUILLÉS JUSQU'AU COU DANS LE TERRORISME


L'infiltration islamofasciste ne s'arrête pas aux organisations de "gauche" et d'"extrême gauche", notre Président et son Premier Ministre, tous deux Young-leaders, appliquent la même politique qu'Hillary Clinton de soutien aux terroristes.


Quand en octobre 2013 Hollande verse 20 à 30 millions d'euros à Iyad Ag Ghali, le chef des terroristes au Mali, macron est son Secrétaire général adjoint.

Ce sont Sarkozy, Fillon, Juppé, Baroin et le général Puga qui ont envoyé les jihadistes attaquer le Mali avec la complicité du président ATT

Aucune organisation de gauche et d’extrême gauche n'a dénoncé cela !

Il était aussi ministre de l'économie de Hollande quand l’Élysée aide au financement de Daech Syrie via Lafarge.


Terrorisme en Syrie : Lafarge finançait la politique Hollande Fabius Clinton Obama (5,56M$ selon le Canard Enchaîné)


Rien d'étonnant après un tel parcours que Macron devenu Président de la République choisisse pour Premier Ministre Edouard Philippe.
Edouard Philippe était mon maire, le maire du Havre.
J'ai donc pu voir de l'intérieur comment en quelques années en favorisant les organisations islamofascistes dont l'association Havre de Savoir pro Qaradawi (prédicateur à l'origine de la fatwa sur les attentats suicides) a multiplié par 10 environ le nombre de femmes voilées.... Partout on voit des femmes portant de la tête au pied l'uniforme ribanazi au Havre.

Edouard Philippe c'est le maire qui prêtait des salles au groupe Havre de Savoir faisant la propagande de Qaradawi !


CGT-Havre de savoir ! Le maire Edouard Philippe prête la salle Franklin faisant de facto un front uni avec les bigots faux musulmans mais vrais islamofascistes de la clique QaRIBAdawi le "mufti de l'OTAN" et du Qatar

  

Edouard Philippe : Premier Ministre du Président Macron ? ou maire d'une ville en plein désastre où il aide l'UOIF à recruter tout en soutenant les profs agresseurs d'enfants !