vendredi 19 mai 2017

Mali : Macron va poursuivre la politique de soutien aux terroristes de Sarkozy et Hollande

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 19/05/17










Ce vendredi Emmanuel Macron, le nouveau Président de la France est allé au Mali, à Gao, ville où les habitants subissent les terroristes envoyés par Sarkozy.
Il est Président depuis cinq jours et il choisit déjà de nous montrer à tous qu'il soutient la politique criminelle de ses prédécesseurs depuis 4 ans au Mali.

"Emmanuel Macron est arrivé en fin de matinée à la base militaire de Gao, dans le Nord du Mali, pour sa première visite auprès des forces françaises déployées à l'étranger. Celui qui peaufine son uniforme de "commander in chief" depuis son investiture, arrive au terme de cette première séquence internationale, entamée dès lundi 15 mai avec sa visite à Angela Merkel.
Il s'agit du premier déplacement hors d'Europe pour le nouveau chef de l'État." HuffingtonPost

Bien évidemment, tous les médiafric se précipitent pour mentir et répéter le pipot habituel, Macron vient combattre le terrorisme.
Le Monde titre :
Au Mali, Macron confirme l’engagement français contre le djihadisme


LA FRANCE DE SARKOZY A ENVOYÉ LES TERRORISTES MNLA ENVAHIR LE MALI


Alors que c'est Sarkozy qui a envoyé les djihadistes au Mali. Un chef MNLA a révélé toute la vérité
Lire

Ce sont Sarkozy, Fillon, Juppé, Baroin et le général Puga qui ont envoyé les jihadistes attaquer le Mali avec la complicité du président ATT

 Hama Ag Mahmoud, chef MNLA a témoigné en 2014 :
- La France aurait donc poussé le MNLA à occuper les villes du Nord du Mali ?


- Oui tout à fait. La France a demandé au MNLA de l’aider à faire déserter tous les combattants de l’Azawad qui étaient dans l’armée libyenne, pendant la guerre de Libye. Ensuite de bloquer le recrutement des libyens dans l’Azawad et dans l’Aïr au Niger.(Hama Ag Mahmoud terroriste chef MNLA)
"La France nous avait donné son feu vert pour l'indépendance de l'Azawad"

Et en contrepartie, elle nous avait donné son feu vert pour l’indépendance de l’Azawad. C’est l’accord qui a été conclu avant la guerre entre le MNLA et la France. Et immédiatement la guerre gagnée par le MNLA, la France a changé complètement de politique. Elle a mis tout son dispositif diplomatique contre le MNLA. Alors conclusion, l’objectif de la France était tout simplement d’affaiblir le gouvernement malien et je peux vous assurer que ce n’était pas pour donner raison au MNLA. (Malijet)
Et alors que Sarkozy et Hollande ont donné 58 millions d'euros au groupe terroriste AQMI.

Mali Attaque à Bamako: le groupe AQMI a été financé 58M$ par Sarkozy & Hollande. Les terroristes Al Qaeda qui ont fait plus de 20 morts à l'hôtel Radisson sont financés par France, Qatar, Oman, Suisse, Espagne, Autriche (Scoop 2014 New York Times Rukmini Callimachi)


HOLLANDE DANS LA CONTINUITÉ DE SARKOZY A SOUTENU LES TERRORISTES TOUT EN FAISANT COMME SI IL LES COMBATTAIT

Hollande a gardé le même chef d'état-major que Sarkozy le général Puga.
Il est resté pour poursuivre la politique de soutien aux jihadistes.
Une politique masquée par une intense opération de propagande visant à faire croire que l'armée française est au Mali pour combattre les terroristes.
Alors que le rôle de l'armée française au Mali est avant tout de protéger ceux qui ont assassiné les 82 militaires maliens à Aguelhoc en janvier 2012., à protéger et aider ceux qui ont assassiné le résistant capitaine Sékou Traoré.

Des terroristes payés par la France et le Qatar, ami de la France.



La France de Hollande, en octobre 2013, a remis aux jihadistes d'AQMI 58 millions de dollars de la France. C'est l'enquête de Rukmini Callimachi publiée dans le New York Times qui a révélé l’énormité du scandale.

Les détails du financement par la France du groupe terroriste AQMI et dans cet article du New York Times

Paying Ransoms, Europe Bankrolls Qaeda Terror

Le déguisement, c'était la rançon des otages.

Cette énorme rançon versée par la France permet à ce groupe terroriste leur a permis de recruter de nombreux soldats. Yanick Toutain a calculé qu'avec une telle somme Iyad Ag Ghali pouvait verser un salaire à 10000 terroristes pendant 3 ans.


Ce financement a aussi permis aux jihadistes de former des enfants pour qu'ils deviennent des criminels terroristes.

20M€ Hollande finance une école d'enfants terroristes au Mali "Nous formons ici les petits combattants du jihad" clame Iyad Ag Ghali l'assassin des 82 militaires maliens de Aguel Hoc le 24/1/2012

Le Qatar, pays ami de la France a aussi financé les terroristes du Mali. Cette aide  était déguisée en "aide humanitaire".

"Un détournement des fonds qataris ?
La véritable question qui se pose est celle de l’éventuelle déplacement de cette aide financière, initialement destinée aux camps de réfugies, vers les rebelles armés. Le Canard enchaîné croit savoir, sur la base de fuites des renseignements militaires français, qu’une partie de ces fonds ont été affectés aux insurgés d’Ansar Dine ou du Mujao.
Les islamistes du Mujao, à Gao le 8 août 2012 (Romaric Ollo Hien/AFP)
Du fait de la situation conflictuelle et de l’absence de preuves irréfutables d’une implication directe de ces ONG auprès de ces réseaux jihadistes, la question d’une affectation délibérée ou d’un détournement de force des fonds qataris reste ouverte." Revactu
(...)

LE QATAR EST LA POUR AIDER LE MUJAO
« Ils grugent tout le monde » (source RFI 2/12/2012 Christine Muratet)
A Gao, parler de la présence qatarienne ne laisse pas indifférent. Plusieurs de nos interlocuteurs, médecins ou acteurs de la société civile, bottent en touche et nous renvoient sur des voix plus officielles. D’autres au contraire se disent fatigués devant toute l’hypocrisie autour du rôle exact des Qatariens : « Depuis qu’ils sont arrivés, ils trompent tout le monde… Ils sont bien là pour aider le Mujao, financièrement et logistiquement », affirme avec véhémence un membre de la société civile. Selon lui, l’action humanitaire n’est qu’une couverture pour un soutien moins avouable : « A Gao, ils sont très proches du Mujao. »
Un élu local de Ménaka confirme : « Quand j’ai demandé au Croissant-Rouge qatarien d’intervenir sur un projet humanitaire, on m’a répondu que ce n’était pas possible car le Mujao n’était pas présent à Ménaka. »
L’attitude du Qatar interroge y compris chez les voisins nigériens, qui s’étonnent aussi du fonctionnement des ONG qatariennes qui travaillent dans leur coin, sans coopération et sans transparence. A Niamey, des appels d’offres qatariens fleurissent depuis des semaines dans la presse, appels d’offres pour la construction de centres de santé, de puits, de systèmes hydrauliques villageois. « Ce ne sont que des couvertures grossières pour justifier de l’argent qui est déversé sur place à des partenaires peu recommandables, et qui sont loin de faire du développement », explique un acteur économique nigérien, convaincu de la manipulation.
Quant à la présence éventuelle d’avions affrétés par le Qatar qui auraient atterri ces derniers mois dans le nord du Mali, nuitamment, avec à leurs bords des cargaisons suspectes, les avis restent partagés. Les démentis officiels du Qatar et des services secrets français n’ont pas réussi à lever le doute sur des ambitions difficiles à cerner.

 Pour lire l'intégralité de l'article :

Agression impérialiste contre le Mali : 14 faits occultés par les médias aux ordres (un article du 28/9/2012 sur B#Revactu)

LES MALIENS PRIS ENTRE LES TERRORISTES ENVOYÉS PAR LA FRANCE ET L’ARMÉE FRANÇAISE



Hollande lance l'opération Serval le 11 janvier 2013. L'objectif affiché était de combattre les terroristes du Nord Mali.
Sauf que les terroristes du Nord Mali c'est la France qui les a envoyés. Les Maliens se retrouvent pris entre les terroristes envoyés par la France et les militaires français.

Mais à aucun moment les militaires français n'ont combattu les terroristes.
L'objectif était d’empêcher que les Maliens anti islamofasciste qui s'étaient organisés et avaient commencé une résistance anti islamofasciste et anti impérialiste ne réussissent seul à dégager les terroristes de leur pays.

Yanick Toutain résumait très bien dans un article de mars 2014 quel était en réalité le réel objectif de Hollande :
"
Hollande est intervenu parce ses agents d'espionnage fascistes ont compris, à Bamako, que la gauche malienne allait relevertrois défis. Le premier étant de construire une mobilisation
 populaire efficace.Le deuxième de pousser l'armée malienne à agir efficacement et rapidement - ce fut le cas à Konna. Et le troisième allait être de commencer la construction 
d'un pouvoir du peuple sans ces élections truquées.
C'est cela la raison de l'intervention direct de la Franceàfric militaire.Et rien d'autre ! 
(conclusion de cet article)"
Revactu
La France a agi comme toute armée d'occupation impérialiste qui fabrique le prétexte qui lui permettra d'intervenir militairement pour occuper totalement un pays.

Mais le prétexte, la présence de terroristes au Nord Mali leur sert aussi comme "armée" contrerévolutionnaire de terreur visant à "mater la population" et à permettre le vol des richesses et les salaires d'esclavagistes.

C'est pour cette raison que Hollande a pris soin de protéger les chefs jihadistes dès qu'ils étaient menacés. Comme Iyad Ag Ghali chef d'AQMI qui sera envoyé chez le dictateur Franceàfric Compaoré au moment où sa vie était en jeu au Mali.

Il sera protégé par la France au luxueux hôtel Laico à Ouagadougou.

Lire :
Il était bien évidemment hors de question pour le général Puga et Hollande de se fâcher avec les chefs jihadistes. Ils servent de trop à la France partout en Afrique.
Par exemple, pour organiser un coup d'état contre le gouvernement Burkinabè de l'après Révolution malienne qui a dégagé Compaoré, ils ont utilisé les services de ce même Iyad Ag Ghali qui a renvoyé l'ascenseur de l'aide que lui avait apporté les gouvernants français.
Iyad Ag Ghali a aidé la Franceàfric à organiser la contre révolution au Burkina Faso.
"C'est ce même Iyad Ag Ghali que Hollande et Puga viennent le 9 octobre dernier de lancer à l'attaque de la gendarmerie Samorogouan afin d'essayer de sauver le putsch Diendéré-Compaoré-Puga-Beth-Soro-Bassolé." Revactu
 Ces chefs terroristes sont même invités par Fabius à des réunions.


 A la fin de l'année dernière, des notables touaregs maliens proches du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) ont été reçus secrètement au quai d'Orsay à Paris.
(...) A propos de l’alliance éventuelle entre le MNLA et Aqmi, Henri de Raincourt affirme qu« elle n’est pas confirmée. Le MNLA a pris soin de déclarer qu’elle n’existait pas. (…) Je rappelle que si la France, effectivement, a rencontré des représentants du MNLA l’année dernière, elle ne l’a pas fait depuis que ce dernier s’est engagé dans des actions militaires.(infra

Cela fait 4 ans que les militaires français sont au Mali.
Et les terroristes sont encore plus fort qu'avant. Ce n'est pas étonnant ils sont aidé en sous main par ceux qui disent les combattre.
Les jihadistes financés par la France font régner la terreur au Mali, assassinats ciblés, viols, tortures....

"
L'ONG dénonce la multiplication d’actes terroristes "de plus en plus sophistiqués" (385 attaques qui ont coûté la vie à au moins 332 personnes dont 207 civils dans le nord et le  centre du pays en 2016, majoritairement imputés aux groupes terroristes, selon la FIDH), la recrudescence des assassinats ciblés, la reprise des hostilités entre groupes armés, la multiplication des conflits intercommunautaires violents, des actes de banditisme armé et des violences sexuelles.
Des exactions dont elle souligne qu'elles s’accompagnent de violations des droits humains commises par les forces maliennes (Fama) dans le cadre de la lutte antiterroriste. La FIDH tire la sonnette d’alarme et exhorte l’État malien "à prendre toutes (ses) responsabilités (…), enquêter et poursuivre les auteurs de telles violations graves". L’ONG relaie le témoignage glaçant d’une victime battue "durant des heures" par des militaires maliens : "Il ont également fait couler du plastique qu’il ont brûlé sur mon dos. Ils me demandaient si j’étais jihadiste, si je connaissais des jihadistes, et je leur répondais inlassablement que non, je cherchais uniquement mon pain quotidien pour ma famille, mais ils n’entendaient rien." France 24


Mais les chefs terroristes sont recyclés jusqu'à devenir ministre du gouvernement malien. Nina Wallett Intalou ex
Chef MNLA est ministre du tourisme actuellement.
Elle a été invitée par Hollande et Fekl à un forum du Medef en France.


Lire :




Emmanuel Macron, Le Président de 39,76 % des Français commence son quinquennat par un geste de soutien aux terroristes et aux esclavagistes franceàfric.
Il vient à Gao, la ville des terroristes, ceux que Sarkozy a envoyé en 2012 envahir le Mali que Hollande a financé.
A qui Macron a t-il parlé ?
Aux victimes du terrorisme,les Maliens de la ville de Gao ?
Non,
comme pour tout colonialiste, le peuple africain ne compte pas, c'est juste une main d’œuvre bonne pour faire d'énorme bénéfice.Le Président français vient parler aux militaires français et au Président malien.
Pour leur dire quoi ? Qu'il va poursuivre la politique de Hollande.
Il appelle cela "lutter contre le terrorisme"
Mais nous avons toutes les preuves que tout ce qui a été fait jusqu'à présent par les Présidents français c'est aider les terroristes tout en permettant aux troupes françaises de s'installer dans le pays durablement.
Les terroristes aident la Slavoisie de deux façons, ils servent à la fois de prétexte à envahir les pays africains et les occuper. Et aussi, ils sont utilisés comme force pour "mater" la révolution africaine montante.

C'est d'ailleurs pour cette raison que l'opération barkhane que soutient Macron et qu'il veut mener avec l'aide de Merkel a t'il dit aujourd'hui, ne comprend pas uniquement le Mali mais une zone géographique plus large, toute la région du Sahel.
Jean-Yves Le Drian nommé par Macron ministre des affaires étrangères était le ministre de la défense de Hollande et c'est lui qui a aidé les terroristes. Il est directement impliqué dans les crimes au Mali depuis 2013. Macron était à l'époque ministre de l'économie il a donc participé au financement des terroristes.
Cette politique criminel va donc s'aggraver.
Nous devons nous organiser pour faire cesser cette hécatombe et cette esclavage de salaires à 50€/mois. C'est ça qui explique la politique de soutien au terrorisme. La Franceàfric utilise les grands moyens pour sauvegarder ces gigantesques camps de travail en Afrique. La Révolution Africaine approche, ils en ont la trouille et prépare la contre révolution à l'avance.
Pour arrêter ces crimes, nous devons les dénoncer et nous choisir nos représentants comme sous Sankara. Il faut des CDR partout en Afrique.

mercredi 17 mai 2017

Côte d'Ivoire : 18000 € par terroriste mutin c'est le cadeau de la Franceàfric pour leur participation au coup d'Etat contre Gbagbo (l'équivalent de 16 ans de travail pour la moyenne des Ivoiriens)

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 17/05/17

Les participants au putsch VS Gbagbo (du 16 décembre 2010 au 4 mai 2011) ont installé par la force comme "Président de Côte d'Ivoire" un homme du FMI sous la coupe de l’Élysée. Un pantin de l'impérialisme défendant les intérêts des entreprises Franceàfric, USAfric, Marocàfric etc.... Six ans plus tard, en janvier 2017, les milices terroristes de Guillaume Soro et d'Alassane Ouattara réclament leur part du butin colonial. Et ces mutineries de janvier ont recommencé depuis une semaine.

"Les premiers réclament un nouveau calcul de leur ancienneté et la fameuse prime Ecomog (du nom de la force de la Cedeao qui aurait pu intervenir en Côte d’Ivoire), en l’occurrence « cinq millions de F CFA [plus de 7 600 euros] et une villa promise » – promesse dont il n’existe aucune trace officielle, mais qui aurait été faite oralement. " Jeune Afrique
Pendant une semaine, ils ont fait régner la violence à Bouaké, Korhogo et Abidjan. On remarque la gène des "journalistes" Franceàfric de Libération qui n'ose pas qualifier ces milices terroristes de leur véritable nom et qui camoufle leurs crimes passés sous l'appellation "mutins"

"De nouvelles mutineries secouent la Côte d’Ivoire depuis vendredi, principalement dans les villes de Bouaké et Korhogo, les deuxième et quatrième plus importantes du pays. Les mutins réclament le versement de reliquats de primes qui leur avaient été promises en janvier, lors d’une vague précédente de mutineries.
Une vingtaine de personnes ont ainsi été blessées dimanche à Bouaké, dont six par balles. Les mutins y empêchent la population de sortir de chez elle, patrouillant dans les quartiers, tirant en l’air et passant parfois à tabac des habitants, selon des témoins. La veille, deux personnes avaient été gravement blessées par balles à Bouaké et Korhogo. L'une d'entre elles est décédée des suites de ces blessures ce dimanche." Libération

C'EST NOUS, ON L'A MIS AU POUVOIR (TERRORISTES MUTINS PARLANT DE LEUR MAITRE OUATTARA)


Ils se vantent (ce qui est vérité partielle) d'avoir "mis au pouvoir" Alassane Ouattara Le résistant FreeGabgbo Khaza Kakry a publié la vidéo de ces salopards sur sa page Facebook Ils clament ""Nous là, c'est nous on l'a mis au pouvoir, c'est nous on l'a mis au pouvoir".




Ces terroristes - les milices de Guillaume Soro - oublient juste de dire qu'ils ont été incapables de réaliser leur putsch. Et que ce sont les tanks et les avions de l'ONU et de l'Elysée qui ont, en réalité, renversé le président Gbagbo pour installer Soro comme président de l'Assemblée Nationale et Ouattara comme président fantoche

PRIME ECOMOG RÉCOMPENSE DES TERRORISTES
DE SARKOZY OBAMA CLINTON


Ils ont pris le contrôle de plusieurs villes et y font la "loi" du terrorisme Franceàfric USAfric. Comme leurs homologues du Mali et de Centrafrique. Ils contrôlaient les corridors dans les villes. Le Point aussi hypocrite les qualifie de "militaires mutins"
Ils contrôlaient les corridors dans les villes.

Ces militaires mutins ont chassé les policiers qui contrôlent habituellement les "corridors", et ont pris position sur les routes, bloquant les accès à Bouaké et empêchant toute circulation.
Les corridors Nord et Sud sont situés sur le principal axe routier du pays qui part de la capitale économique Abidjan, et poursuit vers le nord jusqu'au Burkina Faso voisin." Le point
Ils ont même fait payer les Ivoiriens "un droit de péage" de 15 €uros !

"Selon des témoins, les mutins exercent un droit de péage: 10.000 Francs CFA(15 euros) pour les camions ou bus, 5000 F CFA ou moins pour les véhicules. " Le point
Ce n'est pas leur première mutinerie. Leurs exigences étaient les même en janvier 2017. Alassane Ouattara avait promis qu'il répondrait à leurs revendications mais ils n'ont pas reçu l'intégralité des sommes réclamées.

Mais depuis hier soir, la mutinerie est finie. Les terroristes mutins ont accepté un accord avec le gouvernement de Ouattara.

"Les soldats ivoiriens mutinés ont annoncé mardi 16 mai qu’ils acceptaient un accord avec le gouvernement sur le versement des primes restantes et convenaient dans le même temps de regagner leurs casernes.

Les militaires qui se sont révoltés ces derniers jours à Bouaké et en d’autres points du pays ont dit accepter un versement immédiat de cinq millions de francs CFA (7 620 euros) par personne, qui sera suivi de deux millions de francs CFA (3 050 euros) à la fin juin."

DES SOMMES ÉNORMES POUR RÉCOMPENSER
LES TERRORISTES DU COUP D’ÉTAT VS GBAGBO :
L’ÉQUIVALENT DE 16 ANNÉES DE TRAVAIL DE L'IVOIRIEN MOYEN 


Alors que Ouattara leur avait déjà lâché 7500 euros  fin janvier suite à leur première mutinerie.
Comme l'accord prévoyait le versement de 12 millions de FCFA (18000 euros). Il manquait 10500 euros. Les sommes manquantes vont être remises aux terroristes mutins.

Les mutins avaient alors réclamé 12 millions de francs CFA de primes (18 000 euros) par personne et obtenu le versement dès janvier de 5 millions (7 500 euros). On leur avait promis les 7 millions restants par tranches à partir de mai.(Le Monde)

Cette somme est impressionnante dans un pays pauvre où le salaire moyen est de 92,13 euros.

Le cadeau des terroristes mutins correspond à 16 années de travail de l'Ivoirien moyen !

Les soldats gagnent déjà bien plus que la majorité des ivoiriens. Le simple soldat de base gagne 210000 franc CFA ce qui correspond à 320,14€ soit 3,47 fois plus que la moyenne des travailleurs en Côte d'Ivoire.

SALAIRES DES SOLDATS (JANVIER 2015)

"SOLDAT DE RANG: 210 000 FCFA
CAPORAL : 225 000 FCFA
CAPORAL CHEF : 240 000 FCFA
SERGENT : 300 000 FCFA
SERGENT-CHEF: 450 000 FCFA
ADJUDANT : 600 000 FCFA
ADJUDANT CHEF: 700 000 FCFA
ADJUDANT CHEF MAJOR:750 000 FCFA
SOUS-LIEUTENANT: 760 000 FCFA
LIEUTENANT: 780 000 FCFA
CAPITAINE: 800 000 FCFA
COMMANDANT: 900 000 FCFA
LIEUTENANT-COLONEL: 1.000.000 FCFA
COLONEL: 1.300.000 FCFA
GÉNÉRAL: 1.500.000 FCFA
L’information n’a pas été démentie par l’Etat-Major." Connexion Ivoirienne


Bien évidemment, le salaire d'un simple soldat est inférieur au PIB moyen mondial par personne. Nous, les révolutionnaires Sankaristes nous réclamons 1000 euros par terrien + 500 euros par enfant de moins de 14 ans. Je copie colle un extrait d'un post facebook de Yanick Toutain à ce propos :

1° les #révolutionnaires #Sankara annoncent
Si notre projet est l'alignement des revenus africains sur l'Europe (et donc 1000 euros pour tous)
à la 1° étape nous verserons
10 000 révos par adulte et par adolescent (valeur initiale 60 000 FCFA qui sera multipliée par 10 par la fin de la Franceàfric)
5 000 révos par enfant de moins de 14 ans (valeur initiale 30 000 FCFA qui sera multipliée par 10 par la fin de la Franceàfric)
Une famille de mutins (comme les autres Ivoiriens) formée de 2 adultes 1 adolescent junior de 15 ans 2 pionniers de 6 et 10 ans RECEVRA 4 PARTS et donc un revenu de 240 000 FCFA
Mais ces soldats ne sont pas des soldats ordinaires œuvrant pour la sécurité de leurs compatriotes. Ce sont des soldats gangsters qui devraient être devant les tribunaux pour leurs crimes au service de la Franceàfric.
Le journal médiafric "Le Point" précise qui sont les terroristes mutins .... mais en se gardant bien de les appeler "terroristes".... Sur consigne de l'Elysée le Point les appelle ""rebelles" Le nom rebelles est le nom officiel que la DGSE décerne aux terroristes obéissant qui assassinent uniquement les cibles désignées par les généraux Puga et Beth et par leurs successeurs de 2017 :
"
"Ce sont d'anciens rebelles qui ont occupé le nord de la Côte d'Ivoire à partir de 2002 lorsque le pays a été coupé en deux après un coup d'Etat manqué. En 2010-2011, ils avaient soutenu l'actuel président Alassane Ouattara pendant la crise post-électorale quand l'ancien président Laurent Gbagbo avait refusé de reconnaître sa défaite. En récompense, 8.500 d'entre eux avaient été intégrés dans l'armée.
Aujourd'hui, ils réclament des primes promises par ce même président Ouattara. En janvier, lors d'un premier mouvement qui avait ébranlé le pays, ils avaient obtenu une promesse de 12 millions de F CFA (18.000 euros) dont 5 millions avaient été payés en janvier, les 7 millions restants devant être versés ce mois de mai." Le point

C'est une honte pour des Ivoiriens ayant participé à un coup d'Etat franceàfric pour favoriser les intérêts des entreprises françaises comme Bolloré (qui a acquis la totalité du port d'Abidjan après le coup d'Etat) et  Axa, Total, BNP Paribas, Airbus Group, Vinci, de réclamer de telles sommes dans un pays où 30% de la population est en sous nutrition !

La malnutrition reste une préoccupation sur l’ensemble du territoire ivoirien. Plus de 30% de la population souffre de malnutrition. Cela a été révélé, récemment à Grand-Bassam par la ministre de la Santé et de la lutte contre le Sida, Pr N’Dri Yoman, à l’ouverture de l’atelier sous-régional sur la surveillance nutritionnelle. La Côte d’Ivoire à l’image des pays de la sous-région ouest-africaine est confrontée à la malnutrition.Abidjan.net

LA FRANCEAFRIC A RÉCOMPENSÉ LES PETITES FRAPPES DU PUTSCH CONTRE GBAGBO


Fillon a été récompensé par le groupe Axa et son ex PDG Henri de Castries pour sa participation aux coup d'Etat par 20000 €.

"Fillon a reçu 200 000 € de AXA par sa société écran 2F Conseil

C'était évidemment la corruption en remerciement de l'installation des terrroristes en Côte d'Ivoire
Sarkozy et Fillon agissaient sur instruction de Johnnie Carson pour téléguider les milices dozos dont Henri de Castries a été intronisé chef coutumier par celui qui organisait dès le printemps 2010 les premières tentatives (ratées) de trucage des élections, le terroriste Beugré Mambé qu'on voit sur la photo." Revactu

Les petites frappes terroristes gangsters réclament aussi ce qu'ils considèrent comme un dû.


Ce sont les tarés dozos que la Slavoisie des patrons des grosses entreprises françaises payant des salaires de misère en Afrique a pris dans ces rangs pour d'abord crée un climat de terreur en Côte d'Ivoire pendant presque 1à ans puis comme force pour organiser le coup d'Etat de 2011 suite à la victoire électorale de Gbagbo qui leur déplaisait vivement.

Je copie colle un extrait d'un de mes anciens articles :

20000 victimes chez les partisans de Gbagbo (selon la Fédération nationale des victimes de la crise post-électorale (Fenavipel-CI)).
Des massacres, comme ceux de Duékoué, qui font 1000 morts selon Caritas International. Les hommes de Ouattara ont commis des viols de femmes en masse. Ils ont aussi incendié des villages entiers. L'organisation Human Rights Watch a enquêté et montré comment des femmes, des hommes, et des enfants ont été massacré en 2010, parce qu'ils étaient supposés être des partisans de Gbagbo.
"Les personnes avec qui Human Rights Watch s'est entretenu ont décrit comment, village après village, les forces pro-Ouattara, maintenant appelées les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI), ont sommairement exécuté et violé des partisans supposés de Laurent Gbagbo, alors qu'ils étaient chez eux, qu'ils travaillaient dans les champs, qu'ils fuyaient ou tentaient de se cacher dans la brousse. Les combattants ont souvent sélectionné leurs victimes en fonction de leur origine ethnique et les attaques ont touché de façon disproportionnée les personnes trop âgées ou trop faibles pour fuir." Human Rights Watch  
Ces gangsters Ouattaristes ont massacré village après village. Ils œuvraient comme les pires gangsters fascistes, violant les femmes, tuant des familles entières, brûlant les maisons...
 Dans chaque village au sujet duquel Human Rights a mené des recherches, des combattants des Forces républicaines s'étaient livrés au meurtre, au viol et au pillage de la population constituée principalement de Guérés. Originaires de l'ouest de la Côte d'Ivoire, les Guérés ont largement voté pour Laurent Gbagbo aux élections présidentielles de 2010. Une femme de 47 ans a raconté à Human Rights Watch que des combattants avaient tué sous ses yeux son père, son mari et son fils de 10 ans, non loin de la plantation de cacao de la famille, près de Doké. Un homme de 32 ans a rapporté comment les forces pro-Ouattara étaient entrées dans Diboké et avaient ouvert le feu sur des habitants qui étaient sortis de leurs maisons en courant, ne sachant pas à quel camp appartenaient les combattants qui les attaquaient. L'homme a vu trois personnes se faire tuer juste devant lui. Dans au moins 10 villages non loin de Toulepleu et de Bloléquin, les habitants ont dit qu'ils s'étaient cachés dans la brousse et avaient vu les Forces républicaines mettre le feu aux maisons ainsi qu'aux greniers ou étaient stockés les récoltes et les semences. Les témoins ont également raconté avoir vu ces combattants abattre les animaux et voler tout ce qui avait de la valeur. Human Rights Watch

TOUT COMME LES NAZIS AVAIENT RECYCLÉS LES GANGSTERS
 LA SLAVOISIE A RECYCLE LES  DOZOS SPÉCIALISES DANS LE CRIME 

Tout comme les nazis avaient recyclés les gangsters de l'ancien système pour les intégrer dans la sphère étatique, Ouattara et la France Chiraquienne et Sarkozyste ont recyclés les gangsters en les manipulant pour qu'ils agissent pour leur compte.
Les dozos, ces guerriers habitués aux viols, meurtres et à la torture ont agi pour le compte de la
France pour semer le chaos en Côte d'Ivoire et y déloger un Président pas assez coopérant avec la bourgeoisie esclavagiste française.
Jeune Afrique décrit ce que sont les Dozos et à quoi ils vont servir :

Originaires du Nord, tout comme Alassane Ouattara, les dozos s’engagent majoritairement en sa faveur, contribuant à renverser l’ancien chef de l’Etat en avril 2011. De nombreux méfaits leur sont imputés. En juillet 2011, des déplacés d’une ethnie pro-Gbagbo affirment qu’ils ont pris part au massacre d’au moins six d’entre eux à Duékoué (Ouest)." Jeune Afrique
 
Ces gangsters, au service d'une puissance étrangère, savent qu'ils sont protégés et qu'ils seront impunis tant que ce sera le capitalisme colonial qui sera aux manettes. Ils le savent d'autant plus, que juste avant les massacres de Dékoué, a eu lieu un trucage électoral suivi d'un coup d'Etat que leur chef Alassane Ouattara et leur soutien indéfectible, le gouvernement français, ont organisé.

On voit là que les méthodes gangstéroises non étatiques et les méthodes de la bourgeoisie esclavagistes, la Slavoisie ont des points communs comme le mensonge, le trucage, la violence, le crime.
La Slavoisie a ses institutions et ses médias. Elle peut dans ce cadre truquer des élections et organiser un coup d’État en faisant croire que la responsabilité incombe à son ennemi.


LIRE INTÉGRALEMENT :

Ouattara, Soro au pouvoir en Côte d'Ivoire : alliance de la Gangstéroisie et de la Slavoisie


Ces terroristes aux méthodes de gangster ont été intégrés dans l'armée ivoirienne et ont pris la place des autres.

"Plusieurs anciens chefs de guerre du Nord, désormais intégrés dans l'armée, se trouvent dans le collimateur de plusieurs organisations des droits de l'homme. Ils sont en effet dénoncés pour des arrestations arbitraires, de mauvais traitements, des actes de racket et des exactions, pendant et après la crise postélectorale54. En , des officiers de l’armée ivoirienne dénoncent le manque de discipline et le non-respect de la chaîne de commandement de ces anciens chefs de guerre" Wikipédia

Ce n'est un secret pour personne qu'ils ont par la force mis un homme au pouvoir sous demande de vautours Franceàfric.
Mais la CPI continue de faire croire que Ouattara a été démocratiquement élu et que Gbagbo a voulu s'accrocher à son poste de Président (alors que c'était lui le vainqueur des élections présidentielles, le conseil constitutionnel l'avait annoncé !).
En tout cas, les terroristes mutins clament la vérité (à savoir qu'ils ont participé au coup d'Etat pour y installer Ouattara) afin de récupérer le butin colonial.

"Au 3e bataillon d'infanterie de Bouaké, énorme camp militaire en partie désaffecté, des mutins sont assis sous des arbres ou discutent sur des murets.
"Ce n'est pas un coup d'Etat. Nous voulons nos primes. Le président (Alassane Ouattara) a signé un papier pour dire qu'il était d'accord. Quand il paiera, on rentrera chez nous. On ira jusqu'au bout. Nous sommes les 8.500 qui avons porté Ouattara au pouvoir, on ne veut pas le faire partir mais il doit tenir sa parole", affirme un porte-parole, sous couvert de l'anonymat.
 "Le point
Les journaux français se retrouvent en porte à faux avec les mensonges qu'ils ont toujours proclamé sur l'arrivée au pouvoir de Ouattara.


DES DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES (CDR) PRENDRONT LA PLACE DE OUATTARA ET SA CLIQUE MIS EN PLACE PAR LA FRANCE

DES DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES SÉCURITÉ PRENDRONT LA PLACE DE CES GANGSTERS DOZOS INTÉGRÉS DANS L’ARMÉE


La population ivoirienne ne peut pas continuellement subir la politique Franceàfric.
Elle ne va pas continuellement vivre dans une misère telle que 30% de la population est en sous nutrition.
Elle ne va pas continuer à laisser ses vautours de l'Afrique, cette Slavoisie française décider du sort de leur avenir.
Non !
Les Ivoiriens sont des Résistants. Ils le montrent dans leur soutien au Président élu que la Franceàfric a envoyé à la CPI, ils le montrent dans leur critique perpétuelle de ceux qui volent les richesses de leur pays, ils le montrent par tout un tas de gestes de résistance au régime Ouattara quotidien.
Ils ne leur manquent plus que de s'organiser et de se faire représenter.
Il faut qu'ils reprennent l'héritage de Sankara, qu'ils fassent des CDR. Des délégués de base  1 pour 25, délégués conseillers 1 pour 625, délégués députés 1 pour 15625 et délégués nationaux 1 pour 390625.


DÉLÉGUÉ NATIONAL
Le délégué national représente 390625 personnes
25*25*25*25

25 délégués députés qui sont d'accord entre eux forment un CONSEIL DE DÉLÉGUÉS DÉPUTÉS de DÉFENSE DE LA RÉVOLUTION (CDD-DR) Ils vont désigner un DÉLÉGUÉ NATIONAL révocable qu'ils vont envoyer au CNR
X délégués députés forment un COMITE REGIONAL de défense de la révolution (CRDR) Ils ne sont pas tous d’opinion identique et VOTENT pour diriger la région
délégué député
Le délégué député représente 15625 personnes
25*25*25
25 délégués de conseils qui sont d'accord entre eux forment un CONSEIL DE DELEGUES DE CONSEILS DE DEFENSE DE LA RÉVOLUTION (CDC-DR) pour désigner ensemble un DELEGUE DEPUTE REVOCABLE qu'ils vont contrôler
X délégués de conseil d'une ville forment un COMTE DE VILLE DE DEFENSE DE LA REVOLUTION (CVDR) Ces délégués ne sont pas tous d'opinion identiques et VOTENT pour diriger la ville
délégué de conseil
Le délégué de conseil représente 625 personnes
25*25
25 délégués de base qui sont d'accord entre eux forment un CONSEIL DE DELEGUES DE BASE DE DEFENSE DE LA REVOLUTION (CDB-DR) vont désigner
ensemble mi DELEGUE DE CONSEIL qu'ils vont contrôler.
X délégués de base d'un quartier forment un COMITE DE QUARTIER DE DEFENSE DE LA REVOLUTION (CQDR) Ces délégués ne sont pas tous d'opinion identiques et VOTENT pour diriger le quartier
Structures verticales de désignation
de contrôle
et de révocation
possible
délégué de base
Le délégué de base représente 25 personnes
Structures horizontales d'organisation
25 DELEGATEURS DESIGNENT LEUR DELEGUE DE BASE (DB)
25 délégateurs se réunissent en un CDR de base Ils forment un Comité de Base de Défense de la Révolution CBDR


Il faut aussi des délégués sécurité, de véritables représentants du peuple ayant une liste de personnes les ayant choisi et révocables à tout moment. Ces délégués sécurité prendront la place de ces gangsters capables des pires crimes pour un butin colonial.

Lire :

Projet de panstitution mondiale (version 1.6.3)

Nous attendons que les terroristes mutins implorent le pardon aux Ivoiriens et à tous les libres humains en donnant tous les renseignements sur la façon dont l’Élysée et l'ONUCI les ont manipulés pour qu'ils commettent ces crimes.
Ces mutins seront jugés par le Nuremberg de l'Afrique pour leurs crimes par des juges délégués révocables.

samedi 13 mai 2017

Les chômeurs ne sont pas sur sa liste de Macron dans son discours du Louvre

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 13/05/17

"Les étudiants ne sont que 2,6 millions
soit 2,14 fois moins que les chômeurs

Les élus sont 700000 soit 8 fois moins.
3 millions d'artisans
soit 1,86 fois moins que ceux non cités

900000 agriculteurs
soit 6,2 fois moins que nous".


Nous, les plus pauvres de France, on a déjà eu un aperçu du mépris que nous porte ce nouveau Président.

Dimanche peu après l'annonce des résultats, Emmanuel Macron a tenu son Premier discours de Président aux Français.
Dans son costume à l'allure impériale digne de Napoléon III, il a fait une liste..... en oubliant ....les SDF et les chômeurs.
Il s'est adressé à tous les Français qui ont un travail ou une situation... inclus les étudiants.

PAS UN MOT POUR LES 5,6 MILLIONS DE CHÔMEURS

Mais ceux qui comme moi, sont au chômage, il ne les a pas cités.
"Discours d'Emmanuel Macron au Carrousel du Louvre le 7 mai 2017 (extrait) "Chacune et chacun, élus, associations, dirigeants, syndicats, salariés, fonctionnaires, commerçants, artisans, agriculteurs, étudiants, retraités ! 
 Notre tâche est immense et elle imposera l’exigence de la vérité, le courage de la vérité, celui que, durant cette campagne, nous avons constamment porté et que je continuerai de porter pour vous."
Les chômeurs représentent pourtant 5 581 800  personnes.

Il n'a pourtant pas oublié des catégories représentant un nombre beaucoup moins important de personnes.
Les étudiants ne sont que 2,6 millions soit 2,14 fois moins que les chômeurs
Les élus sont 700000 soit 8 fois moins.
3 millions d'artisans soit 1,86 fois moins que ceux non cités
900000 agriculteurs soit 6,2 fois moins que nous.

Ça en dit long sur le sort qu'il nous réserve à nous les plus pauvres en France, à nous les chômeurs.

LE DISCOURS ANTI PAUVRES DE MACRON
A L'ESPLANADE DU LOUVRE


L'intégralité de son discours qui ne nous est pas adressé à nous les chômeurs :
"
Merci, mes amis !
Merci à vous d’être là ce soir ! Vous êtes des dizaines de milliers et je ne vois que quelques visages. Merci, merci d’être là, de vous être battus avec courage et bienveillance pendant tant de mois. Parce que oui, ce soir, vous l’avez emporté ! La France l’a emporté ! Ce que nous avons fait, depuis tant et tant de mois, n’a ni précédent, ni équivalent. Tout le monde nous disait que c’était impossible, mais ils ne connaissaient pas la France !
Merci de votre confiance, merci du temps que vous avez donné, merci de votre engagement à toutes et tous, merci des risques pris par certains, je les sais. Cette confiance, elle m’oblige et j’en suis désormais le dépositaire. Ne pas vous décevoir, être à la hauteur de celle-ci et porter durant les cinq années qui viennent l’élan qui est le vôtre, l’élan que vous représentez.
Je veux aussi ce soir avoir un mot pour les Français qui ont voté pour moi sans avoir nos idées. Vous vous êtes engagés et je sais qu’il ne s’agit pas là d’un blanc-seing. Je veux avoir un mot pour les Français qui ont voté simplement pour défendre la République face à l'extrémisme. Je sais nos désaccords, je les respecterai, mais je serai fidèle à cet engagement pris : je protègerai la République.
Et je veux enfin avoir un mot pour ceux qui ont voté aujourd’hui pour Madame LE PEN - ne les sifflez pas, ils ont exprimé aujourd’hui une colère, un désarroi, parfois des convictions. Je les respecte. Mais je ferai tout, durant les cinq années qui viennent, pour qu’ils n’aient plus aucune raison de voter pour les extrêmes.
Ce soir, il n’y a que les Françaises et les Français, le peuple de France réuni, et ce que vous représentez, ce soir, ici, au Louvre, c’est une ferveur, un enthousiasme, c’est l’énergie du peuple de France. Et ce lieu dans lequel nous nous retrouvons dit cela, il est parcouru par notre Histoire, de l’Ancien Régime à la Libération de Paris, de la Révolution française à l’audace de cette pyramide. C’est le lieu de tous les Français, de toutes les Françaises. Ce lieu, c’est celui de la France, que le monde regarde, car ce soir, c’est l’Europe, c’est le monde qui nous regarde !
L’Europe et le monde attendent que nous défendions partout l’esprit des Lumières menacé dans tant d’endroits. Ils attendent que partout nous défendions les libertés, que nous protégions les opprimés. Ils attendent que nous portions une nouvelle espérance, un nouvel humanisme, celui d’un monde plus sûr, d’un monde de libertés défendues, d’un monde de croissance, de plus de justice, de plus d’écologie. Ils attendent que nous soyons enfin nous !
La tâche qui nous attend, mes chers concitoyens, est immense et elle commencera dès demain. Elle imposera de moraliser la vie publique, de défendre notre vitalité démocratique, de renforcer notre économie, de construire les nouvelles protections de ce monde qui nous entoure, de donner une place à chacun, par l’école et le travail et la culture, de refonder notre Europe et d’assurer la sécurité de tous les Français.
Cette tâche qui nous attend est immense et elle imposera de continuer à être audacieux. Oui, ce soir, nous avons gagné un droit, un droit qui nous oblige. Vous avez choisi l’audace et cette audace, nous la poursuivrons ! Et chaque jour qui vient, nous continuerons à la porter parce que c’est ce que les Françaises et les Français attendent. Parce que c’est ce que l’Europe et le monde attendent de nous. Ils attendent qu’à nouveau la France les étonne, que la France soit elle-même et c’est cela, ce que nous ferons. 
 Notre tâche est immense, mes amis, et elle exigera l’engagement de chacun : l’engagement de nos armées, de nos forces de l’ordre, de tous nos services publics, votre engagement ! Notre tâche est immense et elle imposera de construire, dès demain, une majorité vraie, une majorité forte. Cette majorité de changement, c’est ce à quoi le pays aspire et c’est ce qu’il mérite, cette majorité de changement, c’est cela, ce que j’attends de vous dans six semaines, car j’aurai encore et encore besoin de vous. 
 Mes chers concitoyens, vous toutes et tous, qui êtes là, à mes côtés, depuis tant et tant de jours, tant et tant de nuits. Peuple de France, ici, rassemblé au Louvre, nous avons la force, nous avons l’énergie, nous avons la volonté, celle qui nous a portés, qui a fait ce que nous sommes. C’est cela, ce qui conduira notre avenir. Nous ne céderons rien à la peur, nous ne céderons rien à la division, nous ne céderons rien au mensonge, nous ne céderons même rien à l’ironie, à l’entre-soi, à l’amour du déclin ou de la défaite. Je sais cette ferveur que vous portez, je sais ce que je vous dois. Et je sais ce soir ce que je dois à mes compagnons de route, à mes amis, à ma famille et à mes proches.
Ce ne sera pas tous les jours facile, je le sais. La tâche sera dure. Je vous dirai à chaque fois la vérité. Mais votre ferveur, votre énergie, votre courage toujours me porteront. Je vous protégerai face aux menaces. Je combattrai pour vous contre le mensonge, l’immobilisme, l’inefficacité, pour améliorer la vie de chacun. Je respecterai chacune et chacun dans ce qu’il pense et dans ce qu’il défend. Je rassemblerai et je réconcilierai car je veux l’unité de notre peuple et de notre pays. Et enfin, mes amis, je vous servirai. Je vous servirai avec humilité et avec force. Je vous servirai au nom de notre devise : liberté, égalité, fraternité. Je vous servirai dans la fidélité de la confiance que vous m’avez donnée. Je vous servirai avec amour.Vive la République ! Vive la France !" (Site En Marche)

Il y a certes le mot "opprimés". Il parle des opprimés dans le monde mais n'utilise pas les termes "exploités" ou  "spoliatés".
Et Macron ne parle certainement des Maliens ou des Ivoiriens opprimés par les terroristes de l'Elysée.
Il ne parle pas de Guillaume Soro, Alassane Ouattara, Nina Wallet Intalou, MNLA, Iyad Ag Ghali Ansardine terroristes que Sarkozy Hollande Puga ont missionnés et installés pour écraser les résistants anti-Franceàfric de Côte d'Ivoire et du Mali.

Pourtant dans un monde sous domination capitaliste, les opprimés sont les spoliatés en très très grande majorité.
"L’Europe et le monde attendent que nous défendions partout l’esprit des Lumières menacé dans tant d’endroits. Ils attendent que partout nous défendions les libertés, que nous protégions les opprimés."
Emmanuel Macron ment quand il dit vouloir défendre les opprimés. En défendant les banques et les traders qui jouent avec l'argent et gagnent des sommes colossales sans rien faire -des sommes colossales qui leur permettent de tout acheter et de détruire la planète avec leur pathologie consumériste- il permet à un petit nombre de spoliater une partie de plus en plus importante de la population française et mondiale.

 Sa politique va donc accroitre de façon exponentielle le nombre de spoliatés (vivant avec moins que le PIB moyen mondial) donc d'opprimés chaque jour.

Il n'a pas un mot de compassion pour les spoliatés opprimés des gouvernants français Franceàfric dont il a fait partie en tant que ministre de l'économie sous Hollande.

Il n'a pas un mot pour les 100 millions de bébés africains morts en 25 ans sous les gouvernements français socialistes et gaullistes. Lui est une synthèse des deux donc sa politique sera similaire à celle de ses prédécesseurs en Afrique. L'esclavage Bolloré avec les salaires à 50€/mois et les dictatures Franceàfric continueront.

Macron dit vouloir "moraliser la vie publique".
"
La tâche qui nous attend, mes chers concitoyens, est immense et elle commencera dès demain. Elle imposera de moraliser la vie publique, de défendre notre vitalité démocratique, de renforcer notre économie, de construire les nouvelles protections de ce monde qui nous entoure, de donner une place à chacun, par l’école et le travail et la culture, de refonder notre Europe et d’assurer la sécurité de tous les Français.
Cette tâche qui nous attend est immense et elle imposera de continuer à être audacieux. Oui, ce soir, nous avons gagné un droit, un droit qui nous oblige. Vous avez choisi l’audace et cette audace, nous la poursuivrons "

Quand on découvre tout un tas de documents MacronLeaks nous montrant qu'il devrait être condamné pour abus de biens sociaux.


DES SDF PLEIN LES RUES DES VILLES FRANÇAISES MAIS LA PREMIÈRE PRIORITÉ DE MACRON EST DE S ATTAQUER AU CHÔMEURS AVEC LA REFORME DE L'ASSURANCE CHÔMAGE

Tous les ans, beaucoup des oubliés de Macron finissent expulsés de leur logement parce qu'ils ne peuvent payer leur loyer.
Selon la fondation Abbé Pierre, les expulsions risquent d'atteindre un nouveau niveau record. En 2015, 168 775 procédures judiciaires ont été intentées en vue d'une expulsion locative. Environ 127 000 ont abouti à une décision d'expulsion. 67 406 ménages ont fait l'objet d'un tel « commandement » à la suite d'une décision de justice prononçant l'expulsion. Et 14 363 expulsions ont été réalisées avec l'intervention des forces de l'ordre, soit 24% de plus que l'année précédente. Le Parisien
Et une partie parmi eux, ceux n'ayant ni famille ni ami qui puissent les héberger deviennent SDF.
Ils sont 894 500 actuellement en France (d'après Fondation Abbé Pierre).
Parmi eux 141 500 dorment dehors au milieu du vent et du froid, sans aucune intimité, avec le risque et le stress continuel d'être agressé et de mourir de froid, sans possibilité d'aller au toilette, de se laver, de se changer....

En France, un des pays les plus riches au monde, des gens dorment, vivent et finissent très tôt par mourir. L'espérance de vie est de 49 ans dans la rue (41 ans de moins que celui des personnes ayant un toit).

Mais Emmanuel Macron n'a pas pour priorité de mettre à l'abri ses concitoyens SDF.
Sa politique a pour objectif de présurer encore plus les plus pauvres.

RÉDUIRE L'ASSURANCE CHÔMAGE DE 10 MILLIARDS

Le nouveau Président veut faire 60 milliards d'économie en 5 ans.  Des économies sur le dos des plus pauvres, en réduisant les soins de santé par la "baisse des dépenses liées à l'assurance maladie", 
"Emmanuel Macron veut économiser 60 milliards d'euros sur le budget de l'Etat sur cinq ans, dont 25 milliards sur la seule «sphère sociale». Il veut ainsi réduire de 15 milliards les dépenses liées à l'assurance maladie, ce sans supprimer de poste dans l'administration hospitalière. Il ambitionne également de réduire de 10 milliards d'euros les dépenses de l'assurance chômage. 
Autre secteur dans lequel l'ancien ministre de François Hollande souhaite réaliser des économies, les collectivités locales, où il veut réduire de 10 milliards les dépenses. Il veut pour ce faire «nouer un pacte» avec celles-ci en leur donnant des «marges de manœuvre». Elles auraient ainsi plus de latitude concernant l'évolution du salaire des fonctionnaires et «pourront revenir sur la réforme des rythmes scolaires». 
Emmanuel Macron veut aussi réduire le nombre de fonctionnaires, en supprimant 120.000 emplois (70.000 dans les collectivités et 50.000 pour l’État). Il envisage aussi le retour à un seul jour de carences pour les fonctionnaires, une mesure instaurée par la droite et abrogée par François Hollande en 2012. "Libération
Emmanuel Macron envisage de supprimer l'assurance chômage de beaucoup de gens par des mesures coercitives et un flicage des "chômeurs".
"Le candidat d’En marche propose d’un côté une assurance chômage plus généreuse, notamment envers les indépendants et les salariés qui démissionnent. D’un autre côté, il durcit le ton : les allocations seront suspendues si le chômeur refuse deux emplois décents ou que la recherche d’emploi est insuffisante. Dans d’autres pays, l’expérience montre que de telles mesures punitives peuvent avoir des effets pervers et négatifs." Libération
L'idée sous-jacente est de faire passer les chômeurs pour des fainéants qui méritent ce qui leur arrive.

Lui qui dépensait 1 SMIC par jour quand il était banquier (ou qui les a planqué au même rythme dans un paradis fiscal) et qui possède une résidence secondaire serait incapable de vivre avec les minima sociaux plus d'une demi-journée !

Les économies que veut faire Macron c'est pour donner encore plus d'argent aux plus riches et à ses amis, les patrons du CAC40.
 Adrien Fabre, École Normale Supérieure & École d'Économie de Paris/Paris School of Economics dans La Tribune nous explique en quoi le programme d'Emmanuel Macron va permettre aux plus riches de s'enrichir encore plus.

"Qui gagne ?

 Les riches ! Ses deux mesures avantageant les plus riches sont l'exemption du patrimoine financier de l'ISF et le prélèvement forfaitaire (aussi appelé flat tax) à 30% sur les revenus du capital mobilier. En tenant compte de la hausse de 1,75% de la CSG qu'il envisage, sa proposition consiste en une taxe uniforme de 31,75 % sur tous les revenus du capital hors immobilier, rompant avec le principe d'équité voulant que le taux d'imposition augmente avec le revenu..
Pour illustrer ces mesures, prenons le cas concret d'un patron du CAC40 ayant un patrimoine de 15 millions d'euros : 5 millions dans l'immobilier et 10 millions en actions. Ledit patron a par ailleurs un revenu de 3 millions d'euros : 500  000 en dividendes (de ses propres actions) et 2,5 millions en tant que PDG, eux-mêmes répartis en 1 million de rémunération (fixe et variable) et 1,5 million en options et actions (imposées comme des plus-values  grâce à... Macron ![3]).
Actuellement, à supposer qu'il n'optimise pas ses impôts (ce qui ne ferait que renforcer l'injustice d'une faible taxation), le patron paie 1,52 million d'euros d'impôts par an, dont 170 000 au titre de l'ISF. Avec le projet de Macron, il n'en paierait plus que 1,08 million, dont 35 000 au titre de l'ISF. Étant donné le niveau de l'ISF, c'est sur le prélèvement forfaitaire à 30% (au lieu de 45%) que repose toute la différence. Nous aurions pu effectuer le même exercice avec un millionnaire gagnant tout son revenu de ses rentes, et la baisse aurait été encore plus marquée."
La Tribune

MACRON EXÉCUTANT DU PLAN 2013 DE LA BANQUE JP MORGAN

JPMorgan réclame des régimes autoritaires en Europe

Par Stefan Steinberg
19 juin 2013
Dans un document publié à la fin du mois de mai, le géant des banques d’investissement américain JPMorgan Chase réclame l’abrogation des constitutions démocratiques bourgeoises établies après la Seconde Guerre mondiale dans une série de pays européens et la mise en place de régimes autoritaires.
Le document de 16 pages a été réalisé par le groupe Europe Economic Research de JPMorgan et est intitulé « L’ajustement de la zone euro – bilan à mi-parcours. » Le document commence par faire remarquer que la crise de la zone euro a deux dimensions.
Pour commencer, il affirme que des mesures financières sont nécessaires pour garantir que les principales institutions d’investissement comme JPMorgan puissent continuer à engranger d’énormes bénéfices de leurs activités spéculatives en Europe. Ensuite, les auteurs soutiennent qu’il est nécessaire d’imposer des « réformes politiques » destinées à supprimer l’opposition aux mesures d’austérité massivement impopulaires qui sont appliquées au nom des banques.
Le rapport exprime sa satisfaction vis à vis de l’application par l’Union européenne d’un certain nombre de mécanismes financiers visant à garantir les intérêts bancaires. A cet égard, l’étude souligne que la réforme de la zone euro en est pratiquement à mi-chemin. Mais le rapport réclame aussi davantage d’action de la part de la Banque centrale européenne (BCE). (WSWS)

On voit précisément contre quoi Macron a été promotionné par Bilderberg, Young Leaders etc....
Les critiques les plus dures du document sont cependant formulées à l’égard des gouvernements nationaux qui ont mis bien trop de temps à appliquer le genre de mesures autoritaires nécessaires à l’imposition de l’austérité. Le processus d’une telle « réforme politique » précise l’étude, a « même à peine commencé. »(WSWS)

UN PRÉSIDENT MINORITAIRE SANS LÉGITIMITÉ






Emmanuel Macron n'a aucune légitimité comme Président des Français. il n'a été choisi que par 39,76% des Français adultes (mais seulement 9,54 % (cumul des votes pour son programme et pour sa personnalité) partagent ses idées les autres ont voté contre le FN (Étude détaillée sur Revactu).
Dès son premier discours, Emmanuel Macron nous oublie, nous les chômeurs, qui n'avons dans notre immense majorité pas voté pour lui. Il veut travailler pour les plus riches. Il va donc aggraver le couvercle carbone, augmenter le nombre de SDF, le nombre de miséreux et poursuivre la politique franceàfric de génocide sanitaire.
Nous sommes les libres humains. Nous ne laisserons pas faire cet homme qui ne nous représente pas.
Choisissez vos vrais représentants, vos délégués révocables. 1 pour 25.

lundi 8 mai 2017

Edouard Philippe : Premier Ministre du Président Macron ? ou maire d'une ville en plein désastre où il aide l'UOIF à recruter tout en soutenant les profs agresseurs d'enfants !

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 08/05/17

Les Havrais ont donc un maire Edouard Philippe,
membre des Young Leaders de Hillary Clinton
et qui prête des salles aux terroristes
Havre de Savoir UOIF
et qui appelle "lieu privé"
un meeting du ribanazi Hani Ramadan
venant au Havre
appeler à la lapidation des femmes
- en tant que "purification"
dans le cadre de son faux islam
fabriqué par les fascistes
de la clique Youssouf Qaradawi,
l'ami des banques, des banquiers
et de la riba haram.(infra)


Hier Emmanuel Macron a été élu Président de la République en France.
Il va - après la passation de pouvoir avec Hollande -, nommer un Premier Ministre.
RTL révélait que le maire du Havre, ma ville, pourrait devenir le Premier Ministre de Macron
"Parmi les personnalités, dont plusieurs de droite, pressenties pour prendre le poste, figure Edouard Philippe. Le maire Les Républicains du Havre, un quadragénaire très proche d'Alain Juppé, tiendrait la corde pour ce poste, comme vous l'annonçait Marc-Olivier Fogiel dès dimanche lors de la soirée spéciale second tour sur RTL." RTL
Cette information a, depuis, été relayée par tous les grands médias.

Édouard Philippe tout comme Emmanuel Macron est un des Young Leaders. Il est donc le protégé des Etats-Unis de Hillary Clinton et du Deep State.
Il est donc aussi le protégé des médias français.
Édouard Philippe a toujours été soigneusement mis en valeur par les médias, jamais de scandales révélés, toujours des articles dithyrambiques que ce soit dans les médias étiquetés à droite comme à gauche. Il a même l'honneur de faire une chronique chaque jeudi dans le journal Libération.

Le Havre, la ville où il est maire se meurt mais partout il est présenté comme un maire extraordinaire.

Les Havrais savent la vérité mais ils sont bien les seuls.
Comme je suis havraise, je vais vous montrer la vraie face d’Édouard Philippe, celle que vous ne lisez pas dans les journaux.

Édouard Philippe est maire du Havre depuis le 16 mars 2008, soit 6 ans 6 mois.

Et Le Havre est une ville de plus en plus pauvre qui perd des habitants chaque année.
"Quelque 6 609 Havrais ont quitté la ville ces cinq dernières années, portant le chiffre de la population à 173 142, selon l’Insee, au 1er janvier 2015. " Paris Normandie

Les commerces ferment les uns après les autres et même en centre ville on trouve des rues où plus d'un tiers des magasins ont fermé, comme dans l'Avenue René Coty.
L'Avenue René Coty qui prolonge sur plusieurs kilomètres la rue Maréchal Joffre qui succède elle-même à la Rue de Verdun est le 1° principal axe routier de la ville.
Parallèle au Boulevard de Strasbourg - artère bourgeoise de bureaux et qui n'a que très peu de vitrines.

CHÔMAGE 20,8% PAUVRETE 20,2%

Le Havre est une des villes de France où la misère est la plus grande. Le taux de chômage est de 20,8% et le taux de pauvreté est de 20,2 % (source INSEE 2013)

Mais ce maire ne fait strictement rien pour aider tous ces miséreux - dont j'ai fait plusieurs fois partie en tant que prof pro Sankara anti Franceàfric et anti violences à enfants victime de la chasse aux révolutionnaires par les alliés PCF-LR CGT PS FdG PG SNUIPP NPA UNSA

Si par un concours de circonstances, vous ne recevez aucune ressource durant un mois et qu'il vous est impossible de payer votre loyer, la ville ne vous donnera que 56 euros (en 2014) de bons en nourriture et non renouvelables (donc  c'est ça et rien d'autre, après vous pouvez faire la manche si vous n'avez pas de quoi manger).
Cela n'est pas un témoignage recueilli : je l'ai personnellement vécu !!!!

Quand on ne peut plus se nourrir, on va au CCAS (Centre Communal d'Action Sociale)


Pire encore !!
Au Havre, d'année en année nous croisons un nombre de plus en plus important de SDF.
Pour eux il n'y a pas de place d'hébergement d'urgence.
Une famille entière dont j'ai parlé dans deux de mes articles attend un logement depuis un an au moins ....
L'assistante sociale dit ne rien avoir pour eux comme logement et le CCAS refuse de leur donner une autre assistance sociale.

Pendant que les SDF crèvent à petit feu dans les rues du Havre, le maire se fait mousser dans des événements dont les médias nationaux et internationaux parlent, comme le LHForum qui a coûté 1M€.

Le LH Forum d'Edouard Philippe et Jacques Attali coûte 1M€ quand les SDF du Havre dorment sur les trottoirs

Mais Édouard Philippe n'est pas seulement un maire anti pauvres, c'est aussi un maire qui aide les pro Qaradawi (le prédicateur qui a fait la fatwa autorisant DAECH à commettre les attentats suicides).
Il leur prête la salle municipale Franklin.

CGT-Havre de savoir ! Le maire Edouard Philippe prête la salle Franklin faisant de facto un front uni avec les bigots faux musulmans mais vrais islamofascistes de la clique QaRIBAdawi le "mufti de l'OTAN" et du Qatar

Le prédicateur Qaradawi avait prôné les attentats dans le monde entier

 Mais ce n'est pas tout, Hani Ramadan prédicateur qui fait propagande pour la lapidation des femmes devait venir tranquillement faire sa propagande au Havre.

Ce prédicateur a proclamé que « la femme sans voile est comme une pièce de deux euros. Visible par tous, elle passe d’une main à l’autre ».
Même Paris-Normandie le torchon local (et regional) de propagande pour l'UOIF (et pour son rappeur Médine Zaouiche celui qui chante "crucifions les laïcards") a été obligé de dire la vérité !!!

Hani Ramadan a en effet choqué, en juin dernier, lorsqu’il expliquait, lors d’une intervention dans un collège suisse, que « la femme sans voile est comme une pièce de deux euros. Visible par tous, elle passe d’une main à l’autre ». Des propos rapportés par le quotidien suisse Le Temps et qu’il a par la suite nuancé dans le Journal de Mayotte : « Ce n’est pas parce qu’une femme est voilée qu’elle est un parangon de vertu, de même que les femmes non voilées ne sont pas synonymes de dévergondage ». Mais Hani Ramadan avait déjà fait scandale en déclarant que la lapidation « constitue une punition, mais aussi une forme de purification » ou encore en comparant le sida à une « punition divine à l’encontre des comportements déviants ». Paris Normandie

Il a fallu qu'un Front Républicain réunissant des personnes attachées aux valeurs laïques et féministes pour que le groupe Havre de Savoir annule la conférence qui devait avoir lieu le 1er octobre 2016.

No Pasaran #NoRibaSaran au Havre : le meeting fasciste du psychopathe misogyne Hasni Ramadan décommandé par ses complices organisateurs Havre de Savoir

Les défenseurs de la laïcité réclament l’interdiction de la conférence d’Hani Ramadan au Havre


Les Havrais ont donc un maire Edouard Philippe, membre des Young Leaders de Hillary Clinton et qui prête des salles aux terroristes Havre de Savoir UOIF et qui appelle "lieu privé" un meeting du ribanazi Hani Ramadan venant au Havre appeler à la lapidation des femmes - en tant que "purification" dans le cadre de son faux islam fabriqué par les fascistes de la clique Youssouf Qaradawi, l'ami des banques, des banquiers et de la riba haram.

EDOUARD PHILIPPE COMME ANTOINE RUFENACHT
PROTECTEUR DE LEON LAUNAY
ET DES PROFS AGRESSEURS D'ENFANTS


Édouard Philippe est aussi un maire qui participe au groupe de défenseurs des profs qui tapent leurs élèves.

Violence contre les enfants : Nous avons discuté avec Antoine Rufenacht sur un trottoir de l'avenue René Coty.(un article Monsyte du 17 juin 2008)

Il a été informé qu'à l'école maternelle Varlin, une de ses employées municipales tapait les enfants, il l'a laissé en poste sans même faire d'enquête.
Puis il a été informé qu'à l'école Valmy, Léon Launay tapait ses élèves depuis plus de 20 ans.

Edouard Philippe,maire du Havre dirigeant UMP protège les enseignants agresseurs du Havre et laisse exclure une prof témoin de violences en 2008

Sa réaction face à ces scandales de violence d'enseignants sur des enfants de sa ville a été de participer à une campagne de promotion de l'école qui protège le professeur Léon Launay et où la seule enseignante de l'école qui combattait les violences avait été exclue 2 ans.

Avec Najat Vallaud Belkacem la ministre de l’Éducation de Hollande il a participé à l'opération médiatique visant à redorer le blason de cette école violente et a dénigré encore plus celle qui se retrouvait sans travail au RSA pour avoir dénoncées ces violences.

La ministre Vallaud Belkacem en visite dans mon école Valmy où un instit a tapé ses élèves pendant 20 ans

Edouard Philippe, Juppéiste, avait misé le mauvais cheval.
Il était pressenti pour devenir 1er ministre d'Alain Juppé, celui qui était annoncé pour devenir le prochain Président de la République ..... avant qu'il ne perde aux primaires.

Mais Edouard Philippe sait changer de veste pour pouvoir aller à la soupe !!!
Il a donc assuré juste après les résultats du 1er tour des Présidentielles qu'il ferait désormais campagne pour Macron.

S'il devient 1er ministre, il fera la même chose que ce qu'il a fait en tant que maire du Havre. Il continuera à favoriser l'UOIF et les tarés djihadistes, protégera - comme Belkacem - les profs agresseurs d'enfants et organisera la misère d'un nombre de plus en plus grand de Français.
Vous êtes tous prévenus !

Pour ma part je ne changerai rien à mes choix éthiques.
En appelant les Français au #FrontHumanocrate et à désigner, par groupes de 25, leur délégué de base
Pour construire un gouvernement de délégués révocables.